19/01/2021

La Slovénie opte pour le C-27J « Spartan » !

leleonardo,c-27j spartan,slovénie,transport tactique,les nouvelles de l'aviation

La Slovénie opte pour l'avion de transport tactique Leonardo C-27J « Spartan » NG, le gouvernement désire renforcer, ainsi la capacité de transport aérien au niveau national. Les négociations portent sur l’achat d’un exemplaire de l’avion.

Le choix :

Pour cette décision, le gouvernement a évalué plusieurs options avec notamment des appareils d’occasions. L’étude a pris en compte les aéronefs suivants : le C295 d’Airbus, let C-27J « Spartan » de Leonardo) et des avions plus lourds tels que les C-130J-302 Super Hercules » de Lockheed Martin, le C-390 Millennium d'Embraer et l’A400M d'Airbus

Les besoins de transport moyen et lourd de la Slovénie étant déjà suffisamment satisfaits dans le cadre des programmes de capacité de transport aérien stratégique (SAC) et de la solution de transport aérien stratégique (SALIS) soutenus par l'OTAN, la décision a été prise d'acquérir un avion léger.de transport tactique, ce qui a conduit à la décision de choisir le C-27J. Au final une « Short List » comprenant deux appareils a été pris en compte pour l’évaluation finale, soit le C-27J « Spartan » et un second type , non précisé,  ont été inclus dans l'évaluation finale, mais après avoir examiné les exigences techniques militaires, le C-27J « Spartan » s'est avéré être le meilleur », a déclaré le gouvernement. L'achat du C-27J « Spartan » permettra également d'atteindre partiellement les objectifs de performance de l'OTAN. Deux de ces appareils seraient nécessaires pour atteindre pleinement les objectifs de performance.

L’appareil sera affecté à la 15e escadre d'aviation (15e Polk Vojaskega Letalstva: 15e PVL), composante des forces armées slovènes conjointes (SAF) d'ici 2025.

Leonardo C-27J « Spartan » NG :

leleonardo,c-27j spartan,slovénie,transport tactique,les nouvelles de l'aviation

Le C-27J « Spartan » Next Generation (NG) est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente.

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le « drive-in/out » de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1’900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10’000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10’000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

La nouvelle avionique du C-27J est conçue pour être conforme aux exigences en matière de contrôle de la circulation aérienne de nouvelle génération, telles que SESAR et NextGen et offre une fonctionnalité TCAS 7.1 (système de prévention des collisions de trafic). Elle comporte de nombreuses mises à niveau majeures, telles qu'un nouveau système FMS (système de gestion de vol) doté de fonctionnalités d'approche RNP (performances de navigation requises) et LPV (performances de localisateur avec guidage vertical). Le mode 5 de l'IFF (ami d'identification ou ennemi) a été mis à jour à la dernière norme. De nouveaux écrans de poste de pilotage, un nouveau radar météorologique, une nouvelle navigation par radio, des capacités de communication par satellite et de communication par radio améliorées, un nouveau système d'intercommunication, de nouveaux panneaux de poste de pilotage et de chargement ainsi qu'un système d'éclairage à technologie LED ont également été inclus. De plus, les anciens boîtiers d’interface avionique et systèmes généraux ont été remplacés par de nouveaux équipements fabriqués par la division Systèmes aéroportés et spatiaux de Leonardo.

leleonardo,c-27j spartan,slovénie,transport tactique,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 & 3 C-27J Spartan 2 Cockpit @ Leonardo

Transport Canada autorise les vols avec le B737 MAX !

1597561255.jpeg

Le régulateur canadien, Transport Canada autorise à nouveau les vols commerciaux avec le Boeing B737MAX à partir de mercredi prochain. Transports Canada a annoncé ce lundi, qu'il a terminé son examen de près de deux ans de l'aéronef et a émis une « consigne de navigabilité » détaillant une série de changements qui doivent être apportés avant que le « MAX » puisse retourner dans l'espace aérien canadien.

Le ministère a déclaré qu'il achèverait la dernière étape du processus de libération de l'avion mercredi en levant un avis aux aviateurs (NOTAM) interdisant les vols commerciaux du B737 MAX au Canada. Jeudi, le transporteur « Low Cost » WestJet devrait devenir la première compagnie aérienne canadienne à voler à nouveau sur le MAX, avec un vol entre Calgary et Toronto. WestJet prévoit offrir trois vols aller-retour par semaine sur cette route au cours du prochain mois, tout en envisageant d'ajouter d'autres routes.  

De son côté, Air Canada, qui a plus de pilotes et d'aéronefs à préparer, prévoit remettre sa flotte sa flotte de B737 MAX en service au 1er février prochain. La petite compagnie Sunwing n'a pas annoncé quand elle prévoit remettre ses « MAX » en service commercial.  

Les directives de Transport Canada :

Les autorités canadiennes ont détaillé les modifications requises pour que les exploitants remettent en service des Boeing leurs B737 MAX : Boeing se doit de corriger le logiciel défectueux du système d'augmentation des caractéristiques de manœuvre, ainsi que des ajustements à certains câbles et l'inclusion d’une alertes d'angle d'attaque « en désaccord ». Ces alertes de « désaccord »ne figureront pas sur le système d'affichage tête haute jusqu'à ce qu'une révision du logiciel soit introduite plus tard cette année et Transports Canada ajoute une procédure opérationnelle au manuel de vol du « MAX » pour aviser les équipages lors d'événements de vitesse non fiable. Sa directive exige que les pilotes soient en mesure de désactiver le vibreur de manche gênant et la mise en place de capuchons de disjoncteurs colorés pour aider à identifier ceux qui sont pertinents. Transport Canada précise également avoir consacré plus de 15’000 heures à l’examen du Boeing B737 MAX, en ayant travaillé en étroite collaboration avec différentes agences mondiales telles que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) ainsi que les acteurs canadiens du secteur.

p_11724.jpg

 Photos : 1 WestJet reprendra ses vols cette semaine @ WestJet  2 Air Canada attendra février @ Mark Harkin