14/09/2020

Etihad Airways combat le gaspillage alimentaire !

0-1.jpeg

Dans le cadre des efforts pour un meilleurs respect de l’environnement, le transporteur Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis, s'est associée à la start-up de technologie alimentaire de Singapour Lumitics pour tester l'utilisation de la vision par ordinateur et de l'apprentissage automatique, afin de réduire le gaspillage alimentaire à bord de ses avions.

L’objectif :  

Le partenariat permettra à Etihad et Lumitics de suivre les repas en classe économique non consommés à bord des avions, les données collectées seront utilisées pour mettre en évidence les habitudes de consommation et de gaspillage alimentaires sur le réseau. L'analyse des résultats aidera à réduire le gaspillage alimentaire, à améliorer la planification des repas et à réduire les coûts d'exploitation. Le produit Insight Lite de Lumitics suivra les repas non consommés à partir d'un avion lorsqu'il atterrit dans un aéroport. En utilisant l'IA et la reconnaissance d'images, Insight Lite est capable de différencier et d'identifier les types et la quantité de repas non consommés en fonction de la conception des feuilles de repas, sans nécessiter d'intervention manuelle.

0-2.jpeg

Des vols moins polluants :

Cette démarche fait partie des nombreuses initiatives en vue de réduire les déchets et produits non réutilisable à bord des vols commerciaux. De nombreuses compagnies travaillent à réduire la masse de déchets générés par transport aérien. La réduction des déchets et du gaspillage alimentaires est devenu une priorité pour les compagnies aériennes. Les initiatives se multiplient, au Portugal la compagnie

Hi Fly veut atteindre l’objectif de vols entièrement exempts de plastique d’ici la fin de l’année. Ryanair de son côté, a récemment pris la décision d’éliminer les plastiques non recyclables de ses services d’ici 2024. Kantas veut réduire de 75 % les déchets qu’elle produit, d’ici la fin de l’année 2021. L’objectif de s’attaquer au gaspillage alimentaire fait partie de d’un long processus de remise en question du fonctionnement de notre société. Le retour des vols commerciaux se font avec des initiatives de sécurité spécifiques à cause du COVID, mais le passager découvrira également de nombreuses nouveautés liées cette fois à la préservation de notre environnement.

plateau-repas-dechets-plastique_shutterstock_446104528.png

 Photos : 1 B787 Etihad Airways 2 le système de Lumitics @ Etihad Airways 3 Plateau repas type @ Reuters 

 

Commentaires

A moins d'obliger le client qui commande un plat à le consommer entièrement, que ce soit dans un avion ou au restaurant, y compris chez chez-soi -même, on ne combattra jamais le gaspillage alimentaire....

Écrit par : Baz driver | 14/09/2020

@Baz Driver: Donc à vous lire il ne faut rien faire ? Il a y l'éducation des masse, ce que l'on a oublié d'une part. Mais de l'autre l'étude des préférences alimentaires par région permet églement de supprimer ou diminuer certains aliments qui sont systématiquement laissé par le client. Nous avons ici une étude des habitudes qui justement servira à mettre en place des actions futures en vue d'une diminution du gaspillage. Une très bonne action.

Écrit par : Florence | 14/09/2020

@Florence. Je n'ai pas dit qu'il ne fallait rien faire. Bien sur que l'education fait partie du problème. Mais moi personnelement, à la maison, j'utilise et je consomme les restes de chaque repas avec ma famille. Vous croyez que les restaurants et les avions pourront servir des restes à leurs clients????

Écrit par : Baz driver | 14/09/2020

Je pense qu'il y a 2 types de déchets:
- les plateaux non servis
- les restes sur les plateaux servis aux passagers et équipages

Peut-être qu'une possibilité serait de pouvoir choisir à l'avance ce que l'on souhaite parmi les alternatives,
ce qui au moins minimiserait les déchets du type "j'aime pas".

Ensuite effectivement ce type d'études sur les réalités peut être très intéressant pour adapter le type et nombre de plateaux.

Écrit par : Pedro PAIVA | 15/09/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.