28/06/2020

Eurofighter, contrat pour l’AESA !

Eurofighter-040919-750x375.jpg

Les choses n’ont pas traîné, quelques jours après le feu vert de Berlin en vue de l’intégration du radar AESA CAPTOR-E, Airbus a remporté un contrat pour le développement, la fourniture et l'intégration de celui-ci. Au total se sont 115 radars E-SCAN MkI pour la flotte allemande et espagnole d'Eurofighter qui sont en commande. La signature du contrat a fait suite à l'approbation des deux gouvernements ces dernières semaines.

Le contrat prévoit la livraison et l'intégration de 110 radars Captor-E MKI pour l'Allemagne et un premier lot de 5 radars pour l'Espagne à livrer d'ici 2023. Le nouveau capteur équipera les Eurofighters Tranche 2 et Tranche 3 ainsi que de nouveaux avions. Alors que les sites d'Airbus à Manching, en Allemagne et à Getafe, en Espagne, serviront de hub d'intégration global, le développement et la construction du radar seront sous-traités à un consortium sous la direction de Hensoldt et Indra et avec la participation d'autres sociétés partenaires de l’Eurofighter.

Le Captor-E MKI est le radar à balayage électronique le plus avancé au monde pour les avions de chasse. La conception de la cellule du fuselage avant permet à Eurofighter de fournir le plus grand réseau à balayage électronique pour des portées de détection et de poursuite accrues, des capacités Air-to-Surface avancées et des mesures de protection électronique améliorées. La grande surface de l’antenne permet également un champ d’observation plus large que toute autre plate-forme, ce qui stimule les performances de l’avion et garantit son rôle en tant qu’atout précieux dans l’environnement du Future Aircraft Combat Aircraft System.

Radar.png.jpeg

Antenne dotée du SWASHPLATE :

Tout comme le radar du Gripen e ES-05 RAVEN, le CAPTOR-E MKI est doté d’une antenne rotative « SWASHPLATE » offrant une plage de détection particulièrement large. Le pilote dispose de fait d’une meilleure connaissance de la situation et une sécurité accrue au combat par rapport aux radars AESA à plateau fixe, enfin en ce qui concerne les AESA non dotés de TRM d'arséniure de gallium (GaAs).

Le CAPTOR-E fournit les fonctionnalités clés suivantes :

  • Radar de surveillance et de guidage multimode air / air et air / sol avec repositionneur WFoR
  • Portée air-air accrue - Détection et suivi plus rapides des cibles
  • Amélioration des performances de suivi
  • Entrelacé « simultané » Air / Air & Air / Ground
  • Guidage étendu des missiles - Disponibilité opérationnelle accrue
  • Coûts de cycle de vie réduits - Potentiel de croissance pour de futures améliorations

Pour autant, les tergiversations des pays engagés au sein de l'Eurofighter débouchent maintenant sur trois versions du radar CAPTOR-E : 

  • Le CAPTOR-E Mk0 soit la version de base de Leonardo destinée au Qatar et au Koweit. 
  • Le CAPTOR-E MK1 dont l'interface est développée par Hebsoldt pour l'Allemagne et l'Espagne. 
  • Le CAPTOR-E en développement par la filliale de Leonardo en Angleterre pour la RAF.

Si nombre d'éléments sont communs, les différences pourraient compliquer le choix des clients potentiels. 

Unknown-2.jpeg

Photos : 1 Eurofihgter espagnol 2 Amélioration de la capacité de détection 3 Radar CAPTOR-E MKI @ Airbus DS

Commentaires

@PK

Pouvez-vous, cher ami éclairer ma lanterne!

En fait (si je comprend bien) l'Eurofighter disposera in fine de 2 voire 3 radars pseudo AESA différents?

Si j'ai bien lu la presse allemande, c'est Hensold qui empoche la mise du nouveau développement pour plus de 1,5 MD€.
Quid des autres versions (Qatar, RAF, I, Koveit etc.)
Rien de compatible en somme!?

Écrit par : forêt10 | 01/07/2020

@Foret10: pour faire simple : Leonardo et l’entrepreneur principal pour le CAPTOR-E. Mais étant donné que les pays membres du consortium Eurofighter n’arrivaient pas à trouver une entente pour une date de Lancement, on se retrouve avec 3 versions. Le MK0 qui va équiper Le Qatar et le Koweït. Le MKI avec une matrice Hensoldt pour l’Allemagne et l’Espagne. Les anglais travaillant sur une Version MKXX. Le point commun réside en ce qui concerne les éléments centraux réalisés par Leonardo.

Écrit par : Pk | 01/07/2020

@Pk et forêt10. Au risque de contredire Pk et selon Air International july 2020, il n'y a que deux standards: Mk1 destiné à l'Allemagne, l'Espagne, et l'export également ( Koweït et Qatar), et un standard Mk2 amélioré demandé expressément par la RAF et destiné actuellement uniquement à ses 40 appareils de la tranche3.

Écrit par : Baz driver | 01/07/2020

@Baz Driver: Je courtionne pas l'info d'Air International. En effet, lors de la commande du Qatar et du Koweit, seul Leonardo étati en mesure proposer le CAPTOR-E. Hensoldt étati à cette époque encore ne discussion avec le gouvernement allemand pour apporter sa pièce à l'édifice. D'ailleurs, le choix d'Hensoldt par l'Allemagne (qui aurait pu se contenter du modèle 100% de Leonardo) semble bine avoir opté pour cette solution poru deux raisons: La première en vue d'accélérer le projet qui avait d epeine à éclore et de l'autre il s'agit d'un positionnement évident pour contrer l'équipementier espagnol Indra. D'une part sur l'Eurofighter et de l'autre au sein du futur ScAf.

La grande question qui subsiste, concerne les mises à jour futurs : les clients s'adresseront-ils à Leonardo comme maître d'oeuvre central ou non ?

Écrit par : Pk | 01/07/2020

@Pk, cela fait quatre décennies que je lis AI chaque mois, et ce ne serait pas la première fois qui'il se trompe. J'avais la même info que vous,il y a quelques semaines. Un Mk0 pour le Qarlatar et le Koweit et un Mk1 développé et intégré par Hensoldt. Donc je veux bien vous croire. Maintenant, si Hensoldt est responsable du développement du Mk1, à mon avis, toute nouvelle mise à jour devrait être de sa responsabilité.

Écrit par : Baz driver | 01/07/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.