09/10/2020

La Chine continue la production du J-15 !

34jpeg.jpeg

L’Armée populaire de libération (APL) a publié cette semaine de nouvelles photos montrant un nouveau lot d’avions de combat Shenyang J-15 « Flying Shark ». Ces images attestent des preuves supplémentaires que l’avionneur Shenyang Aircraft Company (SAC) a poursuivi la production du chasseur multirôle J-15 embarqué, avec au moins deux avions du troisième lot maintenant confirmés comme étant en service.

Ces photos montrent deux appareils attachés à l’Université de l’aviation navale de l’APL en train de rouler au cours d’un vol organisé fin septembre. L'un des chasseurs porte le numéro de production « 0206 » indiquant qu'il fait partie du deuxième lot, tandis que l'autre porte le numéro « 0306 »: une indication qu'il appartient au dernier troisième lot de production. Une deuxième image montre un autre J-15 portant le numéro de production « 0303 ».

La poursuite de l’assemblage d’un nouveau lot d’avions de combat J-15 coïncide avec la mise en service du deuxième porte-avions chinois, le Shandong, en décembre 2019. Environ trois mois plus tard, l’avionneur Shenyang avait indiqué avoir repris la production du J-15. Le constructeur avait publié des images montrant au moins un J-15 peint en apprêt vert, suggérant que l'avion faisait partie d'un nouveau lot.

FG_3757959-JDW-8389.jpg

Shenyang J-15 « Flying Shark » :

Le Shenyang J-15 « Flying Shark » est un avion de chasse embarqué sur porte-avions, dérivé du Sukhoi 33 russe. Bien que pendant un certain temps les rumeurs faisaient état d’un appareil semi-furtif, celui-ci est en fait une copie chinoise, mais dotée d’un équipement entièrement indigène. Pour développer le J-15, la Chine a acquis un modèle de Su-33 en 2001, auprès de l’Ukraine. A ce propos, il faut rappeler que la Russie avait refusé de vendre ce type d’appareil et l’épisode ukrainien avait profondément enragé Moscou à l’époque.
La Chine a activement cherché à acheter des Su-33 en provenance de Russie à de nombreuses reprises, l’offre a été faite en mars 2006, mais les négociations se sont effondrées en 2009, après qu'il fut découvert que la Chine avait développé une version modifiée du Su-27SK désigné Shenyang J-11B, en violation des accords de propriété intellectuelle.

Premier vol :

Le premier prototype du J-15 a effectué, selon l’agence Chine nouvelle, son premier vol le 31 août 2009. Le J-15 est doté de moteurs chinois de type WS-10, l’un des grands défis pour les ingénieurs chinois fut la conception des ailes repliables et le développement des moteurs. Le J-15 dispose d’une queue raccourcie et des trains d’atterrissages renforcés. Le J-15 utilise la technique STOBAR (Short Take-Off But Arrested Recovery), décollant sur la totalité de la piste/pont (incliné au bout) pour décoller et atterrissant avec l’aide d’un brin d’arrêt. Les derniers rapports indiquent que la Chine a développé un radar AESA, qui pourrait être installé sur le chasseur.

j-15-1.jpg

Photos : 1 Shenyang J-15 en vol @ Weimeng 2 La photo avec les N° 0306 & 0206 3 J-15 du lot 1 sur le porte-avion Liaoning @ CCTV

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.