24/02/2021

Entrée en production du T-7A « RedHawk » !

T-7A-Red-Hawk.jpg

Boeing et Saab ont débuté l’assemblage du premier avion école de nouvelle génération, T-7A « Red Hawk » de série.  

Le T-7A « Red Hawk » destiné à l'US Air Force a été entièrement conçu à l'aide de systèmes de définition et de gestion de données basés sur des modèles 3D développés par Boeing au cours des deux dernières décennies. Le T-7A « Red Hawk » a utilisé l'ingénierie numérique et la conception de l'avion Boeing/Saab TX qui est passé du concept au premier vol en seulement 36 mois.

Le système avancé de formation des pilotes incorpore également des simulateurs en direct et virtuels de pointe pour offrir aux élèves pilotes et aux instructeurs une expérience « réelle au fur et à mesure » des vols.

Rappel :

En septembre 2018, l'US Air Force a attribué à Boeing un contrat de 9,2 milliards de dollars pour la fourniture de 351 avions d'entraînement avancés et de 46 simulateurs d'entraînement au sol. Saab fait équipe avec Boeing et fournit le fuselage arrière de l’avion.

Boeing-T-X-cockpit.JPG

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab :

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.

Boeing_T-X_another_great_day_to_fly_vertical_image_PUBLIC.jpg

Photos : 1 T-7A Red Hawk 2 Cockpit simulateur 3 Prototype @ Boeing/Saab

Commentaires

Bel avion

Écrit par : Corday | 25/02/2021

Il parait que la Navy serait également intéressée.
Mais selon certains sites ce serait dans une version navalisée alors que d'autres prétendent que l'aéronavale US ne se contenterait d'un appareil sans crosse, pouvant simplement faire des touch and go sur un porte-avion.

Écrit par : François-01 | 25/02/2021

@François-01 : Oui c'est juste. Le lien :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/05/16/l-us-navy-prepare-le-remplacement-du-t-45-goshawk-869223.html

Écrit par : Pk | 25/02/2021

@François-01 :
Même son de cloche chez Opex360, généralement bien informés aussi :
http://www.opex360.com/2021/02/24/boeing-a-propose-le-et-7a-red-hawk-pour-remplacer-les-avions-dentrainement-t-45-de-lus-navy/

Écrit par : Ysgawin | 25/02/2021

François-01,
Aucune information ne dit que l'US Navy est intéressée par le T-7 en particulier.
Ils sont en train de prospecter, de discuter avec divers industriels sur les capacités des appareils existants.
Et dans la RFI, il n'a pas nécessairement besoin d'être catapulté ou d'avoir une crosse. Et la raison est que l'option privilégiée pour le moment, c'est de conserver le T-45 pour ces missions d'appontages et catapultages, et en utilisant un autre appareil pour tout le reste de la formation. Cela permettrait de conserver un certain potentiel à un coût contrôlé, évitant toute surprise.
C'est pour ça qu'ils veulent se baser sur un appareil actuellement en service. Mais il n'est pas dit que la Navy choisisse le T7.
Le Hawk est toujours dans la partie, et cela simplifierait grandement le passage d'un appareil à l'autre !

Écrit par : Fab | 28/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.