05/05/2020

Le futur bombardier stratégique chinois prêt pour cette année !

1061561476.jpg

Certaines sources pensaient que le futur bombardier stratégique chinois serait présenté lors d'un défilé dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la PLAAF en 2019. Mais il n’en fut rien. De nouvelles sources pensent que la Chine prépare une présentation cette année à un moment spécifique, car celui-ci servirait les intentions de Pékin face à la complexité des relations internationales en raison de la pandémie de coronavirus. Les autorités chinoises sont de plus en plus pointées du doigt suite à la pandémie du COVID-19.

Présentation en novembre ?

Contrairement à l’année dernière, ce ne sont pas des sources journalistiques, mais bien militaires chinoises qui ont déclaré que le bombardier furtif supersonique Xian H-20 pourrait faire sa première apparition publique au salon aéronautique de Zhuhai cette année en novembre prochain.

"Le salon aéronautique de Zhuhai devrait devenir une plate-forme pour promouvoir l'image de la Chine et son succès dans la lutte contre la pandémie en expliquant au monde extérieur que la contagion n'a pas eu de gros impacts sur les entreprises chinoises de l'industrie de la défense", a déclaré une source militaire.

Quelles réactions ?

Pour autant, si la Chine compte montrer sa puissance et calmer les ardeurs de ses détracteurs, la présentation du nouveau bombardier Xian H-20 « Hong » pourrait produire les effets contraires. Les tensions étant déjà particulièrement fortes dans la région Asie-Pacifique et les pays étant directement inclut dans le rayon d’action du nouveau bombardier comme l'Australie, le Japon et la péninsule coréenne ne verront certainement pas d’un bon œil l’arrivée de cette nouvelle menace.

Il faut comprendre par là, que le H-20 n’aura pas la capacité de menacer directement les Etats-Unis faute de puissance. Ces derniers gardent ainsi le une position dominante avec le B-2 « Spirit » et le futur B-21 « Raider ». Par contre, la Chine compte utiliser le H-20 pour peser de tout son poids pour menacer les cibles au-delà du deuxième anneau insulaire qui comprend des bases américaines au Japon, à Guam, aux Philippines et dans d'autres pays à partir de bases situées en Chine continentale. La troisième chaîne d'îles s'étend jusqu'à Hawaï et en Australie côtière.

Le Xian H-20 « Hong » pourra emporter diverses charges dont des  missiles nucléaires et conventionnels d'une masse maximale au décollage d'au moins 200 tonnes et d'une charge utile allant jusqu'à 45 tonnes. Le bombardier devrait voler à des vitesses subsoniques et pourrait potentiellement lancer quatre puissants missiles de croisière furtifs hypersoniques.

La principale question qui reste ouverte pour l’instant concerne la motorisation. Des sources militaires ont émis l'hypothèse que le H-20 pourrait utiliser le moteur russe NK-321, mais deux sources militaires indépendantes ont déclaré qu'il serait équipé du moteur chinois WS-10 amélioré.

Rappel : 

L’existence du programme de bombardiers a été confirmée par le commandant de la PLAAF, Ma Xiaotian, en 2016. Des analystes ont émis l'hypothèse que le prototype du nouveau bombardier stratégique à grand tonnage chinois, connu sous le nom de  H-20, devrait effectuer son premier vol prochainement.

Le Xian Aircraft Corp H-20 est un projet de bombardier stratégique qui ressemblerait au B-2 américain. Il semble que cette « copie » chinoise du bombardier conçu par Northrop-Grumman est le fait de la vente d’informations classifiées à la Chine d’un ingénieur du nom de Noshir Gowadia. Celui-ci avait en son temps été employé chez l’avionneur américain. Cette personne a été condamnée depuis, à 32 ans de prison.

h20-cn-002.jpg

Photos : Images de synthèse du possible H-20

 

Commentaires

Faute d'autres sources d'information que les communiqués ronflants de source chinoise , à considérer comme une belle maquette volante , ayant pour mission de porter haut dans le ciel la magnifique supériorité chinoise sur l'Occident décadent(je force un peu le trait de la propagande, mais à peine) .
Exemple : au vu de la photo en vol de formation avec deux chasseurs J 20 , on peut estimer des dimensions similaires au B2 (quelle surprise , puisqu'il s'agit d'une copie sans complexes , présentée comme l'oeuvre de la magnifique capacité inventive des non moins magnifiques ingénieurs fruits féconds de la supériorité de l'empire rouge communiste ). Le B2 avoue officiellement 170 t au décollage , avec une capacité d'emport limitée à 18 T. Cet avion accuserait 200 T , et 45 T de bombes...Passons sur les moteurs , 4 x 77 Kn pour le B2 , 2 x 132 Kn (?) pour cet avion . Bref , comme toujours , cessons de magnifier une irrésistible capacité chinoise , et faire le jeu de la propagande du régime communiste . J'entends d'ici les inconditionnels défaitistes se prévaloir qu'ils faille envisager le pire pour s'y préparer . Tout à fait d'accord, mais se préparer consiste surtout à faire preuve d'une capacité sans faille à traquer les points faibles de nos états exploités sans relâche par les chinois Et là , il y a du boulot ...

Écrit par : philbeau | 05/05/2020

Depuis longtemps on parlait de ce bombardier.
Le H20 est bombardier à grand rayon d'action
peut être copié sur le modèle américain
le B 2.Mais cet avions aura certainement
Le problème de moteur, le point faible des ingénieurs
chinois.nous ne savons pas aussi sur le dégré
de la furtivité de l'appareil ni sur l'électro
Nique et son radar.

Écrit par : Chaibou | 06/05/2020

@philibeau : je pense qu'il y a pas mal d'officine de part le monde occidental qui relaient sans trop de vergogne ces magnifiques photos d'ensemble, cachant le diable dans un détail de puissance moteur et de rapport/poids poussée...
.
La raison est simple : plus l'ennemi est impressionnant, plus ils ont de crédit. J'abonderais volontiers si ce n'étaient mes impôts dont il est question...

Écrit par : v_atekor | 06/05/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.