12/08/2020

La Grèce a placé son aviation en état d’alerte !

Mirage-2000-5-Grèce_MinDefGrèce-1068x712.jpg

La tension est à son comble en mer Méditerranée, la Grèce a appelé la Turquie à retirer un de ses navire qui a quitté le port pour effectuer une enquête de forage en Méditerranée orientale.

Les deux voisins ont connu de fréquentes flambées, mais cette dernière dispute sur les réserves de gaz et les droits maritimes fait craindre une aggravation des tensions. 

Rappel :

Lorsque la Turquie a annoncé en juillet dernier qu'elle prévoyait d'envoyer son navire d'étude dans les eaux au large de l'île grecque de Kastellorizo, la première dispute a été interrompue par l'Allemagne, qui assure actuellement la présidence de l'Union européenne.

Mais maintenant que le navire est parti et avec lui cinq navires de la marine turque, le différend a de nouveau atteint son paroxysme et les deux alliés de l'OTAN sont engagés dans une guerre des mots. La Grèce s'est engagée à défendre sa souveraineté et l'UE, dont la Grèce est membre, a appelé au dialogue.

La Turquie et la Grèce ont des ambitions concurrentes sur les réserves de gaz et elles sont profondément en désaccord sur qui a des droits sur des zones clés de la Méditerranée orientale. Ils ont revendiqué des zones qui se chevauchent, arguant qu'ils appartiennent à leurs plateaux continentaux respectifs.

Réaction militaire :

000-Grèce-couverture-F-16C-1068x668.jpg

La Grèce a été placée en état d'alerte lundi après que la Turquie a envoyé son navire d'étude, une décision qu'Athènes a décrite comme une menace pour la paix et la stabilité dans la région. La zone concernée fait actuellement l’objet de nombreux vols de drones, mais également d’avions de combat des deux pays.

Dangereuses interceptions :

5eb4219e204ad366f75a4768-1024x512.jpg

Le 21 juillet dernier, vers 13H23 une patrouille de deux Lockheed-Martin F-16 de l'armée de l'air turque a survolé les îles grecques de l'archipel de Kastellorizo à une altitude de 12’500 pieds. Ils ont été interceptés par des F-16 de l'armée de l'air grecque. Les quatre appareils se sont engagés dans des manœuvres d’évitement qui auraient pu conduire à un engagement avec des tirs.

Le 3 mai dernier une vidéo montre un F-16 turc « verrouillé » par un Mirage 2000-5 et ses missiles air-air Magic 2 de la force aérienne grecque.

m2000-grec-20200506.jpg

Depuis plusieurs années, les rencontres entre les deux aviations sont particulièrement agressives, en octobre 1996 un Mirage 2000 grec avait abattu un F-16 turc à l’issue d’un combat aérien bien réel cette fois.

Photos : 1 Mirage 2000 grec 2 F-16 grec 3 F-16 grec contre F-16 turc 4 F-16 turc dans le viseur d’un Mirage 2000 grec @ FAH

 

 

 

 

Commentaires

Cela démontre qu’une situation de crise peut arriver très rapidement. J’espère que les opposants au nouvel avion de combat vont reconsidérer leurs arguments, notamment le PS qui estime qu’on peut défendre son espace aérien avec un avion-école un peu gonflé, mais qui ne pourrait en aucun cas intervenir. C’est comme équipé notre police avec des 2CV pour intercepter des malfaiteurs eux équipés de Golf 7 R, Mercedes C 32 AMG, Audi S4, Audi S8, Porsche Cayenne, BMW 645 Ci, etc.

Écrit par : Rimaz Jacques | 12/08/2020

Le droit maritime définit les zee (zone exclusive économique). L'ONU a établi une convention sur la définition des zee que la Turquie refuse de parapher car elle lui serait défavorable. Mais le pire dans tout ça est l'abscence complète de solidarité de l'Union européenne vis-à-vis de l'un de ses membres. Quand il s'agit de réprimer l'un de ses membres (Hongrie, UK, Pologne, etc.) ou de montrer les muscles face à un petit pays (Suisse), l'Union européenne est d'une arrogance déconcertante mais dès qu'ils ont un plus gros morceau, c'est du chacun pour soi. C'est pas nouveau mais nous devrions en tirer les leçons. Acheter de l'armement européen (mirages grecs) ne donne en tout cas aucune faveur particulière quand ça chauffe.

Écrit par : Wolff | 12/08/2020

Et que dire de la France qui se retrouve quasiment seule au Sahel alors que le djihadizme menace toute l'Europe. Voir au delà !

Écrit par : paul | 13/08/2020

Depuis son indépendance de l'Empire Ottoman réalisée en 1821, la Grèce est continuellement en "bagarre" contre la Turquie pour, fort souvent, des peccadilles, ou la revendications d'anciens territoires de part et d'autre. On ne réconciliera jamais deux Etats aux origines ethniques et religieuses bien différentes. En cas d'agression de l'un, et d'appel à l'aide à l'OTAN de l'autre, il serait intéressant de connaître la décision de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord.

Écrit par : Gilles | 13/08/2020

@Wolff C'est fou, dès que l'UE rappelle des règles de droit à la Suisse, c'est de l'arrogance... bref. Mais sur le fond, vous avez raison: les turcs refusent de parapher quoi que ce soit.

Écrit par : john | 13/08/2020

@Wolff: Sur le fond vous avez raison.
Toutefois il y a des exceptions (qui confirment la règle).
Ainsi la France a envoyé 2 (certains médias bien informés parlent de 4) Rafale, avec toute la logistique nécessaire, (On parle de près de plusieurs Transall,
C 130, 150 personnes etc.) à Chypre pour palier à toute éventualité.
Bien sûr, vous allez me rétorquer qu'un tel envoi n'est pas gratuit, (en effet un contrat de corvettes avec la Grèce est dans le pipe line).
Toutefois les français ont un compte à régler avec Erdogan, car celui-ci s'est permis "d'illuminer" une corvette française récemment dans le cadre d'une mission OTAN.
Il n'y a pas si longtemps, un tel acte était considéré comme une déclaration de guerre...

Écrit par : forêt10 | 13/08/2020

@ Wolff :vous avez entièrement raison , mais sur la question matériel , oubliez le "made in EU" qui ne veut rien dire . Privilégiez l'entente d'état à état, la seule qui vaille si le produit vous convient .
Un indice : l'UE va exploser avec ce conflit avec la Turquie , qui met à nu toutes les contradictions de ce château de carets .

Écrit par : philbeau | 13/08/2020

@forêt. Je n'ai pas été assez explicite. Je précise donc ma pensée. Pour le Brexit, l'Union européenne a nommé un interlocuteur UNIQUE. Il s'agit de Michel Barnier. Donc impossible pour l'UK de négocier des accords par pays de l'UE.

Là, c'est UN pays, la France et qui agit en son propre nom pour défendre les intérêts grecs. L'Union européenne ne fait rien. 60% des exportations turques sont destinées à l'Union européenne et celle-ci ne fait rien pour protéger l'un de ses membres pour l'instant alors qu'elle en a les moyens et les utilisent contre la Suisse par exemple.

Tant que les ZEE ne sont pas clairement définies et la situationapaisée, impossible de construire le gazoduc EastMed non plus au grand dam d'Israël et de l'Egypte (et des pays de l'UE). Ce qui arrange bien les Quataris (exportateurs de gaz par bateau), amis frèristes d'Erdogan. Erdogan sème la zizanie et l'UE regarde.

Remarquez, à la vitesse à laquelle fondent les réserves de change de la Turquie, Erdogan devra peut-être en 2021 venir quémander l'aide du FMI et l'UE lui forcera la main à ce moment-là. Donc peut-être que l'UE joue la montre. En tout cas, militairement, elle est inexistante. Heureusement, il reste là diplomatique du chéquier.

Écrit par : Wolff | 14/08/2020

, là on voit vraiment le vrai visage de L'Europe géré par une équipe de polichinelle. qui subit un chantage permanent de Monsieur Erdogan qui ne respecte absolument rien, même de l'OTAN

Écrit par : Frases | 14/08/2020

@Wolff : vu d'Europe , on croit qu'Erdogan est tributaire de l'UE...Erreur , il dispose d'un redoutable bailleur de fonds , le Quatar . Ne surtout pas croire qu'il va vite être au bout du rouleau .

Écrit par : philbeau | 14/08/2020

@philbeau
Le Quatar a un PIB par habitant élevé mais c'est un tout petit pays de 2.5 mios d habitants pour moins de USD 200 miards de PIB. Il ne peut pas aider substantiellement la Turquie et ses 82 mios d'habitants.
De plus, avec le prix de l'énergie actuel, ils cumulent les déficits comme tous les pays du Golfe et c'est pas Qatar Airways qui les aident à renflouer le trou budgétaire en ce moment. Entre le new deal vert européen, le corona, une victoire démocrate aux USA, l'ascension des Verts un peu partout et le réchauffement climatique, je ne parierais pas sur le gaz et le pétrole qui pourraient devenir des actifs bloqués (ne jamais être extrait en totalité). L'âge de pierre ne s'est pas arrêté parce qu'on avait plus de pierre.

Écrit par : Wolff | 14/08/2020

Le principal sujet dans ce bordel c'est la hantise de la Turquie d’être écartée des tracées du Gaz.
Tous les soucis régionaux actuels (Nord Syrie, Azerbaïdjan, Libye, Chypre) sont du fait de la Turquie avec la Benediction de l'oncle SAM (qui veut lui aussi être le fournisseur de l'UE en Gaz histoire de relancer les puits de gaz de schistes qui ne tournent plus depuis la chute des prix du gaz).
Et comme par hazard ces soucis font partie d'un tracé qui ne passe pas par la Turquie qui estime et ambitionne de devenir LE Hub énergétique de par ou passe le Gaz qui va vers l’Europe (Ils ont compris cela en 2005 suite au South Caucase Stream).
Iran-Irak-Syrie-Chypre-Grèce-UE
Egypte-Israël-Chypre-Grèce-UE
Russie-Bulgarie-UE
Libye Onshore/Offshore-Italie-UE
Tous le monde trouve son compte même l'UE
La Turquie joue son jeu, et par ricochet fait augmenter les prix du gaz et surtout retarde les tracées qui ne passe pas par eux ce qui peut fournir un moyen de pression du style bloquer le Gaz en hiver si l'UE ne rentre pas dans le rangs (lol).
Les USA grâce à ce bordel vont pouvoir vendre leur gaz à l'UE, et par la même occasion freiner les projets russes South Stream (Mer noire) voir d'autres si possibles.
L'UE laisse faire pour ne froisser personne ni OTAN, ni Turquie, ni USA, ni Russie, ni Egypte, ni Israël, histoire de diversifier les fournisseurs.
La suite de la nuisance turque au prochain épisode (à vue de nez je dirais Algérie-Tunisie, mais bon on verra).
A+

Écrit par : MBMW | 14/08/2020

Tiens, la France qui se porte au secours de l'Otan qui ne veut rien faire ! Serait ce le début d'une nouvelle alliance dm
défense européenne ??

Écrit par : Sam | 14/08/2020

Erdogan à déclaré la phase suivante : "Nous sommes un Pays fort avec des frontières qui ne nous conviennent pas " Dans l'histoire trois hommes ont déjà utilisée ce discours : Hitler, Nasheer, Kadhafi.

Écrit par : MIreille | 14/08/2020

@Paul,
"Et que dire de la France qui se retrouve quasiment seule au Sahel alors que le djihadizme menace toute l'Europe. Voir au delà !"
Que la France est en partie la source du problème?
Les pays déstabilisés sont ceux qui ont permis les avancées des extrémismes religieux en Irak, en Afghanistan au Sahel, en Libye.
Sans aide aux Talibans face au communisme, les Talibans n'auraient pas le pouvoir qu'ils ont actuellement et l'Afghanistan s'en sortirait bien mieux.
Sans intervention américaine en Irak, la Syrie et l'Irak auraient probablement moins de groupes extrémistes lourdement armés. Sans intervention en Libye de la part de la France en première (la France utilise l'argument pour démontrer la qualité du Rafale), le Sahel n'aurait pas autant de problèmes. Toutes les armes viennent du régime libyen.
...
Bref, l'absence d'intervention de la part d'un pays n'est pas l'absence de politique. Il s'agit aussi d'un choix que de ne pas se mêler de ça. La France l'avait fait en Irak, et les Français en sont fiers. Laissez à d'autres pays le droit de ne pas intervenir.
...
L'erreur de bcp de personnes interventionnistes est de penser que d'être sur place fait une différence. Ce n'est pas le cas et l'Histoire nous le montre. Tous les pays mentionnés plus haut ne vont pas mieux malgré les centaines de milliers voire millions de morts.
Penser que toute situation a une solution est absurde et arrogant. Pour certains pays, la France aujourd'hui se la joue "américain"... Intervenir partout, c'est un choix. Mais c'est un choix qui ne concerne que la France. Et elle ne devrait pas se plaindre de ne pas être soutenue. A moins d'activer la clause de l'OTAN ou de l'UE qui demande une assistance militaire, ils ont tout à fait le droit de ne pas s'impliquer.

Écrit par : Fab | 16/08/2020

@Mireille,
Ajoutez Milosevic, Napoléon, Trump voulant acquérir d'autres pays...
Quand la Turquie est expansionniste en Méditerranée, ça choque bcp de monde semble-t-il, mais pas de problème quand ce sont d'autres pays? Les USA par exemple?
Il y a bcp de choses qui ont été dites par ces personnes que vous citez et qui l'ont aussi été par des démocrates.
On critique bcp Erdogan, avec raison en partie. Mais ce qui me gêne c'est qu'on ne le fait pas suffisamment à propos des occidentaux ayant ces mêmes désirs.

Écrit par : Fab | 16/08/2020

@FAb: Non, les personnes que vous citez n'ont jamais prononcer une telle phrase, votre conception de histoire est fausse ou simplement démagogique!

Écrit par : Mireille | 16/08/2020

@Fab

La France a renversé Khadafi qui sous-traitant pour nous la lutte contre le djihadisme ! Et la seule raison qu'ils ont trouvé pour justifier la destruction d'un pays prospere à été qu'il troussait les jeunes filles de son pays ??? Alors que ca a été une tradition française pendant des siècles avec ses rois !
On se demande aussi pourquoi Sarkozy a fait cavalier seul dans cette affaire ? Vaguement aidé par Obama ! Ben maintenant faut ramasser la merde là bas ! Sans compter toutes les armes de Khadafi qui sont dans la nature !
Les djihadistes vous disent merci Monsieur Sarkozy !

Écrit par : Paul | 16/08/2020

@Fab
Ahh bon ?!? Trump veut annexer d'autres pays ? L'Alaska peut-être ?

On a Erdogan qui trouve son pays trop petit, Poutine qui rêve de revenir aux frontières de l'ex-URSS, Bibi qui veut annexer la Cisjordanie, Xi qui prend des îles aux autres ou qui renifle sur Taïwan, Kim qui voudrait réunifier la péninsule. Et je dois en oublier en Afrique.

Votre liste est historiquement bizarre, même pour Milosevic et Napoléon: le 1er voulait conserver les frontières héritées de Tito et le second courait de guerre en guerre, mais ne parlait pas d'agrandir la France par manque de place (même si en Suisse, des parties du pays ont un temps appartenu à la France, mais c'était à titre de tampon).

Quant à la France actuelle, sans son intervention, le Sahel serait un Emirat islamique. Peut-être que quand vous serez touché de près par ces "braves" gens, vous verrez les choses autrement. Le diable se cache dans des torrents de bonnes intentions, on ne doit pas l'oublier.

Écrit par : BadCox57 | 16/08/2020

@ Paul:

ça va,les fausses informations ne vous dérangent pas trop?????

Vous oubliez "un peu" quand même qu'avant la décision de Sarkozy d'envoyer les Rafale,la Lybie était "un peu" en guerre civile depuis un mois....

La résolution 1973 de l'Onu instaure une zone d'exclusion aérienne et autorise "TOUTES LES MESURES NECESSAIRES POUR PROTEGER LES POPULATIONS CIVILES" ....

Vu ce que Kadhafi envoyait sur la tête de "son" peuple,c'était nécéssaire (vous auriez laissé faire? Srebrenica ne vous a pas suffit,peut être?????),parce que vous pouvez dire ce que vous voulez,c'est pas le peuple qui s'envoyait lui même sur la gueu*e des bombes thermo-bariques!!!!!

Accessoirement,même si nos Rafales y sont allés en premier,il y avait aussi les Quataris (6x M2000),les anglais (Ef2000 et Tornados),Usa,Emirats Arabes Unis,Canda,Grèce,Norv7ge,Belgique,Suède ....

Sur le fait de faire "cavalier seul",depuis le début la France était soutenue par les anglais (alors que les allemands ne voulaient pas agir pour faire appliquer la résolution 1973,et faisaient pression sur les autres pays européens! ) ET les quataris.....

kadhafi ne sous-traitait rien du tout,il "se contentait seulement" de massacrer "son" peuple qui manifestait contre les "joies" apportées par la "prospérité" apportée par le régime: pauvreté,corruption,non respect des droits de l'homme.....


Même si un jour,on apportait la preuve qu'éventuellement,cette intervention aurait aidé Sarkozy,il s'agit quand même de l'application d'une résolution de l'Onu visant à empêcher un dictateur de "joyeusement" massacrer une révolte !!!!!

Écrit par : Grosminet | 16/08/2020

@ Fab

Vous restez très près de la version officielle en bon soldat. Et d'où venaient les troubles du printemps arabe ? Pour vous ils etaient spontanés sans doute ? Allez demander aux libyens ce qu'ils ont gagné avec la balkanisation de leur merveilleux pays transformé en un théâtre de guerre djihadiste.on leur avait vendu la paix sans khadafi qui avait prévenu du chaos dans cette région sans lui. Eh ben on y est aujourd'hui !

Écrit par : Paul | 17/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.