26/01/2021

La Grèce a signé le contrat portant sur 18 Rafale !

EslXQNOXYAM8E7E-1.jpeg

Cette fois c’est fait, Athènes a signé un contrat d’une valeur d’environ 2,5 milliards d’euros, portant sur douze appareils d’occasion et six avions neufs. Les six premiers avions, issus de l'inventaire de l'armée de l'air française, devraient arriver dès juillet 2021 en Grèce. Le reste de la commande sera livré en deux fois sur six en 2022 et 2023. Selon Athènes, les Rafale seront basés à Tanagra, la base de la 114e Escadre de combat de l'Armée de l'air hellénique.

Cette acquisition fait partie des plans de la Grèce visant à renforcer sa capacité de défense alors qu'elle fait face à des tensions accrues avec la Turquie concernant leurs eaux territoriales respectives dans la région de la Méditerranée orientale.

Le détail :

La ministre française de la défense Madame Florence Parly a détaillé cette commande en trois éléments : Un contrat porte sur la livraison de 12 Rafale au standard le plus récent (F3R) prélevés sur la flotte des forces françaises et de 6 avions de combat neufs. Ce premier contrat a été signé par Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation. Le second concerne l'armement avec des missiles de croisière Scalp, antinavires AM39 Exocet et air-air Mica et Meteor. Il a été paraphé par Éric Béranger, PDG du missilier européen MBDA. Le troisième concerne des prestations de services et de formation, dont un simulateur de vol.

Premier contrat en Europe :

Ce contrat avec Athènes est également le tout premier en direction d’un pays européen. Cette vente va permettre de donne un peu plus de visibilité à l’avionneur en français qui travaille sur d’autres projets de ventes.  

Ankara calme le jeu :

La profonde modernisation de l’armée grecque avec la modernisation de ses F-16 au standard Block70/72 « Viper », la commande du Rafale suivie prochainement par des F-35 ainsi que d’autres systèmes d’armes, semble avoir calmé les ardeurs de la Turquie. En effet, après près de cinq années d’interruption, la Turquie a repris le contact avec Athènes en vue de trouver une solution à leur différent en méditerranée.

Photo : Rafale @ Dassault

Commentaires

Pour être un peu cynique , un petit merci en passant à Erdogan , dont l'arrogance belliqueuse et les outrances peu diplomatiques ont contribué au réarmement accéléré de la Grèce . Qui a eu l'honnêteté de renvoyer la balle à la France pour son soutien , le seul en Europe . L'histoire aussi d'une coopération très ancienne entre les deux pays . Mais bravo à tous les participants à ce très beau contrat pour dassault en Europe , une première victoire sans doute décisive pour d'autres .

Écrit par : philbeau | 26/01/2021

Bonne nouvelle pour l'Europe et Dassault, d'autant plus si les Rafale d'occase seront bien remplacés comme prévu !

Écrit par : Jo-ailes | 26/01/2021

Et ce sera la seconde vente, et le second contrat, du Rafale en Europe, la première vente étant en France évidemment ; mais bien la première exportation en Europe.
.
Parmi toutes mes félicitations, je souhaiterais envoyer Un grand merci à Erdogan pour avoir accéléré la modernisation grecque et expédié ces négociations qui traînaient en longueur.
.
Un petit clin d’œils aux helvètes, puisque j'ai lu quelques commentaires de Suisses affirmant que la vente Grecque est un coup monté pour vendre le Rafale en Suisse. C'est tout à fait exact, d'ailleurs je l'ai financé personnellement. A 2.5 milliards d'€ le coup monté ça fait un peu cher, mais quand on aime on ne compte pas, surtout que j'aime bien les olives de Kalamata et ils m'ont promis de m'en envoyer 3 pots.

Écrit par : pfff | 26/01/2021

@Pff: Non, la première vente en Europe, car en France la vente était d'une évidence suite aux demande de l'Armée de l'air, de plus il n'y pas eu de mise au concours avec des concurrents.
OU avez-vous lu de tels commentaires par des citoyens suisses, dont l'intervention n'est d'aucun intérêt, comme le votre d'ailleurs.

Écrit par : Yves | 26/01/2021

Pour recentrer sur la Suisse, une raison de plus d'acheter des Rafales : la possibilité de coopération avec les Grecs et peut-être les Croates. Messieurs (ou mesdames) les pilotes Suisses, ça vous tente un petit stage dans les îles ?

Écrit par : bpapon60 | 26/01/2021

Si vis pacem, para bellum!

Écrit par : Loïc | 26/01/2021

2,5 milliards financer à 60 % par l'UE que nous finançons à auteur de 20%... Et ce sera pareil pour les F35!

Écrit par : Loïc | 26/01/2021

@Loïc : "2,5 milliards financer à 60 % par l'UE que nous finançons à auteur de 20%... Et ce sera pareil pour les F35!"

Euh... "nous" c'est la France? Merci d'avance pour la réponse. :o)

Écrit par : Jo-ailes | 26/01/2021

@bpapon60. Bien que n'étant nullement contre le Rafale, je ne vois pas en quoi cette nouvelle devrait pousser à l'achat du Rafale en terme de coopération. Aussi bien le Typhoon que le F-35 offrent de telles perspectives.

Écrit par : Baz driver | 26/01/2021

Bonsoirs, si ce contrat a put aboutir du côté grecs, c’est que le parlement a émis un avis favorable, mais avec le F35, vous êtes sur que ça va passé, ils ont u déjà une augmentation de budget assez conséquent rien que pour le rafale, alors pour le F35, rien n’est encore actée.

Écrit par : Adri74 | 26/01/2021

@bpapon60: Votre arguement ne tient pas la route, enfin le ciel !! Le Rafale offre une coopération avec la France uniquement et occasionnelle avec la Grèce. L'Eurofighter permet de travailler avec l'Allemagne, l'Italie de manière directe et secondaire avec l'Angleterre et l'espagne. Le Super Hornet avec les USA et très probablement avec l'Allemagne . Le F-35 c'est les USA et l'Italie.

Écrit par : Marco | 26/01/2021

Merci pour cet article. Toujours aussi intéressant à lire. Le paragraphe "Ankara calme le jeu" est centré sur la partie aéronautique. Toutefois, deux autres éléments peuvent compléter ce paragraphe:
1) l'élection de Biden est plutôt défavorable aux didacteurs que Trump admirait. Même s'il s'agit de Démocrates un peu mou, ils ont des idéaux forts au grand désespoir d'Erdogan.
2) Je maintiens que la balance commerciale turque est dans un état précaire (pire qu'anticipé par le consensus) car le pétrole est remonté (premier poste d'importation de la Turquie) et que les exportations vers l'Europe (premier partenaire économique de la Turquie) et le tourisme ne remontent pas. On a donc un effet ciseau sur la balance commerciale très défavorable. Donc deux possibilités qui poussent Erdogan à apaiser la situation: soit il balance sa balance commerciale avec une amélioration des exportations avec l'Europe, soit il quémandera l'aide du FMI et les USA ne lui sont pas favorables. A ce sujet, on n'entend plus Erdogan villipender la Chine au sujet de la minorité Ouïghours (turquophone) depuis qu'il a obtenu un prêt de la Chine. Voilà comment on renvoit un chien dans sa niche sans tirer un coup de feu.

Écrit par : Wolff | 26/01/2021

Jo-ailes oui, désolé pour l’absence de précision!

Écrit par : Loïc | 26/01/2021

Excusez-moi mais est-ce un blog suisse ou français ? Je me faisait la réflexion en lisant touts ces posts dégoulinant de satisfaction mielleuse, en me faisant la réflexion que ça va chauffer si le F-18, qui semble le choix de la raison, était choisi :-), bientôt, bientôt !

Écrit par : Jojo | 27/01/2021

@Bpapon60, JOJO, : Il y a aspect que nos voisins français ont de la peine a comprendre, air2030, n'est pas que l'achat d'un avion, mais de plusieurs éléments. Certains ont déjà été choisis et sont en commande notamment pour la modernisation des radar Florako ou Thales a gagné la compétition. Du côté de l'avion Boeing et le Super Hornet block3 sont très bien placé, le Rafale également. Mais il faut compter sur le système sol-air ou s'affronte le Patriot et e SAMP/T. Dans tout les cas au moins un élément sera européen et probablement français: Super Hornet/SAMP/T ou Rafale/SAMP-T à mon avis et peut être Rafale/Patriot, mais je n'y crois pas. Et puis il y aura en 2025 le remplacement des radars basse altitude TAFLIR, ou Thales sera en concurrence avec Northrop-Grumman Elbit et Raytheon. Pour terminer, le remplacement des sol-airs Stinger, Rapier et canon de 35mm par un système de type SHORAD. Des offres sont possibles de la part de Leonardo, Thales, MBDA, Kongsberg, Rafael systems et Raytheon.

Écrit par : Martin | 27/01/2021

@Jojo : Un blog suisse, mais rien n'empêche qu'un helvête puisse être pro-Rafale pour cette compétition, non? Perso je le suis, même si je suis bien conscient que le Super-Hornet reste le grand favori. Le plus important, pour moi, c'est d'avoir encore une aviation militaire adaptée et opérationnelle. :o)

Écrit par : Jo-ailes | 27/01/2021

@Jojo : "Excusez-moi mais est-ce un blog suisse ou français ?

Excusez-Moi mais je croyais qu'il s'agissait plus simplement d'un blog francophone. Dans tous les cas, je n'ai jamais dû présenter mon passeport lorsque je commente sur des blogs en langue anglaise ;-)

Écrit par : Jack | 27/01/2021

@Martin:Les français comprennent très bien que les achats d'armes ont plusieurs composantes. La suisse n'est pas du tout une exception. Ce qui est une exception, c'est lorsqu'un pays négocie une arme sans un système d'arme complet.
.
"Dans tout les cas au moins un élément sera européen". En d'autres mots : c'est une composante politique de cet achat, pas la seule, loin de là, ce n'est pas comme s'il y avait eu quelques référendums avec un je-ne-sais-quoi d'opposition, mais ce point est clairement orienté politique internationale de la Suisse. L'autre question est : y aura t'il au moins un élément américain ?

Écrit par : pfff | 29/01/2021

@pfff. "L'autre question est : y aura t'il au moins un élément américain ?".

Vous soulevez là une très bonne question. Mon opinion personnelle est:

Tout américain , exclu dans le contexte politique européen (premier partenaire commercial de la Suisse, qui de plus, est en pleine négociation des accords cadres avec l'UE).

Tout européen, possible mais improbable ( les Etats-Unis sont le deuxième partenaire commercial de la Suisse, qui est également en pleine négociation pour des accords de libre-échange avec les Etats-Unis).

Les ventes d'armes ne sont pas forcément les plus comptables dans le sens des échanges commerciaux, mais leur poids politique est très important. Je pense que la Suisse n'a envie de froissez aucun de ses partenaires.

Mon pronostic. Rafale ou Eurofighter + Patriot, ou F-18 + SAMP/T.

Écrit par : Baz driver | 30/01/2021

@Baz: je suis d'accord avec ce pronostic que beaucoup ont fait de longue date (avec le F18 gagnant côté aéro, et le samp/T).
.
Cela étant, le poids de l'opposition aux armées dans les dernières élection est de nature à recentrer ce choix sur la politique intérieure suisse, et si dans les 51% de favorable au maintien des armées, un choix américain retournait encore 5% des votants, ce serait plié à moyen terme pour les armées en Suisse, alors que si, au contraire, si 5% des opposants aux armées (par ailleurs très pro européens) étaient retournés dans le sens contraire, ça donnerait de la visibilité à cette institution.
.
Je pense que ce sont ces considérations qui donneront le dernier mot, et que ça joue très en faveur d'une solution tout Européenne, en tout cas, cette solution est beaucoup plus réaliste aujourd'hui qu'avant la votation. W&S.

Écrit par : pfff | 01/02/2021

@pfff : "un choix américain retournait encore 5% des votants"

Juste histoire de bien comprendre, pourquoi un choix US renforcerait l'image négative de l'armée dans l'opinion publique ?

Écrit par : FredericA | 01/02/2021

@Pfff : Je suis assez d'accord avec vous. Tant pour le pronostique que pour un éventuel avantage d'un achat 100% européen au niveau de la politique interne suisse et l'éventuel avantage qu'y trouverait l'Armée. D'autant plus que l'image des USA a été encore un peu plus écornée suite aux actions post-élections (même si depuis il y a un nouveau gouvernement, les images restent). Reste à voir si les contacts européens restent au beau fixe d'ici là, ce qui n'est pas certain non plus.

Écrit par : Jo-ailes | 01/02/2021

@FredericA : Pas chez tout le monde, loin s'en faut. D'abord la présidence Trump n'a pas été très porteuse de ce côté là.
.
Ensuite les pro-européens sont très dominants dans l'opposition, tous ceux qui sont proeuropéens n'ont pas nécessairement voté contre cet achat. Donc il reste des proeuropéens, logiquement proches de l'opposition, mais qui ont voté pour cet achat d'arme. Et quand l'avenir se joue avec 1% de votants, on évite de les négliger.

Écrit par : pfff | 01/02/2021

Avis d'un FRANÇAIS sur les gagnants finaux:

Bien que j'adore le Rafy, je voie surtout le F18Sh vainqueur...
Pas spécialement pour des raisons politiques (où ce serait plutôt le Fail 35 qui gagnerait, malgré tous ses défauts, pas seulement physiques), mais plutôt pour la continuité avec le vieillissant F18... Et peut-être aussi pour un "léger détail financier" concernant son armement :
Sauf erreur de ma part, le Meteor est bien plus cher que le Aim120 (mais plus performant, en attendant le théorique Aim260)

Hors l'armement représente une part non négligeable du prix final du contrat !
Et vu que Rafale ne propose pas de missiles Aim9 et Aim120 dans ses équipements (en contrepartie, Mica et Meteor sont plus performants),bien que 100% compatible (standards Otan, etc...)....
JE PENSE (avis personnel donc) que Boeing fera une proposition à la limite de la vente à perte grâce à son armement moins onéreux...

Et, à moins qu'il soit vraiment pourri, je serais le DDPS, je serais un fou furieux de prendre une Rolls "over-kill" si le Sh fait presque aussi bien pour quasi moitié moins cher....

Et de facto, pour éviter les inévitables remarques de L'UE (Pas la France... L'UE !), le sampt pour la défense sol-air....





Notez bien que, dès l'élimination du gripen E de la compétition (surtout que selon les finlandais, il est très décevant) , j'ai TOUJOURS pensé à ce résultat (et pourtant, je suis Français et fier que Rafale soit un formidable combattant issu de mon pays.... Mais je suis réaliste, bien que, pour une fois, je serais heureux d'avoir tort ^^)

Écrit par : Grosminet | 01/02/2021

@Grosminet
Votre raisonnement se tient à un détail près "SH fait presque aussi bien pour quasi moitié moins cher", ça m'a fait beaucoup rire.
On verra si c'est le F-18 qui gagne (en Suisse comme en Finlande) si le contrat sera a la moitié du Max (car le Rafale, le Typhoon ou le F-35 seront pas loin du maximum autorisé)

Écrit par : Emixam | 01/02/2021

@Grosminet, Emixam: Attantion, le Meteor est prévu sur le Super Hornet, soit une demande des allemands qui préaprent l'achat. Pk l'a d'ailleurs confirmer avec l'AIM-120, l'AIM-260 et le Peregrine.

Grominet vous dites : le Sh fait presque aussi bien pour quasi moitié moins cher....!?? Non, il faut tout aussi bien et un peu moins cher à l'achat et avec un portentiel cellule inégalé de 10'000 heures ce qui rédeuit également les coûts de mainteance. Là est la nuance.

Vous dites à propos du Gripen E que les finlandais le trouve très décevant ? Ou avez-vous lu une telle ineptie ? Les finlandais n'ont que très eu commenté les essais et de l'autre, le seul commentaire qui a filtré est : Le F-35 tout comme le Gripen E ont encore des éléments qui doivent être améliorés. C'est tout !

Quoi qu'il en soit la compétition est très serrée à mon avis et la bataille finale sera SH vs Rafale, je vois le SAMP/T comme système sol-air l'emporter.

Écrit par : Marco | 01/02/2021

@ Marco et Emixam:

RELISEZ BIEN ce que j'ai écrit !
Je n'ai JAMAIS dit que le SH était quasi moitié moins cher que Rafale, mais que Boeing ferait une proposition à la limite de la vente à perte (ce qui le mettrait presque moitié prix du Rafale)

Marco: en lisant plusieurs sources finlandaises qui citent une personne très haut placée dans le processus, qui affirme que le Gripen ET le F35 sont très décevants .... On est donc loin des "éléments qui doivent être améliorés"

Écrit par : Grosminet | 02/02/2021

@Grosminet. Je crois que nous sommes d'accord sur ces points, tout le monde a fait le même calcul, et depuis déjà des années. Mais je pense que Boeing, comme les autres, utilisera la quasi totalité de l'enveloppe budgétaire allouée.
.
Cela dit, je vois mal la Suisse s'équiper d'AIM-120 alors que ce missile est de facto déclassé par plusiers armes en service ou sur le point de l'être. Mais il est clair que le Meteor (ou le futur aim260) seul est quasi toujours overkill et n'adresse que la guerre à haute intensité, ce qui n'est pas le lot commun de la Suisse.
.
Je penche plus vers un mélange AIM-120+AIM260 ou AIM-120+Meteor contre MICA+Meteor, ce qui rend le jeu assez peu lisible finalement, tout se tient dans un mouchoir de poche.
.
La question qui reste ouverte est le poids du politique, post votation qui est compliqué à évaluer.

Écrit par : pfff | 02/02/2021

@Grominet : Ou sont vos sources ? Selon le Colonel Juha-Pekka Keränen de la Finnish air force : il y encore du travail à fournir pour le F-35 et le Gripen E » cette c
Déclaration concerne les but du premier et les sous-systèmes en développement pour le Gripen. Pour le reste les deux avions répondent aux objectifs finlandais. Il n’y a pas eu d’autre commentaire ni appréciation ! De fait vous tournez la phraséologie selon votre bon vouloir !

Écrit par : Marco | 02/02/2021

@Grosminet
Ok ils font une offre a prix cassés en Suisse, et après comment justifier le prix normal aux autres pays où ils sont en courses (Finlande et Inde)? Un prix cassé sur du matos neuf te condamne à vendre au même prix casséles avions suivants (surtout pour des appels d'offres aussi rapprochés)

Écrit par : Emixam | 02/02/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.