03/11/2020

Ryanair prépare l’arrivée du B737MAX !

34.jpg

Le transporteur « low cost » Ryanair envisage de prendre livraison de 30 Boeing B737 MAX avant l'été 2021. Cette décision doit notamment permettre de parer à un redécollage des activités et combler les lourdes pertes au cours de la prochaine saison hivernale. Le mise en service du « MAX » est bien évidemment intimement liée aux décisions des nouvelles certifications de la FAA et de l’EASA.

De fait, le transporteur espère recevoir son premier B737MAX au début de l’année 2021. La compagnie aérienne a confirmé 135 appareils fermes avec des options pour 75 autres. Ryanair prévoit d’exploiter l’avion en haute densité, soit avec 11 sièges de plus et une porte de sortie supplémentaire pour plus de sécurité. Cette modification permettra un coût d'exploitation 5 % de moins que les B737-800 « MAX » conventionnels. Chez le transporteur l’avion est nommé B737-8200.

article-2748889-2135BE9300000578-483_634x380.jpg

Ryanair a enregistré des pertes nettes de 410 millions d'euros (477 millions de dollars) pour le premier semestre, qui incluaient une charge exceptionnelle de 214 millions d'euros sur les couvertures résultant d'une réduction des prévisions hivernales et des « retards de livraison d'avions en cours ».

La Direction de Ryanair confirme que l'exercice 2020-21 continuera d'être un exercice financier « extrêmement difficile ». Les prévisions de la compagnie portent sur 38 millions de passagers, ce chiffre pourrait être revu à la baisse si des restrictions de voyage ou des restrictions supplémentaires « non coordonnées » sont imposées pendant l'hiver avenir.

Compensations de la part de Boeing :

Les livraisons initiales à Ryanair ont déjà plus de 18 mois de retard sur le calendrier et la société affirme que bien qu'elle ait reçu des « remboursements du fournisseur » au deuxième trimestre, les discussions de compensation avec Boeing « ne seront ni finalisées ni conclues » tant que le B737Max ne sera pas remis en service et un calendrier de livraison révisé est convenu. La Direction de Ryanair insiste sur le fait qu'elle reste engagée envers l'avion qui lui permettra d'augmenter le nombre de passagers à 200 millions au cours des cinq ou six prochaines années.

Photo : B737MAX (8200) Ryanair@ Joe Walker

Commentaires

Sacré pari fait ici par Ryanair . Il n'est pas du tout acquis que la clientèle soit au rendez-vous . Mais l'attrait du low-cost est tellement fort ...

Écrit par : philbeau | 03/11/2020

Bien! mais le plus dur va etre de reconquérir la confiance des PAX? non? et méme attirés par le low cost... et avec la bronca écolo contre l'aviation en général , les prix d'avant seront ils encore les prix d'aprés.. parceque finalement méme si on taxe ,c'est le client qui paie.

Écrit par : Lotser68 | 04/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.