23/06/2020

Pilatus débute l’assemblage des PC-24 pour Svenskt Ambulansflyg !

pc--kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa_c04e10baad0be9f1fda649d036cb2a6c__wide__637.jpeg

L’avionneur suisse Pilatus à débuter l'assemblage du premier PC-24 destiné à la société d’ambulance aérienne suédoise Svenskt Ambulansflyg. Au total se sont 6 appareils qui viendront modernisés le parc d’avions ambulance suédois.

Rappel :

Le jet suisse l’a emporté suite à une difficile bataille avec les avionneurs Cessna Citation CJ4 et Beechcraft King Air. Les capacités spectaculaires du PC-24 concernant sa distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770m ont particulièrement impressionnés. Le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Par ailleurs, sa grande porte de chargement latéral offre des possibilités de chargement particulièrement souple. 

La Suède va moderniser sa flotte d’avions ambulances avec une commande de 6 jets Pilatus PC-24. À partir de 2020, la société Svenskt Ambulansflyg devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède. Svenskt Ambulansflyg devrait également disposer d’options pour 4 appareils supplémentaires. La commande a une valeur de près de 74 millions de dollars.

La version ambulance du PC-24 emportera un équipement médical complet pour le transport de personnes blessées ou en états de chocs.

Unknown-2.jpeg

Le PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral. Les membres font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

pc-24-kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa.jpg

Photos : 1 & 3 Image de synthèse du PC-24 aux couleurs de Svenskt Ambulansflyg 2 Intérieur médicalisé @ Pilatus Aircraft

 

 

Commentaires

On peut penser quand même que ,hormis peut-être le prix , le Pilatus avait bataille gagnée d'avance sur ses concurrents américains , sur ce créneau particulier . Le King Air est un vieux routier qui a fait ses preuves depuis longtemps de par le monde , mais le PC 24 est assurément devenu une référence attendue , et confirmée depuis son entrée en service .

Écrit par : philbeau | 23/06/2020

@philbeau : Il ne faut non plus idéaliser le PC-24. Il a des performances exceptionnelles, mais ce n'est pas non plus le graal.

En l'occurrence, le King Air coûte presque deux fois moins cher que le PC-24, et ça c'est un argument non négligeable si le King Air suffit pour les missions demandées...

Idem s'il n'y a besoin d'opérer que sur des pistes en dur, un Citation peut parfaitement être compétitif, car tout le monde n'a pas besoin des caractéristiques "exceptionnelles" du PC-24...

Écrit par : chris2002 | 23/06/2020

Bonjour,

Rien chez Dassault dans cette gamme ?

Écrit par : bpapon60 | 23/06/2020

bpapon60 : Dassault ne fait pas (plus) dans les petits avions d'affaires. Le plus petit (Falcon 2000) à une masse maximale de 18 tonnes, là où le PC-24 est autour de 8 tonnes...

Écrit par : chris2002 | 23/06/2020

@bpapon60 : Je ne suis pas un spécialiste des avions Dassault, mais si je ne me trompe pas, même les biréacteurs sont généralement plus grands et plus lourds que le PC-24, avec une vitesse plus grande et une distance franchissable 2 à 3 fois plus importante. Je ne pense pas que ces appareils répondent aux mêmes besoins...

Écrit par : Jo-ailes | 23/06/2020

@Philibeau,
Ils ne sont pas sur le même créneau... Le PC-24 est un créneau à lui tout seul, un jet à capacité piste non préparée est un gros avantage.
Le Beechcraft King Air est en compétition et l'a été depuis longtemps avec le PC-12, qui ont une capacité très proche malgré une architecture très différente. Et le PC-12 est 28% moins cher à l'achat (un seul moteur) et 39% moins cher à l'heure de vol.
https://www.avbuyer.com/articles/turboprops-compare/beechcraft-king-air-350i-vs-pilatus-pc-12-ng-112184
Le PC-24 remplace une partie des anciens avions ambulances, là où cette nouvelle capacité a du sens. Et ce n'est pas le cas partout !
Et comme il est seul sur ce créneau, il est très avantageux pour le cas où une société cherche à remplacer un turboprop et un jet ambulance par une seule plateforme.
Bref, mais en moyenne, ce n'est pas le King-air son plus grand concurrent, là où un turboprop est attendu, Pilatus proposera le PC-12 NGX.
...
@bpapon,
Dassault n'a rien dans cette gamme. Et inversément, Pilatus n'a rien dans la gamme de Dassault.

Écrit par : Fab | 23/06/2020

@ bpapon60 : si , il y a ceci entre autres : (un peu plus lourd)

https://www.youtube.com/watch?v=XEntMxd3UkQ

Écrit par : philbeau | 23/06/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.