01/09/2020

La Grèce cherche à renforcer sa force aérienne !

unnamed.jpg

La situation en Méditerranée orientale est explosive depuis l'envoi par Ankara d'un navire de recherche sismique, escorté par des bâtiments militaires, dans une zone riche en gisements gaziers revendiquée par Athènes. Athènes a ouvert des discussions auprès de ses alliés en vue de l’achat potentiels d’avions de combat.

Rafale et F-35 en embuscade :

Le Ministère grec de la Défense confirme être en pourparlers au moins deux fournisseurs en ce qui concerne l’achat d’avions de combat. La France qui tente de placer son Rafale et les États-Unis avec le F-35A de Lockheed-Martin.  Les médias grecs ont annoncé un peu vite lundi qu'Athènes avait accepté d'acquérir 12 à 18 avions de combat Rafale à la France. Or, la réalité montre qu’il s’agit d’une offre en concurrence avec celle de Lockheed-Martin. Washington semble d’ailleurs avoir une longueur d’avance sur Paris avec la mise à niveau d’une ancienne offre qui comprend 24 avions F-35 pour un coût total de 3 milliards us, y compris l'infrastructure. En parallèle il s’agira de procéder à la mise à niveau de 82 F-16 « Fighting Falcon » au standard Block70/72 « Viper ».

 

fg_3198373-jdw-6413.jpg

Du côté français, les négociations semblent plus compliquées car la direction générale de l'armement (DGA) française cherche la bonne combinaison pour répondre aux besoins d'Athènes rapidement. Dix Rafale de dernière génération seraient vendus auxquels s'ajouteraient deux exemplaires prélevés sur la commande de l'armée de l'air française. Une autre solution viserait à un mix entre des Rafale d'occasion de l'armée de l'air et dix autres exemplaires modernisés aux derniers standards F3R. Mais il n’a y aucune confirmation pour l’instant.

Le-Rafale-F3R-840x480.jpg

La Grèce a-t-elle les moyens de ses ambitions ?

Personne n’a oublié la situation économique que le pays a traversé, mais le ministre grec des Finances a déclaré que le pays était prêt à dépenser une partie de ses réserves de liquidités pour l’achat d’armes et d’autres moyens qui contribueront à accroître sa « force de dissuasion », après des années de resserrement de la ceinture des dépenses de défense. Devant l’urgence de la situation Athènes va devoir faire des choix pour compléter sa flotte aérienne, mais également navale. La Grèce se retrouve en effet, en situation de faiblesse vis-à-vis de la Turquie, qui de son côté n’a cessé de moderniser son arsenal militaire.  

Moyens de la Force aérienne grecque :

155 F-16 Block 30, Block50 /52

44 Mirage 2000 EG/BG-5

33 McDonnell Douglas F-4 E « Phantom II »

 

Photos : 1 F-16 grec 2 F-35 3 Rafale @Reuters

 

 

 

Commentaires

Maintenant qu'ils ont trouvé d'importantes reserves de gaz en méditerranée, la Grèce ne devrait pas avoir trop de mal pour emprunter quelques miliards !

Écrit par : Ruben | 01/09/2020

@Ruben : sauf que les Turcs en sont à l'origine et ne se laisseront pas passer devant

Écrit par : Martin | 01/09/2020

Et pourquoi ne pas faire d'une pierre 2 coups:
- on vend des Rafales neufs aux Emirats
- on leur reprend leurs Mirage 2000 qui sont je crois au dernier standard
- on vend les Mirage 2000 à la Grèce
- on demande en plus aux Emirats de financer les Grecs

4 coups en fait !

En plus les Mirage 2000 seront opérationnels immédiatement car les pilotes Grecs sont déjà formés.

Écrit par : bpapon60 | 01/09/2020

@bpapon60: Les Eau veulent du F-35 et non du Rafale. De plus, le Grecs veulent un avions modernes par du Mirage 2000 qu'ils n'ont finalement commandé qu'une seule fois, car déçu, contrairement au F-16.

Écrit par : Greg | 01/09/2020

« Les Eau veulent du F-35 et non du Rafale. De plus, le Grecs veulent un avions modernes par du Mirage 2000 qu'ils n'ont finalement commandé qu'une seule fois, car déçu, contrairement au F-16 »

Les grecs ont commandé des mirages 2000-5 et en n’ont modernisés des ancien, ils ont sont satisfait, éviter les âneries.

Par contre vue la passivité des américains (chef file de l’otan) dans cette affaire grecque-Turques, je ne serais pas surpris que l’offre de Paris est pris une avance sérieuses et il connaissent bien les avions Dassault et pour le f35, vous croyez qu’ils vont choisir ce gouffre, surtout vue la situation actuelle, je pense que les grecques veulent quelques choses qui soit indépendants des américains.

Écrit par : Adrien74 | 02/09/2020

@Greg Ils sont tellement déçus du Mirage qu'ils l'envoient systématiquement face aux turcs. Vraiment des inconscients, ces grecs. Ou alors ils veulent s'en débarrasser?

Les commandes de matériel militaire US étaient la condition sine qua non de prêts bancaires américains (entre autres). L'Europe a refusé de laisser filer la dette grecque pour les achats de défense, donc la Grèce s'est tournée vers les USA -> vente des F16 (+M113, M4, etc.)à certaines conditions. Goldman Sachs a aidé à maquiller les comptes du pays, etc. Je ne vais pas refaire l'historique, tout ça est connu et documenté.

Et c'est une vieille histoire, avec la Grèce:
https://books.openedition.org/igpde/1849?lang=fr

cette stat sur les importations d'armes du pays:
https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=GRC&codeStat=MS.MIL.MPRT.KD&codeStat2=x

à mettre en relation avec la crise de la dette...

Bonne lecture

Écrit par : john | 02/09/2020

@ Greg : Visiblement , vous avez des infos sur la question . Directement depuis votre envie de critiquer les matériels français , ce post vous en donne l'occasion . Non seulement faux mais infantile .

Écrit par : philbeau | 02/09/2020

@Pk: rien à ce stade ne permet de dire que "Washington a une longueur d'avance
Les américains comme toujours avancent leurs pions en bulldozer , avec des annonces toujours mirifiques , mais on voit que là comme sur les frégates , les grecs ont des doutes , notamment au plan politique quand on voit la position proprement scandaleuse à leur égard de Washington , qui les lâche ostensiblement face aux turcs . La France , seule à les soutenir diplomatiquement en Europe (un comble !) a sur ce plan "une longueur d'avance" et semble déterminée à la conforter,en réechelonnant notamment les propositions financières .
http://www.opex360.com/2020/09/01/un-responsable-du-gouvernement-grec-confirme-lintention-dathenes-de-se-procurer-des-rafale/

Écrit par : philbeau | 02/09/2020

@bpapon60 : Le contrat de vente de Mirage 2000 au EAU inclut effectivement leur remplacement par le Rafale. Les années passant, cette clause s'avère être un boulet pour :

- Dassault car les 2000-9 étaient au même niveau technique que les Rafale F1. Depuis, les EAU ont signé un contrat pour les moderniser ce qui reporte à "plus tard" leur remplacement : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/les-emirats-arabes-unis-lancent-vraiment-la-modernisation-de-leurs-mirage-2000-9-833524.html

- Les EAU car il souhaitent plutôt s'orienter vers le F-35 (demande exprimée depuis 2017 mais refusée par les USA).

Après, le petit jeu des équilibres stratégiques semble orienter le débat vers un status-quo en terme de fournisseurs. C'est la même stratégie qu'utilise l'Egypte, l'Arabie Saoudite, le Quatar, etc.

@Greg : "De plus, le Grecs veulent un avions modernes par du Mirage 2000 qu'ils n'ont finalement commandé qu'une seule fois, car déçu, contrairement au F-16."

Ce n'est pas tout-à-fait exact. La Grèce à commandé deux lots de Mirage 2000. De plus, elle a signé pour une mise à jour ET une maintenance étendue en décembre 2019 : http://www.opex360.com/2019/12/25/la-grece-confie-lentretien-et-la-modernisation-de-ses-mirage-2000-a-dassault-aviation-thales-et-safran/

L'armée de l'air Grecque à donc prévue de mettre à niveau et prolonger ses Mirage 2000 tout comme sa flotte de F-16.

Écrit par : FredericA | 02/09/2020

@Greg:

Pourquoi faire étalage de votre ignorance si vous ne savez rien ?...
Nul n'est forcé de se ridiculiser, il suffit de s'abstenir.
Les grecs ont commandé deux fois des Mirage 2000, un première fois des -C puis une seconde fois des -5. Puis une modernisation complète de tout ce petit monde plus récemment.
Par ailleurs ils en sont très satisfaits. renseignez vous avant de dire des âneries.

Écrit par : Lucas | 02/09/2020

Une petite contribution littéraire sur ce sujet qui devient sensible.
https://fr.sputniknews.com/defense/202008311044349205-vente-rafale-grece-france-va-t-en-guerre/
Le pied de nez ultime, serait que la gréce bascule totalement en achetant 80% d'avions français, histoire de faire ch...er le sultan et son mentor (Oncle Sam).
Car, je ne sais pas pour vous, mais avoir la même colonne vertébrale que l'armée de l'air turc (F16 C/D) est pour moi un danger pour nos amis grecques (Il me semble que , et corrigez moi si je me trompe, la Turquie avait le code source des F16).
D'ailleurs, quelqu'un peut nous dire ce que vaut les Mirage 2000-5 grecques et leur équipements embarqués face au F16 C/D turques ??

Écrit par : MBMW | 02/09/2020

@Greg et MBMW. Pour le premier, les Grecs ont toujours été très satisfaits de leurs Mirage 2000, avant tout destinés aux missions d'interception, les F-16 sont avant tout multi-roles, même s'ils peuvent évidement faire des missions d'interception. S'ils sont plus nombreux, il faut mettre dans la balance le poids des États-unis...

Au deuxième, les Mirage 2000-5 possèdent un excellent radar RDY, et son système de CME a été amélioré, et pour le reste aujourd'hui ils utilisent des MICA, pas forcément supérieurs aux AIM-120, mais suffisamment dissuasifs et efficaces eux aussi..

Pour ce qui sera du choix définitif des Grecs entre Rafale ou F-35, on verra....Tout est ouvert.

Écrit par : Baz driver | 02/09/2020

J'invite nos lecteurs à relire les propos de PK svp. On navigue en pleine spéculation dans les posts là. Et chacun y va de sa surenchère là. Tenez vous en aux informations qui sont écrites par celui qui me semble le mieux renseigné sur ce blog svp!

Écrit par : Ruben | 02/09/2020

@Lucas, FrderiA: Non il n'y aue qu'un seul contrat de livraions à la grèce pour le 2000. Le reste concerne la mise à jour d'une dizaine d'appareil au standrd -5!!

Lucas: Votre remarque désagréable et hautaine démontre la petitesse de votre personnalité. Pour le reste renseignez-vous et aprenez la politesse.. enfin si c'est encore dans vos cordes.

Écrit par : Greg | 02/09/2020

Le plus ironique serait que les grecs achètent les F-35 destinées aux turcs. Là ce serait le comble de voir un de ces avions descendre un F-16 turcs.

Bon sinon, je doute aussi que les américains aient une longueur d'avance sur la France, politiquement la France est la seule à soutenir les grecs dans leur conflit avec les turcs et la France (avec l'Allemagne) a fortement contribuée au remboursement de la dette grecque. Je pense que ce serait un juste retour des choses que d'acheter français. On ne peut pas dire que les américains les aient soutenu, ils ont meme été un peu du coté trucs pour des raisons purement militaro-géopolitique.
bref, le risque de ne pas choisir l'avion français serait de ne plus avoir leur seul soutient politique face aux turcs et de ne plus avoir l'aide financière francaise en cas de nouvelle crise économique.
Jez vois mal comment le grèces pourrait ne pas acheter francais sans qu'il n'y ait de grave conséquence pour eux après

Écrit par : Albert66 | 02/09/2020

Eh non ! Toujours pas bon. Des 2000 initiaux ont en effet été portés au standard -5, 10 d'entre eux, mais les 15 autres 2000-5 sont des appareils commandés neufs lors d'un deuxième contrat. Pourquoi vous obstinez-vous sur une donnée fausse ? La réalité des deux contrats Mirage 2000 passés par la Grèce en 1985 et en 2000 est pourtant simple à trouver...

Exemple:
https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/15595/dassault-mirage-2000eg

Quant-à la "petitesse de ma personnalité" vous êtes sûrement doté de pouvoirs spéciaux pour en juger à travers deux brefs échanges et un clavier, tant mieux pour vous; il n'en reste pas moins que les grecs sont très satisfaits de leurs Mirage 2000 et que sur ce point également vous avez avancé des bêtises. Mais j'observe que vous n'êtes plus revenu là-dessus après les critiques de votre propos initial; peut-être vous êtes vous renseigné depuis...

Écrit par : Lucas | 02/09/2020

@Greg
Eh non ! Toujours pas bon. Des 2000 initiaux ont en effet été portés au standard -5, 10 d'entre eux, mais les 15 autres 2000-5 sont des appareils commandés neufs lors d'un deuxième contrat. Pourquoi vous obstinez-vous sur une donnée fausse ? La réalité des deux contrats Mirage 2000 passés par la Grèce en 1985 et en 2000 est pourtant simple à trouver...

Exemple:
https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/15595/dassault-mirage-2000eg

Quant-à la "petitesse de ma personnalité" vous êtes sûrement doté de pouvoirs spéciaux pour en juger à travers deux brefs échanges et un clavier, tant mieux pour vous; il n'en reste pas moins que les grecs sont très satisfaits de leurs Mirage 2000 et que sur ce point également vous avez avancé des bêtises. Mais j'observe que vous n'êtes plus revenu là-dessus après les critiques de votre propos initial; peut-être vous êtes vous renseigné depuis...

Écrit par : Lucas | 02/09/2020

@Lucas : Eh bien il semble que vos 15 Mirage 2000-5 neufs n'ont jamais été livrés ! En ce qui concerne la satisfaction des grecs avec le 2000, elle concerne l'avion en tant qeu combattant , mais des problèmes d'équipement connexes comme le fait ne pas disposer de viseur de casque, d'écrans EFIS on fait qu eles grecques se sont tournés en direction du F-16.

Écrit par : Greg | 02/09/2020

@Luca: première intervention sue ce site et hop la vulgarité! Tout le monde peut se tromper il me semlbe' Votre lien montre une commande potentielle, mais ou sont vos 15 Mirage 2000-5 dans l'inventaire grec ? Personnellement je ne vois pas.

Écrit par : Mathieu | 02/09/2020

@Greg "mais des problèmes d'équipement connexes comme le fait ne pas disposer de viseur de casque, d'écrans EFIS "
Euh, tu crois vraiment que les grecs ont acheté les Mirage 2000 à l'aveugle sans savoir que le viseur de casque ou les acrans EFIS n'y étaient pas ? c'est pas une pochette surprise qu'ils ont acheté, c'est un lot de Mirage 2000 qu'ils avaient évalués en toute connaissance de cause des équipements. Ils ont acheté ce qu'ils ont vu, ce qu'ils ont voulu et ce qu'ils ont eu.
Quand au choix du F-16 ensuite c'est plus le choix d'un avion multirole qu'une réelle déception des équipements du 2000.

Écrit par : Albert66 | 02/09/2020

@Greg @Mathieu
L'inventaire grec fait état de 40 Mirage 2000. Si on compte les 40 initiaux et la commande de 15 Mirage 2000-5 (en plus de la modernisation de 10 Mirage du 1erlot), ça fait 55.
Soit un écart de 15 appareils
- votre conclusion il n'y a pas eu de livraison des mirages -5.
Alors c'est possible mais je ne vois pas Dassault annoncé des ventes qui ne sont pas faites.
- autre conclusion les appareils manquant sont des appareils perdus suite a des accidents.
Et comme par hasard sur la page wikipédia des mirages 2000 on a le listing des pertes grecques et la oh incroyable on trouve 15 appareils perdus !
Il y avait deux solutions possibles vous avez choisi celle qui est négative pour Dassault, le hasard probablement.
En tout cas les grecs ont repris des M2000 modernisés une partie des anciens et ce malgré les pertes --> on peut conclure qu'ils sont satisfaits de leurs appareils.

Cordialement,
Maxime

Écrit par : Emixam | 02/09/2020

Selon le magazine Air Fan de février-mars 2019, il y a eu 2 lots de Mirage 2000 commandés par la Grèce . Un premier lot commandé en 1984 comprenant 36 monoplaces et 4 biplaces pour une mise en service en 1988. Ils ont été modernisés durant les années 1990 au standard 2000EGM
Un deuxième lot a été commandé en 2000 au standard 2000-5 Mk2, et comprenait 10 monoplaces et 5 biplaces. De plus cette nouvelle commande s’est accompagnée du retrofit de 10 monoplaces 2000EGM de la première commande au standard 2000-5 Mk2.

Écrit par : HunterF58 | 02/09/2020

Sans dénigré aucun équipement, y'a t'il une possibilité que l'Allemagne mette la pression sur la Grèce pour acheter des EF2000 ??
L'Allemagne étant très impliqué dans la dette grecque, ça ne m'entonnerait pas qu'ils leur remettent encore une fois la pression pour se plier aux décisions (dictât) allemandes.

Soit-dit en passant, une autre petite contribution, cette fois-ci cinématographique
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=272251.html
Le film vaut le détour, et vous comprendrez mieux ma question, et surtout la main mise de l'Allemagne sur la dette grecque.

Écrit par : MBMW | 03/09/2020

@MBMW
Ce sera forcément le cas quand un pays "finance" un autre il attend forcément un retour d'ascenseur. Après ça dépendra du degré de pression de l'Allemagne et du degré de résistance Grec.

Écrit par : Emixam | 03/09/2020

Selon le site defense-aerospace, en novembre 2007, Dassault Aviation a livré le dernier des 15 Mirage 2000-5 Mk.II (commandé en 2000) à l'armée de l'air hellénique.
http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/88472/dassault-delivers-final-mirage-2000_5-to-greek-air-force.html
Ils font également allusion aux 10 Mirage 2000EG modernisés en EGM.

Écrit par : Jo-ailes | 03/09/2020

NBMV

Pouvez-vous nous communiquer vos sources afin que nous puissions juger du sérieux de votre réaction svp ?

Écrit par : ROBIN | 03/09/2020

@ROBIN
ce n’était pas une affirmation, mais une supposition.
Vu l'implication de Merkel dans la résolution de la dette grecque.
En gros scénario autrichien qui se reproduirait en Grèce.

Écrit par : MBMW | 03/09/2020

@MBMW
"D'ailleurs, quelqu'un peut nous dire ce que vaut les Mirage 2000-5 grecques et leur équipements embarqués face au F16 C/D turques ??"

En gros, ça donne ça : https://www.youtube.com/watch?v=35W33xNSauQ

Écrit par : Obelix_38 | 03/09/2020

@MBMW. Que vient faire le fait que les Turques auraient le code source du F-16 dans la discussion? Vous pensez qu'ils peuvent ainsi neutraliser les F-16 grecques?? Absurde.
De plus,au cas où vous l'ignoreriez, les grecs vont moderniser 84 F-16 au standard Block70.
Une autre bête....

Écrit par : Baz driver | 03/09/2020

@Baz driver:
Une petite lecture s'impose.
https://www.capital.fr/economie-politique/des-hackers-reussissent-a-pirater-un-avion-de-chasse-f-15-1347810
Qu'en dites vous ??
Le possible affrontement avec des équipements occidentaux du même type (dans la cas qui se profile F16 VS F16), n'est jamais arrivé, donc les possibilités de piratage du cotés turcs sont très probables.
Concernant les F16 Block 70, et comme vous l'avez bien indiqué, ils vont, donc, ne sont pas encore dans leur flotte, ils tournent encore aux même block que les turques.

@Obelix_38
Merci :-)

Écrit par : MBMW | 03/09/2020

@MBMW. Et cet intéressant article dit la seule, seule vérité ?? Une seule source et tout est vrai??? Bien sûr que le Hacking jouera un rôle dans la guerre de demain, personne ne le conteste. Mais vous faites des raccourcis trop cours entre la Turquie et la Grèce. Le Hacking peux fonctionner dans les deux sens.

Ensuite l'exemple que vous donnez s'est focalisé sur un appareil dont l'US AIR FORCE a voulu la mort depuis plusieurs décennies....

Écrit par : Baz driver | 03/09/2020

@MBMW F16 vs F16
https://youtu.be/lSNZlEZn5mo
Toujours par « Ate » Chuet

Écrit par : John | 03/09/2020

@MBMW : "Qu'en dites vous ??"

Personnellement,j'en dit qu'il y a toujours eu des Haut-gradés US pour tirer la sonnette d'alarme sur les déficiences des matériels... anciens ! Ce faisant, il envoient des messages aux parlementaires afin de les convaincre de débloquer des crédits d'équipement.

Dans votre exemple, et après avoir lu plusieurs articles, il n'est jamais fait mention de la version du F-15. S'agit-il du tout dernier F-15 EX ou des tout premiers F-15 C... qui volent depuis les années 80 ?

Par ailleurs, le fait d'avoir accès au code source n'implique pas obligatoirement qu'un pays soit en capacité de le pirater. Modifier du code dans un bureau est une chose, pirater un avion de combat volant à 900 km/h et distant d'une centaine de kilomètres est bien différent.

Écrit par : FredericA | 04/09/2020

@FredericA.Exactement, car dans le cas particulier,les Hackers ont eu accès à un F-15 qui ne volait pas, et ceci pendant 48 heures d'affilé. Evidemment je ne minimise pas les dangers de la Cyberguerre.

Écrit par : Baz driver | 04/09/2020

@FredericA, Baz Driver : Concernant cet article sur de shackers qui ont pénétrer un système du F-15. Ce que l'article ne mentionne pas, c'est que la "faille" concernait un récpeteur GPS de première génération. Les systèmeset sous-systèmes de l'avion n'ont pas été touché. A la suite de ce teste, l'US Air Force a débuté le remplacement de tous les anciens récepteurs GPS par ceux de nouvelles génétation et mieux préparer pour ce type d'agression.

Écrit par : Pk | 04/09/2020

@Pk. Merci pour cette précision. Comme quoi tout ce qui communique peut être dangereux, même si l'hyper-connectivite devient de plus en plus la règle et un réel Game Changer.

Pour ce qui est dans l'article, que j'avais lu dans sa version anglaise bien avant que MBMW ne me le soumette, comme d'habitude aux US, on ne communique pas tout et l'on s'en tient toujours aux arguments du pire, ce qui permet, comme le souligne FredericA, de demander constamment des budgets supplémentaires. Entre parenthèse, maintenant ils vont demander à des Hackers de pirater un satellite...

Écrit par : Baz driver | 04/09/2020

Bon ben finalement les grecs ont choisi de continuer avec Dassault avec 18 rafales.

Écrit par : Emixam | 12/09/2020

Les commentaires sont fermés.