17/09/2021

L’Argentine se dirige-t-elle en direction du JF-17 ?

IMG_7646.jpeg

Le feuilleton argentin du futur avion de combat est-il en phase de trouver son épilogue ? C’est possible, car le Congrès national s’est vu présenté cette semaine un projet de budget de 664 millions de dollars us en vue de l'acquisition d'avions de combat JF-17 « Thunder » Block III pour le budget de défense 2022. Cette proposition semble donc écarter définitivement les propositions russes, indiennes et Sud-coréennes. 

JF-17 « Thunder » BlockIII

Selon la proposition, la demande fait état d’une possible commande portant sur 12 JF-17 « Thunder » dans son standard le plus récent et le plus moderne, soit le Block III. De plus, il semble que cette offre dispose d’un soutien sans condition de la Force aérienne, qui n’a de toute manière pas trop le choix. Reste cependant à savoir si le Parlement va avaliser cette demande. En effet, le crise économique du pays pourrait venir freiner cette acquisition.

Le JF-17 « Thunder » Block III : 

Le nouveau standard Block III comprend un affichage tête haute holographique grand angle Aurora EHUD-2, soit le même qu'utilisé dans le J-20 chinois. L’avion peut compter sur une nouvelle suite de guerre électronique intégrant un système d'avertissement d'approche de missile aéroporté S740 monté sur le J-10C chinois. Cette fois une sonde de ravitaillement en vol est installée d’origine et l'avion dispose de nouveaux phares d'atterrissage à LED. 

En matière de détection, l’avion doit intégrer un nouveau radar à balayage électronique actif (AESA) fabriqué en Chine pour remplacer le radar multifonction à impulsions Doppler en bande X KLJ-7V2 à balayage mécanique. Deux systèmes sont possibles : le KLJ-7A du Nanjing Research Institute of Electronics Technology et le LKF601E du Leihua Electronic Technology Research Institute. Pour l’instant on ne sait pas lequel des deux sera choisi. 

Le JF-17 Block III intègre un viseur de casque dont l’origine n’est pas encore confirmée. Selon certaines sources pakistanaises, l’avion devrait également être équipé d'un point dur de fuselage supplémentaire destiné à transporter une nacelle de ciblage WMD-7. 

La Pakistan Air Force (PAF) devrait recevoir 50 JF-17 au nouveau standard Block III au rythme de 12 par an à partir de 2022.

Rappel 

La PAF utilise le JF-17 « Thunder » depuis 2011. Cinquante appareils du Block I ont été livrés avant que la production ne passe au Block II amélioré en décembre 2013. Les JF-17 au Block II disposent d’une avionique améliorée, une nouvelle liaison de données et des capacités de guerre électronique améliorées, ainsi qu'une capacité de transport d'armes accrue. À l'exception des 24 premiers, tous ont également intégré une capacité de ravitaillement en vol. Les livraisons de la variante Block II ont pris fin en juin 2019, date à laquelle la PAF avait équipé cinq escadrons JF-17 de première ligne.

 Le JF-17 a obtenu son premier contrat d'exportation pour le Myanmar (Ex Birmanie) en juin 2015. Le premier des 16 JF-17M (Myanmar) au Block II a effectué son premier vol à Chengdu le 13 juin 2017 et est entré en service en 2018.

Note : L’avion est nommé FC-1 « Xiaolong » en Chine, mais ne fait pas partie de l’inventaire de l'armée de l'air de l'Armée de libération du peuple (ALP).

1424082718-JF17BL21-o.jpg

Photos : 1 Prototype JF-17 BlockIII 2 infographie JF-17 BlockIII @ PAC