24/10/2020

Le Gripen officialisé au Brésil !

ElBZ0phX0AAUx5B.jpeg

Le F-39E « Gripen » destiné à l'armée de l'air brésilienne (FAB), a été officiellement présenté vendredi, lors de l'événement pour célébrer la Journée de l'aviateur et de l'armée de l'air brésilienne, à Brasilia. L'avion a effectué un vol au-dessus de la base aérienne.

La cérémonie a été suivie par le président du Brésil Jair Bolsonaro, le Ministre de la défense du Brésil, Fernando Azevedo e Silva, l'ambassadrice de Suède au Brésil, Johanna Brosmar-Skoogh, le commandant de l'armée de l'air brésilienne, le lieutenant-brigadier de l'Air Antonio Carlos Moretti Bermudez, le commandant de l'armée de l'air suédoise, le général de division Carl-Johan Edström, le président du conseil d'administration de Saab, Marcus Wallenberg, le président et chef de la direction de Saab, Micael Johansson.

Le lieutenant-brigadier Bermudez, a souligné que le nouvel avion de combat se rapproche du début de son entrée opérationnelle au sein de la FAB.

jpm_0588.jpg

Rappel :

L'avion est arrivé au Brésil le 20 septembre et a effectué trois jours plus tard son premier vol dans le pays, entre Navegantes (SC) et Gavião Peixoto (SP), pour poursuivre le programme d'essais en vol.

Au Brésil, les activités comprennent des essais sur les systèmes de contrôle de vol et de climatisation, ainsi que des essais sur l'aéronef dans des conditions climatiques tropicales. Outre les tests communs aux avions du programme Gripen E, des caractéristiques uniques des avions brésiliens seront testées au Brésil, telles que l'intégration des armements et le système de communication Link BR2, qui fournit des données cryptées et une communication vocale entre les avions.

Les premiers chasseurs seront livrés à l'armée de l'air brésilienne, à Anápolis à partir de la fin de 2021. Selon le calendrier de Saab/ Embraer le Gripen E doit atteindre sa capacité opérationnelle initiale en 2021 et sa pleine capacité opérationnelle en 2023. 

Le programme Gripen E/F au Brésil :

Le partenariat avec le Brésil a débuté en 2014, avec un contrat pour le développement et la production de 36 avions Gripen E/F pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes, le support et l'équipement. Un vaste programme de transfert de technologie, en cours depuis dix ans, stimule le développement de l'industrie aéronautique locale par le biais de sociétés partenaires participant au programme brésilien du Gripen.

Pendant cette période, plus de 350 techniciens et ingénieurs brésiliens participeront à une formation théorique et pratique en Suède pour acquérir les connaissances nécessaires pour effectuer les mêmes tâches au Brésil. Jusqu'à présent, plus de 230 professionnels ont suivi les cours et la plupart d'entre eux sont de retour dans le pays pour travailler au Gripen Design and Development Center (GDDN, du réseau anglais de conception et de développement Gripen).

Les chasseurs Gripen E/F qui seront livrés à la FAB sont en cours de développement et de production en collaboration avec des techniciens et ingénieurs brésiliens. À partir de 2021, l'assemblage complet de 15 appareils débutera localement. Le développement du Gripen F biplace progresse avec de nombreuses activités au sein de la GDDN.

ElB52RrWMAUlVV4.jpeg

Photos : 1 Gripen E aux couleurs du Brésil 2 Cérémonie de présentation 3 Vol pour le public @ Saab/Embraer

Commentaires

C'est du lourd qu'il fallait pour le Brésil plutôt que ce petit oiseau ! Le F 15 m'aurait semble bien plus à sa place que le frêle Gripen ! C'est vrai que le Brésil à des productions indigènes, mais ils avaient plus besoin d'un chasseur de supériorité aérienne comme le F15 vu la taille du pays et ce qu'ils ont déjà en stock !

Écrit par : Raoul | 24/10/2020

@Raoul: Pauvre Raoul, mais d'ou sortez-vous ces inepties ? Le F-15 n'a jamais été en compétition au Brésil, d'une part. Frêle le Gripen ? petit rigolo, voilà un avion doté de toutes les capacités modernes et qui sera réparti sur plusieurs sites à travers le pays et qui donnera au Brésil un capacité bien supérieure à ses voisins. Mais bon lorsque que l'ont est gros lambda comme vous on ne peut comprendre certaines réalités.

Écrit par : Serge | 24/10/2020

@Serge
Vous ne pouvez nier que des 3 vrai candidats au Brésil (F-18, Gripen, Rafale), le gripen est le plus "léger" niveau capacités.
Après vu l'état des forces aériennes en Amérique du Sud le gripen est largement suffisant pour surpasser toutes les menaces existantes et le F-15 (tout comme le Rafale ou le F-18) serait trop performant.

Écrit par : Emixam | 25/10/2020

@Serge

On ne va même pas débattre !pour cela un minimum de respect s'impose !
Je vous laisse vos propos et votre grossièreté naturelle apparemment ! Vous auriez mieux lu mon propos que vous l'auriez compris. Allez bon courage Serge, il y encore beaucoup de travail avec vous !

Écrit par : Raoul | 25/10/2020

@Serge, vous pouvez être en total désaccord avec @Raoult, cela n'empêche pas la courtoisie et surtout n'excuse pas les insultes.
Sur le fond, le F-15 n'a jamais été en compétition par choix du Bresi, le Qatar a fait le choix inverse en commandant des F-15 QA biréacteurs qui aurait certainement été un bon choix pour le Brésil et ses immenses forêts. Toute panne de moteur sur un Gripen se terminera inévitablement par une éjection très dramatique pour le pilote qui atterrira dans une forêt vierge dense et peu propice à la survie

Écrit par : Olivier | 25/10/2020

Au rythme où va la déforestation, une éjection se terminera pas une arrivée en terrain facilité !!!
Bravo au Brésil d'avoir eu le "nez" de préparer le rapprochement avec Saab, ce qu'aurait du faire la Suisse dès 2014 ...
On ne refait pas l'Histoire ...

Écrit par : Daniel Cochard | 25/10/2020

Pendant qu'on discute la Suede ne fait pas de bruit et VEND des avions... Européen .. elle .

Écrit par : Lotser68 | 25/10/2020

@Lotser68
Je ne comprends pas votre remarque, tous les pays européens cherchent a caser des avions européens, au Brésil ça a été Saab qui a remporter la mise, ailleurs ça à été Airbus ou Dassault.
Ensuite pour vos remarques je vais faire un peu de mauvais esprit mais :
- 1 sans bruit je ne dirai pas ça car il y a eu des scandales de corruption et un président est allé en prison (voir l'affaire des pots de vin du fils Lula).
- 2 le Gripen est le moins européens des ... Avions européens vu la quantité d'équipements US dans ce dernier.

@Daniel Cochard
Lors du précédent appel d'offre le Gripen a été jugé inférieur à l'avion qu'il est censé remplacer et incapable de remplir le cahier des charges demandé. Donc si votre avis (ou Celui des politiques) est plus important que celui des spécialistes d'Armasuisse...
Dans le meilleur des mondes les politiques ne devrait pas être impliqué dans le choix d'un appareil militaire, il devrait définir le budget, le cahier des charges (avec les militaires), sélectionné les participants (pour éliminer les constructeurs de pays non politiquement compatible), et basta. Au militaire de choisir l'appareil qui est le plus adapté avec l'enveloppe choisi par les politiques. Mais bon ça c'est dans un monde idéal

Écrit par : Emixam | 26/10/2020

Juste une question je ne suis pas militaire la Suisse étant pays neutre pourquoi lors des appels la Russie et ses avions ne participe pas ils ont du matériel au top non ?

Écrit par : Durant | 26/10/2020

@Durant: Il y a une raison de base évidente, la Suisse est militairement neutre, mais alliée de l'Otan depuis 1949. De fait, l'ensemble du matériel militaire est aux normes Otan, ainsi que les standards opérationnels. Si d'aventure la Suisse se dirigeait vers du matériel russe ou chinois, il faudrait y adapté les systèmes de radios, d'IFF (idendification ami/enemi) le GPS militaire ainsi que les liaisons de données. Soit un surcoûts évident et problématique. De plus, en cas de tensions, russes ou chinois pourraient ne plus fournir de pièces détachées ou autre mise à jour rendant le matériel rapidement obsolète.

Écrit par : Pk | 27/10/2020

@Durant. J'jouterais un autre point , quant bien même Pk a dit l'essentiel. La durée de vie des cellules et moteurs russes est largement en-dessous des matériels occidentaux, sans compter leur fiabilité inférieure, qui ce traduit par des coûts de maintenance beaucoup plus élevés.

Écrit par : Baz driver | 27/10/2020

@ BAZ driver

S'agit 'il d'un fact checking ou bien de cette propagande antédiluvienne qui veut que tout ce qui vient de Russie est moins bon ? Sur quels bases objectives vous basez vous ? Je ne vous contredit pas, mais je cherche à comprendre quel crédit à apporter à ces arguments mainte fois répétés alors que les Mig et Sukhoi russes sont réputés très résistants au feu comme à l'usage ! Les Mig 25, 27 et Sukhoi 25 volent encore en dotation dans le monde ! Paradoxal pour des productions à faible fiabilité et couts de maintenance élevés !

Écrit par : bob | 27/10/2020

@Bob: Il faut différencier la rusticité d'un avion, par exemple le fait que les avions russes sont souvent capables de poser et décoller depuis une piste peu aménagée et le temps de vie cellule et de maintenance.

Les aéronefs russes ont pour l'instant des temps de vie cellule de l'ordre de 2'000 à 3'7000 heures et les modèles les plus récents atteignent les 5'000 heures. A contrario, les nouveaux standards occidentaux (US ou UE) atteignent une fourchette comprise entre 8'000 et 10'000 heures.

Pour un avion russe, il faut une demi-journée pour changer un réacteur, alors que 60 minutes suffisent pour un avion occidental.

Les pilotes volant sur avions russes ont généralement moins d'heures de vol que leurs homoloques occidentaux et la maintenance reste longue et complexe.

Écrit par : Pk | 27/10/2020

@bob. Je crois que Pk a précisé l'essentiel.

Écrit par : Baz driver | 27/10/2020

@PK

Je veux bien vous croire sur parole mais existe t'il des références sur le sujet ? Quant au temps de démontage du moteur, je ne pense pas que ce soit un avantage décisif ! Les avions européens sont aussi beaucoup plus complexes à cause de leur technologie de pointe, avec pour résultat un taux d'immobilisation très proche entre les deux. Donc sans être contredisant moi je ne suis pas convaincu. Les avions russes sont souvent achetés par les pays du tiers monde qui les tirent jusqu'à la corde, comme les mirages de la belle époque. Pas contre je n'ai pas le même optimisme pour un Typon ou un Rafale d'aujourd'hui ! Trop complexes, trop dependant de la maintenance et de la technologie ! Meme si le Rafale est le moins mal placé sur cette question.

Écrit par : Bob | 27/10/2020

@Bob: Le temps de démontage d'un moteur offre deux avantages: le remise en activité rapide d'un avion et de l'autre un gain en terme de coût. Les Pays tiers monde optent souvent pour des aéronefs russes car la prix à l'achat est inférieur à celui des Occidentaux. De plus, ces derniers ont souvent un système politique de type "communiste" qui fonctionne avec certains vieux préceptes: lourds,lents. A ce sujet la Chine tente de son côté d'offrir par exemple le FC-1 en collaboration avec le Pakistan. Un compromis peu cher, offrant une maintenance plus souple. L'intérêt semble prendre lentement.

Les Rafale ou autre Eurofighter sont certes techniquement complexes en terme de maintenance. Les nouveaux standards disponibles aujourd'hui et demain offrent des systèmes prédictifs qui permettent d'anticiper certaines pannes. De plus, les engagements en opérations extérieurs ont montré les avancées et facilités incorporées dans ces avions. Plus besoin d'un système extérieur de diagnostique, il est incorporé à l'avion. Il en résulte une diminution de temps de travail et de matériels connexes extérieur.

Pour exemple, un responsable indien de la maintenance expliquait que les temps de remise en état entre chaque vol d'un sukhoi Su27 ne permettait que trois vol dans une journée. Avec l'arrivée du Rafale (et d'une manière générale sur les avions Occidentaux ayant été testés) cinq vols sont possibles.

Écrit par : Pk | 27/10/2020

@ Bob:
La Malaisie et l'Inde pourront vous en parler, des "faibles coûts" des avions russes...et du paquet d'emmerdes que c'est pour obtenir les pièces détachées ! D'ailleurs, l'Algérie aussi (outre la tentative d'escroquerie qu'ils ont subit, de se faire refiler des mig29 d'occase à la place de neufs)

Avec des moteurs ayant une durée de vie de 4000h maxi, et un intervalle entre révisions de 1000h...pour des cellules ayant une durée de vie max de 3500h sur le su30....et une GROSSE consommation de kérosène....
Un Su30 se vend de 40 à 60M pièce....

Un Rafale, par exemple, est donné pour une durée de vie de 7000h MINIMUM... Pour un coût d'achat de 70M pièce....


Pour avoir la même durée dans le temps qu'un rafale, il faut déjà acheter DEUX Su30...
Rien que là, déjà,le "faible prix" d'un avion russe n'est plus une si bonne idée....


Pour un Rafale, il faut 1h à 3 personnes pour changer un moteur, contre 3h sur un M2000 ayant pourtant une excellente réputation dans ce domaine...

3 personnes x1h, c'est 45 balles BRUTS le temps de m.o...
Contre 6 pax pendant 5h sur un Su30 (30*15=> 450 balles de m.o pour le même boulot...où est le faible coût d'entretien ?)


Alors oui, le prix de l'avion et des pièces est moindre qu'un avion occidental... Sauf que sur la même durée de vie, il faut 2 avions russes (avec entretien beaucoup plus souvent) pour 1 occidental... Au final, les avions russes reviennent plus cher

Écrit par : Grosminet | 28/10/2020

@Grosminet
Il faut mettre un bémol au 70 millions pour Rafale ça c'est le prix France.
Dassault ayant payé une partie des frais de développement il se rembourse sur l'export et le prix sur étagère c'est plutôt 85-90 millions (environ le prix par avion de l'option de 12 appareils levé par les qataris).
Après oui le Rafale est conçu pour être très économique pour la maintenance, l'autodiagnostic permet de faire pas mal de traitement préventif et éviter les grandes révisions qui immobilisent l'appareil plusieurs semaines/mois.

Écrit par : Emixam | 28/10/2020

@ Grosminet

Vous ne parlez pas non plus de la sous motorisation du snecma M 88 non plus; quand on compare le rapport poids/puissance du Rafale et de l'Eurofighter il n'y a pas photo !

Écrit par : Jean | 30/10/2020

@ Jean :


Quelle "sous motorisation", quand cet avion est, pour le moment, le seul à pouvoir emporter 1.5x sa propre masse ?

Quelle sous motorisation quand Rafale est capable de "super-croisière" (ce que le F35A, le plus performant des 3,ne fait pas, alors que BEAUCOUP plus puissant qu'un "vulgaire, vieux et dépassé" Rafale

Quelle sous motorisation, quand vous comparez un intercepter pur avec un chasseur bombardier ?
Non, parce que vouloir comparer une Ferrari avec un Scenic et reprocher au Scenic de ne pas être rapide, c'est... De la mauvaise foi, pour rester poli....


Accessoirement, Dassault reconnaît que Rafale est bridé en vitesse par ses entrées d'air... Lesquelles sont conçues pour réduire sa SER,tout en augmentant la fiabilité de l'avion en supprimant les souris mobiles, qui permettent de mieux gérer les flux d'air dans les réacteurs...



Donc concrètement, à part vouloir nuire au Rafale avec de faux arguments, c'est quoi l'intérêt de votre com ?

Écrit par : Grosminet | 30/10/2020

@Groschat !

Je n'invente rien, les EAU avaient conditionné l'achat de Rafales au boostage des Snecma F 88 trop animiques pour eux ! Il y a aussi deux crash de Rafales pour lesquels un manque de puissance a été détecté en moment critique !
Je ne repond pas à votre parano, avoir un avis ne signifie pas qu'on est payé par les russes ou les chinois !

Écrit par : Jean | 30/10/2020

@ Jean :

Vous n'invente rien ?

Pourtant, aucune trace nulle part de vos deux rafale crashés à cause du manque de puissance des réacteurs...

Les Eau n'ont RIEN conditionné du tout (sinon, ils auraient des Rafale avec 10T de poussée)...
L'histoire des M88 anémiques en zones désertique est une invention... Sinon, AUCUN Rafale français engagés dans la lutte contre daesh ne rejoindrait sa base après une mission... Et les appareils quataris et égyptiens seraient tous crashés...

Ma "parano", est liée à VOS inventions qui visent à dénigrer le Rafale.... Soyez au moins honnête, car moi, quand je casse le F35, c'est avec du concret...
Les "révélations" faites par le gouvernement us lui même pour l'essentiel.... Et pourtant, je suis loin d'être anti américain, ou " La France d'abord"

Écrit par : Grosminet | 30/10/2020

@Jean
J'aimerais avoir vos sources sur des accidents de rafales du au manque de puissance, car les 5 accidents avec perte de Rafales sont documentés et aucun ne parle de problème de puissance donc j'attends vos informations.
Oui les Emirats voulais des M88 (pas F 88) plus puissant mais la non vente est du au fait qu'il voulait des moteurs plus puissant mais sans les payer, SNECMA à réaliser 2 prototypes de M88 amélioré un plus puissant (+10% environ) et un avec une fiabilité accrue et une maintenance beaucoup plus légère (coût réduit), la France a choisi le deuxième les Emirats voulais le premier mais financé avec des sous français.
Si un avion de chasse se résumait a un rapport poid puissance vous seriez sûrement chef de projet en aéronautique militaire mais malheureusement c'est beaucoup plus complexe.
Comme ça a été dit plus haut le rafale peut transporter 1,5 fois et il a la supercroisiere, donc il n'est pas sous motorisé, il peut avoir plus de puissance ? Oui! Mais pourquoi faire ? Cramer plus vite ses réserves de carburant ?
L'armée de l'air française a choisi de privilégier la fiabilité et les coût réduit à la puissance brute c'est pas un bon ou un mauvais choix c'est un choix qui correspond a ses besoins.

Écrit par : Emixam | 31/10/2020

@Jean: D'ou sortez-vous ces idées d'un manque de puissance du Rafale ? Certes, il a été question de renfrocer cette dernière, mais pas pour des raisons de sous-motorisation. Vous parlez de crash, sauf que ceux-ci n'ont JAMAIS été le fait d'un problème moteur ou d'un manque de puissance.

Écrit par : Martin | 31/10/2020

@Grosminet. Le Rafale n'est pas le seul à pouvoir emporte 1,5 fois sa masse à vide,mais l'un des rares...

Écrit par : Baz driver | 31/10/2020

@ Emixam et Martin,

Franchement vous pensez qu'il est écrit noir sur blanc dans les rapports de la défense que la perte de 2 de ses avions est due à un problème de puissance de ses réacteurs ? Je pense que vous n'avez pas réalisé que ce genre d'informations est classifiées.on n'est pas dans l'exercice de transparence du GAO avec le F 35. Je tiens de source sûre que la perte des 2 rafales du 24 septembre 2009 est due à un problème de puissance moteur ! Pour vous en convaincre, il suffit de regarder les courbes de puissances de l'Eurofighter qui se rapproche le plus du Rafale. Et je ne pense pas de le Typhon ait des problèmes de fiabilité non plus ! Le Typhon a 10KN de poussee en plus et 15KN de plus avec PC pour des masses en configuration de base quasi identiques ! Y'a pas photo ! Maintenant pour ne pas tomber dans le bashing bête et méchant du Rafale, et si vous estimez que je parle sans rien prouver, ce qui est exact, vous conviendrez avec moi que la concurrence est allée beaucoup plus loin, et que le Rafale souffre des défauts de ses qualités ; l'ultra polyvalente.

Écrit par : Jean | 31/10/2020

@jean: Vos propos sont ridicules, d'une part car vous ne pouvez en aucun cas comparez deux avions sensiblemetn différent comme éléments de preuve d'un accident. De l'autre, les communiqués sont très clairs sur les deux accidents : un voile noir pour l'un et de l'autre une erreur de pilotage d'un des pilotes. Non seulement vous avancer une théorie ridicule, mais de plus vous n'avancez aucune preuve ou lien qui tenteraient de prouvez vos dires. Et je termine par le faits que vos propos sont nauséabonds vis-à-vis des familles des victimes.

Écrit par : Martin | 31/10/2020

@Jean. Vous vous enfoncez. Les rapports d'enquête aussi bien en France qu'aux US ne sont pas classifiés (sauf aux US lorsqu'ils s'agit de crashs dans des black program). Leur but est de faire progresser la sécurité, via de nouvelles procédures, de nouveaux systèmes de sécurité etc..Quant au fait que le Rafale serait sous-morise, on tombe dans le grotesque.

Écrit par : Baz driver | 31/10/2020

Ah oui les deux Rafales ne se serait pas percuté si ils avaient eu des moteurs plus puissant. J'adore vos sources sûres! Moi je sais de source sûr que le rafale vole régulièrement au dessus de Moscou sans se faire voir. J'ai pas de preuve mais j'ai des sources sûres.
Ensuite votre seul argument c'est le rapport poid /puissance ok le typhon a 20% de puissance en plus mais 12% de masse en plus, mais quid de l'aérodynamisme ? Non ça n'a aucun intérêts ?
Donc pour vous suivre dans votre raisonnement le Qatar et le Égypte son con ils prennent du matos sous motorisé

Écrit par : Emixam | 31/10/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.