05/12/2020

Pilatus prépare le premier vol d’un PC-21 aux couleurs espagnoles !

pilatus,pc-21 armée de l'air espagnole,avion école,blog défense,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a débuté cette semaine les premiers essais de moteur de premier PC-21destiné à l'armée de l'air espagnole. Au total, l’Espagne recevra 24 appareils de type PC-21.

Rappel :

En date du 27 novembre 2019, le ministère espagnol de la Défense a confirmé officiellement le choix de l’avion école avancé de fabrication suisse Pilatus PC-21, pour venir remplacer la flotte de jet CASA C-101. Pilatus est le lauréat du marché public avec une offre qui comprend 24 avions et équipements au sol, deux simulateurs de poste de pilotage et deux simulateurs de vol en réseau, ainsi qu'un package logistique. 

Le meilleur rapport coût/efficacité :

Selon le ministère espagnol de la Défense, le choix du Pilatus PC-21 est la résultante du meilleur rapport coût/efficacité. Le futur PC-21 espagnol permettra aux pilotes de se familiariser au mieux avec leurs futures unités opérationnelles. Au sein l’Ejército del aire,le PC-21 sera nommé E-27.

Les concurrents du Pilatus PC-21 étaient : le PZL-130 Orlik Turbo, le KAI KT-1, le Super Tucano EMB-314 d'Embraer pour les aéronefs avec un turbopropulseur et le Leonardo M-345 et l'Aero-Vodochody L-39NG pour les appareils dotés d’un réacteur.

La génération PC-21 :

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités qui offrent de nouvelles dimensions. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter et F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

Pilatus a jusqu'à présent livré 214 PC-21 aux forces aériennes d'Australie, de France, de Jordanie, du Qatar, d'Arabie saoudite, de Singapour, de Suisse et des Émirats arabes unis.

Photo : PC-21 à Stans @ Stephan Widmer