11/08/2021

Le projet Air2030 en finale d’un concours international de management !

72532472.3.png

Armasuisse s'est qualifié pour la finale de l'IPMA World Congress avec son projet "Prochain Avion de Combat (PAC)" dans la catégorie des grands projets. Le lauréat sera désigné parmi les trois finalistes le 22 septembre 2021. L'association internationale de management de projets (International Project Management Association IPMA) organise chaque année depuis 2002 ce concours international destiné à récompenser des équipes pour leurs prestations exceptionnelles en matière de management de projets et de programmes.

armasuisse procède à l’acquisition du matériel de l’armée par le biais de projets, et il veille à appliquer des méthodes de développement continu et à apporter des améliorations aux processus déjà en place. Cela implique notamment de se mesurer au marché et de pouvoir s’améliorer grâce à du benchmarking, par exemple par le biais d’une évaluation indépendante par des évaluateurs expérimentés dans le cadre du concours de l’IPMA. En décernant une distinction à certains projets, l’IPMA entend reconnaître et saluer l’excellence de leur gestion de projet. Le fait que le projet PAC ait été retenu comme finaliste démontre qu’armasuisse est sur le bon chemin.

Une distinction qui récompense le leadership, l’orientation vers les objectifs et des processus clairement définis

En s'appuyant sur un modèle qui est décrit dans la norme Project Excellence Baseline (PEB) de l’IPMA, les assesseurs évaluent le projet notamment par le biais d'audits et d’entretiens avec le mandataire du projet, la direction du projet, les membres de l’équipe de projet et d’autres parties prenantes. Pour l’évaluation, il n’est pas nécessaire de donner accès à des informations concernant le contenu du projet. Les données sensibles sont donc protégées. Le résultat est consigné dans un rapport du jury à l’intention de l’IPMA, celle-ci désignant par la suite les finalistes du concours et les projets qui remportent les trois premiers rangs. Les projets qui accèdent à la finale se distinguent par une conduite efficace, une orientation claire vers les objectifs et des processus solides. Les processus appliqués sont régulièrement évalués et améliorés si nécessaire. Au-delà de la reconnaissance qu’apporte une place de finaliste, la participation à ce concours et l’évaluation externe obtenue par ce biais servent également de base pour une amélioration constante de la conduite et des processus pour les prochaines phases du projet.

International Project Management Association

Fondée en 1965, l’IPMA (International Project Management Association - Association internationale de gestion de projets), qui a son siège en Europe, est la première association de gestion de projets à avoir été active à l’échelle internationale. Aujourd’hui, l’IPMA regroupe environ 70 associations nationales et compte plus de 40 000 membres de par le monde. L’IPMA a édité un certain nombre de normes. À côté de l’IPMA Project Excellence Baseline (PEB), l’IPMA Individual Competence Baseline (ICB) sert de base pour les programmes de certification nationaux des chefs de projets; grâce à elle, quelque 350 000 personnes ont été certifiées à ce jour. En organisant et en décernant les Global Project Excellence Awards, l’IPMA soutient les équipes de projet dans leurs efforts d’amélioration constants. (Sources DDPS).

72532472.2.png

Photos : 1 Les quatre avions qui étaient en concours 2 les deux systèmes sol-air en concours

 

Commentaires

Vive la Suisse indépendante ! Après tout ce que certains ont affirmé sur air 2030, il serait curieux que la suisse l'emporte, ce qui demontrerait le sérieux du choix du F-35 !
Certains continueront encore à nier les évidences, mais on ne le cercle de la désinformation se ressere et on pourra plus incriminer gratuitement les autorites suisses comme cela a été le cas ! Une très bonne initiative, bravo !

Écrit par : Edward | 11/08/2021

Vive la Suisse indépendante ! Après tout ce que certains ont affirmé sur air 2030, il serait curieux que la suisse l'emporte, ce qui demontrerait le sérieux du choix du F-35 !
Certains continueront encore à nier les évidences, mais on ne le cercle de la désinformation se ressere et on pourra plus incriminer gratuitement les autorites suisses comme cela a été le cas ! Une très bonne initiative, bravo !

Écrit par : Edward | 11/08/2021

@ tous les pro-Rafale et "F-35 c'est de la triche"...
Ce genre de compétition démontre la qualité du processus de sélection (tout comme l'absence de recours, mais aussi la participation de tous les constructeurs à l'appel d'offre).

Écrit par : Fab | 12/08/2021

Un excellent travail qui a été salué au niveau international. On notera que les malheureux perdants de ce concours ont reconnu le sérieux des essais, le professionalisme des équipes et ont finalement parfaitement acceptés le verdict final. Un projet rondement mené.

Écrit par : Steeve | 12/08/2021

@ Stteeve : Quel dommage que le rapport de l'évaluation d'Armasuisse ne soit pas rendu public. En plus d'être intéressant pour les passionnés d'aviation il permettrait de savoir si le choix des politiques concorde avec le classement issu de l'évaluation.

Écrit par : Corbeau | 12/08/2021

Ah enfin, on peut enfin dire ce qu'on pense sur le choix suisse sans être immédiatement invectivé par une armée de communicants d'outre frontière ! OUF, le match a enfin pris fin, mais quelle violence ! Assurément comme la Belgique, la suisse s'est positionnée SANS AUCUNE AMBIGUITE en faveur de l'Aliance USA-OTAN ! Ce sont eux qui nous assurent protection depuis 70 ans et tout d'un coup on essayait de nous faire passer pour des traitres ! Il faut voir la campagne de désinformation menée dans ce dossier tant en Suisse qu' en Belgique ! Il est heureux qu'ils n'ont finalement absolument rien retiré de leurs méchantes actions !

Écrit par : Bibon | 13/08/2021

@Fab @Steeve. Je n'ai jamais cru à une sélection honnête dans le domaine des armes, et ça ne changera pas, même si notre cher PK passe un coup de polish international au processus de sélection.
.
Faites de zoli processus de sélection pour les voitures de la police, pour la signalisation routière et les aspirateurs, mais pas pour les armes, jamais au grand jamais. Faire une sélection d'une arme sans considérer de facteur politique est une faute en soi. C'est une faute de la même magnitude que de choisir son épouse d'après les soubresauts la politique chinoise ou de choisir sa maison (en Suisse) d'après le nombre de morts d'un tsunami dans le Pacifique.
.
Ma prédiction du choix en faveur d'une solution US date d'il y a déjà 10 ans, et bien sur la base de considérations politiques pures.
.
Ma seule erreur a été de prédire le F18. À ma décharge, l'arrêt de fabrication a été avancée de 16 ans à peine 5 mois avant la victoire du F35.
.
Ma seule interrogation - toujours de pure politique - est de savoir que deviendra l'armée dans ces conditions. Soit dit en passant je ne mise plus un centime (de franc, d'euro, de dollars ou de sucres) sur une armée suisse après 2030.
.
Après les Suisses peuvent se congratuler et s'envoyer des fleurs, ça ne coûte pas cher. Vlà un bouquet rose : les suisses sont les plus beaux, les meilleurs, les plus honnêtes et on les plus beaux avions du monde, l'armée la plus aguerrie. Ca ne mange pas de pain mais évitez quand même de vous friter ni avec vos voisin ni avec d'autres, ce sera une assurance nettement plus efficace que ces avions.

Écrit par : pfff | 15/08/2021

@Pff: quelle aurait été votre réaction si le Rafale avait été choisi ??? Certainement différente !

Écrit par : Vasco | 16/08/2021

@Pfff: commentaire désastreux et nombriliste, Si le Rafale avait été choisi, vos commentaire auraient été très différents. "Après les Suisses peuvent se congratuler et s'envoyer des fleurs, ça ne coûte pas cher. Vlà un bouquet rose : les suisses sont les plus beaux, les meilleurs, les plus honnêtes et on les plus beaux avions du monde, l'armée la plus aguerrie. Ca ne mange pas de pain mais évitez quand même de vous friter ni avec vos voisin ni avec d'autres, ce sera une assurance nettement plus efficace que ces avions" Bin voyons, SwissBashing ? De la part d'un français dont les critiques sonnent comme un épiosde de caliméro, c'est pathétique. Vous n'accepter pa sle chopx Suisse ?? La belle affaires, les trois condidats malheureux l'ont accepté et n'ont émis aucunes critiques et se sont des professionnels. Votre problème d'accpetation ne concerne que votre personnalité. Par votre commentaire vous êtes totalement décrédibilisé...

Écrit par : Marco | 16/08/2021

@Corbeau: Le communiqé du DDPS est très clair sur sujet :"Avec 336 points soit 95 d'avance et plus, sur le second appariels dans les trois domaines techniques, le F-35 obtient la plus haute utilité globale "! Donc, largement gagnant.

Armassuie ne diffusera pas les le rapport complet d'évaluation, pour la simple raison que les données techniques sont confidentielles et donc non divulgables. Ceci fait partie d'un processus d'accord avec les avionneurs qui participent aux essais.

Le fait qu'aucune plaintes des trois perdants ni dépot de protets démontrent le sérieux des résultats et l'acceptation de ceux-ci.

Écrit par : Steeve | 16/08/2021

@Pfff: Vous avez raison les choix d’armes sont toujours malhonnêtes, regardez l’Inde, le Qatar, la Grèce, l’Égypte, et la Croatie, ils ont choisi le Rafale ! Un scandale !! Vos commentaires sont ridicules et je reste poli!

Écrit par : Yves | 16/08/2021

Et comme par hasard, pas un mot là-dessus dans la presse helvétique, inféodée à la gauche...
Cette même presse qui avait complètement passé sous silence le référendum en Autriche pour l’abolition du service militaire, qui avait eu lieu peu de temps avant le vote en Suisse sur le même objet (le peuple autrichien avait voté pour le maintien du service obligatoire).

Écrit par : Harry Spotter | 16/08/2021

Courage les Suisses, avant que vous ne soyez sous les remontrances de nos voisins français, c'était notre tour car nous avions aussi choisi le F-35, ce qui semblait être un crime de lèse majestés majeur ! De gens comme Pfff ne se rendent pas compte à quel point ils sont agressifs et ridicules comme si nous leurs devions quelque chose ...espérons que ça leur passe. J'imagine leur tête quand on va débarquer avec nos Ferrari-35 aux joint-meeting alors qu'ils devront se contenter de leurs vieux coucous !

Écrit par : Alain | 17/08/2021

@Yves

1/ Vous ne croyez pas si bien dire https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/ventes-de-rafale-a-l-inde-un-juge-d-instruction-saisi-des-soupcons-de-corruption_AD-202107020468.html

2/ On se demande encore quelle a été le processus de sélection au Qatar, en Grèce, en Egypte, en Croatie ou en Indonésie ? Et des gens comme Pfff osent parler d'opacité . Au moins en Suisse il a eu le mérite d'exister et il est salué pour sa régularité !

Écrit par : John | 17/08/2021

Les commentaires sont fermés.