27/09/2020

Le ciel suisse ne sera pas sous tutelle !

119968060_4374440162630043_1745656628184142480_o.jpg

Le Peuple suisse s’est prononcé en faveur de l’achat d’un nouvel avion de combat à une courte majorité. Les avions de combat utilisés depuis 1978 et 1996 seront remplacés par de nouveaux pour un maximum de 6 milliards de francs suisses. Avec le remplacement, notre espace aérien et les habitants de notre pays seront protégés contre les menaces aériennes pendant les 30 à 40 prochaines années à partir de 2030.

Un duel serré :

Si les sondages annonçaient un certain avantage pour le camp du « OUI », les nombreux objets en votations ont attiré les électrices et électeurs en masse. Au moins, la démocratie est respectée. Crise du COVID, fronde climatique et incertitude ont joué dans le vote des suissesses et des suisses. Certains en Suisse romande ont particulièrement été séduit par les arguments du « Non ». Cette campagne a été particulièrement agressive avec de faux chiffres et un argumentaire fallacieux. Je l’ai démontré ici même. Mais au final, le bon sens l’a emporté.  

Le vote de ce jour permet de continuer sur le projet « air2030 » et garanti pour l’instant notre souveraineté aérienne. Pas de mise sous tutelle de notre ciel pour l’instant, mais restons vigilants.

La suite du calendrier :

Le DDPS va pouvoir continuer les travaux d’évaluation avec comme fil rouge :

Novembre 2020 : Remises des secondes offres des avionneurs et des deux systèmes sol-air.

Printemps 2021 : Etudes finales des dossiers.

Décision prévue pour juin 2021 pour l’avion et le système sol-air.

Automne : Présentation aux Chambres Fédérales du paquet « air2030 »

A noter une possible nouvelle initiative du GSsA contre le choix final et qui nous ramènerait encore une fois sur le sujet dans les bureaux de votes. 

D’ici là :

Cette courte victoire nous incite à revoir notre communication sur le projet « air2030 » et d’une manière plus générale sur la sécurité et l’armée surtout en Suisse romande. Il y a encore du travail !