13/08/2020

Payerne, la nouvelle tour de contrôle est opérationnelle !

DSC_8056.jpeg

Elle était désuète l’ancienne tour de contrôle de l’aérodrome de Payerne, il fallait la remplacer. C’est chose faite, avec la mise en service de la nouvelle tour. Mais c’est également la refonte de l’organisation de la base aérienne qui a été réalisée. La nouvelle infrastructure permet à Skyguide et aux Forces aériennes de renforcer leur collaboration dans la surveillance de l'espace aérien. Les deux organisations collaborent étroitement pour assurer la sécurité de l'espace aérien civil et militaire en Suisse et à proximité. Le bâtiment de l'ancienne tour sera conservé, mais la "tête de verre" sera démontée.

    DSC_8065.jpeg

Le nouveau complexe qui entoure la nouvelle tour de contrôle abrite désormais l’ensemble des acteurs qui font marcher l’aérodrome. Jusqu’ici ces différents acteurs (pilotes, commandement, contrôleurs aériens) étaient engagés à différents endroits de la base, sans pouvoir se croiser.

Le nouveau bâtiment abrite désormais le complexe des opérations. Il permet de réunir « Skyguide » et les membres des Forces aériennes dans un même lieu. Le bâtiment ultra-sécurisé offre la possibilité aux différents acteurs de la base de se rencontrer, de manger ensemble et surtout de pouvoir communiquer directement. Imaginez, qu’il y a peu, les pilotes de chasse ne connaissaient par exemple que la voix du contrôleur aérien. Cette nouvelle situation permet de renforce les liens de travail entre les différents métiers qui composent la base aérienne de Payerne.

DSC_8069.jpeg

Le positionnement de la nouvelle tour permet d’agrandir le champ de vision par rapport à l’ancienne. Le nouveau complexe a reçu quelque 120’000 mètres de câble en fibre optique et 2’500 nouveaux connecteurs RJ-45 pour des télécommunications sécurisées. Ceux-ci ont été montés lors de la construction de la nouvelle tour de contrôle, afin de faciliter le transfert des systèmes de sécurité. De nouveaux systèmes modernes ont été installés et offre une coordination plus facile et plus rapide en cas de problème.

DSC_8071.jpeg

Payerne en chiffres :

L’aérodrome de Payerne enregistre en moyenne 11’000 mouvements en ce qui concerne les avions de combat par an, 2’500 pour les avions militaires à voilure fixe et 5’000 pour les hélicoptères. S’ajoutent 600 mouvements pour l’aviation civile. La nouvelle tour de contrôle a coûté 70 millions de nos francs, le budget a été respecté dans les temps et financièrement. Mais la Base de Payerne est en pleine mutation, les autres travaux vont durer jusqu’en 2028 pour un montant de 108 millions de francs. Il faut également compter sur la réfection de la base logistique de l’armée et les casernes pour des montants de respectivement 99 et 144 millions.

La surveillance aérienne :

DSC_8075.jpeg

La protection de l’espace Suisse est garanti par la collaboration des Forces aériennes suisses avec Skyguide. Quand un avion inconnu pénètre dans l’espace aérien suisse, la police de l’air se rend immédiatement sur place en suivant les instructions des contrôleurs aériens militaires de Skyguide. Ces derniers guident également des avions militaires depuis les bases aériennes jusqu’à leur secteur d’engagement et aident les pilotes militaires lors de leurs exercices de combat aérien tactique.

Le service de police aérienne est actuellement l’une des principales missions des Forces aériennes, qui doivent identifier à bref délai tout aéronef inconnu, quelles que soient les conditions météorologiques, et l’intercepter si besoin est. Le service de police aérienne garantit ainsi l’intégrité de l’espace aérien national et défend la souveraineté territoriale, tout en venant en appui aux services de la navigation aérienne.

Pour accomplir cette mission, des patrouilles sont actuellement détachées des exercices en cours et affectées à une « live mission » ou à une « hot mission ». Alors qu’une force de réaction rapide permanente (Quick Reaction Alert) n’existait pas jusqu’à présent, Skyguide assure ses fonctions pour les Forces aériennes durant les weekends également à partir de 2017. Dans le cadre du projet PA24, les heures de service seront progressivement augmentées jusqu’à atteindre 24 heures sur 24 en 2020. 

Les interventions PA24 sont particulièrement complexes, car le temps de préparation est très court et la coordination avec d’autres instances demande un effort considérable. La plupart des missions ont lieu dans l’espace aérien civil et se déroulent sous la supervision des contrôleurs aériens militaires de Skyguide. En Suisse, le contrôle aérien civil et militaire est fusionné, les contrôleurs civils travaillent avec leurs collègues militaires.

DSC_8078.jpeg

Photos : 1 Le nouveau complexe avec la tour de contrôle 2,3 dont l'ancienne tour plus bas, 4 Vue depuis la nouvelle tour 5 Centre de contrôle aérien 6 Le complexe @ P.Kümmerling

 



 

Commentaires

J'en profite pour saluer mes collègues Suisses et Payerne qui répond toujours à la fréquence avec beaucoup de gentillesse, quand on traverse avec notre Mousquetaire de l'ACHR..

Écrit par : lotser68 | 14/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.