16/11/2020

Un F-35 spécifique aux essais pour Israël !

84540.jpg

Israël a reçu un avion de combat Lockheed Martin F-35I « Adir » spécialement dédié pour les essais de développement dans le pays de capacités nationales spécifiques. Israël et l’un des rares utilisateurs du F-35 dont l’avion n’est pas « bridé » est dispose notamment des codes sources. Ce dernier va pouvoir en exclusivité développer à volonté l’avion en y incorporant autant de systèmes indigènes qu’il désire, un cas unique !

Le F-35I numéro de ligne AS-15, série IAF 924 d’essai est arrivé la semaine dernière sur la base aérienne de Tel-Nof au sud de Tel Aviv, qui a grandement enrichi l’indépendance du service en améliorant sa division d’avions de cinquième génération. Il s’agit en effet, du seul F-35I de banc d'essai non basé aux États-Unis qui servira à l’expérimentation. Cet avion a pour but d’enrichir l’indépendance de l’IAF en améliorant sa division d’avions de cinquième génération.

124586545_3717372724972339_8504673623070357239_o.jpg

Quel est le but ?

Ce F-35I d’essais va permettre à l’IAF de tester des systèmes d'exploitation et des munitions israéliennes et d'installer ses propres systèmes de guerre électronique, de communications et d'armes et ceci dans un cadre de réalité opérationnelle sur le terrain. Le F-35I expérimental agira comme le principal élément constitutif de l'acquisition de nouvelles capacités de vol et permettra l'installation indépendante de munitions. Les nouvelles armes affectent l'avion de différentes manières. Il est donc important d’effectuer toute une série de tests pour certifier une capacité, tels que les tests de charge, le flottement et la fluidité de la libération, par exemple. L’avion servira également de banc d’essais pour la durabilité de celui-ci tout en effectuant des manœuvres complexes.  

Pour ce faire, l'escadron FTC dispose d'un département des systèmes. Les aéronefs de l'escadron sont équipés de systèmes qui collectent les données qui seront ensuite utilisées pour examiner les résultats des tests. Le département des systèmes se concentre sur la collecte et la dissection des données des systèmes de l'avion, y compris la fourniture des informations en temps réel à l'escadron au sol, où le test est étroitement surveillé. Le but des systèmes est de fournir des données que l'avion ne peut pas afficher seul, permettant ainsi une expérience efficace de compte rendu et d'apprentissage.

Un F-35 différent :

Les israéliens participent au programme F-35 avec notamment la production de 811 paires d’ailes par Israël Aerospace Industries (IAI). Elbit Systems fournit le viseur de casque du pilote. Il faut également noter, que les F-35 " Adir " israéliens sont sensiblement différents avec un système de communication unique dans le cockpit. De plus, les F-35 " Adir " disposent d’un second système de liaison de données, connu sous le nom de "Ravnet-300" et produit par la société Rafael Défense. Ce système qui est à certains égards comparables au système « Link16 » standard de l'OTAN, fonctionne nettement plus rapidement et permet plusieurs applications. Mais les israéliens vont encore plus loin, avec le remplacement du système de guerre-électronique ASQ-239 « Barracuda » de BAe Systems par un système indigène plus performants. Le F-35I d’essais va permettre d’aller encore plus loin dans les performances de l’avion et l’adaptation de système israéliens dans un avenir proche.

124518980_3717367328306212_7995549615145225320_o.jpg

Photos : F-35I d’essais @ Amit Agronov

Commentaires

Outre les liens connus (et moins connus) qui lient Israel à Washington , ou l'inverse , et notamment l'avantage non négligeable du financement de la défense d'Israel par l'Amérique , il est vraisemblable que ce passe - droit , quelque part assez méprisant pour les autres alliés bien soumis que sont les européens de l'Otan ,est à rapprocher de la vente du F35 aux EAU ...La condition étant qu'Israel reste inattaquable .Une chose reste évidente : le F35 est le pilier actuel de la domination US sur sa zone d'influence dans le monde , et , réellement performant ou simple vitrine marketing sans capacités démontrées , il sera l'appareil qui équipera nombre de pays vassaux . Parce que la politique l'impose .

Écrit par : philbeau | 16/11/2020

Les israéliens ont une très grosse expertise en avionique. Mais par contre n'ont pas réalisé grand chose depuis longtemps en cellule ou en motorisation.

Donc si on doit attendre des vrais différences en électronique. les défauts du F-35 lié à sa cellule subsisterons. Je pense notamment à la barrière des 2000 heures de vol.

Écrit par : Herciv | 16/11/2020

Impressionnante succès stories du F-35 israelien ! Sans doute la référence de demain, alors que les Européens ne ne pourront pas répondre à un projet équivalent avant 15-20 ans !

Écrit par : Jimmy | 16/11/2020

@Jimmy c'est faut, les Rafale, Eurofigjter dotés d'une capacité de guerre en réseau seront disponible d'ici 2024-2025 ! Sans les nombreux problèmes qui péjorent encore le F-35 !!

Écrit par : Mathieu | 16/11/2020

une chose que les USA donnent le plein pouvoir sur le F35 à Israël avec les codes souche, y aurais-t'il pas une convention secrète entre ces deux pays ?
Israël développe et installe de nouveaux systèmes qui au final les USA récolte ces fruits pour leur propre F35 ?
au final tout le monde est gagant

Écrit par : jean | 16/11/2020

@ Mathieu

Malheureusement 4 ans c'est très très long. La plupart des pays auront déjà refait leur stock en avions vendus .... aujourd'hui. Le Rafale Scaf ne sera aussi disponible qu' en France et l'Eurofighter Scaf en Allemagne et en Espagne. ! Il n'aura aucun intérêt pour l'exportation contrairement au F 35. De plus, un Rafale ou un Typhon n'aura jamais l'autre atout du F 35, ses capacités de furtivité!!

Écrit par : Jimmy | 16/11/2020

@ Jimmy : vous pouvez développer un peu ,et énumérer les succès en cause ?

Écrit par : philbeau | 16/11/2020

@Philbeau

Le F 16 qu'on ne présente plus s'est vendu à 4588 exemplaires dans 27 pays, le F 35 est à ce jour commandé à 3349 exemplaires dans 14 pays. Le delta est de 1239 pour 13 pays et il a encore 20 ans pou dépasser son grand frère ! Je ne sais pas ce qu'il vous faut de plus. Maintenant si vous voulez en rajouter une couche sur la litanie de problèmes de mise au point, je vous laisse vous fatiguer sur cette question qui au final ne semble pas perfectible sur le déploiement de l'avion dans le monde !

Écrit par : Jimmy | 16/11/2020

Les stickers un peu partout sur le fuselage, c'est pour boucher les trous ?

Écrit par : sirthie | 16/11/2020

@Herciv

La motorisation du F35 est monstrueuse. 190kN de poussée avec PC alors que les deux M88 combinés sont à 150kN de poussée. Même les deux Ej200 du Typhoon n'arrivent pas à 190kN avec PC. Donc si l'avion est lent c'est nullement à cause de son réacteur mais à cause de sa forme.

En ce qui concerne les 2000h par cellule. C'était les premières versions du F35B qui avaient ce problème. Celles-ci ne sont que employées à des fin d'entrainement à l'heure actuelle. Maintenant le F35A est à 8000h par cellule (F/A18 C/D suisse a une longévité de 5000h). La version B à 6000h ou 8000h et la C j'ai aucune idée.

Écrit par : yo | 17/11/2020

@ Jimmy : non , je parlais de ce que vous appelez le F35 israélien...
Pour ce qui est de F35 tout court, effectivement il est inutile de se fatiguer à rappeler ses défauts et le gap qu'il y a entre les promesses de LM et la réalité. Car cela n'a aucune espèce d'importance pour l'avenir de cet appareil qui par définition doit et sera imposé par Washington comme je le disais plus haut .Il faut bien faire vivre le complexe militaro-industriel US, s'pas ?

Écrit par : philbeau | 17/11/2020

Salutations
Je conçois la notion d'achat politique, mais j'estime qu'un état major, doit être à minima pragmatique.
A ce titre j'aurais quelques questions si possible :

1. Israël veut y installer ces propres équipements, est-ce par ce que ces derniers sont meilleurs que ceux de LM ou Thales ?? ou est-ce par souci de ne pas avoir les mêmes équipements que les autres utilisateurs notamment l'Egypte & les pays du golf ??
Surtout sachant par exemple que les Su-30 indiens sont équipés d’équipements d'Eblit au détriment de Thales.

2. Il n'y a a ce jour aucun pays européen équipé en avionique Israélienne, est-ce l'Oncle Sam qui bloque ou est-ce Israël qui ne veut pas vendre ?? (Dans le cas de la France (Thales) et UK (BAE) je comprendrais pour éviter de l'espionnage industriel, mais les autres, comme le Portugal, la belgique, la Hollande, je ne comrends pas.....).

3. Si votre réponse à la première question est oui (Equipements Israéliens meilleurs), pourquoi des pays d’Europe occidentale comme l'Italie (Le seul capable dans les utilisateurs du F-35 à avoir une pseudo autonomie décisionnelle vis-à-vis des USA comparativement aux Pays Bas, Belgique, Portugal), ne se serait pas penché sur l’utilisation des équipements d’Israël ??
Je ne parle pas des pays OTAN d'europe centrale ou de l'est, car eux n'ont pas le droit au chapitre dans ce domaine, les USA imposent, et malheureusement eux disposent sinon pas de protection.

Merci à vous

Écrit par : MBMW | 17/11/2020

@Jimmy : " le F 35 est à ce jour commandé à 3349 exemplaires dans 14 pays"

Voici le détail de vos 14 clients (le Canada étant probablement le 15ème à venir) :

*** Concepteur

- USA

*** Partenaires industriels (source wikipedia)

- Royaume-Uni
- Italie
- Pays-Bas
- Turquie (finalement exclue du programme pour des raisons politiques
- Australie
- Danemark
- Norvège
- Canada (commande non formalisée à ce jour)
- Israël : co-financement du Gouvernement US reconduit annuellement
- Singapour : acquisition sans appel d'offre

*** Clients captifs (sources : actualités géostratégiques)

- Japon : forte présence militaire locale et acquisition quasi exclusive de matériel US
- Corée du Sud : forte présence militaire locale et acquisition quasi exclusive de matériel US
- Belgique : nécessité d'emport de la bombe nucléaire US dans le cadre des missions de l'OTAN
- Pologne : souhait d'un parapluie US

*** Autres clients
...

Écrit par : FredericA | 17/11/2020

Tous ces avis pour marteler que le choix du F 35 est un choix politique sont assez naïfs à mon sens ! TOUT le monde le sait DEJA, et les options prises par cet avion dans ce domaine son parfaitement assumées ; partenariat industriel et clients captifs comme les nomme FredericA.
Ou est le problème, quelle est le scoop, quel est le message que vous souhaitez faire passer ??? Que les américaine ne sont pas fair-play ? Mais quelle est la place du fair-play dans le cas d'espèce ici ???
Beaucoup ont oublié que la France faisait pareil à l'époque ou la série de Mirages était les F 35 de l'époque ! Tout le monde les voulaient, et à l'époque c'était des Mirages 3 que les israéliens amélioraient avec leur technologie, avec le IAI KFIR notamment ! A ce jeu là c'est toujours le meilleur qui gagne, même avec des polémiques !

Écrit par : bobo | 17/11/2020

@MBMW. Je suis pas sûr que les sytemes israeliens soient forcément supérieurs, par contre cela fait partie de la volonté d'Israël de maitrisez ces CME propres à l'IAF. Tout comme sur ces F-15 et F-16...

@FredericA. Le prochain client pourrait bien être...la Grèce.

Écrit par : Baz driver | 17/11/2020

@philbeau. Cet appareil de test était prévu de très longue date. Donc non je n'y vois pas de lien avec l'hypothétique vente avec les EAU.

Écrit par : Baz driver | 17/11/2020

@sirthie. C'est une question, ou de l'humour au second degré? Dans le premier cas, je me ferai une joie de vous répondre...

Écrit par : Baz driver | 17/11/2020

@Frédéric. Pk vient de confirmer ce que mon petit doigt savait...

Écrit par : Baz driver | 17/11/2020

@Baz driver : PK vient de confirmer ce dont tout le monde se doutait (Moi y compris ;-)

Je pourrais même modifier ma liste précédente en ajoutant

*** Clients ou prospects influencés par la politique extérieure des USA

- Pologne : souhait d'un parapluie US contre la menace Russe
- Grèce : souhait d'un parapluie US contre la menace Turque
- Quatar : exigence des US d'une normalisation des relations avec Israël
- EAU : idem
- Maroc : idem

Nota bene : mes commentaires sur les motivations d'achat ne sont pas du F-35 bashing ou des extrapolations hasardeuses. Il s'agit d'une synthèse d'informations vérifiables sur les sites d'informations sérieux.

Écrit par : FredericA | 17/11/2020

@Herciv...
Vous avez lu une fois 2000 heures de vol, F-35 et vous avez conclu que tout était à jeter?
La réalité est que les premiers F-35B développés ont démontré des défauts structurels, un problème de fatigue prématuré.
Ces problèmes ont poussé à une mise-à-jour qui actuellement ne semble pas souffrir de cette problématique.
Seuls les premiers F-35B produits pourraient ne pas dépasser cette capacité de 2'100 heures si l'investissement pour leur remise à niveau n'est pas faite.

Écrit par : Fab | 17/11/2020

@Baz : je parlais , mais vous l'aviez compris , des droits octroyés à Israel sur les codes sources ...

Écrit par : philbeau | 17/11/2020

@Frederic A

Si Israël a choisi cet avion comme de nombreux autres clients qui pouvaient prendre de l'Eurofighter ou du Rafale, c'est qu'il y a un raison à cela. Vous n'avez pas tort en disant que cela touche à l'influence politique des Usa, mais je dirai que ça touche plutôt à son gros portefeuille !
Oui il se vend, et même très bien! Et il y a fort à parier que tous ceux qui l'ont acquis seront captifs pour au moins 50 ans avec les projets américains du futur dont le F 35 n'est que la première pièce (vol et guerre en réseau, drônes, systèmes de positionnement et de communication inédits....tout le reste arrive !)
Ils ont aussi eu le nez fin de développer la version b-navale en même temps que les 2 autres versions, ca leur assure un catalogue clients beaucoup plus important !!

Écrit par : Bob | 18/11/2020

A propos du choix des F-35 en Europe, on comprend un peu mieux comment les USA procèdent : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/danemark-nouvelles-accusations-d-espionnage-americain-dans-le-secteur-de-la-defense-20201116

Écrit par : Mathieu | 18/11/2020

@bob. Si Israël a choisi le F-35, c'est aussi parce que elle ne fait pas confiance aux européens, qui de toute façon demanderaient en contrepartie le retrait israelien des territoires occupés et la création d'un Etat palestinien. Pour rappel, suite à la guerre des 6 jours en 1967, la France a décrété un embargo sur les ventes d'armes à Israël. Par contre en 1973 au lendemain de la guerre, je n'ai pas souvenir d'un tel acte envers les états arabes....Donc,lorsque certains sur ce blog parlent du deux poids deux mesures entre israeliens et états arabes, je les invite à étudier l'histoire récente.

Écrit par : Baz driver | 18/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.