11/10/2020

Les F-35 exports sont moins performants !

EZqK1Z4XgAAR9tf.jpeg

On savait que le système ALIS du F-35 renvoyait des informations confidentielles des utilisateurs aux USA, maintenant, nous apprenons que les clients du F-35 n’ont pas droit aux mêmes capacités que les USA.  

L’affaire de la vente aux EAU :

C’est l’affaire de vente possible de F-35 aux Émirats arabes unis (EAU) qui vient de faire éclater la nouvelle. Pour pouvoir vendre l’avion furtif aux EAU, les USA étudient comment structurer un accord sans gêner l’Allié Israélien. Tout accord doit satisfaire des décennies d’accord avec Israël selon lequel toute arme américaine vendue à la région ne doit pas nuire à « l’avantage militaire qualitatif » d’Israël, garantissant que les armes américaines fournies à Israël sont « supérieures en capacité » à celles vendues à ses voisins.

La sophistication technique du F-35 qui intéresse énormément les clients potentiels est intimement liée à ses systèmes de mission et à sa puissance de traitement. C’est cette puissance de calcul intégrée dans le F-35 qui le rend si efficace dans l’analyse des données qui vont permettre d’obtenir une vision de la situation quasi parfaite. Cette même puissance et au cœur du système en réseau qui apporte les véritables changements de la gestion du combat aérien. Mais qu’en est-il de la valeur du F-35, si ce système si performant est « ainsi bridé » pour les clients étrangers de l’avion ? Certes, il restera plus performant que d’autres appareils plus anciens, mais qu’adviendra-t-il, lorsque la concurrence mettra prochainement sur le marché des aéronefs disposant d’une capacité de calcul équivalente ?

Le bon choix :

Par exemple, la Finlande et la Suisse ont déjà l’assurance des autres avionneurs (Airbus, Boeing, Dassault) qu’en cas de choix, l’avion n’aura pas de « Black Box » et que ce dernier ne sera pas bridé. Les standards offerts par ces trois fabricants seront dotés des nouvelles capacités de calcul qui permettront de fonctionner en réseau sans restriction. Voilà une bonne raison de réfléchir à deux fois avant de choisir.

Un petit code qui change tout :

Les avions de combat F-35 vendus aux Émirats arabes unis pourraient être construits de manière à garantir que les mêmes avions appartenant à Israël surclassent tous les autres vendus dans la région.

En effet, il faut savoir que Washington exige déjà que tout F-35 vendu à des gouvernements étrangers ne puisse égaler les performances des avions américains, a déclaré un membre du Congrès. La sophistication technique du F-35 est liée à ses systèmes de mission et à sa puissance de traitement et « c'est la puissance de calcul qui vous permet de vendre un avion de plus haute technologie à Israël qu'aux Émirats arabes unis », a déclaré Doug Birkey, directeur exécutif du Mitchell Institute for Aerospace Etudes à Washington. Toujours selon Birkey, « lorsque des pilotes étrangers sont en formation aux États-Unis, ils tapent un code dans une interface utilisateur lorsqu'ils montent à bord d’un F-35, le code attribue une capacité présélectionnée dans l’avion, différente pour chaque pilote en fonction des autorisations légales données aux pays utilisateurs ».  

Cette affirmation montre clairement que des niveaux de capacité sont décidés par Washington pour chaque pays utilisateurs du F-35. Les clients n’ont du coup pas la pleine capacité à disposition de fait d’un système qui « bride » l’avion.  Est-ce que les Alliés « propriétaires » de F-35 sont tous logés à la même enseigne ou existe-t-il des disparités de droits d’accès entre les utilisateurs ?

Pour l’instant ces questions restent sans réponse et risquent bien d’y rester pour des raisons de confidentialité.

La dépendance au « système F-35 » :

De tout temps, certains systèmes d’armes sont vendus avec des restrictions, par exemple l’exportation d’un système de missile dans une version moins performante dans certains cas en direction de certains pays jugés sensibles. Le cas du F-35 est un peu similaire, sauf que là, il ne s’agit pas juste d’une arme isolée, mais d’un système complet qui doit être le nœud central sur lequel un utilisateur compte pouvoir s’appuyer pour disposer d’une force aérienne compétitive, afin de répondre aux diverses menaces. Difficile de mettre en place des tactiques sachant que celles-ci seront irrémédiablement moins efficaces, car freinée par des ordinateurs qui ne donneront pas la pleine capacité. Cette dépendance du client avec le « système F-35 » est très problématique et ceci à plusieurs titres.

Photo : F-35A norvégien @ LM

 

Commentaires

Cet avion m'étonnera toujours. Plus on lui trouve de défauts, plus de nouveaux clients se présentent au portillon des commandes ! Cela laisse penser que cet avion aurait des qualités décisives certaines malgré le batterie de casseroles qu'il traine ! Et je crois que même bridé, il reste encore largement au dessus du lot pour ceux qui peuvent se l'offrir !

Écrit par : Paul | 11/10/2020

Avant la phase de bashing anti F-35 et anti-US, rappelons nous qu’aucun pays n’a jamais vendu du matériel militaire au même niveau que le sien.
P.ex.
Tous les appareils soviétiques/russes ont toujours une version export bridée. En tout cas au niveau radar.
La France a fourni les codes Exocet à son allié britannique durant la guerre des Malouines.
La Suisse a fourni les clés des appareils crypto aux USA et.. aux Britannique durant la guerre des Malouines.
La Chine n’exporte même pas son matériel.

Je suis surpris (en bien) que Dassault et Airbus nous vendraient du matériel non bridé.

Écrit par : Al&X | 11/10/2020

Voilà qui explicite bien la notion de perte d'indépendance.

Écrit par : Herciv | 11/10/2020

@AI&X: Visiblement vous avez un problème de compréhension, on ne parle pas ici d'une version "export" clairement explicite, mais bien d'un appareil censé être le noyau central de l'Otan qui est payé à prix d'or et au final on vous vend une version "Biaisée". Sauf pour Israël et peut-être le Japon mais on le sait pas. De plus, la question se pose sur le fait qu'un pays potentiellement acquérir n'est pas focéement au curant du niveau de capcité qui lui sera finalement vendu.

L'affaire Crypto n'a rien voir avec ça, de fait Crypto est une sous-société de la CIA.

Il n'y pas que Dasaault et Airbus, visiblement vous oubliez Boeing.

Écrit par : Luis | 11/10/2020

Il y a aussi un biais dans la capacité réelle d'un pays à refuser d'acheter US.
Quelles sont les pressions qu'il faut subir ?
Mais il est clair que le f-35 est intégralement conçu pour répondre au doigt et à l'œil us voir Lm.
On le savait pour le f-16 c'est encore plus le cas avec le f-35.

Écrit par : Herciv | 11/10/2020

Une nouvelle démonstration que le F-35 est fait pour rendre ses clients totalement dépendant.

Écrit par : Mathieu | 11/10/2020

@AI&X: La Chine exporte, regardez le JF-17 au Pakistan, et des avions vendus à la Birmanie. Mais je suppose qu'ils font comme les Russes, les Américains, les Anglais et les Français et sont des versions moindres.

Écrit par : Noth | 12/10/2020

@Herciv , quelque soit l'avionneur l'acheteur devient dépendant, et ça n'est pas qu'une question de logicielle ou de bridage, la moindre pièce détachée non livrée et l'avion est cloué au sol... bien pour ça que certains pays font tout pour conserver leurs avionneur malgré les couts faramineux.

Écrit par : Alex | 12/10/2020

@Noth : "La Chine exporte, regardez le JF-17 au Pakistan, et des avions vendus à la Birmanie. Mais je suppose qu'ils font comme les Russes, les Américains, les Anglais et les Français et sont des versions moindres"
Pour la Birmanie et le Nigéria, c'est peut-être des versions moindres... Mais pour le Pakistan sûrement pas, puisque l'appareil a été conçu justement en collaboration par le PAC (Pakistani Aeronautical Complex) et CAC (Chengdu Aircraft Corporation). D'ailleurs "JF-17 Thunder" est la désignation pakistanaise avec armement occidental, les Chinois le désignent "FC-1 Xiaolong".

Écrit par : Jo-ailes | 12/10/2020

Ce que l'on sait du F35, c'est qu'en cas de conflit avec un des pays l'ayant acquis, il faut l'attaquer les jours dorage, en l'obligeant au vol supersonique, et utiliser des radars a la technologie de type 2eme guerre mondiale et la trigo pour les repérer. Mais de toujours le marqueting, les pressions politico-économiques et les dollars,font vendre. Après je suis sur que c'est un bon appareil, mais je ne l'echangerai pas contre un Rafale.

Écrit par : Parent | 12/10/2020

@AI&X : "La France a fourni les codes Exocet à son allié britannique durant la guerre des Malouines."

Il serait plus juste de dire que la Grande Bretagne a fait pression sur la France pour obtenir les codes des Exocet : https://teleobs.nouvelobs.com/la-selection-teleobs/20130704.OBS6495/l-affaire-des-missiles-exocet-malouines-1982.html

@Noth : "La Chine exporte, regardez le JF-17"

Le JF-17 a été conçu en partenariat avec le Pakistan. Il ne s'agit donc pas d'une vente à l'export de la Chine. En outre, les ventes à l'export de cet appareil se limitent à 16 appareils pour le Myanmar et 3 pour le Nigeria. Enfin, nous parlons ici d'un chasseur low-cost. Quid des exportations d'avions plus performants comme les J-10, J-15, J-20, JH-7 ou J-31 ?

Écrit par : FredericA | 12/10/2020

@ Mathieu

Je ne vois pas ou est le mal ?? Quand les USA fidélisent, ça semble être le mal absolu, mais quand la Grèce ou l'Inde, anciens clients de Dassault reprennent du Rafale, cela semble bien ?? Votre avis est très partial !

Écrit par : Greg | 12/10/2020

@tous
Je ne me prononce pas sur Airbus, les avions russes ou chinois je ne maîtrise pas du tout le sujet.
Pour Dassault par contre je peux affirmer que les versions export ne sont pas dégradés, pour preuve à l'époque les Mirages 2000 émiratis livrés à Abou Dhabi étaient (nettement) meilleur que ceux utilisés par l'armée de l'air, donc chacun tirera ses conclusions.

Écrit par : Emixam | 12/10/2020

@Alex
On savait que les US avaient tendance à interdire de vol les F-16 quand bon leur semblaient mais il était toujours possible d'avoir une seconde flotte de chasse. Le F-35 rend dépendant parce qu'il siphonne littérallement les budgets de toute les composantes des armées.
Exemple récent les Anglais qui doivent actuellement mettre en oeuvre des coupes dans leur armée de terre et commence à faire de même pour leur marine.
L'Australie s'aperçoit aussi que le f-35 à un rayon d'action très inférieur à ce qu'il faudrait pour participer à une défense globale de sa région mais est coincé par manque de budget.
Je crois que le pire n'est pas encore arrivée : le vieillissement accéléré des cellules. Normalement avec le nombre d'heure de vol par an actuel des f-35 il faudra être attentif vers 2026 on atteindra les 2000 heures de vol pour les LRIP les plus significatifs (LRIP 8 9 et au-delà).
Les seuls test de limite de fatigue dont on a entendu parlé ont remonté ces 2000 heures comme une limite potentielle forte.

Écrit par : Herciv | 12/10/2020

@AI&X "La France a fourni les codes Exocet à son allié britannique durant la guerre des Malouines."

Les codes de quoi ?
Vous êtes au courant qu'un EXOCET a coulé le HMS Sheffield durant la guerre des malouines ?

Écrit par : Albert66 | 12/10/2020

Quelqu'un peut il me répondre à la question suivante pour éclairer ma lanterne.
UN avion livré upgradé, peut il être dégradé (et vice versa..pourquoi pas selon que l'on devienne ennemi ou ami. c'est à la mode!) à distance et sans que l'utilisateur le sache?
Merci pour vos réponses
SL

Écrit par : Lotser68 | 12/10/2020

@Emixam C'est très juste, car, pour le Rafale c'est pareil. Des versions exports bénéficie d'ajout et gadgets non dispo pour la version FR.


Après la politique d'esport Francaise et US est pas la même, tout comme la stratégie militaire et politique dans un schéma bien plus grand.. Bref...

Écrit par : Funky | 12/10/2020

@Lotser68: Un F-35 le peu aisément. Pour tout autre appareil c'est possible à travers les mise à jour, sauf pour les pays ayantles codes sources. D'ou l'intérêt de posséder ceux-ci et de contrôler ce que vous intégrez à chaque mise à jour.

Écrit par : Martin | 12/10/2020

Faut voir le bon coté des choses : Avec une puissance de traitement limitée, les EAU auront peut-être la seule version de F-35 qui n'affiche pas des cibles en double ! :D

Écrit par : Obelix38 | 12/10/2020

Lol....Vous êtes marrant.

Alors plusieurs d'entre vous pensez que le F-35 est un citron...alors que de plus en plus de pays attendent en file pour l'obtenir.
Peu de gens connaissent les réelles specs et capacité de l'appareil, surtout pas tous les gérants de salon ou passionnés d'aviation.
Mais un fait semble assez clair : Tous les témoignages de pilotes de F-35 sont unanimes....c'est un avion tres supérieur à tous ce qui se fait ailleurs.


TOUS les pays qui vendent de l'armement vont faire des modifications ou downgrader les dispositifs, c'est tout a fait normal. Il faut garder un Edge et surtout s'assurer que l'armement ne puisse être utiliser contre celui qui l'a vend. Vous croyez que la Russie vend des S-400 pleinement opérationnel ? Et surtout, qu'ils n'ont pas attendu d'avoir les S-500 avant de de vendre les 400 ?

Écrit par : Pierre-Marc | 12/10/2020

Bonsoir, quand certains dises que le f35 aurait des capacités inconnue, rien ne vous dit que vous connaissez toutes les capacités du Rafale...
Je vous rappelle que le f35 et le f22 ne sont pas furtif à moins de 100km du rafale à cause de l'OSF, voici le lien https://youtu.be/oGuWadoTgkE pour voir ou revoir le combat entre rafale et f22... Vous y voyez le radar optique suivre sans problème un avion "furtif". Ne vous y trompez pas, si les américains sortent en catastrophe un "prototype fait en un an, et prétendant amener des technologies supérieures, genre furtivité optique, sans rien montrer, cela montre à quel point ils ont la trouille "commerciale" du rafale

Écrit par : ETIENNE | 12/10/2020

@Pierre-Marc

Alors au dernières nouvelles les typhoon vendus au Qatar sont meilleurs que les Typhhoon qui volent en Europe... Les Rafales Grec seront vendus au standard F3r aussi donc ils sont égaux aux Rafales Français. Pourquoi les F/A 18 C/D suisses ont toujours été plus à jour que ceux des marines ? Il y'a tellement de contre exemple à ce que vous dites. Bien évidemment vous ne prenez pas en considération qu'un pays ne vendrait pas des avions de combat à un pays qui pourrait potentiellement devenir un ennemi. En ce qui concerne les S400 vous pouvez dire ce que vous voulez mais au fond ça reste des suppositions de votre part sans fondement réel. Ou alors si il y'a gun fond de vérité partagez le.

Écrit par : yo | 12/10/2020

@ Pierre-Marc : c'est vous qui êtes amusant , disons touchant de naïveté : vous pensez qu'un pilote de F35 , qu'on a autorisé , voire sélectionné pour parler dans le micro d'un reporter de revue aéronautique dira autre chose qu'il est sûr de piloter le meilleur avion du monde ?

Écrit par : philbeau | 12/10/2020

@ Pierre-Marc:
"TOUS les pays qui vendent de l'armement vont faire des modifications ou downgrader les dispositifs, c'est tout a fait normal."

Et comme les français sont trop co*s, ce sont les seuls à vendre du M2000 supérieurs aux leurs à l'époque, ou du Rafale récemment (à des pays amis, certes... Rassurez vous, le pays du coq chantant les pieds dans la mer*e ne considère pas la Suisse comme ennemie....)


Quand à votre allusion au fait que les pilotes de F35 seraient tous ravis, j'en doute...

Qu'ils soient ravis de pouvoir décoller et surtout atterrir (vivants !), je veux bien admettre...

Mais partir au combat avec un AoA limité, une vmax moindre que les concurrents, une "furtivité passive" relative,une maniabilité moindre qu'un F16, le tout avec seulement 4 missiles et un canon tirant de travers, tout en étant suspendus à un ravitailleur à cause d'une portée trop courte et ce uniquement par beau temps, ça, j'en doute! Et que dire des versions B et C encore pires ???


Accessoirement, les finlandais qui en ont étés déçus lors de leurs essais doivent être aussi c*ns que les français, non ?

Qu'il soit supérieur au niveau électronique de combat, je veux bien (encore que ! L'article en question semble démontrer que seules les versions us le seraient !), mais au niveau manœuvrabilité,vitesse,endurance ou même coûts d'entretien, il est TRÈS en retard, cet avion censé tout faire seul mais qui, au inal, n'est bon que pour du bombardement (et encore)

Écrit par : Grosminet | 12/10/2020

@Etienne
Faute de ne pas voir en vous un fin connaisseur en matière de technologies aériennes en dehors de l'Osf, on ne pourra pas vous reprocher de ne pas être chauvin !!!

Écrit par : Alain | 13/10/2020

Résumons, le F 35 s'est vendu partout dans le monde libre et voilà que maintenant il séduit aussi les pays hors Otan ! Je me demande bien qui aura encore besoin du Tempest et du NGF quand ils arriveront sur le marché ? Les détracteurs du F 35 l'affirment de tous les défauts mais en ont oublié un, le principal, c'est un tueur de marché !

Écrit par : Bibo | 13/10/2020

@pierre-marc
Eh bien détrompez-vous il n'y a pas unanimité pour louer les qualités du f-35.
Je peux même vous citer un cas ou les pilotes du f-35 n'en parle que en mal : l'obogs provoquerait des pertes d'attention qui gèneraient fortement les pilotes à des moments critiques notamment en phase de ravitaillement en vol.
Cette perte d'attention serait même une des causes premières du crash de mai 2020 en plus d'un conflit entre l'avion et le pilote sur la manoeuvre d'urgence à opérer.

Écrit par : Herciv | 13/10/2020

@Pierre-marc

J'ajouterai que votre argument "les pilotes de F-35 disent qu'il est supérieur a tous ce qui se fait ailleurs dans le monde" est totalement fallacieux (pour pas dire de gros mots) car je vous mets au défi de trouver un pilote de F-35 qui a volé également sur un Rafale ou n'importe quel avions russes/chinois de moins de 20 ans.

Cordialement,
Emixam

Écrit par : Emixam | 13/10/2020

@ETIENNE."Je vous rappelle que le f35 et le f22 ne sont pas furtif à moins de 100km du rafale à cause de l'OSF"

Vous mettez en avant un engagement BFM one vs one, très courte distance, face aux 100 km et moins que vous proclamez pour l'OSF face à un adversaire furtif?? Sachez qu'à de si courtes distances en BFM n'importe quel radar d'un appareil actuel peut verrouiller un F-22 ou F-35. Ne confondez pas furtivité et invisibilité. Des F-22 ayant perdu ce type d'engagement face à des F-15,F-16, F-18 où autres Typhoon sont réguliers. Les pilotes de F-22 eux-mêmes ne le contestent pas!!! Ce jour-là le pilote du Rafale a été meilleur que celui du F-22, point barre. Le même engagement le lendemain aurait pu donner un résultat différent. Cela ne minimise pas l'utilité complémentaire des systèmes IR avec les radars. Mais ces systèmes ont aussi leurs limitations, en particulier face à la météo. La portée de détection de l'OSF face un adversire comme le F-22 ou le F-35 n'est pas connue. Eviter vos raccourcis.

Até Chuet en parle dans cette interview: https://www.youtube.com/watch?v=8Xua3049KJg

@Grosminet.Mais partir au combat avec un AoA limité, une vmax moindre que les concurrents, une "furtivité passive" relative,une maniabilité moindre qu'un F16

Ecoutez cette interview: https://www.youtube.com/watch?v=J-Sr4xqZKkw

Écrit par : Baz driver | 13/10/2020

@Emixam. Argument totalement recevable et évident. L'inverse est également valable.

Écrit par : Baz driver | 13/10/2020

@yo. En quoi nos F-18 sont plus avancés que les F-18 du Marines Corps?? Donner des exemples concrets et ensuite je réagirai. Merci d'avances de vos réponses factuelles...

Écrit par : Baz driver | 13/10/2020

@ Pierre Marc & Emixam

Je ne sais pas si ça va vous mettre d'accord, mais il existe bien des articles qui posent la question sur la supériorité prétendue du F 35 par rapport à d'autres zinc plus anciens, voici leurs conclusions ! C'est en anglais mais vous pouvez traduite l page avec une appli.

https://breakingdefense.com/2015/07/f-16-vs-f-35-in-a-dogfight-jpo-air-force-weigh-in-on-whos-best/

Écrit par : bobo | 13/10/2020

Extraits :

«la foule anti-F-35 est tellement concentrée sur la façon dont nous nous sommes battus au siècle dernier avec de vieux équipements qu'ils ne peuvent pas concevoir, ni comprendre l'avantage des avions comme les F-22 et F-35. "

«Je le dis depuis des années et je continuerai de le faire jusqu'à ce que les troglodytes de la défense le comprenne enfin (et certains y arrivent lentement) - les avions de 5ème génération ne sont pas des 'combattants' - ce sont des 'capteurs-tireurs' optimisés pour différents régimes de menace , et peut jouer les rôles des avions «F», «B», «A», «RC», «E», «EA» et AWACS du passé. »

«Le combat aérien n'est pas la condition sine qua non du combat aérien, affirme-t-il. Tuer l'ennemi avant qu'il ne sache que vous êtes là. «En bout de ligne, c'est une question d'information, stupide.»

«Il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives sur la maniabilité de l'avion. Le F-35 est conçu pour être comparable aux chasseurs tactiques actuels en termes de maniabilité, mais la conception est optimisée pour la furtivité. Cela lui permettra d'opérer dans des environnements menaçants où le F-16 ne pourrait pas survivre. Hostage a dit pratiquement la même chose à propos du F-16 et du F-35 lors de notre entretien de l'année dernière. La conclusion raisonnable de tout cela: le F-35 n'est pas un avion de combat de haut niveau car il n'a pas été conçu pour en être un. Et il n'a pas été conçu pour en être un car il vaut mieux tuer l'ennemi à distance avant que l'ennemi ne puisse vous cibler.

Écrit par : bobo | 13/10/2020

@bobo : votre article date de 2015. A l'époque, le F-35 devait être en Standard 2B (à priori). Autant dire qu'il existait encore beaucoup de prévisions et d'estimation dans les propos et les écrits.

Depuis lors, le standard Block 4 a été défini comme celui qui devait intégrer toutes les fonctionnalités attendues, et ce, à un niveau opérationnel.

Ce standard sera disponible 2026 ( http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/05/13/le-standard-block-4-du-f-35-retarde%C2%A0-869209.html ), soit onze ans après la rédaction de l'article que vous citez.

Écrit par : FredericA | 13/10/2020

Je n'ai pas l'impression que les concepts de base développé dans cet article soient tributaires du temps excusez moi ! Cet article definit ce qu'est un F 35, je ne pense pas que cela aie beaucoup changé depuis !Essayez de comprendre plutôt que de polariser sans cesse !

Écrit par : Bobo | 13/10/2020

@ Baz-driver:

Pour l'osf,vous oubliez qu'il utilise une ancienne technologie infra-rouge (Micro Wave Infra Red) limitant la portée, maintenant c'est la technologie SWIR (Short Wave Infra Red) portant AU MOINS à 150km....soit plus loin que la portée maximale du Aim120 C7 couramment utilisé par les occidentaux....

Donc le F35 sera détecté AVANT d'arriver à portée de tir....

Et si ça ne vous suffit pas,rappellez vous que le F35 est optimisé en face avant et dessous pour tromper les radars de tir en bande X jusqu'à une certaine distance,mais quid des radars de recherche dans les autres bandes ?
Ça tombe bien, le Su 57 est équipé d'une conduite de tir en bande X ET un radar de recherche en bande UHF/L.... Suffisant pour alerter de la présence AU LOIN d'un ou plusieurs F35.... Ok,l'efficacité des missiles russes reste à démontrer depuis l'escarmouche indo-pakistanaise,mais QUI ou QUOI vous garantit que Rafale,Gripen E ou EF2000 ne possèdent pas un petit piège à c*n de ce style ? ;)

Sachant que, quoi qu'il arrive, le F35 DEVRA être dans les 120 (pour un Aim120 c7) à 180 (Aim120 D) km de la cible à abattre, donc à portée de détection de celle ci....
Et ne rêvez pas au Aim260, dont la portée annoncée serait 20% supérieure à un aim120d
Priez que la cible ne soit pas équipée d'un Meteor, car sans manœuvrabilité ni vitesse, adieu F35, pilote et arguments commerciaux....


Autant,face à un vieux mig29, un M2000 ou un F16c, le F35 aurait une chance en bvr, mais pas face à un avion sérieusement équipé

Écrit par : Grosminet | 13/10/2020

@Grosminet : tout à fait juste. Certains en sont rester à croire qu'entre la le F22 et 2020, la défense est restée bras croisée contre une menace « furtive ». Premier vol du F22 en 1990. Ca a 30 ans, idem 1914-1944, moins les contraintes liées à 2 guerres mondiales.
.
Entre le Messerschmitt Me 262 et le Phantom II il n'y a que 10 ans. Au niveau de l'évolution des capteurs externes, l'évolution est à peu près du même ordre.
.
Plus encore que les capteurs, il y a la finesse de gravure de l'électronique, et les capacités de traitement du signal et d'acquisition des données. C'était « le » point dur pour ce genre de détection. Si on compare ces capacités entre 1990 et 2020, l'ordre de grandeur n'est plus avec le Me262, mais plutôt les 30 ans qui séparent le record de vitesse pure 275,862 km/h en 1920, et le premier passage officiel du mur du son en 1947 !
.
Côté missiles, on passe du MICA au Météor. Et évidemment le météor est un enfant de la furtivité US ! Le projet est lancé en 2002, après les projets US, anticipant que Russes et Chinois prendraient la même voie. Il sort en 2016, timing parfait pour accueillir le F35, Su57 et autres J20 ! Il y a le météor //parce que// il permet de verrouiller et de détruire une cible furtive en restant hors de portée de celle-ci.
.
Mais le mieux, c'est que ceux qui ont fait le plus évoluer la détection des avions furtifs, ce sont les américains, pour contrer la menace chinoise et russe et il l'ont évidemment testé sur leurs propres F22 & F35. Mon petit doigt me suggère qu'ils sont probablement arrivé à leurs fins.

Écrit par : pfff | 14/10/2020

@Grosminet

Avez vous lu que le F 35 serait capable de leurrer les S 400 russes voire des S 500 ? Je parle au conditionnel mais des informations persistantes et concordantes iraient dans ce sens. Ce n'est pas par caprice que les USA ont refusé leur avion à la Turquie suite à son acquisition de S 400 ! D'où ma question; vu que le F 35 se positionne comme capable de survivre face à ce qui est de plus létal dans le monde de l'armement anti aérien, pensez vous réellement que cet avion là soit menacé par les missiles de conception assez ancienne que vous mentionnez dans votre post ? Perso, je ne le pense pas ! Les informations fragmentaires que vous mettez en avant pour tirer vos conclusions ne cadrent pas avec le profil global inconnu à ce jour, que reflète cet avion !

Écrit par : Raoul | 14/10/2020

@Raoul : C'est le jeu du chat et de la souris, et pour le S400 c'est probablement vrai. Les capteurs évoluent... les brouilleurs aussi. Mais personne ne l'a testé avec des F35 (ou alors c'est un secret très bien gardé) et aucune information sur des S500.
.
Par contre les Israéliens les ont certainement leurré (ou simplement évité) des S400 avec des F15. Ce qui revient à valider ce que Grosminet et moi même disons : ce n'est pas vraiment un problème d'avion mais de ce qui est dedans, et cette partie évolue très très vite, beaucoup plus vite que la cellule de l'avion.
.
6 mois pour faire un nouveau brouilleur, 3 ans pour un radar... et 20 ans pour faire une cellule d'avion. Dite, dans quelle partie est il le plus pertinent d'investir lorsqu'on fait la guerre ?

Écrit par : pfff | 14/10/2020

@ Pffff
Votre analyse oublie un point essentiel, la finalité de l'avion ! Une cellule destinée à un avion furtif de 5eme génération ne peut en aucun cas être comparée à un avion de 4 ème génération dont la furtivité est très relative. Comme beaucoup, vous semblez encore raisonner avec les bases de la guerre à l'ancienne ! Pourtant il faudra bien que vous modifiez fondamentalement votre façon de penser parce que la vielle façon de faire la guerre est sur le déclin ! Les missiles de conception ancienne seront bientôt remplacés par des versions hyper-soniques (on y est déjà) et le tout au lazer est pour juste après aussi ! La conception de certains avions visent déjà à les faire évoluer vers le sans pilotes (F 18 SH), les perspectives de la furtivité ne sont qu'au début de leur potentiel, et les systèmes de propulsions conventionnels seront bien vites obsolètes face à de nouvelles propulsions électromagnétiques dont on parle encore très peu ! Donc excusez moi, mais quand je vous lis avec d'autres, je me demande si vous comprenez ce bouleversement qui viens et dont le f 35 n'est que le premier gage ? Le changement ne fait que commencer ! Je suis abasourdi de lire vos références pour des missiles datant de 40 ans déjà ! Pensez-vous que les états de pointe (USA, Russie, Chine) on dormi pendant tout ce temps ?

Écrit par : rob | 14/10/2020

@Rob:La « vieille façon de faire la guerre » Je pense que pour parler ainsi vous ne l'avez jamais faite, car l'arme la plus létale en nombre, ça reste de loin la kalachnikov, qui est une arme tout sauf sophistiquée...
.
Pour l'hypersonique, il y en a déjà plusieurs ASAMP français à mach 5.5, la plus part des missiles AA sont à mach 2.5-3, les ICBM... et globalement on sait très bien faire depuis les années 60.
.
La question est pourquoi on ne les utilise pas. On reparlera de l'hypersonique lorsqu'on certains se rappelleront qu'il est plus compliqué d'arrêter un exocet manœuvrant circulant au raz des flots en haut subsonique qu'un missile hypersonique entrant dans l'atmosphère, parce que la mer provoque un énorme écho radar et qu'on manœuvre très mal à 50cm de l'eau, par contre à mach 7, on n'a pas trop le choix de la trajectoire : tout droit, et c'est très prévisible, parce que ça chauffe très fort et que ça se détecte très bien.

.
Laser : sans doute pas pour des cibles se déplaçant rapidement, justement ! Ca prend du temps de chauffer une cible, et plus on veut aller vite, plus on concentre d'énergie, plus il faut une source d'énergie importante. C'est très bien pour arrêter les petits drones d'observations au dessus de bateaux alimentés par une pile nucléaire - encore que le gain par rapport à la 12.7 n'est pas forcément super clair, mais contre des djhadistes dans le désert c'est compliqué, à cause de la source d'énergie qui fait toujours défaut là où on en a besoin.
.
La propulsion EM... Déjà ce sera bien si les catapultes EM fonctionnent correctement. Bref, vous faites avec l'hypersonique, l'EM et le laser comme avec la furtivité. Un hameçon, et hop, on a Rob au bout de la ligne. Si vous payez vos impôts vous êtes un bon client de l'industrie de l'armement !
.
Quant aux nuées de drones pilotés par un seul avion, oui c'est dans tous les cartons, Européens comme US ou en Russie.
.
Ça nous enseigne quoi sur les avions actuels ? Qu'aucun n'est prêt pour une nuée de drone car le drone n'est pas là, que ceux qui en sont le plus proches avec des projets en cours sont en occident, les Rafales, EF, F18 et F35 parce que... ce sont eux qui sont en service, et qu'on ne changera pas toutes les flottes armées surtout lorsqu'elles remplissent parfaitement leurs missions et qu'en fait ils sont suffisant.
.
Alors il y a des projets pour plus tard. Pour dans 30 ans. 30 ans, l'écart entre 1914 et 1944, entre 1944 et 1974... ou entre 2030 et 2060.

Écrit par : pfff | 14/10/2020

@ Pfff
Comme vous êtes décourageant mon cher Pfff! On ressent bien dans votre argumentaire votre profil à l'ancienne, qui ne croit pas trop à l'innovation, mais ne parie que sur du matos "éprouvé" par l'usage et les années. Cependant, permettez moi de vous dire que la science et l'innovation font parfois chou blanc pendant longtemps avant de tenir promesse ! Considérez l' AK 47 dont vous parlez, savez vous qu'elle est née d'un modèle Nazi des années 1940 le Sturmgewehr 44 qui fut ensuite perfectionné par les les communistes (Mikhail Kalachnikov) pour devenir l'arme qu'on connait aujourd'hui ! Savez vous que le char Bradley était au début de sa carrière une arme calamiteuse avant que à force d'innovation, les ricains en fasse un de leurs blindés le plus polyvalent ! Il finit sa carrière avec les auréoles de la gloire lors de l'invasion Irakienne et la deuxième guerre du golfe! Et que dire des années d'échec lors du développement de la bombe atomique avant qu'elle ne marque la rupture, se positionnant au sommet de la hiérarchie de la dissuasion. Tout ceci pour vous dire que le développement d'un arme est souvent anarchique et capricieux avant de donner son plein potentiel et marquer une rupture!
Voici donc le mot essentiel ; la rupture ! Comme le furent toutes les grandes innovations techniques dans le domaine militaire, celle qui marquent un avant et un après. Pour illustrer mon propos, considérez quelques exemples comme l'invention de la dynamite, le moteur à réaction, le moteur fusée, les alliages complexes, l'évolution de l'électronique, toutes ces innovations ont conduit à la rupture qui change la donné au fil des âges, et la difficulté à les faire fonctionner ne doit pas être perçue comme un gage d'échec mais plutôt comme une belle promesse d'aboutissement ! Au risque de vous surprendre, je vois plutôt le champs de bataille du futur rempli de vecteurs sans pilotes, se mouvant de manière complètement hiératique, au delà du domaine de vol connu aujourd'hui tant par la vitesse que par les changements de caps dont ils seront capables étant affranchis des contrainte physique d'un corp humain et grâce à de nouveaux types de propulsion. Le domaine offensif ne sera plus non lus opéré par la projection de vecteurs physiques comme des missiles ou des balles, mais se fera par des rayons chargés en énergie comme les lasers, mais aussi via des flux de données massifs visant à déstabiliser les vecteurs ennemis en les saturants. Peut être même que ces deux derniers vecteurs n'en formeront qu'un seul ! L'avenir sera passionnant et la rupture avec ce qui est connu est en marche ! Rendez vous compte, le vol des frères Wright ne date que de 112 ans ! Tiens , encore une rupture !

Écrit par : Rob | 14/10/2020

@ Raoul:

Vous partez d'une supposition (sans preuves) pour en faire une vérité, en partant de matériels russes récents voire encore en test, puis vous finissez par des missiles ancienne génération, et c'est moi qui raconte n'importe quoi ?

À votre avis, SI le F35 était VRAIMENT si performant face aux S400, Washington justement n'en ferait pas toute une histoire, et les Israéliens taperaient TOUS LES JOURS le Hezbollah autant en Syrie, Liban, qu'Iran, ferraillant ses F16 et F15....

La crainte des américains est justement que le S400 soit capable de fournir toutes les infos utiles pour neutraliser les F35 aux russes (et leurs clients), sachant de plus que les russes ont TOUJOURS vendu à l'export leurs matériels aux performances dégradées...


Pour en revenir aux missiles (occidentaux !) que je cite, commençons par le plus courant, le Aim120C7:

Vu son efficacité face aux Su30 indiens lors de la dernière escarmouche (à Moyenne portée !) indo-pakistanaise, je serais pilote du F35 les lançant sur un Rafale/Gripen E/EF2000, je serais TRÈS inquiet pour ma vie...

Le aim120d n'est pas vendu, pour le moment, aux alliés des usa (pourtant dernière version en date du Aim120 !)

Meteor (dernier missile occidental A.A en date, donc question "vieux" missile, vous repasserez) est conçu pour avoir une portée plus longue que le Aim120 et finaliser son approche par un radar actif embarqué....si ce n'est pas le tireur ou un autre qui le guide !
Le F35 n'étant "furtif" QUE de face et dessous face à certaines fréquences de conduite de tir,il n'est donc pas, contrairement à ce qu'affirme la propagande commerciale LM, furtif à tout !

Donc, un Meteor à guidage actif, le tout couplé à un radar AESA (au sol ou aéroporté sur un awacs/F18 allemand/Rafale etc), c'est mortel pour un F35.... Déjà parce qu'il est détecté, ensuite parce que ses capacités de manœuvre et vitesse le rendent aussi vif qu'une brique....


Hors, ne rêvez pas, un raid de furtifs est parfaitement détectable avec des radars à basse fréquence, qui permettent de mettre en alerte la défense et d'y envoyer des avions à la reconnaissance des objectifs (parce que tout le monde n'envoie pas une salve sans savoir avant sur quoi il tire !)

Sachant que la portée reconnue du missile anti radar us ACTUEL harm88 est de 150-180km....ca en fait un paquet d'obstacles à franchir pour la dinde avant de pouvoir les lâcher sur objectif.... Parce qu'il ne faut pas croire que russes, chinois ou autre pays sérieux dans sa défense anti aérienne va attendre sagement de les recevoir sur le nez....

Je continue ou je commence à impliquer aussi les capteurs infrarouge (parce que même si le F35 diminue EN PARTIE sa signature infrarouge, un réacteur à 600° ou plus dans une température ambiante même de 40,ça se voie de TRÈS loin.... Hors, les nouveaux capteurs infrarouge détectent AU MOINS à 150km...donc même si le Fail35 arrivait à lâcher ses bombes ou missiles, le retour ne sera pas garanti pour autant.... Ce qui vaut pour TOUS les avions, au passage.. Même le B2)

Écrit par : Grosminet | 15/10/2020

J'en rajoute une couche sur le « furtif » et les moyens pour le détruire, les S400 dont il a été question.
.
En ce moment en Arménie, les batteries S400 se font descendre par une technique déjà utilisée par l'Inde contre le Pakistan (et probablement encore avant par l'Iran en Arabie saoudite contre des batteries Patriot)
.
On envoie un bon gros drone lent et bien visible au radar, la batterie tire un S400 ou un Patriot à 3.3 millions d'e $. La version simple de la technique c'est qu'avec une trentaine de drones low cost, on brûle pour 1 milliards de $ dans le camps adverse qui fini par désactiver ses batteries et se prend (ensuite) de vrais pruneaux sur le museau.
.
Les indiens & azéris sont allés plus loin. Les indiens (mais les azéris aussi) ont mis leur cible volante en évidence et des M2k (indiens) derrière l’Himalaya. Une fois le départ de tir repéré, ils ont détruit le lanceur.
.
Évidemment cette technique était prédictible et prévue, notamment par l'armée américaine qui a subit ce genre de soucis avec ses bateaux en face de l'Iran, d'où les laser (beaucoup moins cher) pour remplacer les coûteux missiles... Russes, français et anglais ne font pas de pub autour du laser, mais on monté des cannons antiaériens avec des radars d'acquisition. Le retour de la bonne vieille DCA en somme.
.
Alors tu me parles de missiles hypersoniques, encore plus coûteux, pas nécessairement plus efficace. On verra s'ils ne sont pas, eux aussi, si une simple truc de clown dans un cirque n'est pas capable de les mettre hors-jeu.

Écrit par : pfff | 15/10/2020

@pfff

l'arménie ne possède pas de s400 mais possèdes des s300ps qui sont de vrais daube. à l'inverse de l'azerbaidjan qui a des s300pmu2 qui sont très efficace parait-il

Écrit par : strider_on | 15/10/2020

@Rob
Sauf que pour 1 produits qui est une "rupture" il y en a 5 qui sont des poubelles et si les USA peuvent de permettre financièrement d'avoir 5 poubelles pour 1 appareil exceptionnel ce n'est pas le cas d'autres pays. Quand a savoir si le F-35 est une merveille ou une poubelle le temps nous le dira mais si c'est une poubelle de nombreux pays européens seront dans une m**** noire.
Quand a votre anecdotes sur le Bradley "Il finit sa carrière avec les auréoles de la gloire lors de l'invasion Irakienne et la deuxième guerre du golfe! " Ça m'a beaucoup fait rire merci cette invasion était une blague et vu le tapis de bombes balancé et l'écart de force n'importe quel blindé post deuxième guerre mondiale aurait fait l'affaire. Un peu comme si l'opération serval était l'heure de gloire des forces françaises, ça a été une formidable mise en lumière des capacités logistiques et de projection de la France mais l'opposition n'était pas suffisamment Forte pour évaluer les qualités des matériels.

Écrit par : Emixam | 15/10/2020

Bonjour,
C'est avec un intérêt renouvelé que je lis les échanges ayant lieu sur ce site.
Certains sont posés,bien documentés créant ainsi une réelle crédibilité. Par contre d'autres,hélas,pèchent par un côté passionnel et je m'arrête là pour ne pas fâcher,un peu, les visés.
Telle machine est-elle la meilleure et tout et tout ?
Vaste question, comme aurait dit un Général, pas people du tout, qui a connu une certaine notoriété.
A mon sens, une arme peut être très bonne un jour, si d'abord, elle est bien utilisée dans son domaine d'emploi, et se révéler catastrophique si ce n'est plus le cas.
Exemple: je vous invite à vous reporter au cas posé par le JU/87 Stuka. Oui !!! J'ai compris cela fait loin, mais cette machine fut parfaite dans sa mission air/sol en Pologne( sept 1939) et en France ( mai 1940 ). Par contre elle se révéla catastrophique face à la RAF durant l'été 1940, au point d'être sortie des groupes d'avions de la première ligne Allemande. En réalité, le JU 87 fut vaincu par la bonne association des radars terrestres avec des chasseurs efficaces.
Moralité: Le bon résultat recherché vient, plutôt, de la juste addition de moyens de bon niveau, pas forcément exceptionnels, que d'un moyen " miracle " sortant du commun. Cela est toujours valable!!
Pour vous projeter vers l'avenir cette fois, je vous invite à lire sur le site de Méta défense un article du 14/10/2020, intitulé : A quoi ressemblera la guerre en 2035 ?
Malgré ce qui y est écrit " Rien n'est gravé dans le marbre ".
Bonsoir à toutes " bien discrètes " et tous.
DJ

Écrit par : JOUGLET DANIEL | 15/10/2020

@ Emixam

Vu les sommes englouties dans le projet, j'ai mon idée sur la question ! Si le F 35 n'aboutissait pas , il aura sûrement un grand frère. Quand aux pays acheteurs qui seraient dans la merde, en tenant compte de l'inflation, le F 35 ne met pas plus en péril l'économie des pays acquéreurs que du temps de la guerre froide ou les pays otan commandaient des F 16 à la pelle ! Quand au Bradley, tout est toujours discutable, j'espère que vous avez au moins compris qu'il était cité en exemple surtout pour illustrer mon propos.

Écrit par : Rob | 15/10/2020

@JOUGLET DANIEL : Tout à fait d'accord avec votre vision. Les comparaisons des capacités et performances des armes est hautement subjectif.

Outre le domaine d'emploi, d'autres critères doivent être pris en compte comme l'expérience du combat, l'entraînement, ... doivent aussi être pris en considération.

Écrit par : FredericA | 15/10/2020

@ Frederica et Jouglet Daniel:

Lors de mes interventions, j'aurais dû préciser qu'une défense aérienne sérieuse repose sur du "multi-couches", avec un radar d'alerte avancée en basses fréquences (USA, Russie, Chine, France, Australie et même l'Iran en possèdent) qui eux détectent les "furtifs", puis les radars de poursuite (moyennes fréquences) et enfin les radars de conduite de tir, GÉNÉRALEMENT en bande X pour la précision de détection (bien qu'un constructeur franco-italien se dirige vers des fréquences plus élevées encore pour son missile NG) ou infrarouge ,les aéronefs (vu que les ondes radars ne passent pas à travers les montagnes ^^) dotés d'Aesa, le tout mis en réseau ....


Ce que beaucoup de "fan boys nourris à la propagande LM" oublient.... Croyant comme parole d'évangile que le F35 est capable de faire des ronds au dessus d'une batterie S400, ou d'abattre tranquillement un Rafale/su35/f16v sans que la cible ne voie rien venir ...

Autant, face à un pays où la défense aérienne repose sur une poignée de manpads ou autres shilka, le F35 fera merveille (comme un vieux M2000,F16, Mig 21...),mais un gros morceau comme la Russie, Chine ou autre pays doté de matériels modernes , il va y avoir d'amères déceptions...


Et je persiste à penser (et même à écrire !) qu'une firme comme LM qui nous a sorti un magnifique F22 (certes, il commence à se faire vieux), un très bon F117, ou autres gloires telles le Sr71, le U2 ou plus simplement le C130, nous ponde dans la douleur un truc pareil,ce n'est pas une perte soudaine de compétences... C'en est même plus que douteux (autant que la com l'accompagnant)


Il AURAIT PU être un excellent avion, mais visiblement, ce n'est pas son objectif premier

Écrit par : Grosminet | 15/10/2020

@ Rob
Vous oubliez un point essentiel ; le nerf de la guerre : l'argent ! Seul les Usa avec un budget en 2019 de 693 miliards, 35% des dépenses mondiales peuvent se permettre la guerre du futur ! Les autres dont les européens sont a la traine ! On suivra le mouvement comme d'habitude ! Et si ça merde, on ira encore demander de l'aide à oncle Sam, comme on a toujours fait ! Ceux qui soutiennent le contraire sont des affabulateurs ! C'est triste mais c'est comme ça !

Écrit par : Paul | 15/10/2020

@Rob
Je parlais être dans la merde car tu n'as pas les moyens d'acheter un autre avion et celui que tu as ne te permet pas d'assurer la souveraineté de ton espace aérien.
Encore une fois on en revient au même point, pour les Etat Unis pas de soucis si le F-35 est une bouse ils ont les moyens de le remplacer rapidement, mais pour les pays européens coincés avec 40 ans ...
Mais bon si ne pas maîtriser sont espace aérien ce n'est pas grave pas de soucis.

Sinon niveau rupture le rafale en est une dans ce cas car 1 il marche et plutôt bien 2 il met en avant le concept de furtivité active avec SPECTRA, qui contrairement à la furtivité passive est évolutive et ne sacrifie pas les capacités aérodynamiques de l'appareil.

Écrit par : @emixam | 15/10/2020

Bonjour,
C'est avec un intérêt renouvelé que je lis les échanges ayant lieu sur ce site.
Certains sont posés,bien documentés créant ainsi une réelle crédibilité. Par contre d'autres,hélas,pèchent par un côté passionnel et je m'arrête là pour ne pas fâcher,un peu, les visés.
Telle machine est-elle la meilleure et tout et tout ?
Vaste question, comme aurait dit un Général, pas people du tout, qui a connu une certaine notoriété.
A mon sens, une arme peut être très bonne un jour, si d'abord, elle est bien utilisée dans son domaine d'emploi, et se révéler catastrophique si ce n'est plus le cas.
Exemple: je vous invite à vous reporter au cas posé par le JU/87 Stuka. Oui !!! J'ai compris cela fait loin, mais cette machine fut parfaite dans sa mission air/sol en Pologne( sept 1939) et en France ( mai 1940 ). Par contre elle se révéla catastrophique face à la RAF durant l'été 1940, au point d'être sortie des groupes d'avions de la première ligne Allemande. En réalité, le JU 87 fut vaincu par la bonne association des radars terrestres avec des chasseurs efficaces.
Moralité: Le bon résultat recherché vient, plutôt, de la juste addition de moyens de bon niveau, pas forcément exceptionnels, que d'un moyen " miracle " sortant du commun. Cela est toujours valable!!
Pour vous projeter vers l'avenir cette fois, je vous invite à lire sur le site de Méta défense un article du 14/10/2020, intitulé : A quoi ressemblera la guerre en 2035 ?
Malgré ce qui y est écrit " Rien n'est gravé dans le marbre ".
Bonsoir à toutes " bien discrètes " et tous.
DJ

Écrit par : JOUGLET DANIEL | 16/10/2020

Pour avoir discuté avec un haut gradé égyptien lors d'un salon au bourget en 2013, ce dernier m'évoquait, la version des F-16 en leur disposition moins performante (Radar Moins performant, et missile avec une distance parcourue moindre) par rapport à ceux fournies à Israël.
ça m'avait entonné pour les missiles, mais pour le reste ça me semblait logique connaissant les liens militaires historiques entre les USA & Israël.
(D’ailleurs je pensais que l’égyptien faisant son calimero histoire d'attendrir les officiels français par rapport à une éventuelle vente du rafale).......
J'ai l'impression que le F-35 prend le même chemin, mais pour une utilisation différente (attaque en réseau, et/ou en BVR), le reste des activités aéronautiques est pour les autres aéronefs (F18-F15-F22) en attendant le fameux nouvel avion de Trump (Alors qu'au départ il était sensé remplacer les F-16 & F-15).

@PK : Sans vouloir rajouter de l'huile sur le feu, je n'ai pas trouvé sur le net les observations faites par les suisses concernant ce F-35 lors des tests en 2017. Sont-ils arrivé à la même conclusion que les finlandais ou ont-ils une autre vision ??

Écrit par : MBMW | 16/10/2020

@Pfff. "6 mois pour faire un nouveau brouilleur, 3 ans pour un radar... et 20 ans pour faire une cellule d'avion. Dite, dans quelle partie est il le plus pertinent d'investir lorsqu'on fait la guerre ?"

J'ai cru tomber de ma chaise en voyant des chiffres aussi absurdes. Etudiez l'histoire des développements avant de balancer des chiffres pareils..

Exemples concrets. Brouilleur: L'EPAWWS destiné au F-15E et EX de l'US air Force: le programme a débuté en 2014, puis suite à une revue sur la viabilité de la technologie proposée par BAE, le financement définitif pour la phase EMD a été voté début 2017. Actuellement le système est en OIC, et devrait être opérationnel à partir de 2021. Total 7 ans.

Radar. Le développement de la version AESA du RBE2 du Rafale a commencé en 2002, le premier radar a été livrée en 2012, et les premiers appareils opérationnels sont apparus en 2013. Total 11 ans.

Cellule: le programme ATF (qui a pondu du F-22) a été lancé dans ses prémices en 1981. Le cahier des charges a été envoyé aux constructeurs en septembre 1985 sous forme de RFP. Suit aux réponse de 7 constructeurs, Lockheed et Northrop ont été désignés vainqueurs fin 1986. Si vous avez déjà vu les projets de Lockheed, General Dynamics, Boeing pour le team formé en 1986 suite à l'adjudication des contrats, je ne vous explique pas à quels points ils étaient différents entre eux et surtout du YF-22. Donc contrat fin 1986, cellule arrêtée pour le YF-22 fin 1988, premier vol en 1990. En 1991 victoire du team formé par Lockheed, fin 1995, cellule définitive du F-22 adoptée. Premier vol 1997. Septembre 1985-1997 : 12 ans pour une cellule réellement révolutionnaire...

Sachez que dès le F-15, et encore plus pour des projets comme le F-22 et le F-35, c'est l'avionique qui coûte la majorité et qui prend le plus de temps à développer, intégrer et valider. Pour le F-22, en 1999, l'estimation était déjà de 50 % pour l'avionique, 18% pour la cellule, 15% pour la propulsion, le reste étant pour les équipements logistiques.

Par rapport aux chiffres que vous donnez, sachez que si vous avez tous les 3 ans une mise majeure et uniquement logicielle de votre radar, vous pourrez déjà être content.

Écrit par : Baz driver | 16/10/2020

@Grosminet.Mais partir au combat avec un AoA limité, une vmax moindre que les concurrents, une "furtivité passive" relative,une maniabilité moindre qu'un F16

Ecoutez cette interview: https://www.youtube.com/watch?v=J-Sr4xqZKkw

C'est dommage que vous ne vouliez pas écouter cette interview dans son entier. Parce que justement, le pilote qui en parle vient d'abord du F-15C. Puis est devenu pilote d'essai de l'US Air Force (pas de LM), oû il a également testé et évalué des appareils comme le F-15E, le F-18 et d'autres. Dans son interview, il ne ménage pas ces critiques envers LM. Et il parle de ce qu'il connaît. Après son école de pilote d'essai, il est parti à Eglin pour continuer ce travail sur F-15C et E. Puis est retourné à Nellis pendant 3 ans pour faire parti d'une équipe inter-services chargée des évaluations opérationnelles des trois variantes du F-35, même si son travail principal concernait les test d'enveloppe de vol du F-35A (qu'il connaît mieux que vous). Et concernant son AOA sois disant limité, il en parle. Si un avion que vous citez d'ailleurs en référence à sa maniabilité a un AOA limité, c'est bien le F-16!!!. Pour ce qui est du F-35A il le qualifie de bon dans ce régime, dans le même registre qu'un F-15E , ce qu'il note comme catégorie B, mais en-dessous d'un F-18 ou d'un F-15C qu'il met en catégorie A. Le F-16, dans ce régime de vol particulier étant en-dessous de la catégorie B. Pour ce qui est de la Vmax, il le dit également, avec son armement en soute, le F-35A arrive plus facilement à Mach 1,5 ou 1,6 que beaucoup d'avions de quatrième génération qui emporte leur armement en externe.

Ensuite par rapport à beaucoup d'autres commentaires que vous faites sur le sujet particulier du F-35, je vous trouve terriblement hautain et dédaigneux envers les autres. Et si je résume: tous ce qui vient d'un site francophone en faveur, ou qui disperse des chiffres prétendûment vrais, ou des officiers ou fabricants français etc est parole d'Evangile.

Tous les autres avis sont achetés, influencés,mensongers, corrompus (y compris ceux des équipages, quelque soit leur nationalité) par LM et le gouvernement américain, voire qu'ils sont tous sur la fiche de paie de LM...C'est un manque de respect total envers ces personnes, qui mettent tous les jours leurs compétences et leur vie au service de la défense de nos libertés à tous.

Écrit par : Baz driver | 16/10/2020

@ Grosminet

Bien que je ne pense pas être publié, je pense que ce genre de comantaire est parfois difficile à lire en provenance de la partie du Concorde et de l' A 380 ! Citez dont un seul cas ou l'industrie américaine n'a pas réussi à porter un de ces projet à terme ? Calomniez et critiquer ne fait jamais beaucoup avancer ! Décidement ce F 35 continue d'épouvante de ce côté ci de l'atlantique on dirait !

Écrit par : Raoul | 16/10/2020

@Grosminet « Il AURAIT PU être un excellent avion, mais visiblement, ce n'est pas son objectif premier »
.
Et je suis encore une fois tout à fait d'accord.
.
L'objectif premier était d'avoir BAe en sous-traitant, qui était la clef de voûte du Tornado, de l'EF2000, et qui possède 35% de Saab, avec donc toutes les cartes en main pour prendre les marchés européens. Il fallait éviter que l'EF2K ou le Tempest (furtif anglais version 2002, successeur du Tornado) ne rafle la mise pendant que les USA se retrouvaient seul, et en plus montent en compétence sur les appareils furtifs.
.
Politiquement, c'est un succès total. Sauf que les anglais voulaient du décollage vertical et un remplaçant au Harrier, et ça a complètement plombé le projet.

Écrit par : pfff | 16/10/2020

@Pk. L'assurance que vous soulignez avec Airbus, Boeing et Dassault, n'est qu'une assurance basée sur une confiance mutuelle. Personne ne peut aller consulter les coffres informatiques de ces constructeurs et de leurs sous-traitants...d'un autre côté que l'on face plus confiance à eux ne m'étonne pas.

Écrit par : Baz driver | 16/10/2020

@pfff. Quand vous parlez d'hypersonique pour la plupart des missiles Air-air et mentionnez qu'ils sont à Mach 2,5-3, vous comprenez ce que vous dites?? Il y a une définition scientifique du régime hypersonique... et elle se definit en dessus de Mach 5... et le système de propulsion y est prépondérant. Et même le Meteor, ne remplit pas ces critères....

Écrit par : Baz driver | 16/10/2020

@MBMW. Le F-35 n'a jamais été envisagé comme remplaçant du F-15. Ça c'était la tâche du F-22 à qui les politiciens ont coupé la tête prématurément.

Écrit par : Baz driver | 16/10/2020

@ Raoul:

Défi accepté !

A12 Avenger,ça vous parle ?
Lockheed X44 Manta, B70 Valkyrie....
Merci, au revoir !
Allez, comme je suis taquin: ALIS du F35 ^^


Calomnie:
Accusation fausse, mensonge qui attaque la réputation ou l'honneur....


Apprenez le sens RÉEL des mots que vous employez, surtout quand vous êtes dans l'erreur...
J'accepte volontiers vos excuses, parce que critiquer les défauts du programme, oui, je le fais, mais inventer des choses pour lui nuire, sûrement pas.... D'autant plus que LM fournit lui même les arguments pour se faire mauvaise réputation



@ Baz-driver :
Visiblement, je me suis trompé sur vous, estimant à tort que, pour un fan boy du F35, vous étiez au moins capable de reconnaître ses défauts et même les mensonges distillés par, avouez le, une propagande du constructeur....

C'est votre réponse à mon égard qui est insultante, voire teintée de racisme anti France...

Je me renseigne PARTOUT sur le net, autant chez les américains que les Israéliens que les Finlandais et même les hollandais.... C'est vrai qu'ils ne connaissent pas le F35....


Bizarrement, devant des FAITS reconnus par les utilisateurs eux-mêmes, on vous voie peu réagir, sauf pour insinuer que ceci est un détail, ou que X est non représentatif dans le programme (alors que pourtant très haut placé, mais bon)

Vous oubliez au passage (volontairement ?) que, À MON AVIS , l'échec principal aux performances du F35 était dû à la version B... Vrai ou pas ?
Vous oubliez que moi-même, j'ai plusieurs fois affirmé qu'il AURAIT PU être un bon avion... Vrai ou faux ?

Vous oubliez aussi des faits têtus qui contredisent les affirmations du constructeur sur sa furtivité et sa létalité face à un adversaire moderne....
Comme la portée de ses armes qui le met forcément à portée de celles d'un ennemi (un VRAI, pas un pays sous équipé) ... Donc de détection,ET destruction (avez vous oublié que j'ai parlé du Su57 équipé d'un radar basses fréquences justement pour le détecter là où le F35 est le plus faible ?)

Les Israéliens eux même disent depuis, si ma mémoire est bonne, depuis 2016,que la "furtivité" du F35 sera caduque au bout de 10 ans (2026,donc)...

Les hollandais eux-mêmes reconnaissent que le constructeur leur demande de ne pas faire voler les F35 par temps orageux à cause d'un problème connu depuis 4 ou 5 ans, quand même !

Lors du dernier crash d'un F35 aux usa, les américains eux même reconnaissent une part de responsabilité de l'avion !


Et dernier détail pour finir:
Quand un client s'aperçoit qu'il a été trompé sur la marchandise après en avoir vanté toutes les mirifiques qualité,il évite de l'ouvrir pour ne pas paraître plus bête (quand il s'aperçoit par exemple que son avion est moins performant que celui du copain us, malgré les promesses ^^)

Écrit par : Grosminet | 16/10/2020

@Baz driver: Je comprends fort bien. Disons que j'ai pas mal bossé dans le spatial, donc non seulement je comprends bien, mais si vous voulez un cours faites signe, par contre je fais payer. Et tout ça ne change strictement rien au problème : on n'est pas manœuvrant. Il y'a ceux qui connaissent le système pif-paf d'aster dans le détail et ceux récitent le catéchisme de LM. En résumé : au dessus de mach 2 un missile n'est pas manœuvrant sinon les contraintes aérodynamiques cassent les vecteurs. Autre question ?

Écrit par : pfff | 16/10/2020

@Grosminet. On en a déjà parlé ailleurs sur ce blog. Je nuis pas un fan du F-35 et encore moins un boy. Je présente aussi des arguments parfaitement valables et confirmés. Et on en a également parlé, oui le F-35B, est celui qui tire les performances aerodynamiques de l'appareil vers un coté moyen. Car il est bien clair que s'ils avaient eu le choix, les 2 autres services (Air Force et Navy) auraient certainement un réacteur avec un meilleur rendement aerodynamique. Je n'ai jamais dit que c'était le meilleur avion du monde en terme de performances, et c'est aussi l'avis du pilote de F-15C que je mentionne plus haut. Cela ne fait pas pour autant du F-35 une daube. Les performances sont une chose, les capacités globales d'un système d'armes en sont une autre.

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@pfff. Ne jouez pas les professeurs avec moi. Je connais parfaitement les problèmes liés aux manoeuvres et les pertes d'energies qu'elles suscitent , que soit sur un missile où un avion. Moi aussi j'ai une expérience aéronautique. Je vous rappelais juste la définition de l'hypersonique, qui bien entendu a ses avantages et inconvénients. Tout système est une somme de compromis. Rien n'est meilleur dans tous les domaines. Bien à vous.

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@Grosminet. Si il y quelqu'un ici qui ne peut peut être taxé de raciste antifrançais j'en fait partie. Rappelez vous que j'ai déjà dit que je trouvais que le Rafale est un excellent appareil, et personnellement j'ai plein d'amis français dans ce pays. Maintenant je vais répétez ce que j'ai déjà dit, mais avec un peu plus de détail. Si, je devais choisir, sachez que ce serait Rafale et Typhoon, car à mon sens, les plus taillés et performants pour les missions de bases demandées. Tout le monde sait que les 2 autres ne sont pas les plus optimisés pour l'air-air. On a besoin du meilleur avion possible pour nos missions et c'est tout.

Pour la petite anecdote, à l'époque du choix du F-18, dans une très courte interview télévisée, un journaliste avait demandé au Brigadier Carrel, si l'on aurait pu acheter un meilleur appareil, La réponse fut claire et brève, "oui le F-15, mais pour quoi faire?"

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@Raoul: Pour les principaux projets militaires abandonnés par les US, il y a une catégorie sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Projet_abandonn%C3%A9_des_Forces_arm%C3%A9es_des_%C3%89tats-Unis

avec 177 entrées.
.
Et là, on ne parle que des macro-systèmes, pas des sous-systèmes & bidules embarqués dont on s'aperçoit assez que c'est une impasse... façon Alis.
.
Note que ce n'est pas du tout une critique à l'industrie US, juste un constat que les US font comme les autres et abandonnent des projets qui ne fonctionnent pas, et que comme ces 60 dernières années ils ont été très prolifiques en projets, ils en ont abandonné encore plus.
.
Il faut vraiment que certains sortent de leurs fantasmes et analyse froidement le réel. Dans le domaine militaire, car il n'y a rien de pire que de croire en sa propre propagande pour prêter le flanc à une attaque ennemi qui, lui, ne fera aucun cadeau et exploitera le point le plus faible.
.
Le F35 est détectable par basse fréquence, le Su57 embarque un radar ad-hoc.

Écrit par : pfff | 17/10/2020

@ Grosminet

Je m'inscris en faux dans vos propos. Les avions que vous mentionnez n'ont pas été produits par décision de l'US navy ou Air force. Bien loin des catastrophes industrielles des 2 illustres avions dont je parle plus haut et qui furent à charge du contribuable français ! Inutile de continuer à argumenter sur le F 35 avec vous, vous êtes la pour casser du bois ! J'espère que la suite de son déploiement ne vous fera pas trop mal parceque ça ne fait que commencer ! Et son grand frère qui sortira sans doute un peu avant le Tempest et le NGF finira probablement le travail. Je ne m'en réjouis pas, mais les américains ont une stratégie claire de déploiement, ce que les européens divisés n'ont pas ! Je me suis arrêté à la moitié de votre post trop long ; une habitude chez vous.

Écrit par : Raoul | 17/10/2020

@Raoul : Je cite la Wikipedia Francophone, mais vous avez la version anglophone, avec 171 projets abandonnés pour la seule partie aéronautique, et de nombreux plusieurs revirements de l'US Navy ou de l'USAF à cause d'impasses techniques ou de changements de caps stratégiques.
.
Je ne fais aucune illusion : vous nieraient car il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Écrit par : pfff | 17/10/2020

@ Pffff

Vous n'avez visiblement pas lu votre lien puisque toute sorte de projets s'y retrouvent, bateaux, chars, missiles ! Pour moi arrêter un programme qui va au casse pipe est un signe d'intelligence; le produire à tout prix pour des raisons de prestige comme le Concorde et l'A 380 interrogent ! Concernant le programme du F 35 , il est déjà vendu à 3349 exemplaires, c'est donc tout sauf un programme raté ! A titre de comparaison, le F 16, avion de combat moderne le plus vendu de tous les temps a été produit à 4588 exemplaires !

Écrit par : Raoul | 17/10/2020

@ Raoul: c'est décidément une habitude chez vous,non seulement vous ne lisez pas,mais en plus,vous essayez ENCORE de faire de votre cible un "coupable"...

Je me permets de VOUS citer:
" Citez dont un seul cas ou l'industrie américaine n'a pas réussi à porter un de ces projet à terme ?"
Vous n'avez fait aucune précision sur une production arrêtée avant terme,mais juste de projet avorté....
Ce à quoi je vous ai répondu! des projets que l'industrie américaine n'a pas finis....Pire,je vous cite le dernier en date: ALIS......là aussi je fabule?????



Ce que je reproche au F35,mon cher,est qu'il est vanté par son concepteur comme le meilleur avion du monde,le plus capable en tout,indétectable....hors,plus le temps passe,moins les performances (pas seulement en vol) ne sont pas atteintes (contrairements aux affirmations de LM prétendant qu'elles sont atteintes voire dépassées.....mouais,vous me vendez un F35 avec des restrictions de vol,voire d'utilisation de certaines armes,et vous me dites que ses performances prévues sont dépassées? vous vous foutez de ma gueu*e? )


On le voie par exemple avec divers problèmes connus de longue date et TOUJOURS PAS résolus:
OBBOGS
EOTS dépassé,"serait remplaçable" SI le client le désire (pardon? ) sur les f35 actuels par l'A-EOTS qui sera de série sur les Block4 (qui,je vous le rappelle,ne sortiront pas avant 2026,alors que prévus pour cette année! )....



Concorde une catastrophe industrielle? saviez vous qu'il a été lancé non pas dans un but de faire du chiffre,mais pour une démonstration technologique européenne...
en 1973,juste avant la crise pétrolière,74 commandes (pas mal pour un avion non prévu à être vendu en masse! dont 28 par des compagnies AMERICAINES)...

Airbus étant EUROPEEN,l'échec de l'A380 est un échec EUROPEEN



Le "grand frère" du F35 étant le F22,il ne finira pas grand chose.....
par contre,que le successeur du F35 arrive avant la PLEINE obtention des capacités vendues par LM,ça,c'est plus que probable,même s'il est prévu pour 2045,selon les américains....AU MIEUX ! Les anglais annoncent les premières livraisons du Tempest en 2035,et le démonstrateur du NGF censé voler en 2026 pour mise en service 2038-2040





On peut en parler autant que vous voulez,du F35....à partir du moment où il s'agit non pas de me citer la plaquette publicitaire et autres arguties du constructeur et de "pilotes ravis" qui,que vous le vouliez ou non,n'avoueront jamais que finalement,il est loin d'être ce qui était promis (il est MAINTENANT avéré selon des sources US FIABLES ,les F35 export sont moins performants que ceux des copains us....)...
j'espère que la suite de son déploiement ne VOUS fera pas trop mal,surtout quand il s'agira pour les pigeo....les "clients",de s'en servir contre des adversaires sérieux (il est évident que face à une nation comme le soudan,le F35 serait impérial......"à vaincre sans péril......" )





@ Baz-driver:
vous me rassurez sur mes capacités à analyser les gens.....
J'avais sérieusement eu peur!


les capacités globales du système font partie des performances!
qu'il aie un excellent radar,je veux bien!
qu'il soit furtif face à certaines fréquences (de conduite de tir),je l'admets volontiers!

Mais c'est la LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONGUE liste des défauts,dont beaucoup sont "corrigés" par un simple déclassement,voire,par une restriction,qui en fait un avion raté....un avion qui,au lieu d'assurer la survie à ses pilotes,les envoie au sol avant même un combat réel (cf l'accident de mai 2020)!
Il faut se rendre à l'évidence,ce programme était foutu dès le départ,déjà à cause du cahier des charges insensé,et accessoirement car beaucoup trop ambitieux...

pourtant,il y'avait des choses intéressantes (le MADL,par exemple! ou Alis)

Écrit par : Grosminet | 17/10/2020

@Grosminet. Je ne sais pas trop comment je dois prendre votre capacité d'analyse des gens, me concernant. Mais bon, je ne me lancerai pas dans une bagarre d'égo.

Concernant l'accident de mai, j'ai lu et relu les +de 30 pages du rapport d'enquête, les facteurs décisifs sont humains!!! Mauvaise formation, mauvaises procédures, mauvaises connaissances + fatigue du pilote.. Les facteurs techniques aggravants les plus importants, sont le casque mal aligné, et un simulateur de vol qui ne reproduit pas correctement le comportement de l'avion dans ces circonstances particulières et qui bien entendu aggrave le problème de formation. Deux enquêteurs du AIB ont atteri sans problème dans les mêmes paramètres avec le simulateur, parce que ce dernier est défaillant.

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@Raoul, comme vous pouvez le constater, je ne suis pas toujours en accord avec par exemple Grosminet ou Pfff concernant le F- 35, sans pour autant tomber dans la béatitude sur ce projet. Pour autant lorsque l'on parle de projets abouti ou non, ils ont raison. Et les 171 ou 177 de wikipedia ne sont que la pointe de l'iceberg. Cependant, cela ne veut pas dire que tout a été jeté à la poubelle. On apprend autant de ces échecs que de ses succès !! Certains n'ont pas abouti car les technologies ne l'étaient pas ou trop coûteuses à ce moment précis. Pour autant elles peuvent ressurgir beaucoup plus tard. Et bien entendu, vu leurs moyens financiers et académiques prodigieux, les Etats-Unis disposent d'un avantage certain...

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@Grosminet. Erratum dans un de mes posts précédents. En effet j'ai marqué un réacteur concernant le choix libre qu'auraient fait la Navy et l'Air Force sans la contrainte F-35B. Ce que je voulais dire, c'est qu'ils auraient sûrement choisi une conception bi-reacteurs.

Écrit par : Baz driver | 17/10/2020

@Raoul. Arf... tu es d'un prévisible. Je t'avais répondu avant que d'avoir ta réponse.
.
Donc, dans le détail :
.
Avions militaires annulés par les US :
* https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Cancelled_military_aircraft_projects_of_the_United_States
.
Réacteurs/motuers d'avions annulés par les US
* https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Abandoned_military_aircraft_engine_projects_of_the_United_States
.
Missiles annulés par les US
* https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Abandoned_military_rocket_and_missile_projects_of_the_United_States
.
Et là il y manque encore tous les autres projets, plus les initiatives politiques faillies... Pour ma part, je trouve ça d'une banalité totale, puisque les US sont très actifs, ils se sont aussi plantés très souvent, et ils poursuivent d'abord des objectifs politiques, ensuite des objectifs militaires, et enfin des objectifs techniques. Ces derniers étant au 3e plan, ils sont forcément les plus souvent sacrifiés et il n'y a rien de choquant là dedans.
.
Mais pour Raoul, non jamais projet militaire américain n'a été annulé ! Et pire tu sembles faire passer le projet technique devant l'objectif politique, ce qui est un non sens total.
.
Tu sais Raoul, la défense ce n'est pas une religion et tu ne seras pas excommunié, si tu admets que l’avènement des missiles intercontinentaux - c'est à dire le lancement de Spoutnik - a chamboulé les plans US et à annulé un paquet de projets, que la guerre de Vietnam ne s'est pas tout à fait passée de façon prévue et a donnée lieu à plusieurs changements de doctrines, que la chute du mur de Berlin a réorienté totalement l'effort US vers d'autres objectifs politiques - d'où le F35... et, pour les 30 ans qui viennent, que la montée en puissance de la Chine oblige à un nouveau positionnement US qui devrait faire méditer en Europe.

Écrit par : pfff | 17/10/2020

@Grosminet."Les Israéliens eux même disent depuis, si ma mémoire est bonne, depuis 2016,que la "furtivité" du F35 sera caduque au bout de 10 ans (2026,donc)..."

Voilà typiquement une affirmation gratuite. Cette information, qui ne m'a pas echapée, n'est pas vérifiable. Cela pourrait être autant de l'info que de l'intox. En Israël, autant on est parano sur la protection de l'identité des équipages opérationnels (et là je vous mets au défit d?aller faire un reportage sur une base Israëliene et d'en ramener des photos et des identités sans passer par un contrôle et un palpage stricte à votre entrée et votre sortie), autant les hauts responsables nommés par le politique ne disposent plus de cette protection, et leur crédibilité ne peut être valable que lorsque ils se nomment!!! De plus cette affirmation relève de la boule de crystal. Et encore plus , pourquoi Israel demande encore plus de F-35 y compris des F-35B, alors que les systèmes de communications ou ECM qu'elle développe pourraient être intégrés sur des F-15 ou F-16??

Écrit par : Baz driver | 18/10/2020

@ Baz driver:

INITIALEMENT,Israel "désirait" 75 f35....
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/10/11/israel-le-f-35-sera-l-element-de-surprise-854063.html

A l'heure actuelle,il en ont 50,et réfléchiraient à en commander 25 autres pour un 3ème escadron....donc non,je ne voie pas où ils en demandent encore plus.....


Surtout quand on sait,par exemple,que des avions tels le F117 (détecté ET abattu en 1999) et même le B2 (pourtant BEAUCOUP mieux optimisé que le F35 et détecté en 1999 par le radar nostradamus français) et le F22 "aurait" (vu les sources,j'en doute,mais sait on jamais) été détecté par les chinois en 2016,et le F35 aurait été détecté à 150km de son lieu de décollage par les allemands de Hensoldt:
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/10/11/israel-le-f-35-sera-l-element-de-surprise-854063.html



Accessoirement,en 2013,le premier radar PASSIF MOBILE français volait....hors,si ces co*s de français le font,ne doutez pas que d'autres pays en sont capables....et les radars passif,c'est EXTREMEMENT dangereux pour les "furtifs"


Donc,(et j'avoue ne plus savoir où j'avais lu ça) si Israel annonce vers 2016 que la furtivité du F35 serait caduque 10 ans plus tard,vous pouvez chercher tous les arguments du monde,aucune raison d'en douter,ce ceux qui s'en servent le plus....et comme on sait détecter du B2 (et du F35,selon les allemands ^^ )....
Et vu la crise des américains envers les turc à propos du S400 (alors que bizarrement,le S300 grec ne les embête pas...pourtant,il est censé être incompatible aussi aux normes otan! ),ce n'est sûrement pas pour le plaisir de faire une croix sur un contrat de 100 appareils et de fournisseurs low cost d'éléments ...


c'est quand même fou,depuis 1991,TOUT LE MONDE (même le pauvre paysan du fin fond de la somalie! ) connait les avions furtifs.....et les fan-boys continuent de croire que la "furtivité" reste l'arme ultime de la domination aérienne,ignorant (volontairement? ) que les nations sérieuses étudient les ondes radar depuis des décénnies (depuis au moins les années 50) et connaissent donc AUSSI la furtivité à ces ondes....A un moment,faut revenir sur terre et réaliser que la plaquette pub du constructeur se fout de la gueu**e du monde

Écrit par : Grosminet | 18/10/2020

@Grosminet: Pour les allemands c'est du passif mobile, format de poche (grande poche quand même, mais ça rentre dans un pickup). Bonne chance pour s'attaquer à ce genre de dispositifs.
.
Ah, et cerise sur le gâteau : les grandes ondes se propagent d'un bout à l'autre de la terre contrairement aux faisceaux de plus haute énergie, c'est à dire qu'on peut utiliser des radios basses fréquences émises en Chine pour détecter un avion en Allemagne.
.
Jusqu'au début des années 2010, le problème était la capacité d'écoute et d'intégration de suffisamment de sources suffisamment vite pour réaliser une analyse potable des perturbations de nombreux flux radio. Les progrès dans les FPGA ont eu raison de cette limite ; il y a déjà 10 ans, et les FPGA ont laissé place ou ont été associés à des GPU...
.
D'accord, ce n'est pas une techno pour du djihadiste sahélien sur mobylette (qui réussit néanmoins à tenir tête à plusieurs États) ; mais pour la Russie ou la Chine, ça ne devrait pas être un problème. Dans le pire des cas ils ont 5 ans de retard avec l'Allemagne, ça veut dire qu'en 2020 ils ont quand même cette techno.

Écrit par : pfff | 19/10/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.