15/11/2020

Leonardo prépare le C-27J « Spartan » Next Generation !

35.jpeg

L’avionneur Leonardo a commencé la phase finale de test d'une nouvelle version de son avion de transport tactique mulirôle C-27J « Spartan » éprouvé nommé C-27J « Next Generation » et qui devient la configuration de production de base. La société devrait livrer le premier des deux exemplaires de l’avion à un client non divulgué l'année prochaine.

Ce qui change :

Au cœur du C-27J amélioré se trouve une suite avionique améliorée qui est conforme aux exigences de contrôle de la circulation aérienne de la prochaine génération, afin de garantir que l'aéronef reste pleinement capable de fonctionner dans l'espace aérien futur et d'améliorer encore les niveaux de sécurité. Le cockpit a été largement repensé pour faire place à davantage d’écrans LCD et à l’assistance numérique. Les LED ont fait leur apparition en remplacement d’autres équipements lumineux. De nouveaux équipements font leur apparition, tel qu’un système anticollision TCAS 7.1 SESAR et NextGen, un nouveau système FMS (système de gestion de vol) doté de fonctionnalités d'approche RNP (performances de navigation requises) et LPV (performances de localisateur avec guidage vertical), un système d’avertissement et d’alarme à l’impact à assistance vidéo TAWS de nouvelle génération couplé à un ILS embarqué 2.0, un système d'atterrissage aux instruments de catégorie III, une liaison de données FANS 1/ A +, une communication encryptée radio-satellitaire, identification IFF/ADS-B Out Mode 5, un radar météo couplé à un système de localisation et de recherches-sauvetages à long rayon d’action et contrôle numérique de la charge de transport dans la cabine.

C-27J-NG-cockpit-sujet_Leonardo-600x400.jpg

Les améliorations aérodynamiques les plus remarquables sont les « Winglets » en bout d’ailes réduisant la traînée, qui améliorent les performances de décollage et d'atterrissage courts, ainsi que l'économie de carburant en vol croisière. A cela, il faut ajouter des aubes, des virures et d'autres éléments conçus pour augmenter le rendement énergétique et, par conséquent, la charge utile / l'autonomie / l'endurance peuvent également être inclus.

Leonardo C-27J « Spartan » :

Le C-27J « Spartan » est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. 

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le « drive-in/out » de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1’900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10’000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10’000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

aa32.png

Photos : 1 C-27J Spartan Next Generation @ Fabrizio Capenti 2 Cockpit 3 En vol @ Leonardo

Commentaires

Maintenant que le budget pour l'achat des avions de combat est approuvé en votation, est ce qu'il y a des chances que les discussions sur le renouvellement du transport aérien tactique revienne de manière plus sereine en Suisse ?
Il y a en effet de cela plusieurs années, le DDPS avait eu la volonté d'acquérir 2 exemplaires de ce type d'avion et plus récemment avait rédigé un rapport sur la pertinence d'acquérir un d'hélicoptère lourd de transport.

Écrit par : Crys | 16/11/2020

@Crys: Ce n'est pas au menu pour l'instant. La priorité du nouvel avion de combat, du système sol-air longue portée et d'ici 2025 le remplacement complet des système sol-air courtes moyennes portées sont prioritaires. Reste encore le remplacement du radar tacttique basse altitude TAFLIR. D'ici 2028-2030 viendra la question du remplacement des Super Puma/Cougar et là peut-être une remise en question du transport tactique avec l'appuis d'un avion.

Écrit par : Pk | 16/11/2020

@Crys,
Quel serait l'intérêt pour la Suisse? Le pays est petit, des hélicoptères ont plus de sens, pas de problème pour l'atterrissage.
Et pour les missions à l'étranger et pour l'aide d'urgence, les quelques missions ponctuelles nécessitent des contrats avec des transporteurs, mais pas un achat d'avions utilisés 5x par an...

Écrit par : Fab | 17/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.