04/02/2020

Essais réussis pour les EA-18G « Growler » autonomes !

boeing,ea-18g growler,avion autonome,blog défense,aviation militaire,us navy,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Boeing en collaboration avec la marine américaine a réussi une série de vols deux avions de combat EA-18G « Growler » en mode « autonome » depuis les installations de la Naval Air Station de Patuxent River.

Les vols, effectués au cours d’une série d’exercices tests ont démontré l'efficacité de la technologie permettant aux EA-18G « Growler » d’effectuer des missions de combat avec les systèmes sans pilote à bord.

Cette démonstration permet à Boeing et à la Marine d'analyser les données recueillies et de décider dans quel secteur il est opportun d’effectuer des investissements dans les technologies de l'avenir. Au total, se sont quatre vols qui ont permis de valider la technologie.

Ces essais démontrent les faisabilités avenir en ce qui concerne la capacité d’engager un avion non piloté par un être humain d’effectuer une mission très dangereuse et d’en préserver l’être humain. De plus, il sera possible d’utiliser à l’avenir cette technologie en tant que multiplicateur de force associée à un ou plusieurs avions pilotés de manière traditionnelle.

Les EA-18G sont spécialisés dans la neutralisation des systèmes de défenses adverses. Une version autonome pourra être utlisées, lors d'opérations particulièrement sensibles dans un espace aérien ou les menaces sol-air sont particulièrement densifiées. 

Photo : EA-18G Growler @ Boeing

Commentaires

L'avance technologie US est quand même impressionnante. Non pas que transformer un avion en drone soit un exploit, mais leur arsenal impressionne.
Bien que ce ne soit pas me sujet, je regardais les projets v22 Valor et le sikorsky skyraider.
Ce pays est impressionnant !! En plus ils sont en train de développer leur nouveau bombardier b21 et construire un porte avion en même temps.
Je soupire en pensant à la défense Européenne, on n'arrive même pas a maintenir l'union, alors une défense....hum !!

Écrit par : François | 05/02/2020

@François
Etvous oubliez les 1000 miliards pour le F35, l'avion qui bug tout le temps et les budgets conséquents alloués à la guerre spatiale de demain. Les USA depassent tout ce qui existe dans ce monde.
Concernant l'Europe, je suis aussi pessimiste que vous, le continent se défait de toute part; crises politiques, émeutes sociales, instabilité et divergeance au sein de l'union. Le pire c'est qu'on a l'impression que ça va encore plus s'aggraver que le contraire!

Écrit par : Robert | 05/02/2020

@François : L'"avance technologique des USA" me laisse nettement plus circonspect. Je ne remets naturellement pas en cause la qualité de leur ingénieurs. Je note toutefois que la plupart des projets innovants sont réalisés avec des budgets quasiment sans limite pour ne pas dire déraisonnables. Libérées des contraintes budgétaires, les sociétés d'armement US ont le champ libre pour défricher, innover et expérimenter aux frais des contribuables américains (... et d'une dette sans fond).

En outre, le simple marché intérieur des USA, garantit une source de revenus confortables et assurés pour des fabricants qui jouent "à domicile" et sans concurrence (cf. l'histoire du dernier avion ravitailleur de Boeing). Pire, une fois les bénéfices sécurisés avec le client local, les sociétés US sont quasiment assurées de vendre leur production aux pays alliés membres de l'OTAN. L'effet de volume jouant à plein, les concurrents Européens se trouvent marginalisés avec des produits, certes de qualité, mais nettement plus chers que ceux produits aux USA.

Enfin, je ne comprendrais jamais pourquoi les USA (1 pays, 1 culture, 1 Président) sont si souvent comparés à l'Union Européenne (27 Etats, 27 cultures, 27 Dirigeants).

Écrit par : FredericA | 05/02/2020

@FredericA
Etonnant dynamisme aux USA malgré l'effet Trump. Même chose en Asie. Mais concernant l'Europe, il n'y a pas vraiment de nouveautés. Le matériel est vieillissant partout, et en plus on est en concurrence entre nous. Face à l'appétit US et bientôt les chinois qui vont très vite combler leur retard grâce au vol de technologies, l'Europe sera bien vite reléguée à un second plan. L'Europe avait essentiellement une carte politique à jouer avec l'UNION, mais avec le départ du royaume Uni, c'est le pays le plus influent d'Europe dans le monde (avec le Common wealth) qui s'en est allé.
Franchement ça craint !! Surtout que les USA vont les intégrer rapidement !!

Écrit par : François | 08/02/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.