26/11/2020

Intégration sur porte-avions du CMV-22B !

 

FG_3803377-JNI-9210.jpg

L'US Navy (USN) a achevé les premiers atterrissages et décollages de porte-avions de son nouvel aéronef de transport logistique CMV-22B. Le nouvel appareil doit venir remplacer progressivement le C-2A « Greyhound » pour le transport du personnel, du courrier, des fournitures et des marchandises de haute priorité à partir de bases terrestres en direction des porte-avions en mer.

3107950226.jpg

Le premier Boeing-Bell CMV-22B de l’Escadron VRM 30 est arrivé sur le porte-avions USS Carl Vinson (CVN 70) pour la première fois le 20 novembre dernier. Le Carl Vinson naviguait dans le Pacifique. Un deuxième CMV-22B est arrivé le lendemain pour conduire les essais. L'approche d'acquisition est basée sur la réutilisation de MV-22B Block C modifié pour intégrer une série de sous-systèmes exigés pour la marine soit : une capacité à portée étendue avec des réservoirs de carburant conformes externes arrière / avant dans les ailes, un système de sonorisation à utiliser lors du transport de passagers, une capacité de largage de carburant, un éclairage de la soute et de la rampe de chargement et un système sécurisé de communications au-delà de la ligne de vue avec une radio HF.  Le CMV-22B doit également pouvoir emporter un moteur Pratt & Whitney F135 destiné au F-35 de la marine.

De plus, le CMV-22B permettra une liaison logistique directe aux navires amphibies. Le CMV-22B permet un rayon d’action de 1’150 miles nautiques.

763741870.jpg

Photos : 1 & 3 CMV-22B à l’approche sur porte-avions 3 Le C2A Greyhound @ USN

 

Commentaires

Quand on y pense ça devait être un sacré boulot de poser un Greyhound sur un PA.

Écrit par : yo | 27/11/2020

@yo pas plus qu'un Hornet ou qu'un Rafale.

Je pense même qu'il avait une vitesse d'approche plus faible que les avion de combat !

Ceci dit, l'Osprey sera probablement plus facile et moins dangereux à poser

Écrit par : Andre | 27/11/2020

@Lemonav: Merci pour vos remarques pertinentes auquelles je tiendrais compte.

Bien à vous.
PK

Écrit par : PK | 27/11/2020

Pardonnez mon ignorance, mais je ne suis pas sûr d'y voir un grand intérêt: n'est-il pas moins cher d'utiliser un avion à décollage standard?

Écrit par : Chouette! | 27/11/2020

@Andre l est quand même bien plus grand et je pense pas que c'est aussi maniable qu'un SH

Écrit par : yo | 27/11/2020

@tous. Se poser avec un avion sur un porte-avions est difficile, peut importe le type. Maintenant pour ce qui est du C-2, pas plus difficile qu'un E-2 qui en est dérivé. Je rappelle qu'il y a très longtemps(en 1963), on a testé le KC-130... 21 appontages et décollages

Écrit par : Baz driver | 27/11/2020

@yo. Quand l'on va apponter, on ne demande pas à un avion d'être maniable, mais au contraire d'être stable et solide comme un roc en phase d'approche. Le C-2 est plus grand que des chasseurs, mais sa vitesse d'approche est plus faible, un paramètre très important dans les opérations aéronavales.

Écrit par : Baz driver | 27/11/2020

@Chouette!

Les options étaient: mettre à jour le Greyhound ou remplacer par le CMV-22. Le CMV-22 a deux avantages massifs pour l'US Navy:

1. Il peut se poser sur les navires amphibies d'où opèrent les Harriers et Lightning II et donc amener un moteur de F-35B directement sur le navire concerné au lieu de devoir transborder depuis le porte-avions le plus proche. Il peut probablement même se poser sur les destroyers et frigates en cas d'urgence également pour une livraison urgente (forces spéciales...)

2. Il est ravitaillable en vol, ce qui lui permet de rejoindre un groupe aéronavale très éloigné des terres (théâtre du Pacifique). L'avantage logistique est énorme.

Écrit par : Noth | 27/11/2020

@Noth :

il peut aussi se poser sur les pétroliers ravitailleurs ou autres qui sont souvent capables d'accueillir des CH-53, ce qui facilitera grandement la logistique.

Et il peut aussi (à défaut de toujours pouvoir s'y poser) réaliser des transferts de charge sous élingue avec les navires à proximité. A ce niveau, la charge utile sous élingue doit être environ 50% plus élevée que celle d'un MH-60S, ce qui peut être appréciable dans certaines situations.

De plus, même si la Navy n'en parle pas vraiment, une mission secondaire importante pourrait être le CSAR. Actuellement, depuis les porte-avions US, cela doit être les MH-60S qui s'y collent si le besoin s'en fait sentir. Mais les CMV-22B, qui disposent il me semble des mêmes équipements que ceux des Marines (en plus de ceux rajoutés pour leur mission de Carrier onboard delivery, notamment des réservoirs de carburant supplémentaires) doivent aussi pouvoir le faire, avec tous les avantages que cela comporte : rapidité d'intervention, rayon d'action plus élevé, etc. (il faudrait probablement juste les équiper d'un treuil).

Finalement, les Marines ont réalisé des tests pour transformer leurs MV-22B en "tanker". Même si cela n'est qu'une capacité secondaire, disposer d'un ou deux kits (qui sont montés sur palettes et peuvent donc être facilement retirés) à bord d'un porte-avions en cas de besoin et former une partie du personnel à son utilisation pourrait apporter encore plus de flexibilité à l'US Navy.
Bien sûr, cela ne serait qu'une capacité "secondaire", mais vu la place restreinte sur un porte-avions, avoir des appareils les plus flexibles possibles à bord ne peut être qu'un avantage.

Écrit par : chris2002 | 28/11/2020

@chris2002: Tout à fait pour le CSAR même si ce n'est pas dans le cahier des charges. Une fois qu'on a la plateforme, autant l'adapter à tous les besoins non-couverts si la disponibilité le permet.

Pour le ravitaillement en vol, je doute que le CMV-22B serve à cet usage vu que le MQ-25 va être introduit d'ici cinq ans pour assurer en dedié cette mission. Les Marines ont leurs besoins à bord des navires amphibies mais je ne vois pas les porte-avions s'en servir à moins d'une urgence à bord. Les kits des Marines ne sont toujours pas en production à ma connaissance, on se demande ce qui les retarde à ce point...

Écrit par : Noth | 28/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.