25/02/2021

F-35 et KC-46A au menu d’Israël !

FG_3902020-JDW-10670.jpg

Israël a signé une lettre d'acceptation (LOA) avec les États-Unis pour l'achat de deux avions ravitailleurs Boeing KC-46A « Pegasus », et prévoit d'autres accords similaires pour améliorer son avantage militaire qualitatif (QME) dans la région avec un troisième escadron de F-35. 

Le département d'État américain a approuvé la vente potentielle de 8 KC-46A « Pagasus » à Israël il y a près d'un an, pour remplacer les anciens ravitailleurs basés sur des Boeing 707 de l'IAF. L'ensemble de l'accord de 8 avions a une valeur estimée à 2,4 milliards de dollars. Cependant, il reste possible qu'Israël reçoive une version sur mesure du KC-46, comme il l'a fait dans le passé avec le F-35I et d'autres. L'IAF pourrait potentiellement acquérir une version du « Pegasus » qui diffère considérablement du modèle de l'US Air Force. 

La décision d'acheter un troisième escadron de F-35I n'est pas une surprise, mais il se pourrait bien qu’il soit le dernier. Pour l'instant, cependant, l'IAF se concentre sur le F-35I. À ce jour, Israël a signé des contrats pour 50 F-35I, suffisants pour équiper deux escadrons, dont le dernier a été déclarer prêt au comabt en aôut dernier. Le prochain achat devrait contenir 25 appareils pour permettre la formation d'un troisième escadron. 

Le F-15 « Advanced Eagle » en embuscade :

Cette préparation de commande pourrait laisser croire qu’Israël laisse abandonne la nouvelle version du F-15 « Advanced Eagle », mais il n’en est rien. Tel Aviv et Boeing confirment que les discussions continuent sur l’achat de premier lot de 25 F-15 « Advanced Eagle » neufs et la modernisation de 25 appareils. Selon un porte-parole de l’IAF, les discussions actuelles portent sur une adaptation du F-15 « Advanced Eagle » à la sauce israélienne. 

La vision de l’IAF : 

Pour l'IAF les qualités furtives du F-35I pour pénétrer dans un espace aérien contesté, ainsi que ses capacités inégalées de partage de données sont autant de bonnes raisons pour un troisième escadron. Mais, il reste un besoin pour un avion avec une avionique avancée qui peut fonctionner aux côtés du F-35I et transporter des charges d'armes plus lourdes sur de longues distances, servant essentiellement de « camion de missiles ». Sur ce point le F-15 « Advanced Eagle » est la bonne réponse au problème. En parallèle, la petite taille du pays, oblige de posséder un grand nombre d’appareils modernes et polyvalents. Pour cela, la modernisation de la flotte de permet de combler ce vide efficacement.

 

Appuis de Washington :

Tous ces achats pour l'armée de l'air israélienne (IAF) seront effectués via les canaux militaires américains, avec un financement fourni par l'initiative de financement militaire étranger (FMF). En 2018, l'administration Trump a approuvé un protocole d'accord de 10 ans avec Israël qui couvre 3,3 milliardsde dollars d'aide. La FMF accorde à ses alliés des subventions globales pour les achats militaires, avec la stipulation qu'un pourcentage important est dépensé avec des entreprises américaines.

israeli-air-force-inaugurates-new-f-35i-squadron-1.jpg

Photos : 1 KC-46A et F-15 Advanced Eagle aux couleurs d’Israël @ Boeing 2 F-35I@ IAF

 

 

Commentaires

Israel continue de faire le choix des programmes américains en difficulté (F35 et KC 46) . Une manière indirecte pour washington de faire leur promotion , puisque c'est le Sénat américain qui dégage les fonds . Après , c'est sans risque , en cas de besoin vraiment urgent , des escdrdres US seraient là pour éviter le pire ...

Écrit par : philbeau | 25/02/2021

Le F-35 n'est pas parfait, mais dans le cadre d'Israel avoir un appareil relativement furtif capable d'aller détruire des cibles en territoire ennemi n'est pas forcément un mal.
(Israel ayant une flotte relativement diversifiée et globalement à jour).

De toute façon aucune armée d'un pays voisin n'est capable de sérieusement menacer Israel (à part peut-être l'Egypte, et encore).
Tout au plus l'Iran pourrait faire tomber des missiles balistiques sur Israel, mais les représailles, très probablement nucléaires, feraient très mal à l'Iran...

Écrit par : chris2002 | 25/02/2021

@philbeau
"Israel continue de faire le choix des programmes américains en difficulté (F35 et KC 46) "

niveau choix, le matos US livré a israel sont en fait des dons (US)

alors israel fait des demandes, mais le donateur donne ce qu'il a envie.

ainsi l'administration Obama en son temps avait declaré que seul le F35 etait disponible dans le cadre de l'aide US (le choix etait plus simple ... )
.
.
PS: mais pas grave, pour l'avenir, israel plannifie le F15

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/12/02/israel-lance-le-programme-f-15-israel-advanced-eagle-866572.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/12/02/israel-lance-le-programme-f-15-israel-advanced-eagle-866572.html

Écrit par : Laurent10 | 25/02/2021

@ Laurent10 : je vais être taquin , mais entre nous , donner le F35 comme seul choix...LM peut dire merci ! Sinon , je ne suis pas trop l'argumentaire cité plus haut , selon lequel "la petite taille du pays, oblige de posséder un grand nombre d’appareils modernes et polyvalents. Pour cela, la modernisation de la flotte de permet de combler ce vide efficacement" ? A contrario , cela devrait au contraire simplifier la nature des missions , et la flotte nécessaire pour les accomplir .

Écrit par : philbeau | 26/02/2021

@Philbeau

Vous oubliez un peu vite qu’à une époque pas si lointaine, Israël était le petit protégé de la France qui livrait armement et soutient sans compter au jeune état d'Israel Puis le Grand Homme De Gaulle décida de laisser tomber Israël au profit des instables alliances arabes ! (Dixit : entre les frères et les amis, on choisit toujours les amis !) L'embargo qu'il instaura sur les mirages en plein conflit du Yom Kipour amena les USA à fournir en catastrophe Israël qui ne manquera jamais une occasion de les en remercier depuis ! Sans cela l'état hébreux n'existerai plus aujourd'hui !!! Donc parler d'alliance opportuniste est bien loin de la réalité historique ! Encore du bashing anti-US bête et méchant !!!

Écrit par : Alain | 26/02/2021

@Alain. En 1973 De Gaulle etait mort . L'Embargo a été décrété suite à la Guerre des six jours en 1967. Ensuite la fournitures d'armes US a commencé avant la Geurre de 1973....

Écrit par : Baz driver | 26/02/2021

@Alain. Petite précision/correction. En effet l'embargo total été décrété en janvier 1969 suite à l'attaque par les israeliens de l'aeroport de Beyrouth. Ce fut la goutte d'eau de trop. Mais 1967 est le principal élément declencheur. Ce n'est que la capacité de persuasion de personne comme Marcel Dassault qui l'a retenu pendant ce laps de temps..Mais De Gaulle en avait déjà fermement envie après la guerre des 6 jours....

Écrit par : Baz driver | 26/02/2021

@Alain. Petite précision/correction. En effet l'embargo total été décrété en janvier 1969 suite à l'attaque par les israeliens de l'aeroport de Beyrouth. Ce fut la goutte d'eau de trop. Mais 1967 est le principal élément declencheur. Ce n'est que la capacité de persuasion de personne comme Marcel Dassault qui l'a retenu pendant ce laps de temps..Mais De Gaulle en avait déjà fermement envie après la guerre des 6 jours....

Écrit par : Baz driver | 26/02/2021

@ Alain , revoyez l'Histoire contemporaine . Il n'y avait pas de lien particulier entre Israel et la France , juste l'épisode de Suez où une alliance objective s'est établie , qui comprenait aussi le Gde Bretagne . Les avions Dassault ont aussi été , et notamment les Mirages , très appréciés par le jeune état ; puis il y a eu l'épisode malheureux et assez maladroitement géré par les Israéliens des "vedettes de Cherbourg" .De Gaulle n'a pas aimé...Après , ne faîtes pas semblant d'ignorer les liens transatlantiques entre Washington et tel Aviv . Doit-on évoquer l'influence de lAIPAC sur le congrès américain ?

Écrit par : philbeau | 26/02/2021

@ Baz Driver, Philbeau

Merci de corriger mes imprécisions, à l'avenir je compulserai sur les dates et les lieux avant de réagir. Mais malgré la réponse de Philbeau qui tente de nier les liens privilégiés existants avec la France de l'époque, ceux ci étaient une réalité !!! Philbeau oublie que la France occupait alors une place très particulière dans le cœur des juifs, les premiers migrants en route vers la terre promise était partis de France, souvenez vous de l'Exodus svp ! Le foyer du sionisme à l'époque était en grande partie situé en France et les premiers équipements et armements acquis était aussi acheminés de France pour l'essentiel !!! A l'époque, on parlait beaucoup le Français en Palestine ! Je maintiens que la réaction outrée de De Gaulle face aux attaques juives était opportuniste et à dessein, avec pour objectif de constituer un bloc arabo-français pour contre balancer la toute puissance du bloc anglo-saxon ! L'obsession du grand homme !!! En prenant fait et cause pour les Arabes contre Israël, il voulait pousser les pays arabes à ratifier cette alliance. Et malheureusement pour nous, cette stratégie a précipité Israel dans les bras des USA jusqu'à aujourd'hui ! Sans le secours providentiel US, Israël aurait disparu, ils s'en souviennent encore aujourd'hui là bas ! Il est aussi assez révélateur, à la lumière du temps qui a passé, de ce que cette stratégie a engendrée !! L'alliance arabo-française a fait long feu, tandis que l'alliance USA-Israel a donné naissance a une des meilleurs et des plus efficace alliance militaire de ces 40 dernières années !!! Avec un peu de nostalgie, je me mets à rêver de ce que serait aujourd'hui cette relation franco-israélienne avait perdurée !!! De Gaulle ne croyait pas à Israel, pur lui, une bizarrerie condamnée à disparaitre rapidement, il avait fait son choix !!!

Écrit par : Alain | 27/02/2021

@ Baz Driver, Philbeau

Merci de corriger mes imprécisions, à l'avenir je compulserai sur les dates et les lieux avant de réagir. Mais malgré la réponse de Philbeau qui tente de nier les liens privilégiés existants avec la France de l'époque, ceux ci étaient une réalité !!! Philbeau oublie que la France occupait alors une place très particulière dans le cœur des juifs, les premiers migrants en route vers la terre promise était partis de France, souvenez vous de l'Exodus svp ! Le foyer du sionisme à l'époque était en grande partie situé en France et les premiers équipements et armements acquis était aussi acheminés de France pour l'essentiel !!! A l'époque, on parlait beaucoup le Français en Palestine ! Je maintiens que la réaction outrée de De Gaulle face aux attaques juives était opportuniste et à dessein, avec pour objectif de constituer un bloc arabo-français pour contre balancer la toute puissance du bloc anglo-saxon ! L'obsession du grand homme !!! En prenant fait et cause pour les Arabes contre Israël, il voulait pousser les pays arabes à ratifier cette alliance. Et malheureusement pour nous, cette stratégie a précipité Israel dans les bras des USA jusqu'à aujourd'hui ! Sans le secours providentiel US, Israël aurait disparu, ils s'en souviennent encore aujourd'hui là bas ! Il est aussi assez révélateur, à la lumière du temps qui a passé, de ce que cette stratégie a engendrée !! L'alliance arabo-française a fait long feu, tandis que l'alliance USA-Israel a donné naissance a une des meilleurs et des plus efficace alliance militaire de ces 40 dernières années !!! Avec un peu de nostalgie, je me mets à rêver de ce que serait aujourd'hui cette relation franco-israélienne avait perdurée !!! De Gaulle ne croyait pas à Israel, pur lui, une bizarrerie condamnée à disparaitre rapidement, il avait fait son choix !!!

Écrit par : Alain | 28/02/2021

Permettez-moi de me corriger sur un point, le premier embargo décrété en 1967 suite à l'attaque de l'aviation israélienne sur les aéroports égyptienne n'avait rien de catastrophique puisque celui-ci ne concernait pas les pièces détachées, ce qui permis à Serges Dassault d'envoyer quantité de pièces détachées qui furent livrées à Israel. Ces pièces et les plans fournis en catimini permirent de créer une version indigène des mirages 5 français, le IAI Nesher. En 1969, suite à la guerre des 6 jours et le bombardement de l'aéroport de Beyrouth, De Gaulle décréta alors un embargo dur qui laissera la défense israélienne sans pièces de rechanges. C'est alors qu'Israel se lance dans la production d'un nouvel avion indigène toujours basé sur le mirage 5, le IAI KFIR. Cet avion, développé grace à un gros coup de main de l'espionnage du Mossad permis la naissance d'un chasseur qui eut une belle carrière ! Le plus remarquable dans tout cela fut la volonté d'Israel de continuer à développer les voilures Delta françaises. Mais le nouveau partenaire US eu tôt fait d'y mettre un terme ! Alors me direz vous que retenir de toute cette histoire, sans doute l'intérêt d'Israel pour pousser le développement indigène d'avions étrangers comme ce fut le cas avec les premiers mirages III et V. Et nostalgique, je me mets à rêver du joyau qu'ils auraient sorti avec un Rafale dans leurs mains ! Pour info, au total, les Mirage III israéliens auront été crédités de près de 300 victoires confirmées et d'une quarantaine non confirmées, ce qui en fait l'un des chasseurs de deuxième génération les plus victorieux en combat aérien.

Écrit par : Alain | 28/02/2021

Alain , le Rafale n'a pas besoin des ingénieurs israéliens pour être un joyau...Sortez un peu de votre nombrilisme .

Écrit par : philbeau | 03/03/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.