16/09/2020

Boeing avance sur le correctif du KC-46A !

65796_kc-46a-pegasus-refuelling-f-15_79292.jpg

L’avionneur Boeing travaille à la mise à niveau du correctif pour le système Remote Vision System (RVS). Le RVS 1.5 amélioré doit être testé par l’US Air force qui décidera si celui-ci intègrera les appareils ne service ou si, il faut attendre la mise en ligne du 2.0. 

Rappel :

Le nouveau ravitailleur de l’USAF souffre d’un problème de vision. En effet, l’opérateur de ravitaillement en vol travaille depuis le cockpit. Celui-ci doit pouvoir disposer d’une vision directe sur l’avion qui est en cours de ravitaillement. Pour ce faire le système RVS (Remote Vision System) du KC-46A ne fonctionne pas bien, la vision n’est pas acceptable.

Boeing travaille donc à la mise à niveau le RVS avec la version 1.5 et qui doit fournir une image plus nette, a déclaré le 14 septembre la chef du Commandement de la mobilité aérienne, le général Jacqueline Van Ovost. « Mais la question qui subsiste, concerne si oui ou non cela fournirait une capacité opérationnelle supplémentaire ou une sécurité supplémentaire », a-t-elle déclaré.

Van Ovost et le chef du bureau des tests et évaluations opérationnels du Pentagone ont rencontré Boeing le 4 septembre dernier pour un briefing sur le KC-46. Vers la fin du mois de septembre, Van Ovost s'attend à ce que le Pentagone mettre en œuvre un RVS amélioré sans frais pour l'armée de l'air. Le personnel du Laboratoire de recherche de l'armée de l'air participera à la discussion sur la question de savoir si le service devrait poursuivre directement avec RVS 1.5 amélioré ou attendre la mise en ligne du 2.0, a-t-elle déclaré.

De son côté, Boeing a commencé à tester en vol le RVS 1.5 amélioré en juin, qui comprend de nombreuses modifications logicielles et quelques mises à jour matérielles. En cas d’acceptation du RVS 1.5, devrait entrer en service lors du second semestre 2021. La version complète 2.0 devrait-elle être disponible pour la fin de 2023.

Photo : KC-46A « Pegasus »@ Boeing