24/07/2020

La Suède investit dans le programme Tempest !

1434635316436.jpg

L’avionneur Saab va investir un montant initial de 50 millions de livres au Royaume-Uni pour développer la technologie des futurs systèmes destinés au programme d’avion de combat du futur, le Tempest. La décision de Saab marque une intensification de son partenariat avec le britannique BAE Systems sur le programme Tempest, qui comprend également l’italien Leonardo.

La décision de Saab donne un coup de pouce en temps opportun au futur projet de chasseur Tempest dirigé par le Royaume-Uni, alors que le ministère de la Défense évalue ses priorités de dépenses pour un examen stratégique de la défense qui est attendu plus tard cette année. L'industrie espère un engagement du gouvernement à l'égard des futurs besoins.

Rappel :

Le Tempest a été lancé en 2018 après que la France et l'Allemagne ont opté pour leur propre programme aérien de combat de nouvelle génération sans le Royaume-Uni. Le projet étudie une suite de technologies à utiliser dans un système aérien de combat, qui pourrait impliquer des aéronefs avec et sans pilote, des drones et des armes laser.

Le Tempest est la pièce maîtresse de la stratégie aérienne de combat britannique et a été conçu pour aider à préserver l’expertise du pays en matière d’aérospatiale militaire. L'objectif est de développer un système aérien de combat de sixième génération qui entrera en service au milieu des années 2030. Le gouvernement a engagé 2 milliards de livres sterling pour financer les premières étapes du projet.

De nouveaux fournisseurs :

Le programme Tempest vient également de gagner en nouveaux fournisseurs, cette semaine, le secrétaire à la Défense Ben Wallace, a annoncé les engagements des entreprises suivantes : GKN, Thales UK, Qinetiq, Martin-Baker.  

De nouvelles méthodes de travail :

Le programme Tempest adopte de nouveaux processus et de nouvelles façons d'aborder les défis pour non seulement faire du Tempest FCAS un « système de systèmes », capable de vaincre la menace et d'obtenir avec succès les effets souhaités dans les opérations futures, mais également obtenu avec un développement et une fabrication ayant une efficacité maximale pour réduire les coûts et les temps de développement de moitié de ce qui peut être réalisé traditionnellement.

Au cœur du programme de développement, les initiateurs du programme Tempest mettent un accent beaucoup plus marqué sur la collaboration que sur les projets aériens de combat antérieurs, non seulement entre les entreprises britanniques, mais aussi au niveau international. Il s’agit par exemple de ne pas reproduire les erreurs commises avec le programme de l’Eurofighter.

La Team Tempest bénéficie désormais de l’expertise industrielle de l’Italie et de la Suède dans un effort tri-national. Travailler ensemble permet non seulement de tirer les innovations de tous les secteurs de l'industrie, y compris les PME, mais réduit considérablement la duplication des efforts et par conséquent, les coûts.

Les travaux sur la technologie FCAS se poursuivent sur une base nationale, mais les trois pays partenaires établissent rapidement une plate-forme solide pour fusionner les efforts dans un proche avenir pour lancer la phase de développement principale du programme. Une étude trilatérale a révélé des résultats encourageants en termes d'avantages pour les pays partenaires, leur permettant de conserver leurs bases de compétences nationales et d'assurer leur position mondiale dans l'industrie de la défense pour les années à venir, tout en conservant leur liberté d'action nationale.

Le Team Tempest a déjà remporté des succès considérables en un temps record et est en bonne voie pour atteindre ses objectifs, alors qu'elle se prépare à soumettre une analyse de rentabilisation au gouvernement vers la fin de l'année pour obtenir davantage de financement. Depuis le lancement du programme de stratégie aérienne de combat à Farnborough en juillet 2018, le pays a plus de 60 démonstrations technologiques en cours, dont certaines montrent déjà des niveaux de maturité au-delà de leurs objectifs, avec des tâches d'ingénierie de conception présentant d’importantes réductions.  D'autres ont obtenu les résultats souhaités avec 10% de la main-d'œuvre requise pour des tâches similaires en utilisant des méthodes traditionnelles. Environ 1’500 personnes travaillent actuellement sur le projet Tempest au Royaume-Uni.

La nouvelle approche du développement de Tempest consiste à introduire des innovations en dehors du secteur de la défense, en s'appuyant sur la technologie commerciale apportée par les industries de l'énergie, du nucléaire et de l'automobile, par exemple. Le secteur financier est également à l'étude pour apporter une assistance technologique significative dans le domaine crucial de la cybersécurité.

Le programme de développement Tempest verra également la technologie en cascade dans des industries autres que la défense et l'aérospatiale, ainsi que dans les avions de combat actuels tels que l'Eurofighter Typhoon et le Saab Gripen. Ce dernier est important non seulement en termes d'efficacité opérationnelle, mais aussi pour maintenir la crédibilité de ces types sur le marché d'exportation jusqu'à ce que le Tempest lui-même puisse être exporté.

44692419_303.jpg

 

Photos : Le Tempest @ BAe Systems

 

 

 

Commentaires

Peut-être bientôt le soutien de la Belgique ... si la France et l'Allemagne continuent à vouloir jouer en solo de leur côté

Écrit par : Bouli | 24/07/2020

@ Pk : attention au sens qu'on peut donner à l'entrée de Saab dans le Programme:c'est semble-t-il avant tout une participation à l'une des "briques" technologiques nécessaires à sa réalisation . A voir par la suite si l'intégration se concrétise :
https://www.meta-defense.fr/2020/07/21/le-programme-tempest-est-plus-britannique-que-jamais-mais-est-ce-une-faiblesse/

Écrit par : philbeau | 25/07/2020

@Bouli
Les projets récents ont montré que trop de pays associés pour la conception entraîne des surcoût et des retard.
On verra si le tempest répète les erreurs du Typhoon/A400M/NH90.
Déjà a deux c'est compliqué de se mettre d'accord alors à 3...

Je ne vois pas pourquoi la Belgique soutiendrai le projet, elle n'achètera pas cet appareil (qui sera contemporain du F-35 que la Belgique aura en service vers 2027-2030) et devra pays les mises à jour du F-35.

Pour le SCAF la France et l'Allemagne vont définir le projet a deux et une fois les caractéristiques arrêtées, les pays intéressés pourrons entrer et prendre part au développement de l'appareil (par exemple l'Espagne a déjà fait acte de candidature).

Écrit par : Emixam | 25/07/2020

Je n'ose imaginer l'évolution du marché mondial quand la Chine aura assez espionné pour proposer ses propres productions bon marché.

Écrit par : Mac | 25/07/2020

@Philbeau: Je ne veux en aucun cas critiquer le ScaF, mais le projet Tempest semble mieux engagé et celà semble faire grincer des dents la France. Non seulement Saab, mais le gouvernement suédois sont clairement engagés, tout comme l'Italie. De plus, l'entreprise Tempest ne souffre pas de la concurrence interne qui gangraine le SCaF. Pour exemple, le prototype du Tempest utlisera le motoriste Rolls-Royce avec comme sous-traitant Volvo et GKN-Aerospace suède. Pour le ScaF nous assistons à une guerre intestine entre Safran qui propsoe le M88 du Rafale avec une puissance augmentée et MTU Allemagne/Espagne qui propose l'EJ200 de l'Eurofighter. Il en va de même pour pour d'autre domaine.

Écrit par : Gary | 25/07/2020

@ Bouli:


Hem.....la France et l'Allemagne ne jouent pas "solo",vu que l'Espagne est partie prenante du projet....

Pour les Belges,la proposition du gouvernement français était claire:

Achat du rafale = possibilité d'intégrer le programme Scaf
Achat du Fail 35: assumez vos erreurs et ne venez pas chouiner après

la Belgique ayant fait le choix de l'erreur,eh bien.....qu'elle assume,maintenant.....au lieu de pleurer que "ces vilains français et allemands" fassent "cavalier seul"

Écrit par : Grosminet | 25/07/2020

@tous. Personnelement, je ne serais pas aussi tranchant sur le succès/insuccès de l'un ou de l'autre. On en est au tout début....cela me rapelle les années 70/80, avec les discussions/programmes ACA, ACF, TFK-90, ACX....qui ont finalement pondu deux appareils, le Typhoon et le Rafale. Avec un succès à l'exportation discutable... 139 Typhoon et 84 Rafales à l'heure actuelle si je ne me trompe. Dans le même temps les F-15K,SG,SA et QA ont accumulé 233 commandes.. Sans compter que le F-15EX pourrait intéresser de nouveaux clients..Bien sûr la politique a joué son rôle, mais c'est à double sens comme toujours. Donc pour terminer, ce qui m'inquiète le plus dans tout cela, c'est la capacité ou l'incapacité des européens à faire front commun, sans compter que les US travaillent,certes discrètement mais très activement, à un nouvel appareil de 6ème génération, qui pourrait finalement de nouveau damer le pion aux programmes européens..

Écrit par : Baz driver | 25/07/2020

@Grominet. Arrêtez de nous bassiner avec Le Fail F-35. Cet appareil, malgré ses défauts actuels, qui seront surmontés, est un succès et le sera encore dans le futur. Leurs utilisateurs, et là je parle des pilotes, en sont très satisfaits, même si certains défauts actuels sont frustrants mais en voie de resolution...Un simple exemple: Israël, l'utilisateur parmi les plus exigeants que l'on puisse imaginer, en est à vouloir commander une 3ème tranche...Ce qui porterait son total à 75 appareils!! Avec un budget, malgré l'aide américaine, qui n'est pas illimité..

Écrit par : Baz driver | 25/07/2020

L'Europe!! l'Europe!!.. finalement ce n'est peut etre pas un mal d'avoir des concurrents..

Écrit par : lotser68 | 25/07/2020

2 milliards (GB) et 50 millions (S) ne serrait-ce pas simplement un droit d'entrée pour une petite sous traitance simplement?

Écrit par : lug-2-3 | 25/07/2020

@Baz
Les exports c'est 136 pour le Typhoon (72 KSA, 28 Koweït, 24 Qatar et 12 Oman), je ne compte pas l'Autriche car c'est le marché de l'occasion, et 96 pour le rafale (36 pour l'Inde et le Qatar et 24 pour l'Égypte).

Après même si je pense que le tempest est mal parti, j'espère que je me trompe car plus il sera Réussi plus on aura de chance d'avoir de pays européens qui volent sur des avions européen. Et ça c'est bon pour l'Europe car elle sera moins dépendante des usa.

Écrit par : Emixam | 25/07/2020

=> @Mac : "Je n'ose imaginer l'évolution du marché mondial quand la Chine aura assez espionné pour proposer ses propres productions bon marché"

La Chine espionne depuis des années les productions occidentales et copies celles des Russes. Pour autant, les ventes à l'export des appareils chinois sont confidentielles. Leur dernière best-seller est le Chengdu J-7, copie Chinoise du MiG 21 vendu à près de 500 exemplaires.

Depuis lors, les J-20, J-31 (réservé à l'export), FC-1, FTC-2000, J-8/8II, J-10A/B/C, Shenyang J-11/16, Xian JH-7 et Xian H-6 (ouf !) n'ont pas trouvé preneur ou alors en faible quantité.

=> @Gary : " le gouvernement suédois sont clairement engagés, tout comme l'Italie"

Désolé mais j'abonderais dans le sens de Philbeau. Ce ne sont pas des Etat qui s'engage auprès des Britanniques mais un avionneur Suédois (Saab) et un équipementier Italien (Leonardo).

D'une manière générale, je pense qu'il faut relativiser les sociétés qui se rallient au projet Tempest. Ce ne sont pas des """victoires""" mais, de manière plus pragmatique, des opportunités de business.

En outre, ce type d'annonces n'a pas lieu d'être pour le projet SCAF puisque avec Dassault, Airbus DS, Safran Aero Engine, MTU et Indra, le projet SCAF possèdent l'intégralité des compétences nécessaires.

Écrit par : FredericA | 25/07/2020

@Emixam juste 36 Rafale pour le Qatar, j'avais pris 24...

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

@Emixam, je reviens sur ce que j'ai dit le Rafale c'est 84. En effet l'Egypte c'est 24 apoareils. Les 12 supplémentaires sont bloqués par les US à cause du missile Scalp que les egytiens ont voulu avec cette deuxième tranche.

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

@Emixam. J'avais vraiment pas assez bu de café ce matin. 96 Rafales, c'est juste..vraiment ce matin cela ne va pas fort. Mille excuses.

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

@FredericA. Sur ce que je vois, le programme Tempest dispose aussi de l'intégralité des compétences nécessaires....

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

@ Baz driver:

Oui oui oui,on sait,le F35 est une puta*n de réussite.....

la "vente" à Israël était imposée par le gouvernement obama (F35 ou rien),sachant qu'Israël possède concretement juste l'enveloppe,l'électronique étant la leur


la "vente" aux pays ayant acheté "sur papier" (enfin,sur power point vantant un avion meilleur que tout ce qui existe,alors qu'en fait........) tels que l'Angeleterre (qui a surtout besoin de la version B pour ses porte avions,version incapable de décoller verticalement avec son armement,donc n'ayant plus aucun intérêt tactique),
le canada (qui finalement ne les achète toujours pas),
l'Italie (qui a surtout besoin de la version B,comme les britaniques),
les Pays Bas (oh oui,ils en sont ravis....de 85 exemplaires voulus à l'origine,ils n'en prennent QUE 37,sachant que l'Otan leur IMPOSE d'en acheter plus),
le Japon à défaut d'avoir du F22 (et qui se voie refuser par les américains la possibilité de devenir un partenaire officiel),
la Pologne,ben forcément,ils préfèrent crever que d'acheter européen....en même temps,ça les place dans les bonnes grâces des américains
la Belgique et cette mascarade de "concours" tellement biaisé que même en proposant le beurre,l'argent du beurre,le c*l de la crémière,celui de sa fille et les clés du magasin en face,il "gagne" (hem....),et encore,l'Otan lui IMPOSE d'en acheter une poignée en plus



mouais,entre les achats "sur papier",les achats "imposés",et ceux faits par "défaut",c'est une "superbe victoire" de cet avion qui,au cours des années,se révèle de moins en moins performant dans le domaine de vol (vitesse,autonomie,manoeuvrabilité) ,toujours plus cher que ses VIEUX conccurents en termes de maintenance et de coût de vol (malgré un nombre d'exemplaires plus élevés permettant EN THEORIE d'abaisser sérieusement ces coûts),incapable de réaliser correctement certaines fonctions de base d'un avion de combat (avec ses tirs "de travers" sur la version A,et un pod canon pour les autres)....et en prime,les principaux clients qui en commandent moins que prévu (tellement ils est supérieur aux autres,ou bien parce qu'en réalité.......? )


j'ose espérer quand même qu'un jour,il sera pleinement opérationnel,mais depuis le vol du premier proto en 2006 (presque 15 ans,quand même! ),il ne l'est toujours pas, ni même réellement meilleur que les "vieux" Rafale,Ef2000,SH........

Écrit par : Grosminet | 26/07/2020

@Grosminet

Vous inquiétez pas pour les belges, ce ne sont pas eux qui chouinent, c'est plutôt un autre pays qui n'a pas digéré l'achat du F35. Nous on fait preuve d'un peu plus de maturité en en voulant pas à ce pays d'avoir fait puérilement pression sur nous.

Et on sait que le Tempest voudra bien de nous sans problème. La France a plus besoin de la Belgique que l'inverse, dans ce domaine. Si vous ne prenez pas la main tendue, d'autres le feront et "sans rancune" de toute façon

Ah oui,Dassault est de toute façon bien engagé en Belgique et c'est une entreprise qui s'en fiche complètement de votre "patriotisme" donc la Belgique sera certainement du programme, officiellement ou officieusement

Écrit par : Bouli | 26/07/2020

@Baz driver
Ça arrive ;-)

Écrit par : Emixam | 26/07/2020

@Grosminet.

Le F-35B: concept STOVL dès le début. Jamais on ne lui a demandé de décoller à la verticale avec toute sa charge..Jamais

Le Japon : personne ne les a obligé. Il pouvait parfaitement acheter des Rafales ou des Typhoon.


Israel: il n'y a pas que l'enveloppe qui est la même. Tout de base est la même chose. Tout au plus, Israël y rajoute certains systèmes bien à lui. Ensuite , Israel était libre d'acheter des F-15 au lieu de F-35. Elle a fait ce dernier choix librement. Le budget l'empêchait de faire les deux...Et le problème demeure actuellement..


La Pologne, c'est son choix souverain, certes pas très européen...

La Belgique, là ça fait mal politiquement, je vous l'accorde.

Les Pays-Bas, réduction budgétaire de son armée depuis un bon moment...

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

@Grosminet
Quelle drôle de réaction qu'est la votre !
Baz Driver parle du Tempest et vous réagissez sur le F35 ?? Je ne suis pas spécialement un défenseur du F 35, mais vos arguments ne sont pas tout à fait exacts ! Beaucoup de pays qui ont opte pour le Rafale en redemandent (Japon, Israël,Belgique). On parlera donc plus d'un avion testé et évalué plutôt que d'un choix sur papier. Secundo, on vous sent très dépité du choix des pays Otan, mais que vouliez vous qu'ils prennent d'autre ? Un patchwork d'avions au détriment de l'inter-operabilite et des charges financières qu'un muli- choix induit ? Comme certais pays qui multiplient les coopérations en depit du bon sens ? Je ne vous suis pas bine là ?

Écrit par : Mac | 26/07/2020

@Grosminet.

Le F-35B: concept STOVL dès le début. Jamais on ne lui a demandé de décoller à la verticale avec toute sa charge..Jamais

Le Japon : personne ne les a obligé. Il pouvait parfaitement acheter des Rafales ou des Typhoon.


Israel: il n'y a pas que l'enveloppe qui est la même. Tout de base est la même chose. Tout au plus, Israël y rajoute certains systèmes bien à lui. Ensuite , Israel était libre d'acheter des F-15 au lieu de F-35. Elle a fait ce dernier choix librement. Le budget l'empêchait de faire les deux...Et le problème demeure actuellement..


La Pologne, c'est son choix souverain, certes pas très européen...

La Belgique, là ça fait mal politiquement, je vous l'accorde.

Les Pays-Bas, réduction budgétaire de son armée depuis un bon moment...

Écrit par : Baz driver | 26/07/2020

Je ne compends pas toujours ce sentiment anti americain et anti F 35. Certe, c'est un avion complexe et long à mettre aux point. Mais sans en faire la propagande, le F 35 c'est trois avions et pas un ! Il y a la version a décollage verticale qui est totalement différente des deux autres versions, l'une a petite envergure et l'autre à grande envergure a destination de la marine. Il y a bien 3 avions a mettre au point. Beaucoup pensent que le F 35 tue le marché, mais là aussi rien de plus faux ; son concurrent direct le F 18 est un sérieux outsiders des production européennes ! Et avec la multiplication des choix futurs comme de SCAF et TEMPEST, l'avenir ne sera pas moins difficile pour l'Europe divisée!

Écrit par : Mac | 26/07/2020

@ Baz driver

pouvez vous me dire quel est l'intérêt de décoller VERTICALEMENT d'un porte aéronefs SANS armements ni bidons? Aucun,on est bien d'accord!!!! Alors que pourtant,cette version est censée remplacer les Harrier qui en sont capables,eux..
Alors,sérieusement,quel intérêt de fabriquer cette version qui est,je le pense,largement responsable du foirage d'une grosse partie des performances...

Le Japon,c'était un choix par défaut,vu que les USA refusaient de leur vendre du F22

Pour Israël,justement,NON,ils n'ont pas eu le choix! c'était CA ou rien....personnellement,quand on me contraint à "un achat",je n'appelle pas ça "vendre"...mais braquer...ce qui n'est pas la même chose!

le budget "l'empêcherait" de faire les deux,même actuellement? En êtes vous certain,vu qu'Israël vient de commander des F15 (Février de cette année,si je ne m'abuse) en plus d'une poignée de F35 ....donc non,ce n'était pas un problème de budget

Pour la Pologne,c'est certes "son choix",mais il faut avouer que,quand un contrat (les Caracal) est signé,le casser pour prendre un conccurent US à des conditions moins bonnes,il y'a de quoi douter du reste (on attend toujours le choix pour leurs sous-marins,depuis le temps)....
Que leur chantage pour la vente des BPC aux Russes nous a coûté cher (dans tous les sens),alors en plus,le couteau dans le dos pour les Caracal,ça commence à faire beaucoup....

@ Bouli: vous pouvez raconter ce que vous voulez,c'est VOUS qui pleurez parce que Dassault ne veux pas de vous dans le programme....pourtant,c'était TRES clair....
Donc,question "maturité",vous repasserez hein ^^
quand "au besoin" de la Belgique,heu....non....ni pour le Rafale,donc encore moins pour le SCAF....
Qu'elle y rentre "plus tard",éventuellement....mais par "besoin",certainement pas....
Dassault n'y est plus beaucoup,ayant vendu ses parts de la Sabca dont il détenait un peu plus de 96%....
C'est dire si Dassault a besoin des belges....
Maintenant,revoyez de façon impartiale le déroulement du "concours",et avouez que c'était pipé dès le début.....c'est CA,que la France reproche,et non le "choix" du F35 lui même....

@ Mac: Visiblement,vous n'avez pas suivi,vu que ma réponse concernant le F35,au départ,concernait Bouli et ses arguments fallacieux....c'est Baz-driver qui me relance dessus,avec d'autres arguments inexacts,voire faux (à son insu,je pense...enfin,j'espère! )
Enfin,je vous demanderait EN QUOI un F35 avec son système de communications "captif" (vu qu'il ne peut communiquer qu'avec LUI MEME) est il plus "inter-opérable" qu'un F16,un F18,un Gripen,un Typhoon ou un Rafale?
Sachant que,question "inter-opérabilité" Otan,le Rafale non seulement a largement fait ses preuves,mais plus encore,c'est le SEUL avion européen à être inter-opérable avec l'US navy ....difficile de faire mieux,quand même....
A moins que vous ne parliez de cette "bombe nucléaire" (la fameuse B61) que,THEORIQUEMENT,"seul" le F35 est censé pouvoir opérer? Pour info,son intégration n'est toujours pas faite,donc non,il n'est pas autant "inter-opérable" que vous ne le pensez....

Ce que je veux importe peu,je ne fais pas non plus un "forcing" pour le Rafale (si vous me suivez régulièrement ici,vous admettrez que,pour le HX programme Finlandais ou même Air 2030 en Suisse,je pars plutôt sur du Gripen (jusqu'à ce que les infos venues de Finlande me fassent réaliser qu'en fait,il est encore TRES loin d'être performant et ne le sera peut être jamais) ou du F18...
Ce qui me fait "bondir",c'est de lire que les "clients" l'achètent car il est le meilleur/moins cher que les autres....
Ce qui me fait "bondir",c'est d'essayer de nous faire gober que cet avion peut faire de la défense aérienne,alors que c'est un BOMBARDIER
Ce qui me fait "bondir",c'est d'essayer de nous faire gober que cet avion peut tout faire SEUL,alors même qu'il est conçu pour opérer avec le F22 en couverture...

A la limite,dans un concours IMPARTIAL (et non sur papier,comme la majorité des "clients" européens l'ont fait) comme actuellement en Suisse et visiblement la Finlande,il s'imposerait face à tous,ok,don't acte...
Un F18 s'imposerait,ok,don't acte (et je pense qu'il s'imposera en Suisse et Finlande)....

Écrit par : Grosminet | 26/07/2020

@Baz driver
Le Japon n'avais pas vraiment le choix, regardez la Corée du Sud avais choisi le Rafale en 2002 mais Bush avais mis la pression en disant "si vous ne prenez pas d'appareil US nous nous retirerons de la péninsule". Au final le F-15 avait été repêché.
Or le Japon comme la Corée est tributaire des USA pour sa défense et donc il est limité dans son choix d'appareils.

@Bouli
Dassault à vendu ses sociétés en Belgique il le semble. Probablement car Dassault pense que les retombées liées au F-35 seront trop faible pour garantir un retour sur investissement. Dassault a fortement critiqué le choix Belge, non pas que le Rafale ne soit pas choisi, ils ont toujours annoncé que avec 3 avions disponible c'est désolant que certains pays européens commande toujours pas européen.
Et non la France n'a pas besoin de la Belgique, pas plus que la Belgique n'a besoin de la France car le but de la Belgique est d'avoir une armée incorporé a l'OTAN et la le seul pays nécessaire c'est les Etats Unis.

Écrit par : Emixam | 26/07/2020

@Emixam

Effectivement, c'est tout récent mais les belges ont racheté les parts de Dassault dans la SABCA. Pour une fois qu'on ne brade pas nos bijoux de familles aux néerlandais et français ! Plutôt une bonne nouvelle, mais comme vous dites, je n'étais pas à jour :-)

La Belgique commande européen la très grosse majorité du temps mais quelque chose me dit que même si on avait acheté Gripen ou EuroFighter, ça aurait râlé en France ... On a pris le meilleur avion sur le papier. Un avion qui se fait tellement basher en France qu'on finit par croire à son manque de qualité mais bon ...

Sinon, bien sur que la France a besoin de la Belgique. Mais le terme "besoin" est peut-être exagéré. Je ne veux pas dire que vous ne savez pas faire sans nous. Bien sur, je n'ai pas cette prétention là bien qu'on ait quelques entreprises qui se débrouillent bien dans le secteur et qui auront de toute façon des bouts de contrats qu'on y soit ou pas.

Mais la France a besoin de nous, tout simplement parce qu'elle a besoin que son avion soit un succès. Le Rafale n'a pas été un grand succès et ça a coûté cher à l'armée française. Mais le SCAF, s'il se vend partout, ce sera autant qui permettra de rentabiliser la R&D et d'améliorer les économies d'échelle et "in fine" d'équiper l'armée de l'air de plus d'exemplaires pour le même coût. De même, cela permet de mettre les coûts d'entrainement en commun pour tous les pays du programme.

Ne pas comprendre cela, ce serait pas faire preuve d'une grande intelligence. Et je ne doute pas que les responsables français le comprennent.

Surtout que s'il n'y avait pas le Tempest, les français pourraient se dire que les autres pays seront bien obligés d'être clients par la suite. Une sorte de revanche sur l'EuroFighter qui a battu le Rafale sur le sol européen. Sauf que, justement, le Tempest est là, donc les clients ne sont pas captifs donc il s'agit de ne pas refaire la même bêtise qui a coûté cher que du temps de l'EF.

Écrit par : Bouli | 27/07/2020

@Grosminet.
Sea Harrier, poussée moteur 9870kg, masse maximale au décollage 11870kg, masse maximale pour un décollage vertical 8500kg.

AV-8B+, poussée moteur 10650kg, masse maximale au décollage 14000kg, masse maximale pour un décollage vertical 9415kg.

Le Harrier utilise dans l'immense majorité des cas le décollage STO ou l'on combine la poussée horizontale d'abord puis vers env.70kts on rajoute un peu de poussée vectorielle pour decoller court.

Il y a dans le commerce de très bons ouvrages sur le Harrier et ses opérations...

Seul l'atterissage se fait à la verticale, avec un poids en retour de mission qui est faible. Si l'on veut décoller verticalement avec des armes, il faut réduire fortement la quantité de carburant/armes puis passer en plus par la case ravitaillement en vol avant de poursuivre la mission.

Il n'y actuellement aucun contrat ferme passé par Israël pour des F-15IA (plus la modernisation des F-15I vers le standard IA), ni de contrat ferme pour la 3eme tranche de F-35. Comme par le passé, Israël est limité par son budget (crise budgétaire énorme actuellement) et à l'epoque ils avaient déjà le choix....

@Emixam, les enjeux stratégiques de la présence americaine en Corée et au Japon sont bien plus importants qu'une vente, certes très lucrative. De plus si les Americains ont fait pression sur la Corée pour qu'elle prennent des F-15, c'est aussi parce que la Corée avit déjà des vues sur le F-35. Sans l'achat des F-15K, pas sûr qu'elle aurait obtenu les F-35 par la suite..

Juste mon opinion..

Écrit par : Baz driver | 27/07/2020

@ Bouli:

Il faut admettre que, globalement, la Belgique est plus européenne dans ses achats que la Pologne... Les contrats Griffon et Jaguar le prouvent...


Mais je persiste:

Quand TROIS constructeurs DONT UN AMÉRICAIN se retirent du "concours", ce n'est pas pour le plaisir...

Ce que la France critique est ce "choix" issu d'une "compétition" où les dés étaient pipés dès le départ (même chez vous, cela faisait polémique !)...

D'où la proposition de la France (et non Dassault) d'un contrat de gouvernement à gouvernement TRÈS avantageux pour la Belgique (et bien sûr, toutes les critiques et coups bas effectués pour ne pas prendre en compte cette proposition)
On sait que les flamands ont pesé TRÈS fort sur ce "choix", eux pour qui tout est bon, sauf si c'est français.

Écrit par : Grosminet | 27/07/2020

Je ne peux m'empêcher de sourire en lisant les les posts ! Parler d'Europe de la défense alors que la plupart des pays européens producteurs d'avions sont membres de l'OTAN ...euh ! Et puis, lancer les projets SCAF et Tempest tout en étant membre de l'OTAN, bon courrage, mais c'est ignorer les méthodes de l'OTAN pour s'imposer !

Écrit par : John | 27/07/2020

@Bouli
Je peut comprend votre analyse mais vous oubliez un point important dans votre raisonnement. Vous dites que la France aurait besoin de la Belgique car si ils vendent du SCAF un peu partout ça rentabilisera le développement : c'est vrai, mais le F-35 est prévu d'être complètement en service en quelle année ? 2030 il me semble.
Et le SCAF est prévu pour un entrée en service quand? 2035. Vous pensez un seul instant que la Belgique achètera le SCAF? Le remplacement du F-35 par la Belgique se fera au mieux vers 2060... Soit au moment où le remplaçant du SCAF sera en cours de développement.
Cette chronologie explique le fait que Dassault et l'état français aient une ligne rouge "si vous prenez du F-35 pas d'accès au SCAF" car les deux appareils seront contemporain et les coûts d'acquisition et d'utilisation des appareils de cette génération sont trop élevé pour permettre à des pays européens (la France ne le pourras pas, alors la Belgique non plus) d'avoir 2 vraies flottes. Donc aucun intérêt de donner du travail a un pays qui n'achètera pas de SCAF.

Pour ce qui est de l'Eurofighter regardez ce qu'a coûté l'Eurofighter au Royaume-Uni ou a l'Allemagne (pas ce qu'il se dit sur les forums
mais dans rapport parlementaire britannique ou allemand) et vous verrez que rester dans l'Eurofighter aurait coûté bien plus cher à la France que de faire le Rafale en solo. Donc oui le Rafale a coûté cher mais moins que le Typhoon, et à rapporter bien plus (Typhoon 600 appareils dont 136 avions exportés mais a partager en 4, alors que le rafale c'est environ 300 dont 96 en export mais tous fait en France) et surtout couvre tous les besoins opérationnels de la France.
Donc est-ce vraiment une bêtise ?

Écrit par : Emixam | 27/07/2020

On parle beaucoup du F35, mais le F18 super hornet est un concurent tout aussi redoutable puisqu'il s'est déjà imposé en Allemagne ! La Bombe nucléaire étant l'autre cheval de Troie de l'OTAN.

Écrit par : Rob | 27/07/2020

@Rob. Le F-18 s'est 'imposé '. L'allemagne en faisant cela, soustraite l'EA au Growler, plutôt que de développer ,comme prévu il y a peu de temps encore,à grand frais certes,une version ECR du Typhoon pour succéder au Tornado ECR.Une perte de compétences, que l'on soit d'accord ou pas..Quant à la bombe nucléaire elle n'est toujours pas validée sur le F-18,(même si ce n'est qu'une question de temps), et rien n'empêcherait de la valider sur le Typhoon, si on y mettrait le prix. Mais l'Allemagne est frileuse, d'où mon souci pour le NGF, franchement.

Écrit par : Baz driver | 27/07/2020

L'EuroFgihter a coûté cher mais vu que chacun les a produit chez lui, j'imagine qu'il y a aussi eu pas mal de retour. Je suis prêt à payer un avion plus cher si j'ai une plus grosse part de sa fabrication qui fera vivre mon économie.

Mais bon, c'est du passé, juste que ça doit rentrer dans le calcul.

D'ailleurs, le fait que le Rafale était français et donc fabriqué entièrement par les français doit être pris en compte dans son coût aussi (au final, il y a eu plus de retours sur le terrain national). Mais c'est la même raison qui fait qu'un Rafale coûte plus cher pour un autre pays que la France. Bref, tu comprends l'idée ... je simplifie.

Pour le SCAF ou le Tempest, il faut bien se rendre compte que la flotte belge va être historiquement BASSE. SI, je dis bien SI, le politique respecte ses engagements d'augmenter le budget de la défense, il y aura peut-être bien un budget dans quinze ans pour acheter de nouveaux avions ou vendre des F35 d'occasion et acheter du SCAF / Tempest. Bref, je ne sais pas ce qu'ont nos milis dans la tête mais je suppose qu'ils ne sont pas intéressés pour rien (déjà parce que de base, ils sont plutôt pro européens).

Écrit par : Bouli | 27/07/2020

@ Bouli,

On vous a déjà dit que en choisissant le F 35, la Belgique s'est coupée du SCAF. En mots clairs : la Belgique ne peut plus participer au SCAF !

Écrit par : Rob | 27/07/2020

et bien on ira au Tempest ! les anglais savent aussi faire de bons avions :-) ça ne nous empêchera pas de dormir

d'autant qu'il n'y a rien de plus détestable que le chantage médiocre. Donc si ce n'était pas du bluff, tant pis pour le scaf, tant mieux pour le tempest ! On y perdra rien au change.

Écrit par : Bouli | 28/07/2020

@Bouli
Grand bien vous fasse, si vous arrivez à gratter quelques miettes de workshare mais comme pour le SCAF ça va être compliqué de récupérer du taf sur un appareil que vous n'acheterez probablement pas.
Ah si, si jamais de l'argent magique arrive pour avoir 2 mini flottes.

Écrit par : Emixam | 28/07/2020

@tous les Français et Belges. Etes-vous sûrs que l'intégration au programme SCAF est désormais impossible pour les Belges (bien entendu en tenant compte éventuellement de problèmes de budget)?? La Belgique n'a t'elle pas acheté pour plusieurs milliards d'euros des véhicules blindés à la France dernièrement ? Vos lumières sont les bienvenues.

Écrit par : Baz driver | 28/07/2020

@ Baz
440 blindés pour 1,5 miliard. Une bonne fois pour clore ce débat absurde, la Belgique qui accueille l'OTAN à Bruxelles, ne peut pas faire ce qu'elle veut ! C'est comme l'Allemagne, elle est liée par ses engagements politiques et militaires. Bruxelles est la tête de pont de l'OTAN en Europe, vous les voyez aller acheter des Scaf, des Eurofighters ou des Grippen en plus des F 35 commandés ??? Faut arrêter la fumette les gars ! Avec des "si"... par contre ils refont une commande suplzmentaire de 15 F-35 !

Écrit par : Rob | 28/07/2020

@Rob. Je demandais des éclairages pas des insultes.

Écrit par : Baz driver | 28/07/2020

@ Baz-driver:

La France était très claire avec la Belgique: si achat du Rafale, la participation au programme était d'office...

SI achat du Fail35: niet, que dalle, walou, nada.....


Le seul moyen actuellement pour la Belgique de "participer" au SCAF, serait d'attendre sa sortie officielle et de l'acheter...

L'Allemagne essaie de couler la participation de l'espagnol Indra au profit d'Hesoldt...
S'ils y arrivent, vu comment la France a dû se battre avec eux pour garder l'essence même du programme, il y'a des chances qu'ils essaient à nouveau de nous emmerd*r.... Alors non, même si la France était éventuellement ouverte à une ouverture à d'autres pays, peu de chances que les allemands laissent passer l'occasion de les emmerd*r aussi



@Rob: l'Otan leur IMPOSE cet achat supplémentaire... Nuance !

La France est un des membres fondateurs de l'Otan, et pourtant, elle fait bien ce qu'elle veut, en matière d'armements....

Les Allemands aussi, qui ont préféré le F18 au F35 pour les missions SEAD et B61 (notez au passage que l'emport de la B61 n'est toujours pas validé sur ces 2 oiseaux supposés remplacer les vecteurs actuels... Amusant non ?



Pk: un bug avec mes messages ?
Ou une forme de "censure"?
Autant, à propos des flamands, je peux comprendre, autant le second non ?
Pouvez vous m'apporter vos lumières s'il vous plaît ?
Afin que je puisse corriger, le cas échéant, ma façon de m'exprimer (sachant que j'essaie de rester objectif et de ne pas faire dans la fake news)
Merci

Écrit par : Grosminet | 28/07/2020

@Baz driver
Que ce soit Dassault ou l'état français ils ont toujours dit que l'achat du F-35 est la ligne rouge pour l'intégration au projet SCAF. Lors de l'achat du F-35 il avait été évoqué par des politiques belges d'un investissement de 369 millions d'euros dans le SCAF mais ça avait été balayé par la France.
Et lorsque l'Allemagne prospectait pour remplacer les Tornados l'état français a fait la même déclaration si il y a achat de F-35 pas de coopération possible. Donc je vois mal la France refuser a un partenaire principal ce qu'elle accepterait a un partenaire mineur.
Donc pas de SCAF pour la Belgique.

Écrit par : Emixam | 29/07/2020

@Grosminet et Emixam,ces programmes sont sur une longue durée, on verra, même si je ne vous donne aucunement tord sur la position française.

Écrit par : Baz driver | 29/07/2020

Hum, alors je réessaye encore un fois de vous faire comprendre que la Belgique c'est les USA via l'Otan ! Si vous suivez les nouvelles, vous aurez entendu que les forces US déménagent leur QG Européen d'Allemagne vers... la Belgique.
11000 soldats déménagent à Mons ! Comment pouvez vous penser que la Belgiqie veuille/puisse commander le Scaf ??? C'est assez absurde, mais bon chacun peut penser ce qu'il veut !

https://www.lesoir.be/316130/article/2020-07-29/larmee-us-demenage-son-qg-europeen-vers-mons

Écrit par : Rob | 29/07/2020

@ Rob:

Mais oui, bien sûr...
Vous occultez surtout le fait que ce déménagement est surtout l'idée de Trump pour faire chier les Allemands.... RIEN à voir avec ce que vous insinuez...

Accessoirement, apprenez à lire:

Sur les 34500 militaires us en Allemagne, seuls 2000 seront répartis entre l'Italie et la Belgique...

Sur les 11900 militaires us redeployés (il en reste donc encore 22600 en Allemagne, qui pourtant est un acteur clé du SCAF !) 6300 rentrent à la maison


Ce qui est absurde, c'est votre raisonnement... Parce que la Belgique regroupe les commandements de l'Otan, elle "doit" acheter us? SÛREMENT PAS !


La SEULE obligation de l'Otan est d'acheter des avions furtifs pour les missions de SEAD.... Missions qui ne sont pas du ressort des Belges (qui en sont pourtant capables) mais des allemands (tiens donc ?) et des italiens

Écrit par : Grosminet | 30/07/2020

@Baz
Pas de soucis j'écris juste la position officielle de la France et de Dassault je ne dis pas non plus qui a raison ou tord, mais je pense que la Belgique n'achètera jamais le SCAF (ni le tempest d'ailleurs) mais plutôt éventuellement sont successeur donc la Belgique dans un programme européen ce sera pour la génération suivante selon moi (si elle ne choisit pas encore américain. L'avenir nous dira si cette position est définitive, mais je pense que oui surtout pour un pays comme la Belgique. Si l'Allemagne est obligé de se plier à cette règle pour continuer à collaborer avec la France (d'où son choix du F-18 + Typhoons complémentaires au lieu du F-35) alors qu'elle va dépensé quasiment la moitié du coût du programme, je ne vois pas la France faire une exception pour la Belgique que serait un partenaire très minoritaire ( j'ai pas les chiffres exacts mais le budget défense belge doit être même pas 10% de celui de la France ou de l'Allemagne).

@Rob
Certes le déménagement décidé par Trump est fait pour emmerder l'Allemagne mais il ne faut pas oublié que peu avant le choix Belge pour le f-35 Trump menaçait les pays qui ne respectait pas la règle des 2% or la Belgique était un des si ce n'est le pire "élève" mais après le choix du F-35 la position américaine s'est beaucoup adouci. A contrario pour l'Allemagne qui était pas à 2% (mais plus haut que la Belgique) est sous pression des USA depuis qu'elle a renoncé au F-35 au profit du Typhoon et (un peu) du F-18(voir les tweets incroyable de l'ancien ambassadeur US en Allemagne). Il n'y a forcement pas que ça dans l'évolution des rapports entre pays mais c'est une "coïncidence" troublante.

Écrit par : Emixam | 30/07/2020

Cher grosminet

Mon but n'était pas de vous énerver mais d'attirer votre attention sur le positionnement stratégique de la Belgique qui chaque jour devient de plus en plus une composante US en Europe. Peu importe mes chiffres que vous corrigez, cette stratégie correspond à un repositionnement important ! Donc, je me répète : la Belgique n'a plus le choix et doit acheter américain. Notamment suite aux engagements Otan qui imposent que 2% du Pib des pays membres soient investis dans leur armement. Et bien sur dans de l'armement Us de préférence...même si ce n'est pas stipulé, c'est très implicite! Et si ils achetaient Européens, ce seraient des Eurofighters et des F 18 SH exactement pour les mêmes raisons que l'Allemagne. Quand au SCAF, il y a déjà beaucoup d'incertitudes allemandes, et donc postuler que la Belgique puisse y participer me paraît être une grosse "calembredaine" !

Écrit par : Rob | 30/07/2020

@Grosminet et Emixam. Merci pour vos commentaires, moins tranchés. Les programmes aussi complexes et coûteux dont nous discutons, se déroulent sur des dizaines d'années: pendant ce temps, les responsables (aussi bien économique, politiques, et militaires) changent..Donc pour la Belgique ( voir d'autres),je ne refermerait pas la porte à quoique ce soit. Mon humble avis...sans plus et surtout sans prétention. On a vu de tout dans le passé...

Écrit par : Baz driver | 30/07/2020

Franchement bravo les artistes. Le contrat pour les F 35 belges est signé. Et d'ici peu, une commande de 15 F 35 supplémentaire va être signée. Et vous pensez que la Belgique va se retirer de l'Otan et de ses contrats suite à on ne sait quel évènement pour commander un programme qui n'existe pas et pour lequel le principal partenaire pro-otan se montre réticent !! Bonne chance mes petits, c'est comme Saint-Nicolas, suffit d'y croire très fort :-)

Écrit par : Rob | 30/07/2020

@Rob.J'aime pas mal Saint-Nicolas (bien que pas croyant) et surtout les biscomes qu'il distribue. Et je pense que je ne suis pas le seul...

Écrit par : Baz driver | 30/07/2020

@ Rob, "America'first"


Ça va, nous avons tous compris que votre fond de commerce, c'est tonton Sam...

Mais, en plus de ne pas savoir lire (ni même compter), vous vous permettez de me prêter des propos faux, ce qui a particulièrement le don de m'irriter.

JAMAIS (bien au contraire !!!!) je n'ai affirmé que la Belgique cherche (ou était invitée) à joindre le programme SCAF.


Quand à vos "calembredaines", pour vous citer, concernant le fait que la Belgique "n'aurait plus le choix", je vous rappelle que :

CHAQUE pays de l'Otan est SOUVERAIN (militaires us sur son territoire... Ou pas !), et que le choix d'armements est SOUVERAIN (malgré les pressions de tonton Sam).... Ce qui autorise, par exemple, l'achat de systèmes de défense S400 par la Turquie...
C'est dans les statuts de l'Otan.

Donc, à partir du moment où vous affirmez que,à cause de sa situation au seing de l'Otan, la Belgique serait contrainte d'acheter us,ce serait affirmer que l'Otan est une dictature s'asseyant sur la souveraineté de ses membres (et, accessoirement, sur SES statuts fondateurs) .... C'est ÇA, votre ultime argument pour justifier le "choix" du F35 ???
Croyez moi, si les allemands avaient envie, ils enverraient ch*er Trump et tout ce gentil monde "outre-atlantique" ayant un uniforme devrait quitter le territoire (la France l'ayant fait, c'est donc possible....)... Ils sont juste diplomates, en ayant pris quelques F18 pour accompagner le message.

Bizarrement, les allemands ayant pourtant une situation bien plus stratégique que les belges (ils ont eux aussi des centres de commandement, l'inutile bombinette B61, mais SURTOUT, ils ont le parc des Awacs !) et toujours pas 2% de pi de dépenses militaires, n'avaient jusque là rarement acheté us (en gros, que du matériel non proposé par les européens: awacs et helicos lourds), se "contentent" d' une poignée de Growler (sûrement parce que c'est LE SEUL avion moderne et immédiatement disponible ayant la capacité à tirer L'AGM 88 que votre super "coucou de la mort qui tue" n'a même pas vu encore en montage à blanc) et d'une majorité de Typhoon pour remplacer leurs vieux Tornados....
Pourtant, l'Allemagne AUSSI est liée à ses engagements militaires dans l'Otan (et la France ? Elle compte "un peu" dans l'Otan, seule nation au monde à être TOTALEMENT interoperable avec la navy.... Sans autre avion us que le E3c/E3d.... Et pour cause, seuls les américains en fabriquent)
Je vous ai repris sur les chiffres car,d'une, ils étaient complètement faux, et de deux, vous affirmiez que ce redéploiement contraignait la Belgique...

NON ! L'essentiel de ces troupes retournent au pays (tout usa qu'ils sont, nos alliés AUSSI on des galères de fric, donc eux aussi font des économies !) et SEULEMENT 2000 (sur les 11900 à quitter l'Allemagne) seront dispatchés entre Belgique et Italie....

Perso,je voie bien le reliquat s'installer en Pologne, vu que celle-ci leur propose carrément de payer pour ça !


Et donc, pour en finir avec vous, l'achat du F35 par la Belgique, est surtout dû aux politiques ayant fait des promesses, entraînant les responsables militaires à pondre un "concours" tellement biaisé que même un compétiteur us a décidé de ne pas y aller.... L'achat du F35 avait été annoncé avant 2014,quand même... Puis cette fameuse B61 (inutile tactiquement au passage !) qui ne devait pas peser sur la note devient finalement un élément déterminant.... C'est quand même gros, surtout quand l'affirmation que le F35 est le seul à pouvoir l'emporter est, jusqu'à aujourd'hui encore, fausse (et risque de l'être longtemps, vu que les américains cherchent à la remplacer par un missile.....)...

Et c'est VOUS qui nous prêtez des paroles que PERSONNE n'a dites, au sujet d'un éventuel départ des belges...




Il va falloir revenir sur terre, "l'artiste"... Entre vos fake news volontaires et la déformation de nos propos, vous allez trop loin pour justifier une arnaque

Écrit par : Grosminet | 31/07/2020

@Grosminet
Je vous invite à aller à Bruxelles, dans la commune de Evere pour voir le tout nouveau quartier de l'OTAN qui a coûté 6 miliards. On dirait un mini Pentagone. Puis vous vous rendrez au SHAPE à Mons, le Grand Quartier General des Forces Alliés en Europe. La base ou se trouve le Comandant Suprême des Forces Aliées en Europe ; Curtis Scaparrotti. Ca vous donnera une idée de ce que représente l'OTAN en Belgique. De votre sallon, ça ne doit pas vous dire grand chose, allez donc voir de vos yeux ! Apres on parlera de l'importance de l'Otan en Belgique !

Écrit par : Rob | 31/07/2020

@ Rob
Vous ne parlez pas du hold up de l'Otan sur la composante air de l'armee belge. Tous les élèves pilotes qui s'entraînaient précédemment sur Alpha Jet à Cazeau en France, ont été relocalises à l'Euro-NATO Joint Jet Pilot Training sur la base aérienne Sheppard au Texas pour l' entraînement sur F 35. Oui l'Otan a repris la mise en Belgique, mais de quelle manière...!

Écrit par : John | 01/08/2020

@ "America's first for Rob" .....

Hem,considérer le "siège politique" de l'Otan comme une preuve que sans la Belgique,l'Otan ne serait rien,est ridicule....dois je vous rappeler que,s'il est en Belgique,c'est suite à la décision d'un certain Charles de Gaulle de virer les américains de notre territoire ??????

Sachant qu'avant nous,ce siège était à Londres,et que,accessoirement,il ne représente RIEN dans le domaine stratégique.....



Le "déménagement" de SEULEMENT 1000 militaires us d'Allemagne vers Mons ne fait pas de la Belgique le nouvel eldorado pour ceux ci,cela permet juste au commandant des forces US en Europe d'avoir à se taper des voyages incessant entre le shape et son état major en Allemagne......cela fera quoi,au max,2500 militaires us au shape,toutes catégories confondues....ouais,l'otan est super important en Belgique ^^ )


il restera quand même en Allemagne le commandement allié de l'air,22600 militaires US de troupes divers (Navy,Marines et autres de l'Adt) ,soit pas loin de 36-37000 encore sur place (navy,marines,adt et ada)



Je répète: ce re-déploiement est juste un moyen de faire des économies tout en emmerdant l'Allemagne (parce que bon,la Belgique ET l'Italie sont ENCORE les mauvais élèves de l'Otan,niveau budget de dépenses,MEME en ayant achté le Fail 35!!!!!! donc vos arguments tombent tous à l'eau,désolé pour vous)


@ John: vous parlez de hold-up????

heu,sans vouloir vous vexer,les pilotes belges à Tours puis Cazaux apprennent les bases du métier,ils sautent pas directement dans un F16 (et encore moins un F35) à l'issue

Le passage de la formation aux USA à la place de la France n'est PAS pour l'entraînement au F35 (puisqu'avant,il faut déjà savoir voler!!!! )
Pour les mêmes raison que la France envoie ses futurs pilotes de l'aéronavale à Pensacola)




Bref,maintenant,j'aimerais beaucoup revenir au sujet de base dont vs élucubrations nous ont écartées........

Écrit par : Grosminet | 02/08/2020

@Gros minet

L'armée belge a quitté Caseaux, la cérémonie de départ a été grandiose et les alphabets sont deja vendus à un contractor US!
Faut vous informer mon vieux !

Écrit par : John | 02/08/2020

John,savoir lire,ce n'est pas seulement lire des mots les uns à la suite des autres,mais aussi (et surtout!!!!! ) comprendre le sens d'une phrase....

Visiblement,vous ne savez pas lire.....

Accessoirement,le mon vieux,c'est acceptable d'un ami proche,pas d'une personne qui écrit des énormités dans le seul but de propager une idée fausse (celle que les apprentis pilotes filent aux USA apprendre à voler sur un F35,qui est complètement ridicule.....aussi ridicule de croire qu'après leur formation en France,ils sautaient directement sur le siège d'un F16)

Écrit par : Grosminet | 02/08/2020

@ Gros ...
Vous passez beaucoup de temps à faire l'analyse de mon profil socio psychologie et de mes compétences rédactionnelles ??
Tenez vous en à des faits svp !

https://defencebelgium.com/2018/10/15/lecole-franco-belge-de-pilotes-de-chasse-a-ferme-ses-portes/

Écrit par : John | 03/08/2020

@ John:

Vous parlez de faits ????

C'est pourtant VOUS qui parliez d'un hold up, alors que la formation des pilotes belges dans l'école us n'est dûe qu'à la fermeture de celle de Cazaux (pour cause de non remplacement des Alphajet belges)

OÙ EST LE HOLD UP,quand le général (BELGE!!! ) Frédéric Vansina explique avoir eu recours, je cite, à "une formule éprouvée pour une période intérimaire",alors qu'il n'à plus d'avions de transition pour former ses pilotes ????


CA, ce sont des faits...... Et non une élucubrations selon laquelle l'Otan prendrait la main sur la Belgique (qui, je vous rappelle, est SOUVERAINE dans SES décisions, ce que l'Otan DOIT respecter puisque c'est inscrit dans ses statuts !)



Bon, maintenant, j'aimerais VRAIMENT revenir sur le fait que SAAB investit dans le Tempest

Écrit par : Grosminet | 03/08/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.