16/11/2020

Un F-35 spécifique aux essais pour Israël !

84540.jpg

Israël a reçu un avion de combat Lockheed Martin F-35I « Adir » spécialement dédié pour les essais de développement dans le pays de capacités nationales spécifiques. Israël et l’un des rares utilisateurs du F-35 dont l’avion n’est pas « bridé » est dispose notamment des codes sources. Ce dernier va pouvoir en exclusivité développer à volonté l’avion en y incorporant autant de systèmes indigènes qu’il désire, un cas unique !

Le F-35I numéro de ligne AS-15, série IAF 924 d’essai est arrivé la semaine dernière sur la base aérienne de Tel-Nof au sud de Tel Aviv, qui a grandement enrichi l’indépendance du service en améliorant sa division d’avions de cinquième génération. Il s’agit en effet, du seul F-35I de banc d'essai non basé aux États-Unis qui servira à l’expérimentation. Cet avion a pour but d’enrichir l’indépendance de l’IAF en améliorant sa division d’avions de cinquième génération.

124586545_3717372724972339_8504673623070357239_o.jpg

Quel est le but ?

Ce F-35I d’essais va permettre à l’IAF de tester des systèmes d'exploitation et des munitions israéliennes et d'installer ses propres systèmes de guerre électronique, de communications et d'armes et ceci dans un cadre de réalité opérationnelle sur le terrain. Le F-35I expérimental agira comme le principal élément constitutif de l'acquisition de nouvelles capacités de vol et permettra l'installation indépendante de munitions. Les nouvelles armes affectent l'avion de différentes manières. Il est donc important d’effectuer toute une série de tests pour certifier une capacité, tels que les tests de charge, le flottement et la fluidité de la libération, par exemple. L’avion servira également de banc d’essais pour la durabilité de celui-ci tout en effectuant des manœuvres complexes.  

Pour ce faire, l'escadron FTC dispose d'un département des systèmes. Les aéronefs de l'escadron sont équipés de systèmes qui collectent les données qui seront ensuite utilisées pour examiner les résultats des tests. Le département des systèmes se concentre sur la collecte et la dissection des données des systèmes de l'avion, y compris la fourniture des informations en temps réel à l'escadron au sol, où le test est étroitement surveillé. Le but des systèmes est de fournir des données que l'avion ne peut pas afficher seul, permettant ainsi une expérience efficace de compte rendu et d'apprentissage.

Un F-35 différent :

Les israéliens participent au programme F-35 avec notamment la production de 811 paires d’ailes par Israël Aerospace Industries (IAI). Elbit Systems fournit le viseur de casque du pilote. Il faut également noter, que les F-35 " Adir " israéliens sont sensiblement différents avec un système de communication unique dans le cockpit. De plus, les F-35 " Adir " disposent d’un second système de liaison de données, connu sous le nom de "Ravnet-300" et produit par la société Rafael Défense. Ce système qui est à certains égards comparables au système « Link16 » standard de l'OTAN, fonctionne nettement plus rapidement et permet plusieurs applications. Mais les israéliens vont encore plus loin, avec le remplacement du système de guerre-électronique ASQ-239 « Barracuda » de BAe Systems par un système indigène plus performants. Le F-35I d’essais va permettre d’aller encore plus loin dans les performances de l’avion et l’adaptation de système israéliens dans un avenir proche.

124518980_3717367328306212_7995549615145225320_o.jpg

Photos : F-35I d’essais @ Amit Agronov