06/07/2020

F-15 additionnels pour le Qatar !

23.jpeg

Jusqu’ici la commande du Qatar pour des Boeing F-15QA portait sur 36 appareils. Hors, les États-Unis confirment l'élargissement de l'achat de F-15QA avec 12 appareils additionnels. L’annonce a été faite suite à une confirmation de l'élargissement de l'approvisionnement avec le Département de la Défense (DOD).

Le Qatar serait donc dans l’attente de 48 F-15QA. Ce dernier offre non seulement des capacités de changement de jeu, mais est également construit en utilisant des procédés de fabrication de pointe qui rendent le jet plus efficace pour la fabrication. Sur le terrain, les F-15 coûte la moitié du coût par heure de vol des avions de combat similaire et délivre une charge utile beaucoup plus importante à des distances beaucoup plus grandes.

Les F-15 du Qatar sont la version la plus avancée de la famille « Eagle ». Basé sur le F-15SA fourni à l’Arabie saoudite, le F-15QA (Qatari Advanced) dispose d’un capteur infrarouge de recherche et de suivi, d’une suite de guerre électronique numérique et du radar AESA APG-82 (V) 3 de Raytheon. Contrairement aux anciens F-15, les nouvelles versions SA et QA ont des systèmes de contrôle de vol « fly-by-wire ». Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN : Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night), monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

boeing,f-15qa,advanced eagle,blog défense,les nouvelles de l'aviation,aviation francophone

De plus, les avions du Qatar auront un nouveau design d'aile qui conservera le profil aérodynamique, mais une nouvelle structure interne pour une durée de vie plus longue. L'augmentation de la fiabilité, la durabilité et la maintenabilité permettent aux opérateurs de défense à moindre coût restent avant des menaces actuelles et en constante évolution. 

Les nouveaux affichages de poste de pilotage incluent un affichage tête basse de BAE Systems. Le plus remarquable est l’adoption d’un écran tactile large, similaire à celui du F-35 Lightning II. 

Les nouveaux lanceurs permettront aux avions du Qatar d’avoir 16 missiles AIM-120 AMRAAM et quatre frontaux AIM-9X dans des missions de défense aérienne, avec une gamme de magasins guidés avec précision.

aqjbfhne4m351.jpg

Photos : F-15QA aux essais @ Boeing

 

 



Commentaires

Bonjour, pourquoi la Suisse se voit proposer le F-18 Super Hornet et non pas (aussi) une version appropriée du F-15, ces 2 avions semblant similaires ?

Écrit par : Mokito | 06/07/2020

La grande question c'est est ce qu'ils vont réussir à trouver, former et garder suffisamment de pilotes pour armé les Rafales, Typhoon et F-15 qu'ils ont commander, car ça commence à faire beaucoup d'appareil différent pour un si petit pays.
Il sera fort probable que tous ces avions ne soient pas tous opérationnel et que ces achat sont plutôt à caractère politique pour s'attirer les faveurs des pays les fabricant

Écrit par : BiLKiNiS | 06/07/2020

@ Mokito : La Suisse a l'habitude du Hornet, et les performances du Super Hornet sont à mon avis largement suffisantes.

De plus, à long terme, l'avenir du Super Hornet semblait (jusqu'à la commande récente de F-15EX par l'USAF qui a changé la donne) plus assuré que celui du Strike Eagle.
En effet c'est l'appareil principal de l'US Navy et son avenir semble désormais assuré pour un certain nombre de décennies (surtout depuis le développement du Block III, qui pourra peut-être un jour être rétrofité sur nos F-18, s'il n'est pas possible (à cause des conditions de l'appel d'offres) d'avoir des appareils Block III dès le début), alors que pour le F-15, le pays producteur n'en avait pas commandé depuis au moins 15 ans (à part peut-être quelques F-15E pour remplacer des appareils perdus, j'ai un doute). De fait :
1) la Suisse aurait eu une version export non utilisée par l'USAF qui en est restée à des versions plus anciennes.
2) le développement d'améliorations qui pourraient au fur et à mesure être implantées sur les appareils suisses semblait moins certain (financement à trouver entre nations "non productrices" utilisant ces versions, et non par les USA eux-mêmes en vue d'améliorer leur propre flotte),
3) la question du suivi technique sur le long terme se posait plus. Il n'y a qu'a voir ce qui se passe avec les Hornet actuels. l'US Navy les ayant retiré, même si de nombreuses nations en utilisent, Boeing va progressivement arrêter de les prendre en charge.

Écrit par : chris2002 | 06/07/2020

@chris2002

" pour le F-15, le pays producteur n'en avait pas commandé depuis au moins 15 ans"

1° les F15E de l'USAF sont en constante mise a jour (pour en fait suivre les version ulterieur export)

2° les version "export" sont des version de pointe qui n'ont rien a envier aux F15 de l'usaf
(quand les USA acceptent de vous vendre des F15 c'est que les USA vous aiment "bien" ... sinon ils vous vendent des F16 !)

3° la chaine de production du F15 n'a JAMAIS ete arreté.
et quelque part, avec les ventes export, l'usaf n'a pas eu besoin de passer des commandes (entretemps) pour la maintenir ... sauf maintenant ou l'usaf a besoin d'appareils pour palier aux manques du F35.
au passage, avec des programmes pour porter la durée de vie cellule du F15 a 32.000 H, le besoin de cellule neuve devient assez relatif (et les F15EX sont des C/D reconstruit a neuf)

4° le F15EX n'est que la suite logique des F15SA (arabie saoudite) et F15QA .
la seule nouveauté etant que l'usafe "assume" que le F35 ne va pas faire le job (tout comme la navy avec le super hornet)

Écrit par : Laurent10 | 06/07/2020

@Laurent10 : le fait que le pays producteur n'en commandait plus est quand même un signe qu'à un moment donné le F-15 était un peu sur la sellette dans l'USAF. Même si des programmes de modernisation lourds ont effectivement eu lieu dès 2007 (remplacement du radar, etc.)

Et upgrade ou pas, la cellule restait la cellule originale, qui diffère des modèles les plus récents, ce qui peut poser des questions sur la compatibilité des équipements prévus pour l'une ou l'autre cellule, et de la nécessité de les intégrer deux fois.
Par exemple, les derniers F-15 produits sont équipés de commande flybywire, mais je doute que l'USAF se soit amusée à remplacer l'ensemble des commandes de vol des ces F-15C/D/E, ou l'envisage sérieusement, vu les implications que cela peut avoir...

D'ailleurs, d'après tous les articles que j'ai vu les F-15EX prévus par l'USAF seront neufs, et non reconstruits à partir de F-15C/D qu'ils remplaceront. De quoi repartir sur de bonnes bases, car les cellules des F-15C/D vieillissent et il me semble avoir lu qu'un remplacement des ailes devait être envisagé si les appareils devaient rester en service pendant encore quelques décennies.

PS : le F-15 est quand même un cran en dessous du F-35 niveau "amitié". Je doute par exemple que les pays du Golfe puissent avoir des F-35 (hors Israel bien sûr).
Et à certaines nations parmi les plus proches des USA (Canada et Australie qui font partie de l'accord Five Eyes notamment), c'est le F-18 qui est proposé, alors que le F-15 avec son meilleur rayon d'action serait probablement plus intéressant pour ces deux pays. Est-ce seulement lié au fait que ces nations avaient déjà des F-18 (et que l'Australie a commandé des versions EA-18 qui n'existent pas en version F-15 ?) ou que le F-18 est potentiellement plus sensible que le F-15 ? (la version EA-18 étant clairement plus sensible)

Écrit par : chris2002 | 07/07/2020

@Laurent10. Les F-15EX ne sont pas des F-15C/D reconstruits à neuf. Ce sont des cellules totalement nouvelles sur le modèle F-15QA. Les F-15C et D finiront presque tous certainement à la casse d'ici 2030. Pour ce qui est des F-15 exports, certains systèmes et modes radars ne sont que "USAF only", soyez en sûr. C'est une constante dans toute l'histoire du F-15...

Écrit par : Baz driver | 07/07/2020

@chris2002 et baz driver

1° je vous recommande de vous interesser au cas des F15SA dont une partie sont des f15S (soit des E monoplace) reconfigurer en SA (donc biplace avec nouveaux moteurs, nouvelle avionique, radar, points d'emport sup, ...)

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/03/29/les-sam-ne-font-pas-peur-aux-f-15-saoudiens-865411.html

2° a lire => http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/02/25/les-ameliorations-installees-sur-les-f-15-du-qatar-865221.html

"de nouvelles améliorations structurelles, notamment pour l'aile qui pourrait être proposée comme option d'extension de durée de vie pour les F-15C de l'US Air Force "

Écrit par : Laurent10 | 07/07/2020

@Laurent "quand les USA acceptent de vous vendre des F15 c'est que les USA vous aiment "bien" ... sinon ils vous vendent des F16"

Sympa pour les Taïwanais (entre autre) qui font face à la plus grande menace des États-unis: la Chine.

F15 et F16 ont des qualités différentes.

Écrit par : Wolff | 07/07/2020

@Laurent10. Les F-15S etaient la version export du F-15E destinée à l'Arabie Saoudite. Tous etaient des biplaces. Et oui, ils ont tous(ceux encore en dotation) été transformé en F-15SA. Le dernier monoplace F-15 construit par McDonnel Douglas l'a été avant la fin des années 80.

L'US Air Force a abandonné le projet 2040c qui comportait effectivement (entre autres) le remplacement des ailes, et choisi de remplacer ces F-15C/D par des F-15EX.

Écrit par : Baz driver | 07/07/2020

@Wolff. Vendre des F-15 à Taiwan serait quasiment une déclaration de guerre vue de Chine. Et même les autorités americaines ne valn'autoriseraient sûrement pas cette vente.Le F-15 a une mission extrêmement offensive. La vente de F-15C puis de F-15S à l'époque à l'Arabie Saoudite avait donné lieu à de très fortes tensions entre Israel et les Etats-Unis...

Écrit par : Baz driver | 07/07/2020

@Wolf et @Baz: L'administration Trump a bien offert des F-15C (ex-USAF) au Taïwan tout comme des F-35. Ce sont les taïwanais qui finalement ont préféré le F-16V.

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/03/21/taiwan-des-f-15-au-lieu-du-f-35-865359.html

Écrit par : GBU | 08/07/2020

@GBU.Oui des F-15C de supériorité/défense aérienne sans aucune capacité d'attaque. Pas des Strike Eagle.J'aurais du le préciser dans mon précédent post.

Écrit par : Baz driver | 08/07/2020

@GBU merci pour le lien. Tout est dit dans cette phrase: :"d’un point de vue politique le Congrès américain ne mettrait aucune condition à la vente du grand chasseur américain (F-15), tandis que celle du F-35 pourrait envenimer un peu plus les relations déjà tendues entre Pékin et Washington.

Taiwan a peut-être raisonner ainsi pour finalement choisir le F16 (en plus de la flotte existante) au lieu du F15: pour un budget donné, mieux vaut une flotte moyenne additionnelle de F16 qu'une petite de F15 (pure spéculation de ma part).

En tout cas ça montre que l'écart est moins évident que ce que veulent nous faire croire certains. Taïwan, contrairement à l'Europe a un voisin autrement plus dangereux et ne peut pas se permettre des choix illogiques (càd corruption et tactiques politiciennes n'ont pas leur place face à l'importance des choix stratégiques militaires).

Écrit par : Wolff | 08/07/2020

@Wolff. Il n'y a jamais eu de MLU pour le F-15C américain. Le programme MSIP est américain et date de 1984 et a accompagné le F-15C depuis cette date. Les cellules n'ont subi aucun programme SLEP (au grand dam des utilisateurs de cet avion). Tout au plus, des dérives, des stabilisateurs horizontaux, des longerons, des ailes ont été remplacées au fur et à mesure du viellissement ( constamment contrôlé appareil par appareil, en particulier depuis l'incident de 2007 ) . Taiwan c'est vu proposer des F-15C (certes,modernisé en terme d'avionique) mais jamais des F-15 Strike Eagle. Qui poseraient autant de problèmes aux chinois que des F-35, n'en déplaisent aux Fans du F-35. L'USAF elle-même n'envisage pas (du moins actuellement) le remplacement de ses F-15E par des F-35.. Elle veut un un appareil de 6ème génération pour le faire. Idem pour Israël.

Écrit par : Baz driver | 08/07/2020

Le F-15E Strike Eagle est une variante du F-15D qui est la version biplace du F15C. Créée en 1986 pour donner à l'appareil une capacité multirôle et d'attaque tout temps, cette version reprend 60 % de la cellule du F-15D.
Le radar AN/APG-70 avec modes air-sol et la nacelle infrarouge Martin Marietta LANTIRN sont les ajouts le rendant mulirole et pas seulement tailler pour la supériorité aérieenne.
Taïwan a besoin d'avions pour la supériorité aérienne, d'où son intérêt à l'époque pour le F15C.
@ Baz driver. C'est pour sa capacité de frapper des cibles sur sol chinois que les Chinois auraient indiqué la ligne rouge (F15C et pas F15 SE) à ne pas franchir selon vous?

Écrit par : Wolff | 08/07/2020

@Wolff, oui c'est mon opinion, mais elle n'engage que moi.

Écrit par : Baz driver | 08/07/2020

@baz driver
"Les F-15S etaient la version export du F-15E destinée à l'Arabie Saoudite. Tous etaient des biplaces."

et vous avez 100 % raison

je tiens a faire mon "mea culpa" car je me suis embrouillé avec la version F15F (un F15E monoplace) a l'origine souhaité par l'arabie dont la vente avait ete refusé par les USA ... pour plus tard accorder les F15S

Ensuite, 68 de ces F15S des années 90 ont ete transformé en F15SA dans les années 2010

Écrit par : Laurent10 | 09/07/2020

@Laurent10. Aucun souci. Les F-15S sont en cours de transformation (avec actuellement une désignation F-15SR). Effectivement le F-15F a été refusé à l'époque par le Congrès americain.

Écrit par : Baz driver | 09/07/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.