26/05/2020

DESAER s’associe pour lancer l’ATL-100 !

Desaer_ATL-100_02-750x500.jpg

Le fabricant d’avion brésilien Desenvolvimento Aeronáutico (DESAER) s’est associé au centre portugais d'ingénierie et de développement de produits (CEiiA) pour poursuivre le développement et le lancement de l'avion multirôle bi-turbopropulseur léger ATL-100. Cet appareil doit à terme venir remplacer les Embraer « Bandeirante » en service au sein de la Force aérienne Brésilienne (FAB)

Le CEiiA conçoit, développe et exploite des produits dans les domaines automobile, mobilité urbaine, aéronautique, maritime et spatial. CEiiA a participé à une série de développements d'avions, y compris dont l’Embraer KC-390 « Millennium » et l'hélicoptère Leonardo AW159 « Wildcat », et a développé le véhicule aérien sans pilote (UAV) multimission à voilure fixe UAS30 avec la Force aérienne portugaise. CEiiA est également sous contrat avec l'Agence européenne de surveillance maritime (EMSA) pour surveiller la zone économique exclusive (ZEE) d'Islande avec le drone Elbit Systems Hermes 900 moyenne altitude longue endurance.

Desaer_ATL-100_04-640x426.jpg

Créé par d'anciens employés d'Embraer, DESAER est installé à Incubaero, un incubateur d'entreprises et de projets aéronautiques brésiliens. Le plan de l’entreprise est de transformer l’ATL-100 en réalité au cours des quatre prochaines années. L'un des objectifs de DESAER est d'opérer sur des marchés qui ont été abandonnés par Embraer dans le passé. Le nom ATL-100 est un acronyme portugais pour «avion de transport léger». Selon les données du fabricant DESAER, le modèle est conçu pour voler à une vitesse maximale de 430 km/h (et une vitesse de croisière de 380 km/h) il aura une autonomie d'environ 2’000 km (soit environ 570 km à pleine charge). L’avion offre une masse maximale au décollage de 7’500 kg, une longueur de 16 m, une hauteur de 6 m, une envergure de 20 m, une charge utile maximale de 2’500 kg.

L'ATL-100 sera disponible en versions civile et militaire. La version militaire jouera des rôles tels que le transport de troupes, le soutien logistique, la recherche et le sauvetage, la patrouille maritime de parachutistes, la liaison, la surveillance des frontières, l'évacuation médicale et les opérations spéciales.

L'avion à ses premiers stades de développement a été commandé par AGS Logística au Brésil, qui a signé un accord d'intention d'achat pour deux appareils avec une option pour trois autres.

fg_2936558-jdw-6086.jpg

 Photos : Images de synthèse de l’ATL-100 en version militaire et civile @ DESAER

 

 

Les commentaires sont fermés.