21/10/2020

La Colombie opte pour le T-6C « Texan II » !

Colombia_T-6_Texan_II.jpg

La Fuerza Aérea Colombiana (FAC, Force aérienne colombienne) a annoncé hier avoir sélectionné son nouvel avion formateur avancé avec le Beechcraft T-6C « Texan II ».  Au total se sont 8 appareils qui seront commandés. L’avion était en compétition avec l’Embraer EMB Super Tucano et le KAI KT-1 coréen.

Le nouvel avion école doit venir remplacer le vénérable Cessna T-37 « Tweet » dont l’entrée en service date de 1978. Les Beechraft T-6C « Texan II » seront exploités exploités par l'École d'aviation militaire Marco Fidel Suarez (EMAVI) "Marco Fidel Suarez" à Calí. Il est prévu que les T-6C Texan II démarreront leurs opérations en mars 2021. 

Le T-6 « Texan II » :

Le Beechcraft T-6C « Texan II » est la version la plus moderne disponible de la gamme T-6, le cockpit comprend un Head-Up Display (HUD) couplé avec panneau de configuration Up-Front (UFCP), et Hands-On Throttle and Stick, soit le système mains sur manettes et manche. Le cockpit avec écrans EFIS intégrés à l'architecture ouverte, entièrement numérique et à la pointe de la technologie se compose de six écrans multifonctions à cristaux liquides interchangeables couleur 5 pouces x 7 pouces à matrice active. Il comprend également un système de commande de vol deux sièges éjectables Martin-Baker MkUS16LA 0/0 et un panneau de commande avant intégré (UFCP).

Le T-6C est un avion d'entraînement primaire et avancé qui permet un enseignement de base aux procédures de vol et aux instruments et permet d’effectuer les figures d’introduction à la voltige.

Le Beechcraft T-6 « Texan II » est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (Beechcraft), basé sur une cellule de Pilatus PC-9. 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifiés de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entrer l’USAF et la Navy ont entraîné des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

Photo : T-6 C aux couleurs de la FAC, image de synthèse @ Beechraft

 

Commentaires

Est-ce que Beechcraft a-t-il (elle) respecté les clauses du contrat avec Pilatus ???

Écrit par : Daniel Cochard | 25/10/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.