30/10/2020

Washington avance dans la vente de F-35A aux EAU !

23.jpg

Le département d'État américain soutient la vente de 50 avions de combat Lockheed-Martin F-35 aux Émirats arabes unis (EAU) dans le cadre d'un contrat d'armement d'une valeur estimée à 10,4 milliards de dollars.

La nouvelle est venue alors que l'administration Trump informait de manière informelle le Congrès de son projet de vendre jeudi aux Émirats arabes unis des F-35. Il fait suite à des semaines de spéculations et de débats en coulisses sur la manière de structurer un accord sur le F-35 à destination des Émirats arabes unis sans nuire à l'avantage militaire qualitatif d'Israël. Si la vente est autorisée par le Congrès et que les Émirats arabes unis choisissent d’acheter le F-35A couvertes par l’accord, obtiendra la parité avec Israël, qui possède 50 avions F-35 « Adir » .

Au milieu des informations selon lesquelles l'administration Trump accélère les ventes de F-35, les principaux législateurs démocrates continuent d'exhorter à une approche délibérée, invoquant des préoccupations pour la sécurité d'Israël et la sécurité de la technologie sensible de l'avion de combat.

L'exportation de cet avion nécessite un examen très attentif et le Congrès doit analyser toutes les ramifications. Accélérer ces ventes n’est dans l’intérêt de personne. » Les consultations ont eu lieu quelques jours après qu'Israël a déclaré la semaine dernière qu'il ne s'opposerait pas à la vente par les États-Unis de « certains systèmes d'armes », généralement considérés comme des F-35. Cela faisait suite à un accord entre Israël et les États-Unis pour améliorer ses capacités afin de préserver son avantage.

Des F-35 bridés :

Le Congrès veut connaître de quelle manière les F-35 potentiellement destinés aux EAU seront bridés électroniquement pour les rendre moins performants que ceux en service en Israël. Mais il se peut aussi qu’un autre dispositif puisse être installé à bord des F-35 des EAU. Ce dernier pourrait avoir comme effet de réduire les capacités de furtivité de l’avion.

Pour le Congrès, il s’agit également d’avoir les garanties nécessaires à ce que la technologie du F-35 soit également être protégée de ses plus grands adversaires mondiaux. La Russie et la Chine étant actives dans la région, le peuple américain aura besoin d’assurances irréprochables que les capacités militaires les plus avancées seront protégées. 

Rappel : 

La sophistication technique du F-35 qui intéresse énormément les clients potentiels est intimement liée à ses systèmes de mission et à sa puissance de traitement. C’est cette puissance de calcul intégrée dans le F-35 qui le rend, si efficace dans l’analyse des données qui vont permettre d’obtenir une vision de la situation quasi parfaite. Cette même puissance et au cœur du système en réseau qui apporte les véritables changements de la gestion du combat aérien. Mais qu’en est-il de la valeur du F-35, si ce système si performant est « ainsi bridé » pour les clients étrangers de l’avion ? Certes, il restera plus performant que d’autres appareils plus anciens, mais qu’adviendra-t-il, lorsque la concurrence mettra prochainement sur le marché des aéronefs disposant d’une capacité de calcul équivalente ? 

Photo : F-35 au décollage en soirée dans le désert @ IAF

 

 

Commentaires

@ PK,

Votre question est intéressante, mais vous savez bien que les affaires de la guerre n'attendent pas ! Il est dès lors illusoire de s'attendre à ce que les pays acquéreur du F 35 se mettent en veille pour privilégier des avions qui sortiront dans 10 ans avec des capacités équivalentes et non pas supérieures Le F 35 est un énorme aspirateur et fidéliseur de clientèle, c'est la stratégie des américains, personne n'est dupe ! On sait tous que cet avion va faire très très mal !

Écrit par : Robin | 30/10/2020

@Pk,

Je crains que d'ici là, le successeur du F35 aura déjà été fourni à Israël ou autre chose d'équivalent pour maintenir son avantage technique. Si Israël a cédé à cette vente, c'est qu'ils ont du recevoir de solides assurances sur la question ! Certes, les nouvelles productions attendues dans 15-20 ans pousseront vers le haut, mais les Usa ont sans doute déjà anticipé avec leur projet century. Quand aux pays hors otan, ils seront maintenu dans un état d'infériorité technologique ! Le pire c'est qu'ils le savent et semblent s'y résigner !

Écrit par : Bob | 30/10/2020

@Bob. Même a l'époque de l'exportation des F-15, les Etats acheteurs savaient que leurs avions étaient inférieurs à leurs homologues US, et c'est toujours le cas.. Dès le moment où cela leur apporte tout de même une supériorité face à leurs ennemis potentiels, c'est suffisant. Et ils l'acceptent.

Écrit par : Baz driver | 31/10/2020

@Raoul: Je n'ai pas validé vos deux derners posts, car le site eurasiantimes n'est de loin pas fiable. Pour votre info, Non, il n'y aura pas de F-22 en Israël comme prétendu, sur le site en question. Les raisons sont simples: le F-22 n'est plus produit et de l'autre les plans ont été détruits.

Écrit par : PK | 01/11/2020

@PK. Je confirme votre opinion sur ce "fumeux site" qu'est Eurasiantimes!!! Qui souffle le chaud et le froid de manière anarchique sans compter les Fakes News.

Écrit par : Baz driver | 01/11/2020

@ PK: et vous avez eu bien raison non pas de bloquer l'auteur lui-même,mais la "source d'information" (hem.....) citée en "référence" (hem hem) qui est un organisme chinois de propagande....en pire que Sputnik ou RT,niveau fiabilité

Écrit par : Grosminet | 01/11/2020

@Raoul: Certes, il y a l'informations et la désinformations, en matière aéronautique nous devons composer avec beaucoup de profanes qui publient n'importe quoi ! La difficulté consiste à faire la différence.

Écrit par : PK | 01/11/2020

@Raoul: Choisir ses sources c'est déjà un art. Et le fait qu'un média se dise Israélien ne fait pas de lui une source valable pour autant.
.
Évitez de relayer un média qui vous est inconnu. Ensuite, Israël est pays en guerre ouverte et en tensions avec une région importante. Donc la propagande fait entièrement partie de sa stratégie de communication, c'est le B.A.BA ; ils seraient fautifs de ne pas le faire - ou d'avoir des scrupules à relayer des articles venant de Chine, au top niveau côté désinformation.
.
Donc les chaînes du F22 sont fermées depuis près de 10 ans, et pas prêtes de rouvrir. Les US s'orientent en revanche vers la production d'un successeur au F22. Le F22 a déjà 30 ans et accuse probablement du retard sur de nombreux aspects par rapport au F35 (informatique, fusion des données, radar...). En outre il n'a quasiment pas été utilisé au combat, ce qui laisse penser qu'il a des tares de jeunesse non résolues (chercher du côté du prix de la maintenance...). Cet ensemble de faits qui explique probablement qu'il soit plus vraisemblable et pertinent qu'il ait un successeur plutôt qu'on relance sa production.
.
En résumé, si vous n'êtes pas vraiment très sûr de votre analyse, faites confiance à PK plutôt qu'à la propagande.

Écrit par : pfff | 01/11/2020

"@Raoul: ... Pour votre info, Non, il n'y aura pas de F-22 en Israël comme prétendu, sur le site en question. Les raisons sont simples: le F-22 n'est plus produit et de l'autre les plans ont été détruits."

Serait-ce une nouvelle Trumperie, comme avec les C-17A il y a quelque temps ?

Écrit par : Jo-ailes | 02/11/2020

A tous!

Corrigez-moi si je me trompe.

Selon d'autres sources, il se pourrait (conditionnel) que l'administration Trump, qui n'en est pas à une approximation près, aurait effectivement proposé un montage (pas très académique, il y aurait de tout) afin que le congrès ne s'oppose pas à la vente de F-35 aux EUA.

Pourquoi Israël répond par une intox, je n'en sais rien, mais quelque part, le montage "Trumpien", semblerait ou pourrait leur convenir, puisque EUX non plus, ne s'opposent plus (pour l'instant) à la vente.

Wait and see...

Je pense, que cette vente, est encore loin d'être officialisée et que le feuilleton risque de perdurer.

Écrit par : forêt10 | 02/11/2020

@forêt10. Les democrates s'inquiètent de cette vente, et le Congrès peut y mettre de gros bâtons dans les roues. Si d'aventure ce parti remporte les élections à venir, le projet pourrait rapidement capoter. Et même si ce parti ne remporte pas les élections, comme je l'ai dit, le Congrès a de gros pouvoirs. Donc, comme vous, je pense que cette vente et d'autres concernant des pays arabes, est loin, voir très loin d'être finalisée.....

Écrit par : Baz driver | 02/11/2020

@Forêt10: on en est à se demander qui est l'intox de qui. Le F22 c'est tellement gros que personne un brin dans les affaires ne peut mordre à l'hameçon. Ah moins que ce soit une défausse saoudienne à usage interne parce que /eux/ n'auraient pas le F22 et en auraient fait la demande ? Mais quel intérêt pour Israël de le relayer ?
.
Je suis d'accord avec vous tous. La vente n'est pas faite.

Écrit par : pfff | 02/11/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.