01/02/2021

Offres finales pour la Finlande !

2966635830.jpg

La Finlande a demandé aux cinq avionneurs participant à la compétition en vue du remplacement de la flotte d’avion de combat F/A-18 C/D « Hornet » de soumettre les meilleures offres finales avant le 30 avril.

Une décision sur le choix final sera effectuée pour la fin de l’année2021. La demande de meilleure offre finale et les offres contraignantes attendues des soumissionnaires constituent la phase finale de l'appel d'offres dans le programme de chasseurs HX a confirmé de son côté le Commandement logistique des forces de défense finlandaises. "Avec la demande de meilleure offre finale, chaque soumissionnaire est invité à rassembler les informations fournies dans les offres et négociations précédentes dans un ensemble final et contraignant".

Le parlement finlandais a déjà approuvé un financement en augmentation de 11,4 milliards de dollars au lieu des 10 milliards prévus initialement,  pour acquérir le remplaçant des F / A-18C/D actuels du pays, on parle de 60 à 64 appareils. Les options du programme HX de chaque soumissionnaire diffèrent en ce qui concerne les coûts de mise en service, les besoins de construction et l'intégration dans le système de défense », indique le commandement logistique. « C'est pourquoi chaque soumissionnaire se verra attribuer une limite de prix spécifique au soumissionnaire et, en outre, une option similaire sera incluse pour chaque soumissionnaire pour les achats ultérieurs et les modifications contractuelles.

Par conséquent, le prix plafond fixé pour chaque soumissionnaire est d'environ 11,4 milliards de dollars. Selon le programme finlandais, quatre critères sont utilisés pour juger les candidats : la capacité militaire ; Sécurité d'approvisionnement ; participation industrielle ; et les coûts.

Les implications des politiques de sécurité et de défense seront évaluées séparément en dehors du processus d'appel d'offres proprement dit. Les offres qui réussissent le processus d'évaluation après la date limite de soumission feront l'objet d'une évaluation finale de la capacité, « en tenant compte des packages proposés et des valeurs de capacité vérifiées sur la base des tests effectués dans le pays l’année dernières.». Une sélection de type sera transmise pour approbation par le gouvernement avant la fin de l'année, le nouveau modèle devant entrer en service à partir de 2025.

La Finlande prévoit d'acquérir jusqu'à 64 avions de combat pour remplacer sa flotte vieillissante de F/ A-18C/ D « Hornet ». Pour Helsinki, il n’est pas question de baisser la garde, il est primordial de maintenir une dotation suffisante d’avions pour garantir la sécurité dans la région. Le gouvernement devrait finaliser sa décision sur le choix de l'avion de combat à fin 2021.

Le calendrier du projet, sous la supervision du Commandement logistique du FDF, prévoit que l’armée de l’air finlandaise prendra livraison de nouveaux avions au cours de la période 2025 à 2030.

Les avions de combat internationaux en lice pour le contrat de 12 milliards de dollars comprennent le Boeing F/A-18 Super Hornet BlockIII, le Dassault Rafale F4, l'Eurofighter Typhoon T4, le Lockheed Martin F-35-F4 et le Saab Gripen E MS21.

3346568047.png

Photos : le projets HX @ FAF

 

Commentaires

Extrait du N° 2720 du 29 janvier 2021 d'A&C

"Mais déjà Helsinki semble faire évoluer ses besoins après une sollicitation auprès de Washington de vente FMS de F/A 18 Growler, dédiés aux missions de brouillage offensif" (fin de citation)

Si à l'instar de l'Allemagne, la Finlande commande des Growler, connaissant le pragmatisme Finlandais, je ne vois en quoi un panachage d'avions autre que le F/A 18 Super Hornet aurait un sens, en rappelant qu'elle possède déjà 62 F/A-18...

Donc, pour moi l'affaire est pliée: Super Hornet!

Écrit par : forêt10 | 02/02/2021

@pk
Le budget véritable est autour de 9 milliard d'euros puisqu'il faut retrancher des frais d'adaptation des bases de 400 millions d'euros et 600 millions que la finlande veut garder en réserve.

Puranen évoque des défauts pour chaque proposition probablement pas de même nature.
Si on ne prend pas en considération les risque de développement qui sont finalement présents sur toutes les propositions bien que nature très différents, je pense que le rafale est principalement handicapé par la sécurité d'approvisionnement en armement en cas de conflit majeur.
Le coût d'entretien du f-35 est un vrai problème mais de plus en plus de nuages pèse sur le programme en particulier son incapacité à intégrer facilement des innovations relevé par l'USAF qui affiche de moins en moins ses ambitions par rapport au F-35, par ricochet la sécurité d'approvisionnement et les coûts vont s'en ressentir.
Pour la proposition en Gripen le vrai problème c'est que le programme n'est pas mature et qu'il est donc difficile d'être précis pour les suédois sur la partie capacitaire et sur les coûts de maintenance. D'autre part la chaine logistique du Gripen E est très international ce qui multiplie les risques d'approvisionnement.
Pour l'eurofighter c'est la partie coût qui est la plus sensible, il me semble, et le fait que ce n'est pas un vrai multirôle. C'est-à-dire qu'il n'a pas été pensé pour la pénétration dès le départ.
Enfin le f-18ASH. Il vient de prendre un vrai gros avertissement de la part de la navy qui est son plus gros client et qui remet en cause lles réservoir conformes qui sont un des points les plus importants de cette version. De là à imaginer qu'il n'a plus d'avenir ...En tous cas son apport capacitaire est très nettement en retrait si ces réservoir ne peuvent faire partie de l'évolution proposée par BOEING.

Écrit par : Herciv | 02/02/2021

Gripen E & GlobalEye.
Le meilleur pour la Finlande.
SAAB.

Écrit par : Corday | 02/02/2021

Est-ce que la décision de la Finlande aurait un impact sur l'agenda suisse ??

Écrit par : MBMW | 02/02/2021

Une question ce pose sur le F18 E/F, dans les années 90 la Suisse avait choisie le F18 C/D face au F16 C/D qui entre autres la cellule posé problème qui semblait dépassé ?

Si le choix ce porterait pour le F 18 E/F pour la Suisse et la Finlande.

Aujourd’hui, Suisse et Finlande, si elles choisissent le F18 E/F ne vont-elles pas ce retrouvé dans 20ans avec une fin de production qui suivra par un arrêt des pièces détachées et des updates ?

Pour la Suisse une question répétitive des années 1990 et 2021 ? Ne refait-ton pas la même erreur ?

Oublions-pas que la durée de vie est d'environs 35ans

Écrit par : jean1 | 02/02/2021

@ Corday : ça c'est votre avis, mais avec un Gripen E qui n'a pas encore tous ses systèmes opérationnels, soit des systèmes encore en développement (ce qui l'a fait se retirer de la compétition en Suisse) et les critiques émisent à ce sujet en Finlande, les suédois sont mal placés.

Écrit par : Serges | 02/02/2021

@ Herciv : 9 milliards d'euros soit 11,4 milliards de dollars US auquel s'ajoute la réserve soit un budget de 12 milliards de dollars.

Écrit par : PK | 02/02/2021

@MnMW: Non en aucun cas. En cas de choix similaire, on peut imaginer une commande groupée qui permettrait de réduire les coûts.

Écrit par : PK | 02/02/2021

@Jean1: Il n'y a pas eu d'erreur de choix, les Hornet avaient une durée de vie cellule de 5'000 heures soit un nombre équivalent aux autres appareils. Le nouveaux Super Hornet BlockIII offre une vie cellule de 10'000 heures de vol. Les autres concurrent sont entre 8'000 à 8'500 heures de vol.

Écrit par : Pk | 02/02/2021

@Herciv: L'Eurofighter T4 est parfaitement multirôle. En ce qui concerne les réservoirs conformes du Super Hornet, il faut savoir que ceux-ci sont démontables. En locurrence, on peut les installers ou pas et le client à le choix de s'en équiper ou on selon ses besoins. Les réserves émisent par la Navy soit une utilisation depuis un porte-avions (avec réservoirs conformes) et en ce qui concerne une complication de la mainteance doivent encore être éclaircit. Des travaux correctifs sont semble-t-il engagés en Boeing et la Navy afin de résoudre ces craintes. Il faut encore attendre pour voir quels effets celà produira.

Écrit par : PK | 02/02/2021

@ PK: un problème avec ces réservoirs pourrait-il avoir comme effet de faire perdre Boeing en Finlande et en Suisse?

Écrit par : Fabien | 02/02/2021

@ Fabien: C'est encore un peu tôt pour affirmer une telle posibilité, le dossier tant en Finlande qu'en Suisse entre dans sa dernière phase et l'on ne connaît pas la mesure des discussions très certaienment évoquées par les équipes d'essais des deux pays. Une perte de confiance en direction des aéronefs américains pourrait cependant être possible, mais il est très prématuré pour l'instant d'envisager une telle possibilité, prudence donc.

Écrit par : PK | 02/02/2021

@ PK, merci pour vos précisions.

Je comprends très bien la durée de vie des cellules des avions.
Le problème est ailleurs, bien que l’on a 5'000 ou 8’000h de vol par avion, ce qui est arrivé à nos F18 au bout de 20ans de service et que l’on est arrivé au terme des mises à jour et les pièces de rechange ce font plus rare.

Mais qu’en sera-t-il si la Suisse choisit le F18 E/F et au bout de 15ans Boeing arrête sa production et pire si elle arrête les mises à jour ?
Nous savons que les USA sont en cours de développement d’un nouvel avion, mais nous ne savons où en est l’avancement de celle-ci.

Écrit par : jean1 | 02/02/2021

@ Herciv et Fabien : je ne suis pas persuadé que les réservoirs conformes soient nécessaires pour la Suisse . Pour la Finlande , c'est plus pertinent ...

Écrit par : philbeau | 02/02/2021

Je n'ai pas vraiment l'impression que la date de 2024 pour le standard F4 du rafale pose probleme à la suisse. Sur le site : https://www.vbs.admin.ch/fr/defense/protection-espace-aerien.html "Les nouveaux avions de combat ainsi que le système de défense sol-air de longue portée seront alors vraisemblablement livrés entre 2025 et 2030."

Écrit par : misare | 02/02/2021

@Jean1: L'objectif de Boeing et de la Navy est de garantir l'utilisation et le spièces détachées jusqu'en 2050, c'est le cas pour l'ensemble des candidats.

Écrit par : Pk | 02/02/2021

@PK : Concernant cette garantie d'utilisation de la part de la Navy... Il y a encore quelque année, le Super-Hornet était un appareil "mort" prochainement remplacé par l'extraordinaire F-35. Puis Ô miracle, des opposants ont appuyés pour que la flotte soit mixte et de nouveaux Super-Hornet ont même été commandés, gardant les chaines de production ouvertes. Un changement de stratégie dans un pays où on a le luxe de pouvoir choisir entre plusieurs appareils. Mais sommes nous vraiment certains que dans 10-15 ans ils ne vont pas décider de repartir sur le "tout F-35" qui possédera (j'espère) alors toutes ses capacités opérationnelles?

Écrit par : Jo-ailes | 03/02/2021

F15EX pour remplacer le F22 dont j'aimerai quand même connaître la tare fondamentale pour que non seulement on arrête la prod, mais on démonte la chaîne production, et on "détruise les plans", dixit LM (Personne n'en croit un mot, ce n'est pas comme s'il y avait 183 avions à maintenir, et à réparer... ). Alors qu'on relance le F15 qu'il devait remplacer.
.
Depuis que les USA ont relancé les F15, le F18 et le F16V, on entend beaucoup moins les supporters du F35. C'est un peu comme si la réalisation de ces prédictions de longue date les avaient rendu muets (avec le lancement d'un F46 pour corriger les problèmes de jeunesse du F35).
.
Il y a quelques tâches du côté de la furtivité par design qui commencent sérieusement à se voir.
.
Je suis quand même curieux de savoir ce qu'en pensent certains acquéreurs pas encore livrés...

Écrit par : pfff | 03/02/2021

@pfff : lisez, comprenez ! Le F-15EX ne remplace pas le F-22, il va le compléter !

Écrit par : Mathieu | 03/02/2021

@Mattieu : J'ai lu, beaucoup lu. Le F15Ex va compléter le F22 car on ne produit plus de F22 pour compléter la flotte de F22, le moderniser ou l'adapter. J'imagine mal la France revenir au Mirage F1 pour "compléter" un Rafale, ni le Royaume Uni relancer le Jaguar pour compléter ses Typhoons en expliquant que BAe a "détruit les plans".
.
Je constate surtout que le F15 est une bête de somme dans pas mal de pays, et que le F22 n'a été engagé qu'une fois, sous forte pression politique. qu'il n'a pas été exporté même alors que son avantage relatif s'amenuise avec le temps... On n'arrête pas un avion dans ces conditions lorsqu'il donne satisfaction, au pire on le fait évoluer. Là, il y a un problème de fond avec LM, et c'est Boeing qui remporte la mise...
.
Il y a probablement beaucoup, beaucoup de poussière sous le tapis. On aura la réponse dans 10 ans sans doute.

Écrit par : pfff | 03/02/2021

Cet avion va surtout faire un malheur à l'export à n'en pas douter ! Ils viennent d’ailleurs de le proposer à l'Inde, l’Indonésie ne devrait pas non plus rester indifférente ! !

Écrit par : Ben | 03/02/2021

@pfff
Le F22 est tout simplement une catastrophe industrielle et technique.
Point.

Le reste c'est du pipeau US pour le faire passer pour la 7ème merveille du monde "tellement qu'il est bien qu'on l'exporte pas, et même qu'on l'arrête à 186 avions au lieu des 700."

Cet avion coûtait une blinde à produire, à maintenir, ne communique qu'avec des F22 (à l'ère du "network warfare"), est difficile et très coûteux à faire évoluer.
Comme son petit frère le F35 il souffre des mêmes dilemmes opérationnels, s'il ne compte que sur ses soutes, il est limité dans son emport et dans son rayon d'action. S'il embarque un réservoir il perd tous ses avantages magiques "stealth".

En fait il y a un malentendu avec Lockheed Martin.
LM c'est jusqu'aux F22/F35 un avionneur qui était le spécialiste des avions militaires de niche. Et puis ils sont passé brutalement à produire des avions en large série. Ils ne savent pas faire, tout simplement.

Le malentendu c'est de croire que c'est LM qui a réalisé le F16.
C'est General Dynamics qui a réalisé le F16. LM les a ensuite racheté. Mais comme souvent dans un rachat ce sont les équipes dirigeantes et technique de LM qui ont complètement pris le pouvoir et évincé celles de l'ex General Dynamics.

Même chose pour Boeing qui a paradoxalement été bouffé par les dirigeants de Mc Donnell Douglas qui ont imposés une culture d'excellence financière et se sont éloignés de la culture d'excellence d'ingénierie de Boeing.

Dans les deux cas la proéminence des compétences financières s'est faite au détriment des compétences techniques.

La différence c'est que l'un boit le bouillon sur sa partie civile, alors que l'autre continue de faire de gras bénéfices ; mais dans le civil les défauts du F35 lui auraient valu de se faire crucifier.

Écrit par : Oryzon | 03/02/2021

@Oryzon : nous sommes entièrement d'accord sur ces constats !

Écrit par : pfff | 04/02/2021

Quelques questions.
On assiste en Russie à l’amélioration d'anciennes structures (Su-3X sur base de Su-27)(Mig-35 sur base de Mig-29), pour les faire passer en 4G++.
Le seul nouvel avion sorti c'est le Su-57, avec une logique quasi similaire, car à base de structure de Su-27, mais avec un Design et une suite électronique et une avionique différents.
Ma question, est-ce que les russes ont compris avant tout le monde (US), que les concepts F-22 et F-35, ne sont pas aussi fiable ?? Ou est-ce un juste hasard économique (Crise Economique que la Russie a traversée à la fin des années 90 et début 2000 qui les a obligé à ne pas pouvoir se lancer sur des nouveaux concepts) ?? Je ne parle pas des copier coller chinois, c'est un autre sujet.
Question sous-jacente, est-ce que les US ont appris la leçon avant de se lancer sur le NGAD ??
Question sous-sous jacente, est-ce raisonnable de faire le TEMPEST ou le SCAF ?? Qui me semblent être des avions similaires au F-22 ??

Écrit par : MBMW | 04/02/2021

@Ben
Pour l'Indonésie je ne sais pas mais j'ai beaucoup de doute pour l'Inde.
Le F-15 ferait doublon avec les Su-30 et surtout les USA ont menacé de sanction l'Inde si elle achète du matériel militaire Russe (notamment les S400), comme l'Inde n'a pas l'air de vouloir renoncer à ses S400 je la vois mal acheté des F-15 alors quelle est sous la menace de sanction.

Écrit par : Emixam | 04/02/2021

@pfff
Le F22 est tout simplement une catastrophe industrielle et technique.
Point.

Le reste c'est du pipeau US pour le faire passer pour la 7ème merveille du monde "tellement qu'il est bien qu'on l'exporte pas, et même qu'on l'arrête à 186 avions au lieu des 700."

Cet avion coûtait une blinde à produire, à maintenir, ne communique qu'avec des F22 (à l'ère du "network warfare"), est difficile et très coûteux à faire évoluer.
Comme son petit frère le F35 il souffre des mêmes dilemmes opérationnels, s'il ne compte que sur ses soutes, il est limité dans son emport et dans son rayon d'action. S'il embarque un réservoir il perd tous ses avantages magiques "stealth".

En fait il y a un malentendu avec Lockheed Martin.
LM c'est jusqu'aux F22/F35 un avionneur qui était le spécialiste des avions militaires de niche. Et puis ils sont passé brutalement à produire des avions en large série. Ils ne savent pas faire, tout simplement.

Le malentendu c'est de croire que c'est LM qui a réalisé le F16.
C'est General Dynamics qui a réalisé le F16. LM les a ensuite racheté. Mais comme souvent dans un rachat ce sont les équipes dirigeantes et technique de LM qui ont complètement pris le pouvoir et évincé celles de l'ex General Dynamics.

Même chose pour Boeing qui a paradoxalement été bouffé par les dirigeants de Mc Donnell Douglas qui ont imposés une culture d'excellence financière et se sont éloignés de la culture d'excellence d'ingénierie de Boeing.

Dans les deux cas la proéminence des compétences financières s'est faite au détriment des compétences techniques.

La différence c'est que l'un boit le bouillon sur sa partie civile, alors que l'autre continue de faire de gras bénéfices ; mais dans le civil les défauts du F35 lui auraient valu de se faire crucifier.

Écrit par : Oryzon | 05/02/2021

Juste une (nouvelle) information pour ceux qui auraient aimé voir le F-35 chez nous:

La dernière avanie en date:
- manque de moteurs
- problèmes de verrière...

Suite au prochain numéro

Écrit par : forêt10 | 15/02/2021

@ Forêt10:

On peut ajouter comme nouveau numéro le désir TRES fort de l'Air Force d'une commande inférieure à plus de 700 unités comparé à la cible initiale.....Ce qui est franchement un désavoeu,pour un appareil censé en remplacer plusieurs (mais qui,finalement,va cohabiter avec les "vieillards" RE-commandés en neuf) et être le meilleur du monde de la mort qui tue en TOUT ......

Et bizarrement,son/ses remplaçants (déjà????????? ^^ ) possèdent les mêmes caractéristiques que le.......Rafale oO

Écrit par : Grosminet | 20/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.