11/04/2020

Ravitaillement réussi pour le CH-53K « King Stallion » !

CH-53K-A2A-Refuling2.jpg.pc-adaptive.1280.medium.jpg

Sikorsky  a effectué avec succès un premier ravitaillement en vol avec son hélicoptère lourd CH-53K « King Stallion » cette semaine. Le test de 4,5 heures a été réalisé au-dessus de la baie de Chesapeake avec un KC-130J.

Selon l'équipe d'essai du CH-53K, le test de sillage a évalué les performances du nouvel hélicoptère lorsqu'il volait derrière le KC-130J ravitailleur dans un air fort et turbulent. L'équipage du CH-53K a réussi à accrocher la perche sur le panier du ravitailleur. Ces tests ont été effectués à différents niveaux afin de garantir que le CH-53K peut gérer les forces exercées sur la sonde de ravitaillement en contact avec le panier pendant le ravitaillement en vol.

Le CH-53K « King Stallion » se dirige vers l'achèvement du test de développement, menant au test opérationnel initial et à l'évaluation en 2021 et au premier déploiement de la flotte en 2023-2024.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 6’000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

898242705.jpg

Photos : 1 Ravitaillement en vol du Ch-53K 2 le CH-53K @ Sikorsky

 

 

Commentaires

Le Mi 26 fait mieux (25% de charge utile en plus pour 10 fois moin cher !!

Écrit par : Jos | 12/04/2020

@Jos : Encore faut-il comparer ce qui l’est ! Le CH53K n’a pas vocation d’être simplement un helicopter lourd pour la logistique mais capable d’opérer des missions tactiques derrière les lignes ennemies ce que le Mi-26 ne peut pas !

Écrit par : Marco | 12/04/2020

@ Jos:

d'après le constructeur,A PARTIR de 18 Millions (tarifs 2016,pas trouvé plus récent),c'est la version CIVILE du Mi26 T2....

on est donc plus proche de 6 Mi26 T2 (CIVILS!!! ) pour 1 Ch53k (en version "combat",LUI)
La version "mili" Mi26 rajoute des équipements (détection & contre-mesures de missiles,navigation nocturne,casques de pilotage spécifiques,5 personnels navigants au lieu de 3.....) ,donc,plus cher,plus lourd (donc perte de charge utile) mais incapable d'aller "au front"...

la version "combat" de l'hélico "lourd" de transport/combat russe,c'est plutôt le Mi17 qui attend d'être remplacé par le Mi38 (masse maxi charge comprise: 15T600 d'après Russian Helicopters)

Écrit par : Grosminet | 12/04/2020

Les commentaires sont fermés.