01/08/2020

Suisse : Dufour Aerospace développe un avion électrique VTOL !

dufour-rendering.jpg

 

En ce premier août, Fête nationale suisse, c’est l’occasion de vous présenter une petite « Start-up » qui répond au nom de Dufour Aerospace. Comme tant d’autres, cette société est lancée dans la conception d’un avion léger électrique. Mais la spécificité du Team Dufour est de concevoir un avion électrique de type VTOL (Vertical Take-off and Landing).

Inspiré du Canadair CL-84 :

Les ingénieurs de Dufour Aerospace se sont inspirés du Canadair CL-84 un prototype de VTOL qui a réalisé ses premiers vols dans les années 60, mais qui n'a jamais été commercialisé. Une fois que l'aéronef se trouve à son altitude de mise en croisière, l'aile reprend un plan horizontal pour se transformer en avion en bénéficiant de sa portance.

Pour la directrice technique de Dufour Aerospace, cette architecture avec une aile inclinable permet de conserver un bon rendement, puisque l'air s'écoule toujours de la même façon sur l'aile, ce qui permet de passer d'une configuration de vol à une autre de façon rapide et économique. Le démonstrateur télécommandé vient de réaliser sa première phase d'essais avec 550 vols. Ils ont permis de pousser l'aéronef dans ses retranchements et de vérifier, avec succès ce qui avait été modélisé par l'avionneur.

Inspiré par le travail de pionnier de Canadair il y a cinquante ans avec le CL-84, nos recherches ont montré que les aéronefs convertibles à voilure inclinable offrent un haut degré de sécurité et d'efficacité.


L’aEro VTOL

L’aEro VTOL biplace de Dufour Aerospace a été conçu en collaboration avec l'institut de recherche de l'ETH Zurich. Doté d'une envergure de 4,5 mètres, l'appareil est propulsé par une motorisation 100 % électrique. Le choix de ce type d'appareil parait étrange, lorsque l'on sait que les VTOL ont toujours eu du mal à trouver leur place dans le secteur civil en raison de la consommation excessive d'énergie nécessaire à l'élévation de l'appareil. Mais, dans le cas du démonstrateur, l'architecture du système de vol diffère de ce qu'il se fait actuellement. Plutôt que de faire pivoter les moteurs à la verticale pour décoller, l'appareil incline l'intégralité de son aile pour utiliser les quatre moteurs à hélice pour décoller ou se poser.

Felix Rubin, ingénieur principal pour l'aérodynamique, a déclaré : « À plus grande échelle, les flux d'air de glissement au-dessus des ailes inclinables deviennent plus turbulents et plus difficiles à prévoir et il faut veiller à ce que l'avion reste stable pendant la transition. Avec cet avion sans pilote à grande échelle, nous avons maintenant pu démontrer que nous pouvons atteindre cette stabilité à des nombres de Reynolds élevés. "

Jasmine Kent, directeur de la technologie, a déclaré : « D'après nos simulations, nous nous attendions à ce que notre système exclusif de commande d'aile inclinable, développé au cours des deux dernières années en collaboration avec l'ETH Zurich, fonctionne bien. Mais il est encourageant de voir que ses performances et sa stabilité ont dépassé nos attentes. »

Thomas Pfammatter, PDG, a déclaré : « Je suis fier que l'équipe ait pu s'appuyer sur la technologie de propulsion électrique et les processus de test en vol que nous avons mis au point avec aEro 1. Nous avons maintenant une solide expérience avec les technologies des voilures fixes électriques habitées et eVTOL. En tant que pilote de sauvetage en hélicoptère, j'ai hâte de les réunir. »

Performances de l’aEro VTOL :

Selon ses concepteurs l’aEro VTOL pourra par exemple permettre de décoller de l'aéroport de Zurich pour rejoindre Zermatt en 30 minutes à une vitesse moyenne de 350 km/h au lieu des plus de 3 heures qu'il faut aujourd'hui en train ou en voiture. L’aEro VTOL pourrait donc être une solution simple pour effectuer des trajets de 75 à 500km en utilisant les infrastructures existantes. La capacité VTOL est un avantage certain pour un usage en ville et pour atterrir et redécoller depuis une zone faiblement aménagée. Avec l’aEro VTOL l’équipe de Dufour Aerospace dispose d’une solution simple efficace et adaptée au système aéronautique actuel. Cette vision est réaliste à très court terme en comparaison des drones Taxis autonomes ou non actuellement en réflexions.

Unknown-2.jpeg

Photos : l’aEro VTOL @ Dufour Aerospace

Commentaires

Excellente conception.
Très intéressé. Cordialement

Écrit par : Martienne | 02/08/2020

J'espère qu'il aura tout le succès qu'il mérite !

Mais n'en parlons pas trop maintenant : j'entends déjà certains se demander pourquoi on ne pourrait pas l'acheter pour remplacer nos Tiger et Hornet... ^^

Écrit par : Jo-ailes | 02/08/2020

Su ce modèle, il y a eu aussi le LTV XC-142 (https://fr.wikipedia.org/wiki/LTV_XC-142). qui est allé jusqu'à des essais opérationnels. Si je me souviens bien d'une émission sur "Planète", l'appareil a été abandonné car il générait de trop grosses turbulences en dessous dans les phases stationnaires ou en mouvement purement vertical. Cela rendait les opérations de treuillage ou de transport à l'élingue quasiment impossibles, ce qui était gênant car, à l'époque, ce devait être un hélicoptère amélioré, pas un avion à décollage vertical. Il y a là tout une nuance dans l'esprit de l'usage...

Écrit par : Ysgawin | 03/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.