02/11/2020

Des KC-46A supplémentaires pour le Japon !

JASDF_KC-767_cropped.jpg

Boeing a reçu de la part du Japon une commande additionnel portant sur l'exercice d'une option pour une quantité supplémentaire de deux avions KC-46A produits dans le cadre du contrat de base. Les travaux seront exécutés sur les installations d’Everett près de Washington et devraient s'achever le 30 juin 2023.

« Les nouveaux ravitailleurs japonais joueront un rôle inestimable dans l’alliance de sécurité entre nos deux pays », a déclaré le colonel Jason Lindsey, directeur du programme du système KC-46 de l’US Air Force. Le KC-46 de Boeing sera un multiplicateur de force dans l'alliance de défense américano-japonaise. Il peut ravitailler en carburant tous les avions militaires américains, alliés et de la coalition compatibles avec les procédures internationales de ravitaillement en vol, à tout moment, pour n'importe quelle mission, et peut transporter des passagers, des marchandises et des patients à tout moment et en tout lieu. 

Rappel :

Boeing a remporté le contrat initial pour le premier avion de type KC-46 pour le Japon et les services logistiques en décembre 2017 à la suite du concours de ravitaillement en vol KC-X du ministère japonais de la Défense. Un contrat pour un deuxième KC-46 a été attribué à Boeing en décembre 2018. Boeing assemble des avions KC-46A pour l'US Air Force et le JASDF sur sa ligne de production de B767 à Everett. Le premier KC-46 du Japon devrait être livré en 2021.

Le KC-46A « New Generation Tanker » :

Le KC-46A Pegasus « New Gen Tanker » est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le « New Gen Tanker » se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 « Dreamliner ». Le « New Gen Tanker » dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

kc-46apegasuscopy_0.jpg

Photos : 1 Image de synthèse du futur KC-46A japonais 2 KC-46A @ Boeing

Commentaires

Où mène la dépendance politique , quand il s'agit des USA ...Bah , les Japonais ont les moyens de s'accommoder des inconvénients d'acquérir un second choix , derrière l'A330 MRTT . Et de faire avec .

Écrit par : philbeau | 02/11/2020

Ça me fait repenser à l'appel d'offre ou 330 MRTT qui a été écarté alors qu'il était meilleur, plus grand, plus moderne etc.... et nous on continue d'acheter leurs F 35 ! Mais que font nos décideurs ??

Écrit par : paul | 03/11/2020

Promotion de l'A-330 MRTT en Inde

A l'occasion de la livraison des 3 Rafale prévus pour le 4 novembre 2020, la France entend promouvoir le 330 MRTT en Inde.

Pour cela, les 3 Rafale partiront d'Istres, escortés par un 330 MRTT et rejoindront d'une seule traite (la première livraison des 5 Rafale en juillet, avait fait l'objet d'une escale aux EUA) la base indienne de Jamnagar, soit plus de 6000 km et 8 heures de vol.

C'est ainsi l'occasion pour les français, de mettre en valeur l'A-330 MRTT Phoenix, qui participe à la (longue) compétition indienne, visant à remplacer sa flotte vieillissante d'IL78, tout en mettent en valeur l'efficacité du couple Rafale - Phoenix agissant de concert...

Écrit par : forêt10 | 03/11/2020

@forêt10
Formation diamant avec le MRTT en pointe pour moins consommer? :)

Écrit par : James | 03/11/2020

@forêt10. Franchement je me réjouis de la réussite de l'A-330 MRTT. Mais pas besoin d'en faire un plat pour 3 Rafales avec un A-330, pour faire 6000km non stop en huit heures pour un vol planifié bien à l'avance. A l'époque, avec un preavis de seulement 24 heures, un escadron de 24 F-15C s'est déployé en Arabie Saoudite avec un vol de 14 heures non-stop avec le soutien de KC-135 et KC-10...

Écrit par : Baz driver | 03/11/2020

@ Baz driver : allons allons Baz , question d'échelle...combien de KC 135 et KC 10 mobilisés ? La question n'est pas de comparer l'AA française et l'US Air force , on sait l'excellence de l'une et l'autre . Il s'agit là prochainement d'un vol de transit promotionnel pour l'A330 MRTT ; et il n'est pas sûr que le déploiement que vous évoquez ait pu s'opérer dans les mêmes conditions avec des KC 46 ...

Écrit par : philbeau | 03/11/2020

@Baz driver : je pense que vous n'avez pas saisi le sens de cette opération de communication.

1. L'Inde démontre sa capacité d'opérer des actions de combat sur des longues distances.

2. Airbus profite de l'occasion pour montrer que le binôme A330 MRTT / Rafale serait parfaitement efficace au sein de l'armée de l'air Indienne.

Écrit par : FredericA | 03/11/2020

@ Frederic A

Sans doucher votre optimisme, je pense que les indiens connaissent déjà tout de l' A330 MRTT, avec internet d'une part, et en tant que partenaire défense privilégié de la France. On n'est plus au temps de Giscard et Pompidou qui se déplaçaient en concorde pour jouer les VRP de luxe :-).

Écrit par : bobo | 04/11/2020

le kc46 ou l'art de prendre les gens pour des pigeons. un ravitailleur basé sur une vieille cellule de 767-200 avec des écrans de dreamliner et des caractéristiques moindre qu'un a330 mrtt. ils l'auraient fais sur une cellule de 767-300er voir 400er qui sont increvable. il aurait pu être vraiment intéressant face à l'a330 mais ils ont bossés au rabais comme pour leurs productions civile

Écrit par : strider_1 | 05/11/2020

@ strider_1

1) tout le monde n'a pas besoin d'un ravitailleur aussi gros que l'A330. Surtout quand l'appareil sert surtout pour du ravitaillement aérien.
D'ailleurs soit dit en passant, la différence n'est pas si grande que cela, niveau capacité d'emport en carburant. Un A330 MRTT c'est 111 tonnes de carburant maximum (carburant utilisé par le ravitailleur compris). Un KC-46 96 tonnes. Soit 15% de plus. Mais l'A330 en consommera aussi plus de carburant pour atteindre la zone de ravitaillement.

2) il n'y a pas forcément de grande différence entre une celle de 200ER et de 300ER (et le 400ER qui a été peu produit et risque de disparaitre avant le 300F). En particulier :
-l'augmentation de la masse maximale au décollage entre un 767-200ER, un 767-300ER et un 767-400ER ne fait quasiment que compenser l'augmentation de la masse à vide des différentes versions (et le KC-46 aura la masse au décollage d'un 767-300ER sauf erreur).
-la capacité en carburant dans les réservoirs internes est strictement la même entre les 3 versions ER. Du coup un -200ER va plus loin qu'un -400ER.

Accessoirement pour le Japon, il ne faut pas oublier qu'ils ont déjà des KC-767 et des E-767 donc continuer sur la plateforme 767 est logique.

Écrit par : chris2002 | 06/11/2020

@bobo : je reposte mon commentaire puisque le précédent a disparu dans les limbes (modéré ?!?).

Mes remarques ne sont ni optimistes ni pessimistes mais simplement factuelles.

Écrit par : FredericA | 07/11/2020

@philbeau. : allons allons philbeau, pour reprendre vos termes question d'échelle..
"combien de KC 135 et KC 10 mobilisés", évidemment bien plus pour déployer sur 14 heures 24 F-15C totalement armés avec 3 réservoirs larguables..

"la question n'est pas de comparer l'AA française et l'US Air force", évidemment non, les deux sont très professionnelles et capables.

"et il n'est pas sûr que le déploiement que vous évoquez ait pu s'opérer dans les mêmes conditions avec des KC 46 ..." pas aujourd'hui, mais cela viendra...

@FredericA.." Airbus profite de l'occasion pour montrer que le binôme A330 MRTT / Rafale serait parfaitement efficace au sein de l'armée de l'air Indienne". Parler de binôme concernant un ravitailleur en vol n'est pas approprié. Le But d'un ravitailleur est de performer avec un maximum de plateformes. Le seul binôme que je connaisse, c'est le SR-71 et le KC-135Q....Par contre si lors de cette visite en Inde,l' A-330 pouvait faire des démonstrations/simulations de ravitaillement avec d'autres appareils de l'IAF, là ce serait une belle image commerciale.

Bien à vous tous

Écrit par : Baz driver | 07/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.