16/03/2020

F-35, ALIS pose encore plus de problèmes que prévu !

ALIS-F-35101.jpg

On le sait maintenant depuis un certain temps, le système de diagnostique en ligne ALIS du F-35 ne marche pas bien du tout. A tel point d’ailleurs, qu’il est prévu de remplacer ALIS par un nouveau système, nommé ODIN (Operational Data Integrated Network). De nouvelles révélations à propos d’ALIS ont été rendues publique vis l’agence Bloomberg ce matin.

Travaux manuels en augmentation :

A la base, le système ALIS était censé diminuer le travail de la maintenance et donc simplifier celle-ci. Il n’en est rien. Selon le dernier rapport du GAO et les auditeurs du Congrès, le personnel au sol doit passer des heures à saisir les données à la main, alors que celles-ci devraient être implémentées automatiquement dans les ordinateurs.

Les équipes de maintenance de l'US Air Force, de la Marine et du Corps des Marines qui ont été examinées ont estimé qu'elles dépensent en moyenne 5’000 à 10’000 heures par an pour suivre manuellement les informations qui devraient être capturées automatiquement et avec précision par le système de Lockheed-Martin.

De plus, il s’avère que des données inexactes ou manquantes dans le système d'information logistique autonome, entraînent parfois des alertes, selon lesquelles un avion ne devrait pas être piloté même s'il est prêt à voler.  Par exemple, les problèmes d'intégrité des données font que le système « dit que les enregistrements électroniques sont souvent incorrects, corrompus ou manquants, ce qui fait que l'ALIS signale que l'avion devrait être immobilisé au sol, souvent dans les cas où les mainteneurs savent que les pièces ont été correctement installées et sûr pour le vol ».

Les pilotes ont déclaré de leur côté, que les défauts affectent l'état de préparation des avions de chasse. Les équipages ont connu jusqu'à 400 problèmes par semaine liés à des enregistrements électroniques inexacts ou manquants, selon le rapport.

Problèmes apparus en Finlande :

Cette problématique du téléchargement des mises à jour est apparue dernièrement en Finlande, lors des essais en vol. L’un des deux F-35A (arrivés dans le pays sur quatre prévus initialement) n’a pas pu prendre part correctement aux essais en vol. Le téléchargement des données n’ayant pas été concluant. De fait, il était impossible de télécharger les données informatiques de vol destinées aux essais du jour. Seul, un F-35 a pu effectuer les vols tests.

1572374182.jpg

Augmentation des coûts :

Toujours, selon le GAO, le coût de l'entretien des avions estimé à environ 1’200 milliards de dollars sur 66 ans. Un système de diagnostic pleinement opérationnel au niveau de l'escadre et de l'escadron, ainsi qu'un réseau de dépôts de pièces sont essentiels pour réduire les coûts estimés, selon les responsables.

Le personnel de maintenance dans les bases a également exprimé des préoccupations similaires à celles du bureau de l'inspecteur général du Pentagone, qui a déclaré en juin dernier que des pièces de Lockheed Martin basées à Bethesda, dans le Maryland, manquaient souvent au sein de l'historique d'utilisation électronique nécessaire pour les installer. L'inspecteur général a déclaré que Lockheed avait peut-être perçu trop d’argent de la part du Pentagone et ceci de l’ordre de 10,6 millions de dollars. Le projet de loi sur la politique de défense de cette année a exigé que le Pentagone prenne des mesures pour récupérer ces dollars

Remplacement à venir :

Le Pentagone a annoncé en janvier qu'il introduirait progressivement un nouveau système de diagnostic géré par l'armée destiné à incorporer les meilleures fonctionnalités de la version de Lockheed tout en offrant des améliorations majeures que l'Air Force a développées dans ses propres laboratoires de logiciels et le 309th Software Engineering Group.

Surnommé « ODIN », d'après le père du dieu Thor dans la mythologie nordique, le premier du nouvel équipement devrait être livré en septembre, avec une utilisation initiale fin 2021. Il devrait être pleinement opérationnel d'ici décembre 2022 pour tous les F-35. Encore faudrait-il que ce nouveau programme respecte le calendrier, ce qui est rare avec le F-35, pour l’instant.

Photo : F-35A relié à ALIS @ USAF

 

 

 

Commentaires

En résumé, ça marchera « dans 2 ans ». Le problème c'est qu'avec le F35 ça fait très longtemps que ça marchera dans 2 ans... Canta mañana.

Écrit par : v_atekor | 16/03/2020

De ce que je comprends de cet article, c'est l'inconséquence de LM vis à vis de ses clients. Je n'envisage pas fournir à mes clients un logiciel si mal documenté et/ou si mal interfacé que cela génère un arrêt d'activité si massif. Et pourtant on parle là de défense nationale. Mais l'inconséquence est aussi du côté de l'armée, cela ressemble bien à un développement où le client n'a jamais mis le nez depuis le début de son développement.
Et je ne vois pas comment ODIN pourra rattraper si vite autant de maladresses quand on voit le temps mis pour développer ALIS.
J'imagine à peine la tête de l'équipe américaine en Finlande quand l'avion a refusé de démarrer à cause de ça :)

Écrit par : bluesmartini | 16/03/2020

Je commence vraiment à croire que LM le "fait exprès", comme disent les enfants . C'est inconcevable qu'un mastodonte technologique de cette importance , travaillant par son département "Skunk works" sur des projets avant-gardistes , et ce depuis des lustres , rate à ce point , et de manière récurrente la mise au point de son supposé best-seller . Il doit y avoir vraiment de la perte en ligne dans les tuyauteries branchées sur le Pentagone .

Écrit par : philbeau | 16/03/2020

J'en connaît qui vont regretter de ne pas avoir acheté européen.
Ce probleme sera sans doute resolu mais d'ici on en découvrira d'autres.
La facture sera salé. Merci Trump.

Écrit par : dgrd | 17/03/2020

@dgrd: Que vient faire Trump ici? Le F-35 est en développement depuis 20 ans. Le problème c'est LM !

Écrit par : gregory | 17/03/2020

@dgrd: Visiblement hors votre dégoût de Trump, vos connaissances s'arrêtent là. Trump est prohce de Boeing et non de LM. D'ailleurs Trump à poussé l'achat de F-15X et de l'Advanced Super Hornet plutôt que le F-35.

Écrit par : Mathieu | 17/03/2020

A tel point d’ailleurs, qu’il est prévu de remplacer ALIS par un nouveau système, nommé ODIN (Operational Data Integrated Network)

D'après LM ODIN devrait être meilleur que ALIS?

Quelques questions:
- Qui est responsable et exécuteur du CdC?
- Qui va programmer ce beau bébé
- Qui va tester celui-ci?
etc.
A toutes ces questions on peut, sans risque de se tromper, répondre LM!

Alors posez-vous la question chers ami(e)s, pourquoi d'un coup de baguette magique, LM, serait-il à même de mettre au point un nouveau (gigantesque) programme en quelques mois, alors qu'il a été incapable de réaliser l'ancien sur une décennie???

Écrit par : forêt10 | 17/03/2020

@mathieu
C'est parfaitement vrai à une exception près, l'US Navy viens d'annoncer l'arrêt des livraisons des F-18 pour 2021 afin de concentrer les ressources pour le F-35C.
D'ailleurs c'est peut être un signal que la Suisse et la Finlande devrait voir.

Écrit par : Emixam | 17/03/2020

@Emixam: C'est une supposition, rien n'est confirmé pour l'instant. A plus forte raison qu'au sein de l'US navy il y a une bagarre en tre ceux qui veulent plus d'Advanced Super Hornet, ceux qui prône le F-35 et d'autres qui veulent avancer le calendrier de l'avion de 6ème génération.

De son côté Boeing offre par ailleurs, une plus grande participation de développement aux clients potentiels que sont la Finlande et la Suisse.

Écrit par : Mathieu | 17/03/2020

Emixam : FAKE NEWS!

NE PAS CONFONDRE SES DESIRS AVEC LA RÉALITÉ !

Écrit par : Jojo | 17/03/2020

https://news.usni.org/2020/03/10/navy-says-ending-super-hornet-line-frees-up-resources-for-life-extension-work
Conversion de la ligne de production du F-18 en ligne de maintenance des F-18 existant a partir de 2021 (pour avoir une cadence de 40 appareils par an), et accélération de l'intégration des F-35 mais bon si c'est bon signe pour vous aucun soucis...

Écrit par : Emixam | 18/03/2020

@Emixam, Mathieu: Selon mes contacts chez Boeing, L'option de mise à jour des Super Hornet BlockII de la Navy au standard Block III Advanced est déjà en cours. Ce standard va devenir la norme dans les prochaines années. L'accélération de cette mise à jour est discussion pour l'instant. Rien n'est fait en ce qui concerne un éventuel abandon de nouvelles commandes, car selon la Navy il y un manque de 180 avions à combler avec les retards du F-35. Boeing compte dessus pour continuer la production pour la Navy. De l'autre, côté Boeing confirme ses offres de l'Advanced Super Hornet Block III poiur la Finlande et la Suisse avec une participation large en matière d'Offsets et une participation aux futures améliorations.

Écrit par : Pk | 18/03/2020

@Yves,

En dehors du symbole qu' un avion d'un tel niveau de programme ne tire pas droit, c'est le moins pire de ses problèmes !!
En plus le Canon est sous nacelle. Il ne faudra que quelques heures de travail aux ingénieurs pour régler le problèmes !
L'ennemi étant ici le poids, ils vont juste devoir revoir leur calculs de tolérance et sans doute les matériaux employés.
Donc ce problèmes n'en est presque pas un.
Il n'influence ni la cellule, ni le domaine de vol!
Le problèmes Alid est un VRAI problème par contre!

Écrit par : Jojo | 18/03/2020

@jojo :
1/ Le canon n'est pas sous nacelle (encore heureux pour la furtivité), mais à babord au dessus du réacteur.
2/ Les quelques heures, ça fait maintenant plus de 6 ans...

Écrit par : v_atekor | 18/03/2020

@jojo : il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, mais en plus vous racontez n'importe quoi. Traiter le problème de canon de faux problème, c'est de fait supprimer les capacités CAS du F35, et c'est pourtant le pain quotidien des F16 qu'il doit remplacer.

Écrit par : v_atekor | 18/03/2020

Une grosse erreur de ma part, en effet. Je pensais que l'on parlait de la version qui va remplacer le A10 Warthog et qui possède un canon additif en nacelle !!

Écrit par : Jojo | 18/03/2020

@jojo : là vous êtes un peu léger ;-) ...

Écrit par : philbeau | 18/03/2020

@ La version A a un canon intégré et les versions C et D l'ont en nacelle.

Écrit par : yo | 18/03/2020

@yo : le F35D est une mise à jour envisagée ,on va dire ça comme ça , du A , en étude pour une apparition vers 2035 . D'où savez-vous qu'il aurait un canon en nacelle ?

Écrit par : philbeau | 19/03/2020

Le F-35A, avec son canon en interne, embarque 180 obus ; les F-35B et F-35C, avec leur canon en nacelle externe, disposent de 220 munitions. Le A-10 embarque en standard 1.100 obus. Alors, pour ce qui est de remplacer le A-10 en CAS au canon...

Écrit par : sirthie | 19/03/2020

@sirthie : C'est clair. Le F16 fait 511 coups, à 6000 coups par minute. Si les rafales font 1/2 seconde ça fait ~18 cibles, ce qui est honorable.

Écrit par : v_atekor | 19/03/2020

A lire jusqu'au bout!

Une technologie que je vous avais déjà fait part en 2018 (sous une autre forme, rappelez-vous de l'histoire du Kosovo) qui tend à battre en brèche la prétendue avance technologique du F-35:
https://www.air-cosmos.com/article/vers-la-fin-de-la-furtivit-22782

Écrit par : forêt10 | 21/03/2020

J'ai cru avoir mal lu quand j'ai vu ce tableau mais la réalité opérationnelle du f35 est bien celle-là.
1 - si on prend 500 f-35 sur 2019 le nombre d'heure de vol par f-35 et par an est de 40 !!!! soit 3 heures par mois. C'est lamentable.
2 - L'USAF utilise de moins en moins ses f-35 (et ses f-22) 30% d'heure de vol en moins par rapport à 2018.
3 - Et les pilotes dans tout ça ? On se demande comment ils mènent leurs entrainements !
http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=32615

Écrit par : Herciv | 25/03/2020

Les commentaires sont fermés.