31/10/2020

Des King Stallion supplémentaires pour l’USMC !

1.jpg

Sikorsky (groupe Lockheed Martin) construira six hélicoptères CH-53K « King Stallion » dans le cadre d'un nouveau contrat pour la marine américaine. Le nouvel hélicoptère soutiendra le Corps des Marines des États-Unis (USMC) dans sa mission consistant à effectuer le transport d'assaut expéditionnaire de véhicules blindés, de matériel et de personnel pour soutenir les opérations réparties dans les profondeurs des terres à partir d'un centre d'opérations en mer.

Les six hélicoptères font partie du programme d'enregistrement de 200 nouveaux hélicoptères pour le Corps des Marines des États-Unis, et leur ajout fait un total de 24 CH-53K maintenant sous contrat.

Aux termes de ce dernier contrat, connu sous le nom de lot 4 de production initiale à faible taux (LRIP), Sikorsky commencera les livraisons des six appareils en janvier 2024.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2021, le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27’000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 7'500ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et devient la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep « Humvee ».

1747974566.jpg

Photos : 1 Le CH53k est une grue volante 2 le CH-53K @ Sikorsky

 

Commentaires

@Pk. Magnifique machine, qui coûte un bras. Les moteurs développent 7500ch chacun, pas 6000.

Écrit par : Baz driver | 31/10/2020

@Baz Driver , Oui, merci ! j'avais en mémoire la puissance du prototype qui a depuis été améliorée.

Écrit par : Pk | 31/10/2020

@Pk. Aucun souci. On est là pour s'entraider. Bien à vous.

Écrit par : Baz driver | 31/10/2020

Sacré bestiau.. C'est ça que les allemands ont commandé??

Écrit par : Lotser68 | 31/10/2020

@Lotser68: Non, le programme de renouvellement est pour l'instant stoppé.

Écrit par : Pk | 31/10/2020

@Lotser68. Comme tous les autres pays, actuellement le COVID-19 plombe les budgets. Il y a donc des priorités internes (production de Eurofighter) qui s'imposent. Ensuite comme je l'ai dit, un CH-53K coûte un bras. Eviron 140 million de dollars l'unité.. D'un autre côté, je pense que à court ou moyen terme, l'Allemagne relancera le programme, car ces CH-53 actuels ne sont pas éternels...

Écrit par : Baz driver | 01/11/2020

@PK et BAz Driver merci pour vos réponses. Quand vous dites "relancera le programme" vous faites allusion à quoi?

Écrit par : Lotser68 | 02/11/2020

@Lotser68. Ce n'est qu'une opinion personnelle. Cependant les CH-53 dont disposent actuellement les Allemands arrivent au bout de leur vie. Et les Allemands ont vraiment besoin d'hélicoptères lourds pour remplir leurs missions.. après cela peur aussi être des Chinook...

Écrit par : Baz driver | 02/11/2020

@Baz Driver: merci pour votre réponse. N'y a t il pas moyen qu'un jour on fasse un hélico lourd via Airbus hélicop. Sauf erreur il n'y a que les Russes et les Américains sur le marché dans ce segment? SL

Écrit par : Lotser68 | 02/11/2020

@Lotser68. Airbus Helicopter a le savoir-faire, mais le marché des hélicoptères lourds demeure un marché de niche. Il faut des commandes (et beaucoup) pour rentabiliser un tel projet. Or les besoins européens ne suffisent pas pour justifier une telle dépense dans ce type de projet. C'est pourquoi ils se tournent vers les US dans ce segment.

Écrit par : Baz driver | 02/11/2020

@ Lotser68:

Il est tout à fait possible pour le groupe Airbus de créér un hélico lourd,même si le super frelon est déjà loin dans le temps....

Seulement,le créer n'est pas le plus dur!
le plus dur,c'est de pouvoir le vendre!
et pour le vendre,le prix compte beaucoup!!!
POUR LE MOMENT,seuls les allemands seraient clients....et si jamais un jour l'AdAE française se décidait ENFIN (ils n'en veulent pas,surtout pour le bénéfice de l'Armée de Terre qui elle,n'en a pas les moyens! ),il y aurait au mieux 30 sur le bon de commande....

Si Airbus arrivait à en vendre une petite centaine,ce serait miraculeux,mais un programme déficitaire quand même.....

Écrit par : Grosminet | 02/11/2020

@Grosminet et @Bazdriver merci pour cet éclairage.
SL

Écrit par : Lotser68 | 04/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.