01/07/2020

Des TA-50 « Golden Eagle » additionnels pour la Corée !

92374134_3535012663191909_4133239907332128768_o.jpg

Séoul, a passé une commande pour 20 avions formateurs supplémentaires auprès de Korea Aerospace Industries Co. (KAI) pour un montant estimé à 575 millions de dollars.  Ces appareils rejoindront les 60 aéronefs en service au sein de la South Korea Air Force (ROKAF) d'ici 2024.

KAI a exporté un total de 148 avions d'entraînement d'une valeur de 3,1 milliards de dollars américains, soit 64 avions d'entraînement avancés T-50 d'une valeur de 2,4 milliards de dollars et 84 avions d'entraînement de base KT-1 d'une valeur de 700 millions de dollars - vers des pays, tels que l'Indonésie, l'Iraq, la Thaïlande, la Turquie, Pérou et Philippines depuis sa fondation en 1999.

Les T-50 & TA-50 :

Les T-50 « Golden Eagle » et TA-50 sont largement dérivé du Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » et disposent de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspirés de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne, mais couplée à un certain nombre d’éléments d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14’600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8’000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

La version TA-50 se différencie par une capacité d’armement soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

fa-50-1-750x500.jpg

Photos : TA-50 @ROCAF

Commentaires

Bonjour :)

Je ne suis ni pour la dissolution de l'armée suisse ni pour l'achat d'avions d'entraînements italiens.
Cet avion ne fait pas partie d'Air 2030 et est lui aussi un avion d'entraînement.

Toutefois ces capacités semblent en faire un candidat capable en ce qui concerne les missions de police du ciel et une solution peu onéreuse pour les besoins suisses actuels.*

Qu'en pensez-vous?


*Après si on imagine un scénario de conflit conventionnel régional majeur (je ne vois pas ce que ça pourrait être car il me semble que c'est soit guerre mondial et utilisation de l'arme atomique soit rien en Europe... La guerre Hybride ça ne fonctionne pas pour l'Europe centrale)..... dans ce cas on serait mieux avec le Rafale ou F-18ASH.

Écrit par : PAF | 02/07/2020

@PAF : la gamme T-50 est avant tout une famille d’avions écoles avec une capacité d’attaque au sol (FA-50). Cette dernière est utilisée aux Philippines pour combattre les islamistes, mais même ce pays cherche un véritable avion multirôle pour la protection aérienne.

Pour la police du ciel dans notre pays le principal problème de cet avion réside dans les éléments suivants :

Radar ancien à antenne mécanique de petite taille, ce qui équivant à une faiblesse de puissance et inutilisable en montage à cause des faux échos.

Pas aux normes Otan.

Mais il ne faut pas oublier l’autre point du cahier des charges qui concerne le parapluie anti-balistique :

Le futur avion doit posséder un radar AESA (utile également en terme cyber) un IRST et une capacité en réseau pour fonctionner en binôme avec le futur système sol-air. Le cas échéant l’avion doit pouvoir travailler avec nos voisins pour compléter un dôme de sécurité centre-europe. La gamme T-50 ne dispose pas de ces compétences.

Écrit par : pk | 02/07/2020

@PAf : Honnêtement, Autant prendre la version Original F-16 avec une déclinaison Viper, ça serait moins cher que les rafale et le F-18 SH, et plus complet et robuste que le T-50.
Le hic pour ce que je viens d’écrire est qu'il faudrait inclure tout le volet formation et simulateur, en plus des pièces détachées,....etc.
Alors qu'avec le F-18 SH, la suisse à une connaissance parfaite du bestiau ;-)

Écrit par : MBMW | 02/07/2020

Il n'y a pas que la vitesse Max qui compte, si l'appareil peut atteindre mach 1,4 c'est bien mais si c'est en configuration lisse (sans missile ni réservoir externe) c'est inutile car l'avion n'a aucune autonomie et ne peut pas intervenir sur l'appareil suspect.
Lors de test du Gripen C/D par l'armée Suisse le problème de l'autonomie c'était posée car sur beaucoup de scénarios d'interceptions l'appareil arrivait sur site avec le minimum de carburant et ne pouvait pas intervenir.
Il faut que je retrouve cet article.
Pour le TA-50 il faut voir ses capacités (vitesse Max, vitesse ascensionnelle, autonomie) mais avec ce qu'il faut par exemple 4 missiles air-air et un bidon.

Écrit par : Emixam | 02/07/2020

Outre les points évoqués par PK, il faut ajouter que cet avion (pour le moment, certes) ne peut emporter QUE du Aim 9 (x4 maximum) de courte portée...

Pas spécialement dissuasif, quand pour être à portée de tir du Aim9, il aura déjà fallu esquiver une volée de missiles longue portée adverses

Écrit par : Grosminet | 02/07/2020

Merci PK et merci à tous pour vos réponses!
C'est éclairant :)

Écrit par : PAF | 02/07/2020

@Emixam : "Lors de test du Gripen C/D par l'armée Suisse le problème de l'autonomie c'était posée car sur beaucoup de scénarios d'interceptions l'appareil arrivait sur site avec le minimum de carburant et ne pouvait pas intervenir.
Il faut que je retrouve cet article."

C'est de celui-ci que vous faites référence :

https://m.lematin.ch/articles/25116550?track

Écrit par : Jo-ailes | 02/07/2020

@Jo-ailes
Oui merci, il me semble que c'est ça (ou alors c'était un article qui reprenait en partie celui-ci).
C'était juste pour illustrer que une vitesse Max n'est qu'un des paramètres qui permet de dire si un avion peut effectuer une mission d'interception, et que dans certains scénarios défini par l'armée Suisse le Gripen qui semblent sur le papier parfaitement adapté à en fait "les jambes trop courtes".

Écrit par : Emixam | 02/07/2020

@Ouioui: le rapport ACAMAR est un pseudo rapport payé par le PS et exécuter par un groupe d’incompétents dont le sérieux des dossiers et mise en doute par L’EPFZ et bien d’autres! Mais on a bien compris OuiOui pour qui vous roulez !

Écrit par : Pk | 03/07/2020

NEUTRALITÉ:

fait de ne pas prendre parti dans un conflit...

Pour mes voisins suisses, outre la politique, cela s'applique aussi par des moyens MILITAIRES pour empêcher des belligérants d'utiliser VOTRE territoire pour aller se foutre sur la gueule, ceci pour le bénéfice de VOTRE population...


Parce que si vous n'avez pas d'armée pour empêcher ceci, en cas de conflit, ne rêvez pas, votre territoire servirait au passage de troupes armées, aviation, missiles.... Avec en plus un risque d'occupation (histoire d'éviter aux belligérants d'avoir un conflit sur LEUR territoire)


SOUVERAINETÉ:

Être indépendant dans la prise de décision, dans l'action...


Pour la Suisse et son ciel, cela sous entend de ne pas être placé sous "protection" de l'Ue OU de l'Otan...

Ça veut donc dire que,SI un petit avion est perdu dans vos montagnes, vous ne dependrez pas d'un chasseur français, italien ou allemand qui mettra un temps fou à intervenir, pour éviter une catastrophe....


Il FAUT une armée pour garantir la sécurité du territoire,et des citoyens !

Aller contre une armée (de défense, dans le cas Suisse) relève de la plus haute trahison envers le devoir moral ET physique d'assurer la sécurité des citoyens....



Parce que,jusqu'à présent, la Suisse possède une armée relativement efficace, votre pays n'à pas connu de grosse catastrophe (genre un 11 septembre.... Cas toujours possible à l'heure actuelle)...


Croire que de simples missiles sol-air, avec tous les défauts liés à votre géographie, suffiraient à la protection du ciel, c'est vouloir jouer à la roulette russe avec 5 cartouches dans le barillet....


QUI sera responsable, en cas de catastrophe ?????



Personnellement, si ma famille était décimée par un tel acte, croyez bien que je voudrais la peau des responsables qui ont permis cette catastrophe.... Les politiques !!!!




Alors maintenant, une protection efficace, demande un avion rapide et endurant, avec des capteurs TRÈS performants....

Rapide, car entre un M346 "lisse" qui met dans les 19mn à traverser tout le territoire, et un Rafale "full armé" qui n'en met que 13 (et encore, la Rafale n'étant pas à vmax !), ces 6mn d'écart peuvent faire la différence, et pire encore, comme dans le cas du Gripen C pourtant bien plus performant que le M346, si l'avion "intercepteur" doit retourner se poser, à court de carburant....


Les capteurs TRÈS performants permettent de gagner du temps sur la reconnaissance de l'aéronef inconnu (on ne tire pas juste sur un point radar à 120km de là sans savoir si c'est un aéronef armé ou un simple Ulm !), voire,dans la pire des situations, retrouver un raid "belliqueux" se faufilant à travers les vallées pour éviter la couverture radar (comme quoi, la dca au sol seule est inefficace)


Si on regarde bien autour, en Europe, TOUS les pays neutres ont une armée (même l'Irlande, avec son petit budget annuel de 1 milliard d'euros), et même un plus petit pays que la Suisse (la Belgique !!!!) possède des supersoniques DE COMBAT pour sa police aérienne.... Et enfin, même l'Irlande cherche à créer une force aérienne (bon, j'admets, dans ce cas, c'est surtout pour devenir indépendante de la Grande Bretagne pour sa police.... Souveraineté, bla bla bla)


Alors que, contrairement à la Suisse, TOUS les pays de L'UE ont leur sécurité "garantie" (sur le papier du moins) par la constitution européenne....

La Suisse est SEULE au milieu de tous, quand bien même entourée de pays bienveillants (si si !).... Et parce qu'elle est seule, elle DOIT assurer, assumer ! SA sécurité.

Alors certes, mes propos de français choqueront les anti-militaristes (honnêtement ? Je les passerai par les armes pour trahison, mais bon...), mais les citoyens suisses soucieux de leur sécurité, de leur indépendance trouveront en moi une personne de bon sens....
Accessoirement, comme je l'ai toujours dit et répété, peu m'importe quel avion au final est le vainqueur du programme air 2030,pourvu qu'il soit le meilleur pour vous !

Et à titre Perso, mon "favori" pour votre programme (le GripenE, avant son "élimination" ), s'avère finalement TRÈS décevant si l'on en croie ce qui fuite de Finlande...

Écrit par : Grosminet | 03/07/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.