11/11/2020

L’Italie et la Suisse prolongent le partage des entraînements transfrontaliers !

e6c078a4d2090bf51c65a3f80245f24c.jpg

Ce matin à Berne, Berne, Conseil fédéral a approuvé le renouvellement de la convention de secteur d’entraînement transfrontalier pour les forces aériennes suisses et italiennes. Les Forces aériennes suisses peuvent ainsi continuer à utiliser des secteurs de l’espace aérien italien dans le cadre de l’instruction et des entraînements quotidiens, ce tant pour leurs propres exercices que pour des exercices communs.

EmiUp0DW4AY4kSt.jpeg

Secteur créé il y a 11 ans :

En 2009, un accord sur la création d’une zone transfrontalière réservée aux vols d’entraînement de l’aviation militaire avait pu être conclu avec l’Italie. Cette convention, conclue à titre d’essai, il y a onze ans, a pu être remaniée et adaptée à l’évolution technique sur la base des expériences qui ont été faites. Elle contient des dispositions qui fixent les limites géographiques de la zone d’entraînement et qui règlent les conditions de son utilisation.

Garantie des besoins en matière d’instruction : 

La convention conclue entre le Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) et le Ministère de la défense de la République italienne permet à des aéronefs militaires des deux États de continuer d’utiliser à des fins d’entraînement l’espace aérien qui couvre la région Misox/Chiavenna/Engadine/Valteline. Sa prolongation garantit pour les Forces aériennes suisses l’utilisation de secteurs de l’espace aérien italien dans le cadre de l’instruction et des entraînements quotidiens, tant pour leurs propres exercices que pour des exercices communs. Les Forces aériennes peuvent ainsi d’une part remplir leurs besoins d’instruction et, d’autre part, maintenir leurs capacités. (Source : DDPS).

 

Le Pilatus PC-24 certifié pour 10 passagers !

pc-24-super-versatile-jet.jpg

L’avionneur suisse Pilatus a obtenu la certification des agences européenne (EASA) et américaine (FAA) pour une configuration avec 10 passagers à bord de son avion d'affaires super-intermédiaire PC-24. Jusqu’ici, les jet PC-24 étaient certifiés pour un maximum de 8 passagers.

De son côté l’avionneur Pilatus, basé en Suisse, a confirmé, que le premier PC-24 ayant une configuration de 10 places sera remis à un client américain non divulgué avant la fin de l’année.

3931522539.jpg

Pilatus PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise actuellement une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut désormais emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820 mètres et une distance d'atterrissage de 770 mètres, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse.

2271618418.jpg

Photos : 1 PC-24 au sol 2 Intérieur 3 Cockpit @ Pilatus Aircraft