20/07/2020

Les Z-18 chinois en service dans l’Himalaya !

23.jpeg

Les nouveaux hélicoptères lourds chinois Z-18 sont entrés en service. Un escadron soutien les forces chinoises près de la frontière contestée de l’Himalaya avec l’Inde près de Ladakh. Ces hélicoptères font partie du 76th groupe aérien de la PLA.

Le nouvel hélicoptère lourd permet à l'armée chinoise de lui donner un avantage dans les conflits de haute altitude s'ils surviennent. Ce dernier permet de transporter nombre de soldats et de matériels à haute altitude comme des chars légers type 15, de l’artillerie, des drones. Les opérations à haute altitude imposent une pénalité à la plupart des systèmes d'armes étant donné la densité de l'air plus mince. Le Z-18 peut décoller à 4’500 mètres d'altitude et a un plafond de plus de 9’000 mètres.

L’origine du Z-18 « Gaoyan » :

Le Z-18A « Gaoyan » est basé sur le développement du AC313 (Z-8 pour la version militaire de base), soit du premier hélicoptère géant à usage civil et de fabrication chinoise. Son niveau de fabrication atteint le niveau international de la troisième génération des hélicoptères. Il témoigne de la capacité de la Chine à réaliser, désormais indépendamment un hélicoptère géant, après l'Europe, les Etats-Unis et la Russie.

Ce type d'hélicoptère se caractérise par son niveau de sécurité, sa fiabilité et son confort. Cet hélicoptère peut être utilisé dans la lutte contre les incendies et les opérations de secours. L’appareil est dérivé du Harbin Z-8 qui n’est autre que la version chinoise du SNCASE Frelon.

Le Z-18, qui a été fortement modifié par rapport au Z-8, a effectué son premier vol en 2014 et dispose d'un cockpit nouvellement développé et d'une forme modifiée de la coque extérieure. Il a une rampe à l'arrière, un radar au sol à l'avant et une antenne SATCOM derrière les sorties du moteur. Selon le CAIG, les matériaux composites et les alliages de titane auraient été largement utilisés dans la construction. Il a une masse maximale au décollage de 13,8 tonnes et peut transporter 30 soldats ou cinq tonnes de charge. Son rayon d’action est d'environ 1’000 kilomètres. L'hélicoptère est propulsé par trois turbomoteurs chinois WZ-6C.

17309471c4948674223115-696x432.jpg

Photos : le Z-18 @ Harbin

Commentaires

Bonjour
Il me semble que vous ayez fait une erreur concernant la capacité d'emport du Z-18...
Le char léger/moyen type 15/VT-5 fait de 33 à 36T,ce qui le rend beaucoup trop lourd pour être transporté par hélicoptère y compris par le plus gros hélicoptère du monde, le Mi-26 (environ 20T de charge utile).
Petite coquille qu'on peut aisément trouver dans la presse généraliste mais qui est plus gênant concernant un média spécialisé défense comme le vôtre.
L'erreur étant néanmoins humaine, je tenais à vous féliciter pour votre blog qui nous permet d'avoir une info francophone mais autre que francocentrée.
Bonne continuation à vous

Écrit par : ced | 20/07/2020

@Ced: Oui, je suis un peu ceptique sur cette possibilité, néanmoins, selon plusieurs sources le tranport à l'élingue serait possible. Il est évident que le char devrait être alléger au maximum et ne pas être doté du blindage complémentaire. Merci pour commentaire, bien à vous.

Écrit par : Pk | 20/07/2020

Bonjour
Bravo pour votre site . Le développement du Z-18à partir du Z-8 lui m^me très inspiré du Super Frelon en dit long sur la capacité à très long terme ( plus de 40 ans) de la Chine à exploiter la technologie occidentale pour devenir autonome . L'exploitation à haute altitude au Xinjiang et Tibet de cet appareil leur permet d'accroitre leur pression sur l'Inde à travers leurs nombreux différents frontaliers. Je serais intéressé par les caractéristiques du moteur WZ6C pour les comparer aux moteurs occidentaux de cette catégorie

Écrit par : mikeul | 20/07/2020

Vous dites dans votre commentaire qu'il peut transporter des chars légers et dans le dernier paragraphe , qu'il a 5 T de charge??? Je pense qu'il s'agit d'une coquille?
Cela dit dés que les chinois sortent un avion civil ou un hélico .. il me semble l'avoir déjà vu quelque part… curieux..

Écrit par : lotser68 | 21/07/2020

@mikeul: Votre question sur le WZ6C

Sauf erreur de ma part, il s'agit d'une extrapolation (+ ou - réussie) du Ardiden 3C de Safran dont les essais remontent au début 2019...

Écrit par : forêt10 | 22/07/2020

@forêt10. Ne confondriez vous pas le WZ6C et le WZ16. En effet il me semble sauf erreur que le WZ6C est un développement du TURMO IIIC qui equipait le Super Frelon, et Le WZ16 est lui issu du Ardiden 3C..

Écrit par : Baz driver | 22/07/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.