10/03/2020

COVID-19, assemblage des F-35 stoppé au Japon !

EPnsv_UXsAUYlIz.jpeg

L’avionneur Lockheed-Martin a fermé son installation d'assemblage final et de contrôle (FACO) des F-35 à Nagoya, au Japon, du 9 au 13 mars en raison du coronavirus. Selon LM, une pause peut être absorbée dans les marges de calendrier existantes de Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et de Lockheed-Martin sans aucun problème.  

Toujours selon Lockheed-Martin aucune autre perturbation de la chaîne d'approvisionnement n’est prévue pour l’instant. En ce qui concerne l’approvisionnement de pièces, celles-ci continuent d’arriver normalement.

Et l’Italie :

Jusqu’à aujourd’hui, les employés de Lockheed-Martin de Cameri, en Italie, continuent de se présenter au travail, mais que les employés potentiellement infectés par le virus ont été dirigés vers l'auto-quarantaine. Par contre, des dispositions ont été prises afin de limiter les déplacements. La nouvelle décision de la quarantaine généralisée dans le pays pourrait par contre obliger une fermeture provisoire des installations prochainement.

500 ème F-35 :

68082_fp20017280007_pr_251111.jpg

Au chapitre des bonnes nouvelles Lockheed-Martin a livré le 500 ème F-35, la flotte dépassant également la barre des 250’000 heures de vol. Le 500ème exemplaire livré est un F-35A qui servira au sein de la Vermont Air National Guard,  

Sur les 500 appareils livrés à ce jour, 354 sont des F-35A, 108 sont des F-35B avec une capacité de décollage / atterrissage vertical (STOVL) et 38 sont des F-35C pour les opérations la marine américaine.

Bien que le programme atteigne son rythme, il souffre toujours de problèmes. En janvier, le bureau du directeur des tests et évaluations opérationnels du ministère de la Défense a publié un rapport au congrès indiquant que le F-35 avait encore 873 déficiences.

Les problèmes du F-35 comprennent 13 déficiences de catégorie 1. Ces problèmes « peuvent entraîner la mort ou des blessures graves ; peuvent causer des pertes ou des dommages importants à un système d'arme ; restreindre de façon critique les capacités de préparation au combat de l'organisation utilisatrice; ou entraîne un arrêt de la chaîne de production ", selon la définition de l'US Air Force (USAF).

Les lacunes du F-35 sont aggravées par des problèmes de maintenance qui ont entravé le taux de capacité de mission de l’avion en dessous de l’objectif de 80% du DoD. Le taux de capacité de mission est le pourcentage d'aéronefs capables d'exécuter au moins une mission, à l'exclusion des aéronefs en maintenance ou en réparation majeure.

Photos : 1 F-35A 2 Le 500ème F-35A @ LM