03/03/2021

Après l’Australie, l’Allemagne pourrait se désengager du Tigre !

2852617279.jpg

 

 

Rappelez-vous, je vous annonçais le retrait de l’Australie du programme d’hélicoptère européen Tigre en janvier dernier. Il semble que l’Allemagne puisse en faire autant, du moins la réflexion est engagée.

Fiabilité en cause :

Si la question était taboue en Europe contrairement à l’Australie jusqu’ici, Berlin met en cause la fiabilité de l’hélicoptère comme première raison d’un désengagement. La critique vient directement de la Bundeswehr. Cette dernière parle maintenant ouvertement de la faible disponibilité opérationnelle du Tigre. Afin de confirmer la critique, la Bundeswehr met en avant son Rapport sur la situation matérielle des principaux systèmes d'armement de de 2018, le ministère de la Défense a révélé qu'en moyenne, de 11,6 hélicoptères Tigre sur 53 étaient opérationnels. En janvier 2020, le chiffre est tombé à 8.

La modernisation en cause :

L’autre point de discorde concerne la mise à jour de la flotte de Tigre. Lors du dernier Conseil franco-allemand de défense et de sécurité qui s’est déroulé le 5 février 2021, la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que « pour moderniser le Tigre au standard 3, il y a toute une série de négociations à mener pour la partie allemande ». En effet, pour l’Allemagne, le programme de mise à jour ne garantirait pas une amélioration de la disponibilité de l’appareil et le coût de ce dernier, soit 5,5 milliards d'euros serait prohibitif.

L’Apache en embuscade :

L'Allemagne se dirigera-t-elle en direction de l’hélicoptère Apache BlockIII ? La question n’est pas encore tranchée, mais elle est déjà évoquée, Berlin semble avoir discrètement envoyé une lettre d’information à Boeing. Une décision pourrait être prise cet automne déjà.

Photo : Tigre ASGARD @ Bundeswehr

Commentaires

A mon Humble avis, le conditionnel n'est plus de mise:

Extrait de la Tribune du 28-02-2021:

S'agissant du programme Tiger Mk 3, Berlin attend vraisemblablement l'automne prochain (après les élections générales qui verra sans doute la formation d'une nouvelle coalition) pour formaliser son retrait, mais vu des états-majors, la décision semblerait déjà prise de commander à Boeing en procédure FMS des hélicoptères Apache AH-64 en lieu et place d'un Tigre rénové.
La concomitance de cette décision avec le gel par la nouvelle administration Biden du retrait d'Allemagne de 10.000 militaires américains n'est sans doute pas fortuite.

Pour l'armée de terre française (et la DGA), il faut d'ores et déjà préparer le standard 3 du Tigre en coopération avec l'Espagne malgré des difficultés budgétaires.
Les tribulations du Tigre offrent-elles un avant-goût de celles du SCAF ? Il serait souhaitable que la partie française tire toutes les leçons de ces retours d'expérience de la coopération franco-allemande.

Pour le SCAF la "coopération" Franco-Allemande prend le même chemin, le contrat qui aurait dû être signé le 5 février ( devant je cite: "les dérapages inacceptables de l'Allemagne"...) à été remis à septembre...
Mais je pense que sur ce sujet on y reviendra sans doute rapidement et longuement

Écrit par : forêt10 | 03/03/2021

"Berlin met en cause la fiabilité de l’hélicoptère comme première raison d’un désengagement."
Si je ne me trompe pas, les Eurofighter de la Luftwaffe ne brillent pas non plus par leurs taux de disponibilité. Est-ce que ce ne serait pas (aussi) dû à la politique militaire allemande?
Et, par curiosité, est-ce qu'il y a des modèles d'aéronefs militaires allemands (Luftwaffe, Marineflieger et Bundeswehr) qui ont une bonne disponibilité?

Écrit par : Jo-ailes | 03/03/2021

Un coût de 5,5 milliards pour rénover 53 appareils, soit 103 millions la pièce. le prix du AH-64D est de 56,25 millions de $. c'est presque moitié moins cher pour des appareils neufs !!! Je comprends le dilemme !

Écrit par : Alain | 03/03/2021

On entend divers sons de cloche ici et là sur la fiabilité du Tigre ; et notamment du côté de l'Allemagne , dont la Bundeswehr ne brille pas particulièrement par son savoir-faire en termes de MCO ...doit-on rappeler la litanie des types d'appareils indisponibles en nombre dans ses rangs , au point que des commissions d'enquête parlementaires s'en étaient émues ? Au milieu de ce fatras de déclarations , un fait est curieusement peu rappelé , c'est la présence opérationnelle , tous les jours des hélicoptères français au Mali , zone qui a très vite été désertée par l'armée allemande après un accident dramatique qui avait été causé...justement par un entretien défectueux de l'appareil . Donc selon l'adage "quand on veut tuer son chien , on l'accuse d'avoir la rage" on ne peut que s'étonner de cette conduite des états majors allemands de mettre à ce point en avant , sans concertation approfondie avec le partenaire historique français , le coût d'une amélioration du programme (cette question du coût semble beaucoup moins gêner nos voisins lorsqu'il s'agit de mettre en avant le laborieux programme de l'Eurodrone Airbus...) . Et puis surtout , cessons de jouer les naïfs : l'Allemagne a effectué un tête à queue stratégique dans ses alliances , repoussant sans précautions diplomatiques les vues européistes de Macron et son rêve de défense européenne ,un temps prises en considération sous les coups de boutoir de l'Administration Trump , pour revenir en terrain connu , et l'alliance privilégiée , même si elle tient plutôt de la vassalisation , avec Washington . Attendons nous , très prochainement , à une cascade de commandes de matériels US , expression de ce choix .

Écrit par : philbeau | 03/03/2021

Le problème est plus complexe que cela les Tigres Allemands et Espagnols ne sont au même standard que les Tigres Français :
Tigres Allemands et Espagnols standard d'origine

Tigres Français standard MK 2, le passage à ce standard a été le suivant :
passage de la version initiale appelée :HAP(Hélicoptère Appui Protection) à HAD (Hélicoptère Appui Destruction)avec comme évolution :
même armement que le HAP plus 8 missiles antichars AGM-114 Hellfire dans sa version K1A à charge antichar heat ou N1 à charge thermobarique à effet de souffle anti-infrastructure (Portée 8 km). La puissance des 2 turbines est augmentée de 14,5 % pour permettre d’augmenter la masse au décollage de 6,1 t à 6,6 t. Le standard Mk2 bénéficie de l’emport des missiles à guidage laser Hellfire II10. La puissance de la motorisation est augmentée et la suite de guerre électronique est améliorée.
La version Mk3 est la suivante :Le standard Mk3 remplacera les missiles Hellfire par le futur missile Multi-Role Combat Missile de MBDA et l’autoprotection bénéficiera de la mise au point d’un système de détection des tirs d’armements légers;
Donc les Allemands et Espagnols ont un cout d'évolution beaucoup plus élevé que les versions Françaises
le MCO des appareils Allemands est catastrophique alors qu'ils s'en servent peu à l'inverse de la France qui les à engagé en Afghanistan en Lybie et actuellement au Sahel ....

la disponibilité des Tigres Allemands est plus faible alors que les appareils Français ! Qui ont fait tous les théâtres d’opérations Afghanistan , Sahel …..donc dans des contrées avec climat très « destructeur » pour un appareil conçu pour des combats en Centre Europe, alors que les Allemands ne les font pas voler !!!!
A mon avis le MCO Allemand est à la rue ! le nôtre n’est peut-être pas brillant effectivement, mais nous nous en servons en opex …….
« http://www.opex360.com/2019/07/03/encore-insuffisante-levolution-de-la-disponibilite-des-helicopteres-des-forces-francaises-est-contrastee/ »
dispo en 2019 : Tigre HAD [appui et destruction – 30,2% soit environ 20 sur 71

Allemands en 2020
« http://www.opex360.com/2020/01/02/les-forces-allemandes-ont-de-gros-soucis-avec-la-disponibilite-de-leurs-helicopteres/ »
dispo 8 sur 53

Écrit par : Michel | 03/03/2021

@Alain : "Un coût de 5,5 milliards pour rénover 53 appareils, soit 103 millions la pièce. le prix du AH-64D est de 56,25 millions de $. c'est presque moitié moins cher pour des appareils neufs !!!"

Vous comparez de choses incomparables. Au prix d'achat, il faut ajouter la formation des pilotes, des équipes de maintenances, le remplacement de l'armement, des pièces détachées, des simulateurs, ... et tout un ensemble de choses qui existent ou sont déjà amorties pour le Tigre.

Par ailleurs, les Tigre sont la propriété de l'armée. Ils devront donc être :
- Revendus (bonne chance !),
-- ou Stockés (pour quoi faire ?)
- ou ferraillés (bonjour le gâchis)

... et ce, alors que les frais financiers, liés à l’exécution du contrat, courront toujours.

En résumé, le client a le droit de se plaindre mais n'a pas le droit de faire n'importe quoi car il est lié contractuellement avec son fournisseur.

Écrit par : FredericA | 03/03/2021

@Jo-ailes: ne pas confondre, l'Eurofighter ne souffre pas de problème de fiabilité, mais le système de maintenance et de production à qautre pays rend complexe la gestion des stocks.

Écrit par : Mathieu | 03/03/2021

@Forêt10: Il y a une différence fondamentale entre le Tigre et le SCAF. Pour le Tigre c'est un problème technique, pour le SCAF, c'est politique.

Écrit par : Marco | 03/03/2021

@Marco
Je ne mets pas en doute qu'un problème technique n'est pas une des sources du problème, mais j'attire votre attention que l'Allemagne depuis 2 voire 3 ans n'est plus un partenaire fiable pour la France et encore moins pour l’Europe depuis l’investiture de Joe Biden, amplement saluée par la Chancelière et sa ministre des armées.

1. le programme Tigre:
En 2018, l'Allemagne était partie prenante pour la version MK3 du Tigre et un contrat a été signé,
2 ans après elle remet tout en question, avec les conséquences économiques.
Je ne répéterai pas les passages de l’article du 28-02-21, ils sont disponibles dans la première partie de mon intervention.

2. Pourquoi j’ai cité le SCAF ?
Outre le Tigre, la France et l’Allemagne (parfois avec un troisième partenaire) se sont engagés dès 2017 pour une coopération de 4 autres programmes :
- le SCAF
- le MGCS (Main Ground Combat System)
- le CIFS (Common Indirect Fire System) pour l’Artillerie
- MAWS (Maritime Air Warfare System) Patrouille maritime

- Le SCAF est quasiment à l’arrêt du fait des revendication fantaisistes des allemands via Airbus DS et du Bundestag, qui à chaque nouvelle allocation de crédit fait du chantage pour obtenir toujours plus d’un gâteau déjà largement en leur faveur.
Le dernier meeting a échoué (M Tappier a déclaré le 5 février, je cite, il vaut mieux pas d’accord du tout qu’un mauvais accord).

D’autre part, Berlin n’a aucune réticence à acquérir des équipements d’outre-Atlantique, comme l’a montré la récente acquisition de 45 Super Hornet et Growler pour remplacer les Tornado de frappe nucléaire et de guerre électronique de la Luftwaffe.


3. - Le MGCS : Au départ le contrat stipulait 50 / 50 entre Krauss Maffei Wegman et Nexter.
Puis le parlement allemand imposa Rheinmetall, ce qui fait que maintenant c’est 1/3 pour chacun soit 2/3 pour les allemands.
Ce qui n’a pas empêché les allemands de commander unilatéralement et sans concertation avec son « associé Nexter » le système TROPHY israélien…

4. - CIFS : Rheinmettall développe un nouvel obus permettant d’étendre la portée des Pzh 2000 au-delà des 80 km, le Assegai V-LAP, soit la portée recherchée par le programme CIFS.
En outre la Bundeswehr envisage de remplacer ses M270 MRLS par des systèmes HIMARS américains par exemple. etc etc.
Le programme « commun » lui reste au point mort.

5. Le MAWS : Devant les tergiversations allemandes ( délais de mise en œuvre sans cesse repoussés), la France continua de développer son Atlantique 2 en attendant et en 2020, Berlin annonça qu’une partie des avions de patrouille maritime P3 Orion en service dans les armées d’outre-Rhin seraient remplacés « prochainement » par des appareils neufs, avec une importante propension vers les P8 Poséidon de Boeing.

Et je ne parle même plus du programme de drones…

J'espère ne pas avoir été trop long...

Écrit par : forêt10 | 03/03/2021

@Mathieu : Merci, je connais le problème de l'Eurofighter avec son aile gauche italienne et son aile droite espagnole, etc. ;o)
Mais même si le problème n'est pas le même, les taux de disponibilité sont également assez bas (mauvaise gestion, budget trop faible, etc.) et je voulais savoir s'ils possèdent des appareils de combat dont la disponibilité est relativement importante? Et si oui, pour quelle raison (priorité, fiabilité, etc.). J'imagine que vu leur âge, ce n'est probablement pas le cas des Tornado ... peut-être parmi d'autres voilures tournantes (CH-53, NH-90, etc.)?

Écrit par : Jo-ailes | 03/03/2021

@Mathieu
Certes peut être que c'est plus compliqué à 4 pays, mais l'Allemagne est le plus mauvais élève du Typhoon.
Dispo du Typhoon plus faible que ses partenaires européens, dispo du Tigre plus faible que son partenaire français, dispo merdique des tanks.
Ça fait beaucoup, il n'y a pas de hasard : il y à indéniablement une soucis de maintenance en Allemagne

Écrit par : Emixam | 03/03/2021

D’une part, tous les systèmes volants ont un problème de disponibilité et c’est un problème inhérent à la Bundeswehr et ce problème occupé les ministres de la défense depuis des années...
Cela dit, la version allemande du Tigre est un peu « au rabais » avec un canon de calibre inférieur et moins de blindage (certains regrettent que les Mi-24 hérités de la RDA furent liquidés car avec leur blindage ils eussent été plus efficaces dans les missions à l’étranger que le Tigre).
Sans doute que la qualité du Tigre - version allemande - conjugué aux problèmes de disponibilité en général dans les forces armées allemandes en sont les causes...

Écrit par : Jim | 03/03/2021

#Jo-ailes,
Le problème du Tigre est le même en Australie, en France et en Allemagne. Sa disponibilité est mauvaise, et ce problème est public. En France, ils ont réussi le "miracle" de passer de 26% en 2018 à 31% en 2021...
Il s'agit d'un excellent appareil dans sa capacité offensive, idéale pour de "longues distances". Mais il a de réels problèmes de dispo.
A titre de comparaison, aux USA, en 2018, le AH-64 de l'US Army avait 71 % de disponibilité (Fully Mission Capable).
Et pour les autres appareils occidentaux (ou presque):
- A-129, chiffres peu dispo, mais pas de problèmes de dispo mentionnés en Italie, et considéré comme étant très fiable

@FredericA
Certes, acheter un nouvel appareil a des coûts de formation, d'entraînement, d'armement, etc... MAIS en comparant une modernisation à un appareil neuf, ce n'est pas une si mauvaise approche.
Rarement un privé paiera plus cher pour mettre à jour son téléphone que pour en acheter un neuf qui a moins de problème de disponibilité il me semble.
Et vous dites qu'il faut comparer ce qui est comparable. Je comprends bien l'idée. Mais quand on parle d'argent, il faut se poser la question du coût de chaque décision, et si cet argent serait mieux dépensé autrement?

Ici, 5.5 milliards pour la modernisation (R&D + exécution) des appareils français et allemands, 156 appareils. Donc on parle en réalité de € 35 millions par unité.
Tout ça pour?
- remplacement du missile Hellfire par le MMP adapté aux plateformes aériennes (MAST-F). Mais pour cela, il faut le développer et le fournir, 700 millions pour 500 missiles, et cela en plus des 35 millions par hélico.
- maintenance, survivabilité, tentative d'améliorer le tigre sur ses problèmes
- nouvelle munition pour le canon de 30 mm
- amélioration capteurs
- connectivité dans les réseaux de partage de données
Je me pose sérieusement la question du besoin de ces améliorations...

Écrit par : Fab | 04/03/2021

@Emixam : En faisons-nous mieux ? Le char leclerc n'a pas une bonne disponibilité, le Rafale prétérite la majorité des pièces de rechange pour les Opex, et le résultat : c'est un manque cruel de disponibilité dans le pays.

L'Allemagne a subit une baisse de ses budgets militaires (merci les politiques) et souffre avec l'Eurofighter d'un système des plus complexe d'approvisionnement dont Tous les utilisateurs se plaignent.

Nous avons ici trois facteurs: 1. Problème d'approvisionnement 2 investissement dans la maintenanc e et 3 Un problème systémique de fiabilité en ce qui concerne certains systèmes dont fait partie malheursuement le Tigre.

Écrit par : Mathieu | 04/03/2021

Fab , vous avancez des chiffres , des affirmations , sans qu'on puisse vérifier vos sources . Facile . Le tigre est en opérations , tout les jours , au Sahel entre les mains de l'Armée française . Les allemands en sont partis très vite après un accident dû à un problème d'entretien . La Bundeswehr a perdu trois Tigre suite à problème technique , l'armée française déplore la collision en opération d'un appareil . Il est patent que la Bundeswehr a un problème récurrent de MCO . Acheter des Apache règlera le problème ?

Écrit par : philbeau | 04/03/2021

L’UHT Allemand est très différent de la version HAD Française et Espagnol. Dans les début du programme la France avait une version HAC qui était comparable à la version UHT, nous avons eu la bonne idée de nous retirez de cette version. Le viseur Osiris de l’UHT est complexe, situé sur le mât, il reçoit toutes les fréquences et harmoniques produites par l’appareil. De plus le viseur est conçu et soutenu par Safran. Concernant le reste de l’appareil, les problèmes proviennent essentiellement de l’électronique, tous les calculateurs sont redondants, il y a un maître et un esclave qui est en mesure de prendre la place de l’autre lorsque qu’une panne survient ... tout est surveillé par un Le SIST ( système intégré de surveillance et de test) sur lequel Eurocopter a été plus de défaillant. Concernant ces calculateurs le coût unitaire est pour les plus conséquents proche du million d’€. Une version amélioré du Tigre devrait consister à ne laisser qu’un calculateur ( BCSG, AMCSG, RTU..) par appareil. Concernant la disponibilité (pour la France), l’appareil devait être livré avec un soutien « on condition » c’est à dire pas d’arrêt pour visites périodiques. Au fur est à mesure pour les raisons de sécurité invoquées par l’industrie, les VP ont été introduites. Nous avons également réduit le format de l’Armée de Terre qui à conduit à supprimer nombre d’unité de soutien. L’école de formation (EETAT) a été fermée. Dans le développement l’industrie a fait de la rétention d’informations afin de recevoir le plus de réparations possibles . Si vous mélangez tous ces ingrédients vous arrivez à 30% de disponibilité.

Écrit par : T632 | 04/03/2021

@foret10 : je plussoie à votre analyse , j'avais dit peu ou prou la même chose , mais mon post n'est pas paru .Il y complète divergence d'intéret avec l'Allemagne pour la France , une coopération n'est envisageable que si il y a confiance , ce qui n'est plus le cas .

Écrit par : philbeau | 04/03/2021

@Mathieu
Depuis cette année et la montée en puissance du programme RAVEL, la disponibilité du Rafale est de 76% (avec pour objectif 80% pour fin 2021) ce qui a permis la vente d'appareils d'occasion (Grèce et peut être Croatie).
Pour le Tigre la dispo française même si elle est faible (environ 30%) ça reste de le double que celle de l'Allemagne.
Pour les Tank le Leclerc, après une amélioration durant la fin des années 2010, a vu sa disponibilité retourner à la baisse (de l'ordre de 60%), pour l'Allemagne les léopard 2 elle est de 40% il me semble.
Donc oui la France fait mieux que l'Allemagne.
Le principal problème de l'Allemagne est que n'utilisant pas son armée elle préfère investir dans l'achat de matériel (pour faire tourner ses usines et généré des emplois) que dans la maintenance (qui coûte tout aussi cher mais qui génère moins d'emploi).

Écrit par : Emixam | 04/03/2021

@forêt10. Concernant les F-18 Hornet et Growler, l'Allemagne n'a rien acté ou acquis. Et comme je l'ai déjà mentionné, il y a actuellement beaucoup de gens et d'entreprises, dont Airbus, qui poussent au développement d'une version ECR du Typhoon ainsi que sur la validation de la B61 sur le Typhoon. Donc wait and see...

Écrit par : Baz driver | 04/03/2021

@Baz Driver: je suis souvent de votre avis, mais là vous avez une bataille de retard. L'acquisition des Super Hornet et Growler est agendée sur le programme 2022 par Berlin (confirmation notamment annoncée ici ). En ce qui concernla B61, ni l'Allemagne , ni Airbus ne peuvent décider de son intégration, seul les USA et l'USAF en ont la possibilité. De ce côté la messe est donc dite.

Écrit par : Martin | 04/03/2021

@Forêt10 : je pense qu'il faut différencier l'aspect technique "Tigre" de l'aspect politique "SCAF".

Écrit par : Moulin | 04/03/2021

@T632 : qu'il y aie des versions différentes est une chose, mais les problèmes de fiabilité (moteurs, électronique) sont les mêmes me semble-t-il ?

Écrit par : Moulin | 04/03/2021

@Martin. Politiquement, l'Allemagne n'a toujours pas voté les crédits d'aquisition des F-18..Pour ce qui est de la mission nucléaire, certes il faut l'approbation des US, mais rien n'oblige légalement les Allemands de l'accomplir...

Écrit par : Baz driver | 04/03/2021

@ Baz Driver : le crédit sera voté cette année, toujours selon le calendrier de Berlin. Pour accomplir la mission nucléaire avec la B61, il faut l'intégration de cette dernière sur un appareil dont la validité de l'intégration est autorisée par Washington. Berlin ne peut contourner ce fait et reste dépendant de la décision US sur le type d'avion porteur. Une mission avec la B61 n'est effectible que sous contrôle US.

Écrit par : Martin | 05/03/2021

@Martin.je suis parfaitement au courant de ce que vous mentionnez. Pour autant, si elle en faisait la demande, les américains accepteraient l'intégration aur le Typhoon, comme pour le Tornado à l'époque. De même si l'Allemagne se décide elle peut parfaitement developper une version ECR de cet appareil. Et ce dernier point est important aux yeux de pas mal de politiciens et industriels allemands. Sinon on perd du nouveau du "know how". Et la votation du parlement allemand n'est pas gagnée à 100 %, malgré les déclarations de sa ministre de la défense.

Écrit par : Baz driver | 05/03/2021

@Baz Driver: c'est là que vous vous trompez, Washington ne donne pas l'autorisation de la B61 sur l'Eurofighter

Écrit par : Martin | 05/03/2021

@Martin. J'ai donc du louper deux évènements officiels, demande formelle du gouvernement allemand et refus officiel du gouvernement américain. Si vous avez des liens officiels émanent de ces deux démarches, je serais très intéressé à les consulter, et vous présenterez mes plus plates excuses. Pour autant, je ne comprends pas la volonté de certaines personnes de vouloir maintenir cette mission née de la guerre froide. En effet,cette mission était voulue par les allemands au cas où une invasion du Pacte de Varsovie aurait tourné très mal et aurait requis l'usage "tactique" d'armes nucléaires sur le sol allemand. Ce qu'ils voulaient assumez eux-mêmes. Aujourd'hui, les dizaines de divisions blindées russes sont très loin du territoire allemand....

Écrit par : Baz driver | 05/03/2021

@ Baz driver & Martin: Effectivement, la problématique de la B61 n'est pas nouvelle en ce qui concerne son adaptation sur un avion européen. Nous avons eu l'exemple avec la Belgique, soit un refus US pour l'intégration sur l'Eurofighter et le Rafale dès le début de la compétion. Le résultat nous le connaissons. Il en va de même pour l'Allemagne.

L'intérêt de la bombe tactique est assez simple, elle permet aux pays lanceurs, sous contrôle US d'obtenir une place spéciale au sein de l'Otan et certaines prérogatives. Pourquoi sans priver ?

Écrit par : PK | 05/03/2021

@ PK :"Certaines prérogatives ": qu'entendez-vous par là ? Parce que la Belgique , ou l'Allemagne sont déjà acquises depuis l'origine on peut dire à l'intégration Otanienne . Qu'elles délivrent , dans une hypothèse complètement théorique , la bombe atomique américaine , notamment pour l'Allemagne ,ne manque pas de sel , considérant son aversion pour les questions militaires .Et de ce fait , leur rôle n'a rien à voir avec , par exemple ,le UK . Sans parler de leur médiocre entraînement dans ce domaine . Qui n'est pas plus décisif que celui du Danemark , ou de la Norvège , voire même la Turquie si décriée à juste titre . Non, cette empressement politique ne les sert en rien.

Écrit par : philbeau | 06/03/2021

@Philbeau : C'est exactement le contraire. D'une part cette capacité leur permet d'être indirectement "acteur" dans les discussions de non prolifération de l'arme nucléaire et en ces termes les places quasiment à un niveau de "respectabilité et d'importance"équivalent
aux grandes puissances nucléaires au Conseil de Sécurité. De l'autre, cette activité permet d'être partie prenante au plus haut niveau stratégique au sein de l'Otan et d'obtenir un certains nombre d'information et de capacité à travers l'US Air Force. L'occasion notamment de palcer des officiers à des places d'inportance au sein de L'Otan. Et puis, il y a l'optention de financement pour la modernisation des infrastructures liées à l'Otan sur le territoire en priorité.

Écrit par : PK | 06/03/2021

@ PK : la Belgique et l'Allemagne respectées au Conseil de Sécurité ?! Par la Chine ou la Russie notamment ? Elles ne sont même pas parmi les membres non-permanents. Déjà que la France et le UK sont là par la grâce des statuts historiques...
Par contre , d'accord sur l'obtention de développement des infrastructures de l'Otan chez eux ...ça s'appelle aussi "vassalisation" , ça dépend comment on voit la chose ...

Écrit par : philbeau | 07/03/2021

@Philbeau: Je parle de soutien et d'appuis aux membres du Conseil de Sécurité et non de leur place ou non.

Écrit par : PK | 07/03/2021

@Pk. Je comprends votre analyse du poids politique en accomplissant cette mission. Cependant, et c'est ce que j'explique plus haut, c'est que cette mission est contestée en Allemagne. A l'époque de la guerre froide, les Allemands voulaient assumer eux-mêmes l'usage d'armes nucléaires tactiques sur leur propre territoire! Pour simplement avertir les Russes, que l'Allemagne était déterminée à leur tenir tête, et à sacrifier les siens en accomplissant cela, sans attaquer le territoire russe. Hors aujourd'hui les Russes sont bien plus loin de l'Allemagne, et cette dernière n'est plus le centre de gravité en cas de conflit. Et si les Allemands attaquaient directement le territoire russe pour le coup avec simple une arme nucléaire tactique, l'Allemagne serait anéantie pour de bon...

Écrit par : Baz driver | 07/03/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.