24/02/2020

L’Indonésie modernise ses anciens F-16 ! 

t6r6onvgupomaxresdefault-1280x400.jpg

La Force aérienne indonésienne a effectué le vol inaugural d'un premier avion de combat Lockheed Martin F-16A amélioré. Le projet implique Lockheed, des techniciens de l'armée de l'air et un entrepreneur local Indonesian Aerospace.

Ce premier F-16A modernisé fait partie d’un lot de huit appareils monoplaces et quatre biplace F-16 Block15 OCU livré de 1989 à 1990 dans la cadre du plan « Peace Bima-Sena I ».

Cette modernisation à pour but d’amener ces 12 appareils quasiment au même standard que le second lot de 24 F-16 C/D Block 32 livré de 2015 à 2017 avec le plan « Peace Bima-Sena II ».

La modernisation :

L'armée de l'air indonésienne (Tentara Nasional Indonesia-Angkatan Udara) confirme que la durée de vie va passer à 8’000 heures, contre 4 ‘000 actuellement.  La mise à niveau inclut les principaux systèmes et composants suivants : lanceurs LAU-129A / A, récepteurs d'alerte radar ALR-69, radios ARC-164/186, contrôle de tir amélioré étendu (EEFC) 213 Systèmes de gestion de guerre électronique, Systèmes de distribution de contre-mesures ALE-47, dispositifs à cartouche activée / Dispositifs actionnés par propulseur (CAD / PAD), modernisation de la liaison de données, amélioration des systèmes de localisation de position (EPLRS), LN-260). Adaptation des logiciels de ciblage pour nacelle AN/AAQ-33 SNIPER.

web12-2017-4-indonesian-f-16.jpg

Photos : 1 F-16A modernisé lors du vol inaugural 2 F-16A indonésien @ IDAF

ATR 72-600 pour TAROM !

5978.jpeg

Le transporteur national de la Roumanie, TAROM a pris livraison de son premier ATR 72-600 avec une toute nouvelle livrée, cet avion est le premier d'un contrat de location avec le premier loueur régional d'avions NAC, pour neuf ATR 72-600. 

TAROM a très bien réussi ses opérations sur le marché intérieur en utilisant des avions ATR 42-500 et ATR 72-500, pour concurrencer les transporteurs à bas prix. Lorsque cette mise à niveau majeure de la flotte sera terminée, d'ici la fin de 2020, le transporteur roumain offrira 330 000 sièges supplémentaires chaque année, au même coût d'exploitation que son niveau de siège précédent, améliorant la connectivité courte distance en Roumanie. Avec l'ATR 72-600 brûlant 40% de carburant en moins et émettant 40% de CO2 en moins que les jets régionaux de taille similaire, TAROM soutiendra le développement des communautés locales et plus isolées de manière responsable, tout en consolidant davantage leur position sur le marché.

Photo : ATR 72-600 TAROM @ Debreceni Gabor