25/07/2020

COVID-19 : Les filtres sont-ils efficaces à bord des avions ?

SIA-696x385.jpg

Suite à diverses questions posées, en ce qui concerne les filtres et la qualité de l’air dans les avions face à la problématique du COVID-19, voici quelques réponses.

L’air à bord est-elle suffisamment filtrée ?

Le système d’aération des avions assure une grande pureté de l’air à l’intérieur des avions avec un taux de 99 % de pureté. Mais qu’en est-il avec le COVID-19 ? Trois mesures sont en vigueur avec la reprise timide du trafic aérien :

 

  • Le port du masque obligatoire à bord.
  • La désinfection systématique des cabines et durable.
  • Le changement fréquent des filtres EPA à bords.

Dans un avion l’air y est renouvelé toutes les 3 minutes et est nettoyé avec les mêmes filtres (équivalent aux masques FFP2 et FFP3, capables d’absorber les virus et les bactéries) HEPA que dans un bloc opératoire avec une efficacité de 99,97% contre les virus.

aviation et covid-19,panédmie et aviation,prendre l'avion sans danger,les nouvelles de l'aviation

Reste que la situation actuelle de pandémie ne va pas se stopper du jour au lendemain. De plus, selon l’avis des experts en épidémiologies le risque de la multiplication à l’avenir de ce type de phénomène est bien réel. Les avionneurs travaillent maintenant à des changements de design pour les avions dans les années à venir, car l’enjeu sanitaire est devenu une priorité.

Articles précédents sur le sujet de la désinfection :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/05/07/un-robot-pour-tuer-bacteries-et-virus-a-bord-des-avions%C2%A0-869179.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/03/14/covid-19-des-mesures-pour-desinfecter-les-avions%C2%A0-868795.html

Commentaires

Bonjour
Il est toujours très instructif de lire vos commentaires..... " passionnés " .
Concernant la Belgique Etat responsable et plus souverain que l'on ne le pense, il a passé commande ces trois dernières de trois systèmes d'armes principaux.
Le premier nous le connaissons le F35. Aucun commentaire de ma part.
Le second est un système de déminage naval destiné aux accès des ports de Zeebruge, Anvers,Rotterdam, Amsterdam etc. Pour mémoire les Pays Bas l'ont choisi aussi !!!
Le troisième système doit mettre en oeuvre et aux combats une flotte de nouveaux blindés eux aussi commandés ( + de 300 exemplaires ).
Deux de ces trois systèmes sont de conception Française d'une part et puisqu'ils
seront produits aux Benelux et en France, ils ne rapporteront rien au complexe Militaro/Américain nettement en retrait sur ce type de matériel. Par ailleurs il est coûteux pour l'acheteur et rentable pour le ou les concepteurs.
Moralité, voyez plus large, le " marché " de l'armement étant vaste, n'y un fournisseur, n'y un Etat n'est vraiment humilié quand il perd un marché.

Écrit par : Jouglet | 27/07/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.