28/02/2020

Boeing T-7A « Red Hawk » redémarrage moteur en vol !

2485721395.jpg

Boeing a effectué un démarrage pneumatique du moteur avec le T-7A « Red Hawk ». Le jet école étant monoréacteur, des essais de redémarrage en vol ont été planifié, afin de vérifier le bon fonctionnement en cas de problème.

L'unique moteur General Electric F404 de l'avion a été arrêté à une altitude de 20’000 pieds lors d'une sortie du site de production de la compagnie à St. Louis. Après 44 secondes, il a redémarré avec succès et l'avion a atterri sans problème.

Au-delà du redémarrage du réacteur, le test demande un bon fonctionnement de tous les sous-systèmes conçus pour la sauvegarde dans le cas où un pilote devrait arrêter le moteur en cas d'urgence et le remettre sous tension. Ce test fait partie d’une série d’essais de qualification de l’avion avant son entrée en service. Le T-7A, développé en partenariat avec Saab, a cumulé plus de 175 heures de vol sur plus de 160 vols d'essai.

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab :

Le T-7A de Boeing/Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

images.jpeg

Photos : 1 T-7A « Red Hawk » 2 Cockpit @ Boeing/Saab

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.