03/12/2020

Les Sukhoi Su-34 « Fullback » du second lot au complet !

23.jpeg

L’avionneur Sukhoi membre du consortium United Aircraft Corporation (UAC) et de la société d'État Rostec a annoncé avoir livré le dernier lot de bombardiers multirôles Su-34 « Fullback » dans le cadre d'un contrat à long terme avec le ministère russe de la Défense.

Le dernier bombardier du lot final a été fabriqué à Novosibirsk Aircraft Enterprise (une filiale de la société Sukhoi) et a passé ses essais. L’avion a été ensuite réceptionné par la Force aérienne & aérospatiale russe (VVS). Les deux derniers Su-34 du contrat de 2012 ont été livrés au 968th Fighter Aviation Regiment de la base aérienne de Lipetsk en août 2020, ce qui porte à 129 le nombre total d'avions opérationnels livrés à l'armée de l'air russe.

Un nouveau contrat :

Pour autant, les chaînes d’assemblage ne vont pas s’arrêter, en effet, le ministère russe de la Défense a signé cette année encore un nouveau contrat (le troisième) portant sur la livraison de 24 Su-34 qui s’étaleront sur les trois prochaines années.

Des améliorations en vue :

A noter que les engagements du Su-34 en Syrie ont porté leurs fruits. Des améliorations vont être intégrées au troisième lot et être installées en rattrapage sur les aéronefs en service. On parle déjà d’un nouveau radar, une avionique améliorée, une nouvelle variante du système de brouillage Khibiny, l’adjonction de nacelles externes, dont une nacelle « reco » avec radar latéral, une nacelle Opto-électronique avec scanner infrarouge.  

Le Sukhoi Su-34 « Fullback » : 

Le Su-34 « Fullback » peut attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique, font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne. L’avion dispose d'un système de brouillage numérique Khibiny L175V / KS418 grâce auquel l'avion peut être utilisé comme un brouilleur de combat aérien. Les deux radars (avant et arrière) sont couplés à un système de ciblage électro-optique qui est capable de capturer et de surveiller de façon continue plusieurs cibles simultanément. 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison de données russes équivalent au Link16 de l'Otan, lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs. Les caractéristiques du Su-34 incluent un rayon d’action jusqu'à 4000 km en convoyage, une vitesse maximale de 1900 km/h, et une charge utile de jusqu'à 8 tonnes. L'espace entre les sièges du cockpit permet de se coucher dans le couloir, le cas échéant. Un office et un WC sont situés derrière les sièges de l'équipage.

67.jpeg

Photos : 1 Su-34 @ Dmitry Pichugin 2 Su-34 en vol @ Alexander Beltyukov(VVS)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.