08/02/2021

Croatie, une Short List avec le Rafale et le F-16 Viper !

72532472.2.png

Le gouvernement croate a émis une recommandation en vue du choix final du futur avion de combat. Cette recommandation fait figure de « Short List » avec deux appareils qui auraient obtenus une préférence en vue du choix définitif.

Les avions initialement en compétition :

Au total, quatre pays sont engagés dans la compétition croate, il s’agit : d’Israël avec le F-16 « Barak », les USA avec le Lockheed-Martin F-16 « Viper », la Suède avec le Saab Gripen C/D MS20 et la France avec le Dassault Aviation Rafale F-3R.

Short List :

La commission gouvernementale croate a donc hémis une recommandation concernant deux appareils. Il s’agit du Rafale F-3R de Dassault Aviation et du F-16 Block70/72 « Viper » de Lockheed-Martin. Il semble que concernant, l’avion français, l’offre concerne des F-3R d’occasions qui seraient donc cédés par l’Armée de l’air française, sous le même principe que pour la Grèce par exemple.

Un doute subsiste :

La nouvelle de cette « Short Liste » est excellente pour Dassault aviation et Lockheed-Martin. Cependant, le processus du choix et d’acquisition risque de prendre du retard et peut-être même stoppé. En effet, la Croatie vient de subir un important séisme. Les coûts de reconstruction pourraient bien péjorer la compétition en vue du remplacement des MiG-21.

Selon le calendrier, la décision d'achat de l'avion devrait être publiée en mars ou au début avril de cette année au plus tard. Mais un retard pour l’instant possible. On notera que le gouvernement Croatie n'a pas renoncé à se doter d’un nouvel avion de combat.

Lockheed-Martin F-16 Viper :

1185483113.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70/72 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

Dassault Rafale F-3R d’occasion :

3696785459.jpg

De son côté la France offre le Dassault Rafale F-3R capables d'assumer de nombreux rôles de mission différents avec une gamme d'équipements, à savoir des missions de défense aérienne, de supériorité avec des missiles air-air Mica IR et EM, et des attaques au sol de précision utilisant généralement des missiles de croisière SCALP EG et AASM Hammer air- missiles à la surface. En outre, des missions antinavires peuvent être menées à l'aide du missile AM39 Exocet, tandis que les vols de reconnaissance utilisent une combinaison d'équipements de capteurs embarqués et externes basés sur des nacelles. L’avion est doté du radar AESA Thales RBE2 avec les fonctions de suivi de terrain. La norme F-3R comprend également l’installation d’un système anticollision automatique au sol (AGCAS) et diverses améliorations apportées au radar RBE2, au système de guerre électronique Spectra, à la nacelle Reco NG et au système de navigation par inertie.

Avec la norme F-3R, le Rafale Marine sera également équipé d’une nacelle de ravitaillement en vol de nouvelle génération. Le F-3R peut notamment utiliser les armements suivants : bombes guidées laser GBU-12/24 et bombes guidées Hammer, la capacité de frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp, attaque en mer avec missile Exocet AM39 BlockII. La reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos et le ravitaillement en vol d'un Rafale à un autre de type « buddy-buddy ». Sans oublier la dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A.

Un choix ouvert :

Difficile de prévoir qui du Rafale et du F-16 l’emportera. L’avion américain bénéficie d’un coût à l’heure de vol plus faible et d’un fort appuis de la part du gouvernement américain nouvellement entré en fonction, de plus les opportunités d’échanges avec les pays voisins ayant également choisi le F-16 sont importante. Pour autant, le Rafale est une option très intéressante qui permettrait à la Croatie de renforcer sa position au sein de l’Europe. La question politique sera très probablement déterminante tout comme les coûts d’achat et de fonctionnement.

 

Photos : 1 Les avions en compétition initialement 2 Le F-16 Viper @ LM 3 Le Rafale F-3R@ Dassault

Commentaires

ça fait du bien de voir le rafale réussir, là où beaucoup le taillait il y a quelques années. ça fait plaisir de voir les gripen, typhoon, rien remporté par l'arrogance des pays Européens face à la France y compris la Suisse. Le rafale est vraiment la meilleure réussite aéronautique de sa génération et aucun n'est capable de le rivaliser. 100% national, c'est bien ce qui ne marche pas chez le gripen qui n'accumule aucun contrat depuis 2014 avec le Brésil alors qu'on pensait qu'il allait être une réussite, mais on sait que ce qui compte dans un avion, ce n'est pas avnt tout ses performances mais son offre économique et le poids politique d'où le succès du f35. Que représente le Suède à l'international... Rien leur arrogance de pays calme, écolo, progessiste est à la dérive et j'en suis ravis.

Écrit par : Armand le Grand | 08/02/2021

Je suis très étonné de cette Short List et ceci sans aucun parti pris. J'aurais compris si nous avions le F-16 Viper contre le Gripen E, soit deux monomoteurs avec des coûts assez proches. Sinon, si la Croatie estime qu'il lui faut un bimoteur puissant alors seul le Rafale s'impose. Donc, Rafale et F-16 il y un Hic que je ne comprends pas.

Écrit par : Serge | 08/02/2021

@serge
La Croatie a reçu 4 offres dans leur budget, deux d'avion neuf (Suède et USA) et deux d'occasion (France et Israël), ils ont évalué techniquement la meilleure offre pour un appareil neuf et la meilleure offre pour un appareil d'occasion : il en est ressorti F-16V et Rafale.
La ils vont choisir le meilleur pour la Croatie sur des critères pas forcément technique mais sur l'ensemble des critères.
Pour ce qui est du Gripen, lors de la première évaluation Suisse l'appareil peinait a faire correctement certains scénario car il n'avait pas assez d'autonomie pour le Gripen E l'autonomie a été amélioré mais suffisamment ? Je ne sais, vu la configuration très particulière de la Croatie (en forme de croissant) le Gripen a peut être été pénalisé par cette allongé réduite (le F-16v a quand as lui un rayon d'intervention relativement important).
Après ce qui est important pour Dassault en cas de victoire, c'est que si le Rafale l'emporte, ça tordra le cou à l'idée que l'appareil très très cher à l'achat et en coût d'utilisation, car si un pays à l'économie relativement faible comme la Croatie peut acheter et maintenir une petite flotte de Rafale, beaucoup d'autres le peuvent.

Écrit par : Emixam | 08/02/2021

On ne sait pas combien de F16/V sont proposés et combien ils couteraient?
Pour les Rafales d'occasions ce devrait être le même prx que la Grèce?

Écrit par : Dknh | 08/02/2021

@ Serge

PK Termine son article par cette phrase :
« La question politique sera très probablement déterminante tout comme les coûts d’achat et de fonctionnement. »

Par rapport à votre question :
« Donc, Rafale et F-16 il y un Hic que je ne comprends pas. »

En fait, la réponse est donnée par Pascal dans la dernière phrase de son article.
Reprenons (succinctement) l’affaire Grecque

Lors des provocations répétées Turques, l’année dernière, quel pays a vraiment aidé d’une manière concrète la Grèce ?

L’Allemagne ?, La Suède, Israël, les quatre pays représentants « l’Eurofighter » … Non ! (sauf, à une toute petite exception l’Italie, dans le domaine maritime)…

Les seuls a être intervenus, sont, en premier lieu, et de manière visible la France, et en sous-main (tout en ménageant la Turquie), les Etats-Unis.

Les résultats, sont connus, achat de 18 Rafale en urgence, et discussion sur une vingtaine de F-35. Je laisse pour l’instant les négociations sur le plan maritime, où là aussi on retrouve ces deux pays en compétition.
Cela dit, pour les petits pays européens, cet épisode grec n’est pas passé inaperçu et ils se rendent compte, qu’ils ne peuvent compter d’abord que sur eux-mêmes, quelquefois sur la France, et de moins en moins sur les États-Unis qui continuent de se désengager en Europe.

N’oubliez pas qu’il a fallu 6 mois à l’Europe, pour obtenir à minima, une condamnation de la Turquie, pourtant, les faits reprochés, étaient, eu égard à la Charte de l’UE, incontournables et indiscutables.

Les négociations Croatie-USA-France, vont dès lors être menées à bon train.
Une fois encore le choix, du parapluie protecteur sera : Une petite partie de l'Europe ou les USA ?

A noter toutefois, le volet économique ; on le sait la Croatie vient de subir de graves dégâts dus aux intempéries, peut jouer un grand rôle et là aussi les deux pays en lice, peuvent y apporter une réponse appropriée…

Écrit par : forêt10 | 08/02/2021

@Serge: Il y a plusieurs autres lectures possibles.
.
* La première est de considérer que le Gripen n'est toujours pas complètement prêt ;
* l'autre est de considérer qu'il s'agit d'un français contre US et que le choix est politique ;
* enfin le bon dernier : les Rafales étant d'occasion, il se peut aussi que le prix soit intéressant (armement inclus).
.
En bonus, rien n'exclus la superposition de toutes ces raisons !

Écrit par : pfff | 08/02/2021

Allez comprendre les motivations réelles d es pays acheteurs , et notamment des nouveaux venus dans cette qualité comme laCroatie . Une recherche de faire tomber les prix est sans doute , aussi , une explication , ce qui se comprend pour le coup .

Écrit par : philbeau | 08/02/2021

Complément pour Serge : les deux retenus sont les mieux disant en terme de capacité, et la Croatie a été en guerre ouverte il n'y a pas si longtemps (1990-1995) et globalement les frontières de l’ex-Yougoslavie ne sont pas complètement stabilisées.
.
Ce qui renforce ma conviction :
1/ ils ne cherchent pas le moins cher, mais un avion de guerre
2/ Ils ont besoin d'une alliance dissuasive autant que des avions.

Écrit par : pfff | 08/02/2021

Bonjour,
Pour la Croatie mais surtout pour la Grèce le point le plus important n'est-il pas le délais de livraison ?

Écrit par : bpapon60 | 08/02/2021

@bpapon60: A l'évidence les MiG-21 sont en très mauvais état, mais la Croatie n'est plus en conflitdonc le "timing" de livraison n'est pas la priorité par contre pour la Grèce c'est un point central.

Écrit par : PK | 08/02/2021

@Armand,
Votre commentaire est assez surprenant.
J'aimerais comprendre de quelle arrogance vous parlez quand vous mentionnez le Gripen et l'Eurofighter vis-à-vis du Rafale.
Savez-vous par exemple que le Gripen est un projet antérieur au Rafale, et que cet avion a été conçu pour répondre au besoin spécifique de la Suède? En quoi cela concerne la France?
En quoi le fait qu'ils "n'emportent rien" serait dû à leur arrogance et surtout, en quoi cette arrogance est-elle dirigée envers la France? Et est-ce que réellement ils n'emportent rien?
Je vais m'attarder un peu sur cette partie.
Depuis 2014, l'Eurofighter a été exporté au Koweït, au Qatar, en Arabie Saoudite. (28 + 24 + 48 = 100). A ça s'ajoutent des commandes des pays producteurs.
Pour le Rafale, depuis 2014, il fait un carton, et tant mieux. Egypte (24) + Qatar (36) + Inde (36) + Grèce (18) = 114 commandes, dont 12 d'occasion.
Pour les pays du Golfe, le Gripen n'est pas adapté à leurs besoins, raison pour laquelle le Gripen ne participe pas, donc peut-on dire que Saab n'emporte pas de contrat alors que Saab ne participe pas aux appels d'offre? Et quels appels d'offre?
Parmi toutes les commandes mentionnées, la seule victoire en appel d'offre est l'Inde par Dassault, tout le reste sont des victoires diplomatiques. Ca n'enlève rien à la qualité du contrat. Mais ce ne sont pas des contrats qui étaient ouverts.
Pour le Gripen, depuis 2014, les compétitions auxquelles ils ont pris part sont l'Inde (mais le chasseur moyen ne correspond pas à la catégorie du Gripen, et il est concurrent direct au Tejas construit localement, donc ça n'avait pas vraiment de sens). En Slovaquie, le F-16 l'a emporté face au Gripen. L'inconnue sur les coûts était l'explication officielle.
Sinon il y a les prospections en cours.
- Le Canada, bien que le rayon d'action soit problématique, que le Canada ait développé le F-35, et que le Canada fait partie du NORAD et du "five eyes" favorisant les appareils américains.
- La Croatie, mais il semblerait que le choix ait une grosse part de politique impliquée. En ce sens, ça pourrait se retourner contre la France, car celle-ci s'est montrée très amie avec la Serbie durant les guerres des Balkans.
- La Finlande est comme pour le Brésil, une des compétitions les plus intéressantes. Le Brésil n'a pas d'attache politique quand il s'agit d'achats militaires, elle achète russe, européen, américain, local, en partenariat avec l'Afrique du Sud,...
La Finlande est un peu dans cette configuration, même si le matériel russe est maintenant exclu. Le résultat c'est des offres dont les qualités varient et chacune ayant un certain intérêt.
Le fait que la Suède ajoute des capacités de guerre électronique et des awacs à capacité de patrouille maritime est incroyable. Le Gripen a l'avantage d'être plus simple d'entretien car conçu pour être opéré par des troupes de milice, et aussi pour être mis en œuvre depuis des routes avec peu de soutien matériel.
Le Rafale a pour qualité son expérience, son rayon d'action, etc...
L'advanced Super Hornets sera lui aussi un vrai compétiteur.
Dans les compétitions ouvertes, et en cours, il y a l'Indonésie et les Philippines, où les chances peuvent être intéressantes.
...
Bref, dans tout cela, il n'y a pas d'arrogance que seul vous semblez voir.
Quant aux qualités du Rafale, elles sont indéniables. Mais balayer d'un revers de main tout le reste est une erreur. Le Gripen E/F propose les technologies du niveau du F-4. Est-ce qu'il va les atteindre lors des essais et sa vie opérationnelle est une question ouverte. Mais il est prometteur. Quant aux différences aéronautiques et de dimensions, ce sont des choix différents correspondant à des besoins différents, en ce sens l'un n'est pas meilleur que l'autre. Ils sont simplement différents.
Pour l'Eurofighter, la version T1 est une catastrophe. Son architecture non open complique les mises-à-jour, et les mésententes entre pays producteurs compliquent le projet.
Malgré tout, lorsque l'Eurofighter est aujourd'hui un appareil très capable. Ses technologies rattrapent celles du Rafale. (le Rafale est à la pointe, et ne peut pas aller plus vite que la technologie, donc forcément il se fait rattraper). Mais l'Eurofighter est très bon.
Et en opération, que ce soit dans la baltique ou en Syrie/Irak, les taux de dispo opérationnels sont similaires à ceux du Rafale. Les moyens mis en place pour la maintenance font la différence.
Pour la Suisse, je ne vois pas d'arrogance vis-à-vis de la France. La Suisse a fait un pari dans le passé en choisissant le Gripen NG. La méthodologie suisse d'évaluation sous-estimait très fortement les technologies non testées et pas au point, d'où la note du Gripen. Mais par contre, le potentiel était très bon. Il s'agissait donc d'un pari qui en plus était bon pour l'industrie suisse. Et comme tout choix, il y a le pour et le contre. Voir P. 13 pour la procédure de notation: https://www.parlament.ch/centers/documents/fr/bericht-sukkom-sik-tte-2012-08-20-f.pdf
Et ce dernier commentaire "Que représente le Suède à l'international... Rien leur arrogance de pays calme, écolo, progessiste est à la dérive et j'en suis ravis."
La France a pour réputation d'être arrogante. Ce cliché est malheureusement renforcé par des personnes comme vous, et pourtant les Français ne sont pas tous arrogants, mais souffrent à l'international d'une réputation que vous renforcez.
Maintenant, pour la Suède, à l'international, elle n'a pas pour vocation d'être une super puissance comme le veut la France, cherchant à maintenir son importance internationale d'après-guerre.
La Suède est un pays neutre,elle joue un rôle de médiateur entre différentes entités en conflit, qu'il soit interne à un pays ou international. Il permet de maintenir le lien entre des pays ayant rompu les relations diplomatiques. Bref, la Suède tout comme la Suisse permettent une politique complémentaire à celle menée par la France.
Nous ne sommes pas en concurrence, toutes ces compétences et statuts permettent de réduire les chances d'un conflit, et c'est tout ce qui compte.

Écrit par : Fab | 08/02/2021

Bonsoir, une question de novice : pourquoi le F16 n'a-t-il pas été proposé à la Suisse ? Merci :-)

Écrit par : Nico | 08/02/2021

@Nico: Le F-16 a été en concurrence à la fin des années 80 avec le Mirage 2000 et le Hornet pour la Suisse ou il a échoué. Pour le nouvel avion, on a pensé que Lockheed Martin pouvait tenter de proposer la nouvelle version du F-16 avec le F-35. La demande suisse étant très poussée techniquement, le F-16 Viper, bien que très moderne ne pouvait répondre complètement aux besoins et notamment en terme de longévité.

Écrit par : PK | 08/02/2021

@PK ok merci !

Écrit par : Nico | 08/02/2021

@fab
je ne doute pas des capacités des Eurofighter et gripen mais je reproche aux pays Européens d'abords membre de l'OTAN d'êtres des Vassaux des E-U et d'être malhonnête avec la France dans la diplomatie internationale. Beaucoup en Suisse croit que le Gripen est un carton mais 40 % des composants de l'avion dont les plus importants comme le moteur viennent des E-U et de plus n'a jamais prouvé ses capacités au combat.
Sur l'aspect diplomatique , quand je dis arrogance, je voulais aussi dire hypocrisie, car la Suède comme la Suisse se disent «neutre» dans les conflits internationaux, mais se surarment par rapport aux menaces auxquelles elles sont conffrontés (c'est pas mon problème c'est vrai), mais profitent de la vente des armes à l'étranger tout en accusant la France d'être un pays impérialiste, mais n'oublions jamais de rappeler que la Suisse a bien joué un rôle de complicité avec les Nazis, qu'elles tirent sa richesse de tout les pays européens en vidant les caisses épargnes des malfrats de cette planète vers elle. La Suède quand à elle a compris qu'elle peut faire son buisnness ( car ça se dit écolo, mais niveau habitant, il sont plus polluants que nous) et vend bien ses armes a des pays dont on accuse aussi la France (passé colonial) mais bizarement pas la Suède (cf Global Eye aux EAU...) , elle profite bien de l'engagement des forces franaçaise au sahel pour assurer la sécrurité de l'EUope comme la Suisse ( faire le boulot à leurs place) et crittiquent la France. De même les migrants qui touchent aussi très principalement les pays du sud de l'Europe déjà connffrontés aux crises éco répétitives, mais la Suède toujours profitant de sa position ne lève pas le petit doigt pour aider les camarades Européens. Mais vivement que l'Europe se disloque, et que la Suède soit un jour connfrontés à ce que nous subissons nous la France à eux.

Malgré les quelques capacités intéressantes de l'avion que vous avez l'air d'apprécier:
Le Gripen n'a pas fait de succès à l'export très flagrant, les compétitions auxquels il participe, il les perd toutes et ce petit avion est bien en temps de paix, coûte peut être pas très cher mais je doûte que face aux gros Sukoï Russe, ils ne fassent
L'Eurofighter quand a lui à part les monarchies du golfe à coup de lobying n'a pas réussi grand chose. Ni même au combat (moins que le rafale en tout cas)

Pour mémoire, je rappelle qu'en plus des contrats, l'avion intéresse la Finlande, l'Indonésie, l'Irak, les EAU (oui je sais j'ai critiqué mais nous on s'en fout on n'est pas hyppocrite, l'industrie de l'armement en france est un pilier de sa réussite.

Écrit par : Armand le Grand | 08/02/2021

Pour les MiG-21 croates, des articles indique un retrait a partir de 2023. Et l'offre des Rafales a moins d'un milliard d'euros est moins cher que celle des F-16V qui est de 1,3 ou 1,5. Sans compter que Zagreb n'a pas apprécié que l'achat de F-16 d'occasion israéliens est été annulé par Washington.

Écrit par : L'amateur d'aéroplanes | 09/02/2021

ça fait du bien de voir le rafale réussir, là où beaucoup le taillait il y a quelques années. ça fait plaisir de voir les gripen, typhoon, rien remporté par l'arrogance des pays Européens face à la France y compris la Suisse. Le rafale est vraiment la meilleure réussite aéronautique de sa génération et aucun n'est capable de le rivaliser. 100% national, c'est bien ce qui ne marche pas chez le gripen qui n'accumule aucun contrat depuis 2014 avec le Brésil alors qu'on pensait qu'il allait être une réussite, mais on sait que ce qui compte dans un avion, ce n'est pas avnt tout ses performances mais son offre économique et le poids politique d'où le succès du f35. Que représente le Suède à l'international... Rien leur arrogance de pays calme, écolo, progessiste est à la dérive et j'en suis ravis.

Écrit par : Armand le Grand | 09/02/2021

ça fait du bien de voir le rafale réussir, là où beaucoup le taillait il y a quelques années. ça fait plaisir de voir les gripen, typhoon, rien remporté par l'arrogance des pays Européens face à la France y compris la Suisse. Le rafale est vraiment la meilleure réussite aéronautique de sa génération et aucun n'est capable de le rivaliser. 100% national, c'est bien ce qui ne marche pas chez le gripen qui n'accumule aucun contrat depuis 2014 avec le Brésil alors qu'on pensait qu'il allait être une réussite, mais on sait que ce qui compte dans un avion, ce n'est pas avnt tout ses performances mais son offre économique et le poids politique d'où le succès du f35. Que représente le Suède à l'international... Rien leur arrogance de pays calme, écolo, progessiste est à la dérive et j'en suis ravis.

Écrit par : Armand le Grand | 09/02/2021

@ Armand le Grand
Le premier message était déjà lourd, mais les 2 copier coller suivants laissent vraiment songeur. Le pire dans tout cela, c'est qu'en fait vous vous ne comprenez même pas que vous desservez la cause que vous essayez de défendre.
On sait très bien que le Rafale est une superbe réussite. En France, on a un don pour saborder nos fleurons industriels et par chance Dassault a pour l'instant échapper au massacre. Dassault a clairement un sacré faire exceptionnel et les produits développés depuis 70 ans en attestent. Il y a peu de constructeurs capables de produire de tels chasseurs parmi les petits pays (eh oui on est bien un petit pays. Les rares personnes qui ne l'avaient pas encore compris ont du se rendre compte en 2020 à quel point on était défaillant à tous les niveaux, bref).
Cela dit, si la vente d'avions de combat se faisait sur les seuls qualités techniques, cela se saurait. C'est de la politique, des pressions, et parfois même carrément de la corruption. Alors tant que c'est pas signé, un peu de prudence.

Écrit par : zinzin | 09/02/2021

@ Armand : ne vous fatiguez pas avec Fab , il ne voit qu'une chose c'est que vous êtes français, et donc entrer dans d'interminables discussions avec vous pour vous prouver que votre vue du sujet est biaisée . C'est son dada . Et en plus vous attaquez son favori , le Gripen . Malheureux !

Écrit par : philbeau | 09/02/2021

@Armand, ça vous apporte quoi de marteler les mêmes propos d'un jour à l'autre?
Je pense qu'on a tous compris votre point de vue.
Vous perdez en crédibilité.

Écrit par : papanowel | 09/02/2021

Que de fiel et d'inepties proférées par AlG (Armand le Grand) ! J'espère que ce genre de propos ne va pas polluer ce blog conduit avec intelligence et réflexions.

Écrit par : Daniel Cochard | 09/02/2021

Armand le Grand, arrêtez avec votre arrogance de la Suisse vis-à-vis de la France.
Pour rappel la Suisse a acheté à la France des Mirages, des Alouettes II et III, des Supers Pumas,
des Cougars, des Eurocopters EC-135, dernièrement un contrat avec Thales pour moderniser son système radar Florako et les moyens de conduite pour respectivement 74 millions et 150 millions.
Actuellement le Rafale est bien placé pour remplacer nos F/A-18, ainsi que l’acquisition du système de missiles SAMP/T...

Écrit par : Jacques Rimaz | 09/02/2021

@Armand le Grand
Même si je partage une partie de vos opinions, certains propos n'ont pas leur place sur ce forum car hors sujet.
Après le principal problème pour moi n'est pas que les pays de l'UE prennent un avion pas aussi performant que le Rafale (la plus part sont en paix peu interventioniste et doivent juste assurer la surveillance de leurs espace aérien) c'est que il y a trois avions européens (ou majoritairement européens pour le Gripen) et ils font sortir des dizaines (centaines si on compte achats, entretien et mise à jour) milliards d'euros du marché unique ce qui pénalise les principaux partenaires et l'industrie européenne dans sa globalité pour renforcer un concurrent (les USA). Moi même si je pense que le rafale est bien supérieur aux deux autres européens et utilisable par des pays de taille modeste, je n'ai aucun souci de voir un pays de l'UE prendre le Typhoon ou le Gripen car 1 au final c'est bénéfique pour l'ensemble des pays de l'UE et 2 si demain tous les pays demandaient du Rafale Dassault ne serai pas en mesure de fournir tout le monde dans des délais raisonnables.
Pour ce qui est de la Suisse elle est hors-UE donc elle n'a pas cette obligation morale d'investissement européens.

Écrit par : Emixam | 09/02/2021

@ Emixam :"Pour ce qui est de la Suisse elle est hors-UE donc elle n'a pas cette obligation morale d'investissement européens" :Certes la suisse est organiquement hors UE , mais est naturellement un pays européen , dont les échanges avec ses voisins immédiats lui sont indispensables . Alors dire qu'elle n'a pas d'obligation , c'est factuellement vrai , sur le plan des relations diplomatiques c'est moins tranché , et même inexact...

Écrit par : philbeau | 09/02/2021

Bonjour à tous,
Ce blog est sublime et je pèse mes mots.
Bien sûr qu'en tant que Français, je supporte mon pays et le Rafale! Quel bel oiseau! Par contre, je ne supporte que moyennent (pas en fait) qu'on critique les autres. Ils font aussi de beaux oiseaux! un ciel rempli d'A320 ou de 737 quelle tristesse... Et puis nous n'avons pas un super réputation du fait de notre arrogance supposée, alors je vous prie d'accepter mon humilité et que continuent à voler ces magnifiques oiseaux

Écrit par : Steph | 09/02/2021

@ Steph : C'est très à la mode en France en ce moment , mais on pourrait éviter de mettre de la repentance jusque dans un blog comme celui-ci ?...Les Français sont vu comme tels par les autres , comme les autres ont aussi leurs travers , et c'est ce qui fait l'humanité . Qui serait triste elle aussi si elle était uniforme . Après, la détestation de la France par beaucoup , elle est souvent le fait d'une certaine jalousie ...

Écrit par : philbeau | 09/02/2021

@Philibeau
Les pays de l'UE si tu lié par des normes et un parlement commun et pour la plupart une monnaie unique, il me paraît normal que dans le cas où un produit est disponible par plusieurs fournisseurs un pays privilégie sa production nationale puis la production des autres pays de l'UE et enfin des pays partenaires (mais éventuellement concurrents).
Pour la Suisse l'UE est un partenaire, mais n'étant pas partie prenante elle est libre de choisir le produit qu'elle veut vu qu'elle n'en produits pas elle même. Même si l'achat de matériel européens serait une façon d'entretenir de bonnes relations avec ses voisins directs, elle peut aussi choisir du matos US pour s'éviter des problème avec le ministère des finances US.

Écrit par : Emixam | 09/02/2021

@Philibeau,
Donc vous êtes d'accord avec le commentaire d'Armand?
Ce que je vois, c'est que ça vous gêne moins quand il attaque plusieurs pays nommément?
Mais si on constate que vous êtes français parce que certains me reprochent de supposer que vous êtes français (alors que vous l'êtes, à force, vos commentaires le montrent, là il y a un problème?
C'est fou, maintenant, dire que qqun est noir, français, arabe est vu comme une attaque.
Par contre, dire que tous les pays sont arrogants, qu'ils ne sont rien à côté de la France, ... vous trouvez ça normal? Je suis heureux que nous n'ayons pas la même opinion

Écrit par : Fab | 09/02/2021

Un avis autorisé sur l'issue du marché : (tenant compte des inévitables considérations politiques)
http://www.opex360.com/2021/02/09/pourquoi-le-rafale-parait-bien-place-pour-simposer-en-croatie/

Écrit par : philbeau | 09/02/2021

@serge il faut savoir une chose, quel avion
la Croatie choisira sera un decision politique.
En Croatie les anciens combatants et ceux qui
aime l'armee voudrai voir le Rafale. On verra
bien dans ci peux de temps leur decision.

Écrit par : Club Croatia | 14/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.