06/09/2020

Le M-346 est incapable d’assurer une simple police du ciel, la preuve :

Air2030.jpg

Les milieux qui contestent la nécessité pour la Suisse d’acquérir de nouveaux avions de combat, en vue de remplacer à partir de 2030 sa flotte de F/A18 « Hornet », affirment que des « jets de luxe » ne sont pas nécessaires pour un service de police aérienne crédible. Selon eux, notamment les représentants du Parti socialiste suisse, l’avion d’entraînement Leonardo M-346 offrirait « des performances suffisantes au travail de police aérienne suisse ».

Dans son INFO flash #22 du 4 septembre 2020, le Forum Flugplatz Dübendorf a publié une simulation de mission de police aérienne, opposant le Leonardo M-346 au F/A18 « Hornet » actuellement en service au sein des Forces aériennes suisses. Cette simulation respecte comme condition de départ une Quick Reaction Alert de 15 minutes, communément appelée QRA-15, celle maintenue à toute heure par l’OTAN, donc tous les pays qui nous entourent et adoptée par la Suisse pour l’état de préparation et le mode opératoire de ses Forces aériennes.

Situation de départ de la simulation :

Le service de police aérienne est assuré depuis la Base aérienne de Payerne, dès lors que par égard pour la région touristique du Haslital, les Forces aériennes suisses concentrent leurs opérations de vol depuis Payerne pendant la période estivale. Un avion de ligne en l’occurrence un Airbus A319  s’apprêtant à transiter par l’espace aérien suisse le long de la voie aérienne sud-nord doit être contrôlé.
L’alarme est déclenchée à Payerne lorsque que l’avion cible se trouve encore à 50 km au sud de la frontière nationale.
Le jet chargé de mener la mission de police aérienne décolle de Payerne dans les 12 minutes qui suivent l’alarme, à ce moment, l’avion cible a atteint la région du lac des Quatre-Cantons.

votation 27 septembre,nouvel avion de combat,oui aux avions de combat,police aérienne,blog défense,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation,aviation militaire

Résultat de la simulation (avec décollage depuis Payerne) :

Un avion d’entraînement Leonardo M-346 ne réussira à atteindre l’avion cible qu’en-dehors de l’espace aérien suisse, bien au-delà de Schaffhouse.


Un avion de combat F/A-18 « Hornet », volant à 90 % de sa vitesse maximale, interceptera l’avion cible dans la région de Kloten.


Certes, si l’équipe au sol et le pilote du F/A-18 « Hornet » utilisaient la totalité des 15 minutes requises pour un décollage en alerte, le point de rencontre avec l’avion cible se déplacerait au-delà de la frontière nord du pays, mais cela serait encore pire avec le Leonardo M-346.

Normes QRA : 

QRA 15: décollage en maximum 15 minutes, en général 10 - 12 pour les hornet.

QRA 3 : décollage en 3 minutes pilote dans l'avion, moteur en éteint .

La norme QRA est adaptée en fonction  de la situation, en cas de crise grave ,les avions sont maintenu en vol 24/24.

Commentaire :

Pour mener de telles missions de sûreté d’un espace aérien, un État qui entend rester souverain sur son espace aérien a besoin d’une défense aérienne fonctionnelle, dotée d’avions de combat modernes et performants, même en temps de paix. Les avions d’entraînement proposés par les adversaires aux avions de combat à hautes performances coûtent certainement moins cher que les quatre avions évalués actuellement par la Suisse dans le cadre du projet Air2030, mais comme ils se révèlent à l’évidence inaptes à remplir ne serait-ce qu’une mission de police aérienne simple, les acquérir consituerait donc un gaspillage pur et simple de l’argent du contribuable.

Par ailleurs, l’argument d’acheter des Leornado M-346 pour les engager en complément de notre flotte actuelle de 30 F/A-18 « Hornet » afin de les « économiser » et les « tirer en avant » le plus possible ne tient pas : faudrait-il encore que le Leonardo M-346 arrive à intercepter un avion cible volant à Mach 0,8 et 10’000 mètres d’altitude pour savoir si un F/A-18 « Hornet » n’aurait pas mieux fait l’affaire. Dans le cas contraire dépêcher un F/A-18 pour déterminer, si c’est une mission pour le Leornado n’entraînerait aucune réduction des heures de vol de nos F/A-18 « Hornet » qui atteindront leur fin de vie utile en 2030.

Enfin, affirmer que le manque de performances notamment en vitesses pure et ascensionnelle du Leonardo M-346 pourrait être compensé par une collaboration accrue avec nos voisins afin d’augmenter notre délai de pré-alerte, relève de la méconnaissance de la collaboration résultant de la gestion intégrée de l’espace aérien européen à laquelle la Suisse est partie prenante.

Pour en lire plus sur la problématique de la police aérienne, nous vous reportons à nos articles rassemblés sous le #hashtag Police aérienne.

votation 27 septembre,nouvel avion de combat,oui aux avions de combat,police aérienne,blog défense,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation,aviation militaire

Le M-346 ne dispose pas des capteurs modernes (radar à balayage électronique AESA,  infrarouge longue-portée IRST) capablent d'engager des avions, des missiles, ni mèmes des drones. Il s'agit d'un appareil école capable uniquement d'engagements contre l'antiguérillas, soit l'attaque au sol légère. Son radar à antenne mécanique est déjà totalement dépassé. 

Les opposants n'ont de cesse que d'avancer de fausses informations, il est grand temps de rétablir les vérités!

 

 Sources :  reproduction augmentée  de l'article  "Air2030 – Mission de police aérienne : le Leonardo M-346 sous la loupe" publié sur www.luftverteidigung.ch ; "Article original" : https://luftverteidigung.ch/fr/air2030-police-aerienne-le-leonardo-m-346-sous-la-loupe/

 

Photos: F/A-18 en montée pour une interception @ DDPS

 

 

Commentaires

Il convient également de se rappeler que ses mêmes opposants qualifiaient le Gripen en 2014 d'avion de papier. Par contre aujourd'hui, ils n'ont aucune gêne à affirmer que le M346 n'a pas les capacités mais qu'il l'aura soi-disant prochainement. Bref, c'est navrant de constater ce manque de cohérence de leur part.

Écrit par : Wolff | 06/09/2020

Voila une démonstration simple et limpide
Merci

Écrit par : Romain | 07/09/2020

Merci beaucoup pour cet article !
Une pièce de plus à montrer aux personnes qui penseraient encore que les capacités du M-346FA seraient suffisantes.
Dans une traversée d'Est en Ouest, ils arriveraient peut-être à intercepter l'appareil avant qu'il ne sorte des frontières, avec un peu de bonne volonté des pilotes "Diaboli" bien sûr...

Écrit par : Jo-ailes | 07/09/2020

@Mani : J’ai bien compris que vous êtes un opposant et non il n’y pas de contre vérités et visiblement vous connaissez mal le sujet (volontairement ou non), mieux vous ne savez pas lire vos propres liens :

1) Oui notre défense se doit d’être d’un niveau de nos voisins pour être prise au sérieux, permettre à nos avions de communiquer avec ceux des voisins et d’agir en collaboration.

2) Non, il ne s’agit pas d’avoir « juste Rafale ou Eurofighter avec quelques M346 FA vitesse 1065 km/h et quelques M 345 ». Car les M345/345 ne peuvent pas assurer la Police du ciel d’une part et seraient des doublons en matière de formation étant donné que l’avion formateur en Suisse est le Pilatus PC-21.

3) Non, le M346 ne peut pas recevoir différent radar, le sien le GRIFO-346 est un dérivé du Grifo-S (7) à antenne mécanique. (c’est écrit noir sur blanc

Écrit par : Pk | 07/09/2020

Il ne s’agit pas d’acquérir de nouveaux avions de combat, mais d’abolir l’armée. Il ne s'agit pas d'aider les entreprises en difficulté, il s'agit de nationaliser l'économie ... est-ce si difficile d'être honnête? Mais le PS ne vous le dira jamais en face !

Écrit par : Phil | 07/09/2020

Juste par curiosité.
D’où leur est venu l'idée de proposer cet aéronef ??
Ils se sont basé sur quelle étude technique pour l'inclure dans le débat ??
Ou est-ce un lobbying d'Aermacchi auprès du PS Suisse ??
ça m’étonne qu'un politique parte en croisade sans éléments techniques, sans connaissances, ou sans en discuter avec l'état major, il y a bien quelqu'un qui les a renseigné quand même,.... non ??

Écrit par : MBMW | 07/09/2020

Bonjour,
Cela fait plusieurs fois que l'on nous signale votre blog comme tenant des propos révisionnistes sur la politique du parti socialiste suisse.
Vous trouverez ci-dessous un lien vers nos positions en matière de renouvellement d'avions de combat. J'exhorte le responsable de ce blog à la modération d'usage, afin de ne pas véhiculer une image trompeuse, caricaturale ou mensongère de nos positions en la matière.

Michael Sorg.


https://www.sp-ps.ch/fr/kampagnen/recoltes-de-signatures/nouveaux-avions-de-combat-trop-cest-trop

Écrit par : M.S. | 07/09/2020

@MBMW. Bonnes questions, j'avoue ne pas connaître les réponses exactes, par contre on peut imaginer quelques pistes...

"D’où leur est venu l'idée de proposer cet aéronef ??"
Je pense que pour les parlementaires du PS, il était plus prudent de ne pas partir en "frontal" contre cet achat. En proposant une option à la fois irrecevable par l'Armée (évaluations déjà effectuées et appareil ne répondant pas aux spécificités), mais pouvant séduire un certain nombre de personnes non informées, ils augmentaient leurs chances de faire capoter l'achat en recueillant des voix au sein des indécis.

"Ils se sont basé sur quelle étude technique pour l'inclure dans le débat ??"
Probablement pas grand-chose, ils avaient besoin d'un avion bon marché, c'est tout. Cette médiatisation a été effectuée soit disant par une entreprise spécialisées qui ne semble pas exister réellement (PK a plus d'infos là-dessus).

"Ou est-ce un lobbying d'Aermacchi auprès du PS Suisse ??"
Je ne pense pas que ce soit venu de Leonardo. Mais du moment que des parlementaires suisses s'intéressent à leur appareil, ils auraient eu tors de ne pas croire en leurs chances. Malheureusement pour eux, il est évident que de toutes manières le PS s'opposerait également à l'achat du M-346... ^^

"ça m’étonne qu'un politique parte en croisade sans éléments techniques, sans connaissances, ou sans en discuter avec l'état major, il y a bien quelqu'un qui les a renseigné quand même,.... non ??"
Sans en discuter avec l'Etat-Major, ça j'en suis certain. Pour le reste, les éléments techniques et les connaissances, tout le monde peut les trouver dans les médias, sur internet, etc. Ils auraient aussi pu citer 2-3 autres appareils d'entrainement armés, mais ils auraient probablement moins séduits les suisses.

Perso, je trouve que c'est un joli coup de désinformation qu'ils tentent là et j'espère sincèrement qu'il ne suffira pas à faire capoter cet achat.

Écrit par : Jo-ailes | 07/09/2020

Monsieur,

Après lecture de votre article, je suis effaré par le degré de manipulation et d'inexactitudes que vous véhiculez sur votre blog par rapport aux positions réelles du PS suisse concernant le dossier des nouveaux avions de combat.
Je constate que la désinformation ne provient pas des avis postés mais de la rédaction même de plusieurs articles dont vous semblez responsable.
Je me dois donc de déposer séance tenante une deuxième plainte contre votre responsabilité éditoriale auprès du département fédéral intérieur.

Michael Sorg.

Écrit par : M.S. | 07/09/2020

@Michael Sorg, il n'y aucun commentaire haineux ou révisionniste sur ce forum, ceux-ci sont filtrés. Par contre, nous sommes dans une démocratie et chacun à le droit de s'exprimer. Bien à vous
PK.

Écrit par : Pk | 07/09/2020

@ Michel Sorg, mes articles étant tous liés à mes connaissances aéronautiques ou en lien comme ci-dessus à des contacts spécialisés dans le domaine, je vous laisse libre de vos actes. Mais sachez que je ne me laisserai pas intimider.

PK.

Écrit par : PK | 07/09/2020

Bonjour les Amis
Je pense que vous déplacez trop de courant d’air contre le PS ou le GSSA, ces gens ne veulent plus d’armée point barre.
L’aviation est la branche la plus chère, si on élimine sa l’armée existe plus car une armée sans couverture c’est la fin.
Le but et de plus d’avoir d’avion et le reste de l’armée tombe tout seul.

Écrit par : jean | 07/09/2020

@Michael Sorg. : Merci pour votre lien.

J'avoue que je suis généralement très proches des milieux de gauche, pour lutter en faveur des assurances sociales et autres projets destinés à protéger les plus défavorisés. En parralèle, je suis un passionné d'aviation en général (et oui, ce n'est pas forcément incompatible). Je peux vous dire que si très souvent je suis énervé contre les diverses campagnes de désinformations menées par la droite au sujet du social, mes connaissances aéronautiques m'amènent à être particulièrement déçu de cette campagne de désinformation que mène la gauche.

Je ne reprendrai que quelques points :
- "Les 24 mia de francs manqueront ailleurs."
Ce chiffre semble surrestimé, mais il sera de toutes façons pris sur le budget normal de l'Armée, donc non, il n'est de toutes façon par prévu pour le social ou la formation.

- "Pourquoi des avions encore plus chers que le Gripen qui avait été refusé?"
Parce c'est la gauche qui a exigé qu'un avion "de papier" ne soit pas choisit et que c'est pour cette raison que le Gripen E, qui aurait été moins cher mais qui n'est qu'au stade de finalisation, n'a pas été retenu. Et parce que non seulement le M-346 n'a pas les capacités demandées, mais parce qu'il est encore un avion de "papier" et ne pouvait donc en aucun cas être évalué.

- "Pourquoi encore plus d'argent pour acheter ces appareils?"
Parce que maintenant, grâce à la Gauche, il faut non seulement acheter les remplaçants des Tiger II (qui auraient dû être voté en 2014), mais également de nos F/A-18 qui s'usent d'autant plus vite qu'ils seront les seuls à devoir effectuer les missions de police aérienne jusqu'en 2015 au moins.


Quoiqu'il en soit, je pense que pour ces votations, le PS, comme la Gauche en général, devrait concentrer son énergie sur des sujets autrement plus importants que de faire économiser de l'argent à l'Armée sur l'achat d'avions (pour quoi au juste, des améliorations dans l'équipement de l'infanterie, renouveler l'artillerie ou remplacer nos Leopard2 ?). À mon avis, le congé paternité, les déductions fiscales, la libre circulation et le salaire minimum à Genève, par exemple, devraient être prioritaires pour des personnes qui se disent vouloir protéger les plus démunis!

Écrit par : Jo-ailes | 07/09/2020

@PK:
Nos opinions politiques ne sont pas évoqués dans ce blog, et heureusement d'ailleurs que vos lecteurs "intelligents" ne mettent pas en avant leur tendance politique.
N'étant même pas suisse, et étant un démocrate européen convaincu, Donc pour moi, des menaces de parties politiques sur ce type de sites, s'apparentent à une tentative de censure (La liberté d'expression et la base même de toute démocratie).
Aussi, je suis de tout cœur avec vous, et surtout, je suis pour une suisse bien équipée, dans une Europe de l'ouest plus forte et indépendante technologiquement (j'en ai trop dis la......lol).
Bon courage
PS: C'est la première fois de ma vie, que je vois un parti politique s'inviter dans un blog. ça a ses travers, mais je suis admiratif de votre démocratie suisse :-)

Écrit par : MBMW | 07/09/2020

@Michael Sorg
Très sincèrement, le PSS est un parti gouvernemental qui présente dans ses statuts l'abolition de l'armée. Difficile de passer ce fait sous silence, malgré vos dénégations. Ce n'est pas de la faute des lecteurs de ce blog non plus si la position du PSS est intenable en pratique, étant à la fois obligé de marcher un pied tourné à gauche et un autre placé dans le CF. La quadrature du cercle !

Le MB-346 que votre parti proposez en sous-main ne tient pas une seconde la route pour l'usage qu'un pays en Centre Europe peut être amené à en faire et je vous rappelle que si l'on en est arrivé là où nous en sommes, c'est parce que vous et votre parti avez refusé le Gripen il y a 6 ans.

Dans les années 70, vous étiez déjà contre le F5 et en 1995, vous étions également contre le FA-18. C'est la démocratie, mais je le rappelle quand même.

Difficile donc de tenir le PSS comme un parti parfaitement respectable en matière de défense et vos menaces sont particulièrement malvenues vu qu'aucune opinion politique n'est exprimée ici. Si ce n'est que nous aimons notre pays. Est-ce devenu par hasard suspect à vos yeux de militant PS ?

Question: quelle solution en matière militaire au sens large seriez-vous prêt à soutenir en votations, à part l'abolition de l'armée ?

Autre question : êtes-vous conscient que la politique du PSS affaiblit l'image et la politique de la Suisse dans le monde, nous faisant passer aux yeux des autres comme un peuple habilement profiteur d'une situation de paix garantie par d'autres et donc, que nous ne sommes nullement solidaires des efforts de nos voisins pour que nous soyons prospères chez nous ?

Dernière question (si seulement...) : êtes-vous conscient du prix à payer un jour si nous devenions dépendants des autres pour notre sécurité sur notre sol ?

Je précise que je ne fais pas partie de la ligne éditoriale de ce blog spécialisé en aviation, mais que je suis solidaire de lui face à ce manque de respect vis-à-vis de tout ce qui pourrait être contraire à vos opinions. Vos menaces ont les mauvais relents d'une histoire hélas encore trop fraîche, parsemée de goulags.

Écrit par : BadCox57 | 07/09/2020

@Jo-ailes :
.
Ce qui est curieux dans ce débat, pour les gens de gauche, est précisément le démantèlement de l'armée, supposément pour récupérer ces fonds et les utiliser pour les plus pauvres.
.
Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que la conséquence ne sera pas d'aider les plus pauvre, mais de baisser l'impôt, et donc de baisser mécaniquement la puissance de L’État, ce qui est in fine une politique de droite libérale tout à fait basique.
.
Celle-ci a mise en œuvre par les pouvoir de droite des pays Européens depuis la chute de l'URSS, avant un lent réveil au milieu des années 2010 à la faveur de la politique internationale.
.
Donc bon, PS => démantèlement des armées => moins de pauvres... Ca ne s'est jamais vu dans l'histoire. Par contre mois d'armée => moins d'impôt => plus pour les riches, c'est quand même nettement plus habituel.

Écrit par : pfff | 07/09/2020

@Michael Sorg

Votre lien ne présente aucun élément factuel nouveau. Et encore moins par rapport à cette simulation. Vous allez porter plainte pour quoi? "tentative de démonstration chiffrée"...? En outre, M. Kümmerling n'est pas l'auteur de cette simulation, il en relate simplement la démarche et les conclusions.

Je suis assez d'accord avec les autres intervenants: votre commentaire sent relativement mauvais parce que vous menacez l'auteur d'un blog reconnu pour son expertise dans le milieu. C'est si pénible que ça d'avoir des connaisseurs qui relaient leur savoir?

Expliquez-nous plutôt ça, au lieu de porter des accusations fallacieuse:
https://blogs.letemps.ch/alexis-pfefferle/2020/01/13/air2030-acamar-la-mysterieuse-societe-americaine-de-consulting-du-parti-socialiste-suisse/

https://www.meta-defense.fr/2019/11/14/un-think-tank-americain-propose-des-conclusions-discutables-au-sujet-de-la-defense-aerienne-helvetique/

http://www.aeronautica.difesa.it/organizzazione/REPARTI/divolo/Pagine/4Stormo.aspx

Bonne lecture.

Écrit par : jp_perfect | 07/09/2020

@Michael Sorg,
Vous avez la possibilité de répondre à ces articles. Pourquoi vouloir museler une opinion? Vous faites du mal aux socialistes en proférant des menaces, c'est digne des extrêmes.
Si vous restiez sur le contenu, vous auriez bien plus de crédibilité.
...
Quant à parler de "révisionnisme", apprenez le contexte de ce terme, et ne l'utilisez plus pour des cas aussi mineurs que celui-ci.
Et concernant votre commentaire, en quoi caricaturer (selon votre opinion) est illégal? La liberté d'expression en suisse est garantie par la constitution, donc porter plainte ne servira à rien. Dans ce cas de figure, il ne dit rien d'illégal (au pénal). Et il n'y a pas non plus de diffamation, il y a simplement une opinion qui est partagée.
Quant à l'attaque contre le PS, elle est inexistante. Il s'agit de défendre l'opinion comme quoi l'aviation de chasse moderne est nécessaire, et chaque article a cela pour sujet. Et oui, le PS est le parti qui combat cet achat, donc oui, PK réitère le fait qu'il est contre l'opinion des socialistes, et il explique en quoi le discours du parti est incohérent selon son opinion.
...
Maintenant, sur le contenu, vous lui reprochez de dire des contre-vérités:
- Le PS parle de budget retiré aux retaites, etc... Il se trouve que l'armée a un budget ordinaire et que l'achat des avions sera prélevé sur ce budget. Donc non, acheter des avions de combats ne changera rien à la situation actuelle. En réalité, entre l'aviation et la capacité de venir en aide en cas de catastrophe, c'est la seule utilité de l'armée en temps de paix, autant utiliser cet argent pour cette raison que pour des blindés inutiles
...
- Le bilan carbone est une absurdité. Le bilan carbone doit être amélioré là où il est possible de faire mieux. Et il se trouve que les avions de combat consomment bcp, et qu'il n'y a pas d'alternative. Que ce soit la France, l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche qui gèrent notre espace aérien, et que l'on paiera, il est probable que les émissions soient inchangées.
Je suis pour une politique écologique forte. Mais c'est sur la consommation qu'il faut agir. Pas sur la sécurité.
C'est comme les écologistes qui veulent des masques réutilisables en période de COVID alors que ces masques ne filtrent rien du tout... C'est pas pour la sécurité qu'il faut faire de compromis. Ca ne changera rien à la pollution globale. Relativement aux voyages des Suisses c'est minime.
...
- Quant à l'argumentaire sur le fait qu'il s'agirait d'un avion de combat de luxe. C'est en effet faux. Le PS fait volontairement l'erreur, ou alors n'est pas compétent pour juger de ce qu'est un avion de combat.
Le F/A 18 n'a plus de mise-à-jour disponible. Et les pièces détachées arrivent au bout. Ménager les F-18 c'est ce qu'il faut faire déjà pour atteindre 2030.
Garder les avions de chasse longtemps, c'est possible quand on est le pays producteur et que les constructeurs y ont un intérêt économique.
Il se trouve que les autres pays occidentaux utilisant le F/A 18, l'Espagne, la Finlande, l'Australie, le Canada et les USA l'ont soit mis en réserve, soient ils sont en train de le remplacer, ou alors ils planifient son remplacement pour 2030. Et tous les pays cités le remplacent par des chasseurs (soit Eurofighter, Rafale, Gripen, F-18 Advanced Super Hornets, ou F-35). Quand on veut faire différent, c'est parfois qu'on fait faux.
Les socialistes proposent des avions d'entraînement, ou des avions d'attaque, ce qui en réalité signifie attaque au sol.
Les M346 et T50 sont de bons appareils pour des missions d'attaque en cas de conflit asymétrique.
...
- Autres inexactitudes du document de base du PS:
1. "La disponibilité des avions de combat légers est beaucoup plus élevée que celle des avions de combat de luxe"... En utilisant le F-35 comme référence, c'est normal qu'un appareil d'entraînement moins performant et moins complexe soit plus disponible qu'un appareil qui n'est pas au point. Mais qu'en est-il face au Super Hornets, Rafale ou Gripen par exemple? Pas de source, donc difficile de savoir d'où sort cette affirmation
2. "Les avions de combat légers peuvent décoller immédiatement à partir d'un départ arrêté"
Donc pour vous, il faut des pilotes dans le cockpit en permanence? Il va en falloir des dizaines pour rendre cela possible...
3. "Les avions de combat légers ont un temps de séjour dans l'air trois à quatre fois plus long que les avions de combat de luxe"
Le M346 a une capacité avec des bidons externes de 4 heures en vol. Mais cela sans capacité d'armement en plus...
Le Rafale lui peut effectuer 4 heures 25 minutes avec capacité d'armes air-air en plus. Le Rafale peut parcourir 3'700 km avec 3 bidons, à 870 km/h en "ferry flight", on arrive à plus de 4 heures. Par contre, le M346 effectue au max 2722 km.
Je ne vois pas d'où sort l'info partagée par le PS...
4. avion de combat "de luxe"... Ce n'est pas un terme pertinent. C'est un avion de combat capable de faire face à d'autres avions de combat. Il se trouve que l'armée pour un pays riche est une assurance que l'on paie en cas de problème. Et la Suisse est riche.
Et il se trouve aussi que le monde est dans une phase similaire aux années 30, avec montée des extrémismes, des tensions au sain des pays proches et partout. Maintenir des compétences et avoir des avions à jour permet de savoir se défendre si nécessaire. Sans ça, aucune indépendance et neutralité suisse n'est possible.
5. "Avec cet armement, il n'est pas nécessaire qu'un avion supersonique couvre l'espace aérien suisse. Tout avion qui s'écarte de sa trajectoire tirera ses conclusions s'il est menacé par des armes dont la vitesse est plusieurs fois supérieure à celle du son. "
Donc le PS suggère qu'il faudra abattre à distance un appareil sous prétexte qu'il s'écarte de sa trajectoire? Un problème technique serait donc synonyme de morts? Aucune personne ne tirerait sur un avion plein de passager sans savoir ce qui se passe à bord.
L'armement d'un avion de combat est équivalent à l'arme d'un policier. C'est un ultime recours à utiliser si rien d'autre n'est possible. Et si on a la certitude que la personne visée ait la volonté de mettre en danger l'appareil.
Je ne vois pas comment un parti politique peut dire une telle chose aussi violente.
...
6. "La Conseillère fédérale Viola Amherd a déclaré au Conseil national : si la durée de vie du F/A-18 Hornet est prolongée, à partir de 2030 la Suisse sera le dernier pays où cet avion sera encore en service. C'est tout simplement faux : le Canada a décidé en juin 2020 de moderniser 36 F/A-18C/D de sa flotte actuelle pour un milliard de dollars et de poursuivre leur exploitation au moins jusqu'en 2032."
D'accord, ce sera 2032. Et donc, ensuite?
La modernisation de 1 milliard est un coût énorme en réalité. Le Canada DOIT moderniser cet appareil et payer son coût de développement. Le F-18 n'est plus à jour dans sa version C/D. Pour ne pas être loin derrière les autres appareils potentiellement menaçants, le Canada a commander 50 missiles, 38 radars AESA, et c'est tout...
C'est cher pour des avions bientôt retiré du service. Et le Canada se retrouve piégé, obligé d'investir dans une vieille flotte car elle est dépassée, sachant qu'elle va le changer d'ici peu. C'est de l'argent investi à perte. Pas sûr que ce soit une référence.
...
7. "Dès 2016, le Canada a signalé que des F/A-18 ont jusqu'à 8000 heures de vol. La Suisse modernise actuellement ses F/A-18 pour un coût de 450 millions de francs (approuvé dans le programme d'armement 2017) afin de prolonger la durée de vie de nos F/A-18 de 5000 à 6000 heures de vol.10 Le Canada prouve: on peut faire mieux."
Le Canada n'a pas les mêmes contraintes. Les vols sur des milliers de km sans manœuvre particulières n'usent pas les avions de la même manière que les atterrissages en zone montagneuse, et que les entraînements sur de petites surfaces qui entraînent une fatigue plus importante de la structure.
Partir du principe que c'est la même chose est un peu simpliste.
...
Je pourrais continuer longtemps encore. Mais l'honnêteté du PS me semble limite pour le coup, donc attaquer PK pour une partialité (qu'il assume d'ailleurs), en démontant factuellement que les arguments du PS sont trompeurs.
Si la Suisse avait acheté les Gripen pas cher il y a qques années, les F-18 auraient tenu plus longtemps, et on aurait l'appareil ayant de loin le meilleur rapport qualité prix de sa génération. Ici on n'a pas la possibilité de l'acheter à cause de cette votation précédente.
Et en cela, vous êtes un peu malhonnête. Si l'armée avait proposé le M346, vous auriez proposé le PC21.

Écrit par : Fab | 07/09/2020

@PK je pense vraiment que ce Sorg n'est qu'un troll.

Néanmoins, je me pose toujours la question de l'intérêt pour les forces suisses de développer la composante d'attaque au sol, surtout avec le relief que vous avez chez vous.

Écrit par : nibua | 08/09/2020

@Nibua : il y toujours eu une composante d’attaque au sol et ceci jusqu’en 1994 avec le retrait des Hunter. Depuis nous avons laissé tomber. Cependant, bien que ce ne soit pas « la » priorité il manque ce qu’on appelle la compétence. L’objectif ne concerne pas des frappes à longue distance mais l’appuis au sol avec des moyens de ciblage modernes. Sans oublier la reconnaissance et le brouillage électronique. Les montagnes ne pas si gênantes, les exercices de tir en montage a l’Axalp le montrent.

Écrit par : Pk | 08/09/2020

Concernant l’attaque au sol, elle est justement importante dans un relief comme en Suisse: les bombes des avions peuvent être largués là où les obus d’artillerie ne peuvent pas arriver à cause du terrain montagneux justement.

Écrit par : Jan Imhof | 08/09/2020

@Pk. Je suis parfaitement dégoûté par le fait qu'un politicien d'un parti se revendiquant de la "démocratie" utilise l'intimidation voir la plainte pénale contre vous et ce blog, alors que votre argumentaire est parfaitement valable. A tous sur ce blog: ceci est une raison de plus pour convaincre votre entourage de voter oui aux avion de combat ce 27 septembre. Non à la censure et l'intimidation !!!!

Bien à vous Et courage.

Écrit par : Baz driver | 09/09/2020

Effroyable de voir que quelqu'un se disant être le co-secrétaire général du PSS se permette de menacer des plaintes pénales pour des avis sur la position officielle du parti national. Merci la démocratie et la liberté d'expression des défenseurs de l'aviation militaire suisse, on se croirait au temps du KGB avec des menaces pareilles.

Et j'ai vérifié, il y a bien un Michael Sorg au PSS et il a un compte twitter. Reste à voir si quelqu'un se fait passer pour lui ou pas.

Écrit par : Noth | 09/09/2020

@North. Attention, ce n'est peut être pas lui, soit qu'il ait délégué, soit que quelqu'un se fasse passer pour lui ; vous ne pouvez pas savoir combien de fois ça m'est arrivé.

Écrit par : Dark Vador | 10/09/2020

@ Michael Sorg

Fab a très bien résumé les toutes les incohérences de votre argumentaire (c’est les raisons pour lesquelles je ne suis pas le PSS sur ce referendum).
Mais bon, votre DNA vous pousse au referendum. C’est notre démocratie et c’est bien.
Ce qui est moins bien, ce sont les demi-verités de votre campagne (et je suis poli).

Je rajouterai juste que votre comité ignore le facteur temps. Il faut plus de 10ans pour reconstruire une force aérienne (demandez à l’Ukraine).
Donc si nous balançons nos Forces Aérienne, on devrait prévoir ce qui se passera dans 10 ans.
Vu la situation actuelle, ce n’est pas le moment. Nous ferions quoi quand un de nos voisins patrouillera régulièrement illégalement au dessus de nos têtes ? On tire? Comme en Floride?

Moi aussi j’aimerais bien vivre dans une monde pacifique, où il ne faudrait pas allouer des budgets pour des armées et du matériel militaire. Mais c’est une utopie!
Les rapports de forces semblent être la norme dans la nature...hélas.
Vous avez pourquoi l’Autriche a acheté des Eurofighter? En 1991, l’aviation yougoslave violait la l’espace aérien pour éviter la DCA slovène....
Regardez donc les archives Autrichiennes de l’année 1991 (un petit coup de pouce : https://orf.at/v2/stories/2345934/2345931/) afin de comprendre les conséquences d’un renoncement à défendre *notre* espace aérien.

Écrit par : Al&X | 10/09/2020

@ Michael Sorg
J‘ai retrouvé ceci... pusiqu‘il y a un membre du comité dans les lecteurs de ce blog, profitons-en.
Voici ce qui se passe quand on coupe les ailes aux Forces Aériennes, et que ce qui ne devait jamais arriver se produit:
http://www.airpower.at/news02/1022_violations/index.html?http&&&www.airpower.at/news02/1022_violations/violations06.htm

Écrit par : Al&X | 13/09/2020

J'ai encore une question concernant le schéma avec la carte (illustration #2). Il est noté "Standort des Objekts zum Zeitpunkt des Alarmstarts in Payerne" avec un point situé aproximativement au-dessus d'Altdorf. Mon allemand très approximatf me ferait penser que l'appareil à intercepter se trouverait à cet endroit au moment où retentirait l'alarme à Payerne, est-ce juste? Ou est-ce au moment où les intercepteurs décolleraient, ce qui me semblerait plus cohérent ?

Écrit par : Jo-ailes | 14/09/2020

Je viens de lire un article ( https://www.lematin.ch/story/la-vraie-bataille-du-ciel-commencera-apres-le-27-septembre-830223151668 ) où il est dit que, selon l'Art.2, l’acquisition sera proposée à l’Assemblée fédérale dans le cadre d’un programme d’armement. Par conséquent, est-ce qu'on pourrait craindre que les lobbyistes des différents constructeurs tentent "d'amadouer" certains parlementaires pour faire passer leur appareil ?

Écrit par : Jo-ailes | 23/09/2020

@Jo-ailes: Il y a une régle stricte dans la participation au programme air2030, les avionneurs tout comme les deux sociétés qui proposent le système sol-air ne peuvent faire de lobbying à volonté. Ils sont tous dans l'obligation d'avertir armasuisse sur chaque manifestation, rencontre. De fait ils ne sont pas en totale liberté d'action et risque l'exclusion en cas de non respect. De la même manière, si de fausses informations devaient être divulguées contre un concurrent la sanction serait immédiate. Donc,non pas de gros risque à ce sujet.

Écrit par : PK | 23/09/2020

@ PK : Merci beaucoup pour ces précisions, me voici rassuré.

Écrit par : Jo-ailes | 23/09/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.