19/01/2020

Allemagne, dépôt des offres définitives pour l’hélicoptère lourd !

https---api.thedrive.com-wp-content-uploads-2019-05-top-1.jpg?quality=85.jpeg

A mi-janvier, Sikorsky et Boeing ont déposé leurs offres définitives pour le programme allemand de nouveaux hélicoptères de transport lourd, appelé Schwerer Transporthubschrauber. Les entreprises attendent un contrat de la Bundeswehr en 2021 pour 44 à 60 hélicoptères, y compris des services de soutien et de formation. Pour l’Allemagne, il s’agit de venir remplacer la flotte d’hélicoptères lourds de type Sikorsky CH-53G « Stallion » construit sous licence par VFW-Fokker pendant la guerre froide.

Short List:

Dans le cadre du remplacement de la flotte de 68 hélicoptères de transport lourd de type CH-53G « Stallion », l’Allemagne a retenu une « Short List » de deux appareils, soit : le nouveau Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook ». Pour Berlin, il est important de pouvoir disposer d’un hélicoptère déjà en production, plutôt que de lancer un programme de développement national à travers Airbus Helicopters. Le programme de sélection a pris un an de retard, suite à des discussions sur les priorités du budget militaire. L’Allemagne a l’intention d’acquérir 40 à 60 hélicoptères dans le cadre de l’initiative SHT, qui prévoit un hélicoptère d’une masse maximale au décollage supérieure à 20t.

Les deux concurrents :

Boeing en partenariat avec Aircraft Philipp, CAE Elektronik, Diehl Defence, Honeywell, Liebherr-Aerospace, Reiser Simulation and Training et Rolls-Royce propose une variante du CH-47F Chinook, avec une capacité de ravitaillement en vol, et souligne l’interopérabilité avec d’autres pays européens, notamment l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Sikorsky et ses partenaires Hensoldt, Liebherr-Aerospace, MTU, Rheinmetall et ZF lancent le CH-53K qu’il construit pour le US Marine Corps et qui est le digne successeur de l’actuel CH-53. 

Le Sikorsky CH-53K « King Stallion » : 

898242705.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2019, le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6’000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep « Humvee ».

Le Boeing CH-47F « Chinook » :

4220308908.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

Photos : 1 Ch-53K VS CH-47Fle CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky Le CH-47F « Chinook » @ Boeing

 

 

 

Commentaires

Quelqu’un pourrait me dire à quoi servent les tubulures extérieurs qui se trouvent au-dessus des hublots et à une trentaine de cm de la cabine ? Sur le Chinook, mais que l’on voit aussi sur d’autres hélicoptères. Merci d'avance.

Écrit par : Bernard | 19/01/2020

Pour le CH-53K, l'entrée en service aura lieu au plus tôt en 2023 suite a des retards.

Écrit par : L'amateur d'aéroplanes | 19/01/2020

A sécher le linge :-)
Pour moi ce sont des antennes
Belle journée

Écrit par : Volt | 20/01/2020

A sécher le linge :-)
Pour moi ce sont des antennes
Belle journée

Écrit par : Volt | 20/01/2020

@Bernard

la tubulure que vous voyez sur le Chinook à l'extérieur au dessus de la cabine est en fait l'antenne de la radio haute fréquence (HF). Les radios HF embarquées fonctionnent pour la plupart dans la gamme de fréquence 2-30 MHz. Comme toute radio et pour bien fonctionner, la radio HF nécessite une antenne de longueur correspondant à la longueur d'onde / 2, voir / 4 si la place manque. Pour l'HF c'est plus compliqué, à 2 MHz la longueur d'onde fait 150 m (encore 10 m à 30 MHz), on installe donc une antenne la plus longue possible et on connecte son extrémité directement à la structure métallique de l'appareil pour prolonger cette longueur "virtuellement". Un adaptateur d'antenne (coupleur), indispensable, est situé entre la radio HF et l'antenne, et se charge d'aligner l'impédance de l'antenne (l'ensemble antenne + masse métallique de l'appareil) sur la fréquence sélectionnée par le pilote.

Écrit par : IngéAvionique | 20/01/2020

L'allemagne va acheter 40 à 60 appareils... Et pendant ce temps là en France on continue avec "zéro plus zéro égal la tête à Toto"..... :o(

Écrit par : ysgawin | 20/01/2020

Bonjours,
D’après mes informations, il s’agit d’une antenne VHF/UHF.
Cordialement.

Pascal

Écrit par : Pascal | 20/01/2020

@ IngéAvionique et à Pascal.
Merci pour ces infos détaillées. Je pensais bien à une antenne, mais je ne comprenais pas une telle longueur.
Maintenant c'est clair.

Écrit par : Bernard | 20/01/2020

@ ysgawin
Et pendant ce temps là en France on continue avec "zéro plus zéro égal la tête à Toto"..... :o(

Sur le résultat final, vous avez entièrement raison!
Toutefois, dans cette affaire, pour une fois, ce ne sont pas les Français qui ont joué le rôle du mauvais élève.
Remontez de quelques années et vous découvrirez, qu'a plusieurs reprises, les Français ont proposé aux Allemands de développer et construire un hélicoptère de gros tonnage.
L'Allemagne est toujours restée très évasive, sans toutefois JAMAIS clairement renoncer au projet, pour enfin faire cavalier seul, comme cet article le démontre si bien…

Espérons, que le projet SCAF ne suivra pas le même chemin...

Écrit par : forêt10 | 20/01/2020

@ Ingéavionique : merci pour cette explication très claire et compréhensible .
Un modèle pédagogique !

Écrit par : philbeau | 21/01/2020

@ foret10 : Rectificatif , dans tous les projets initiés à partir de la fin des années 50 (Transall , alphajet ,proposition du mirage III comme intercepteur Otan etc) la France a toujours été moteur d'une coopération européenne ; ça valait aussi avec le R.U (Jaguar , sans parler bien sûr de l'extraordinaire prouesse technologique de son époque que fut le Concorde)
L'Allemagne a toujours suivi en traînant les pieds , regardant par dessus son épaule si ça ne déplaisait pas au protecteur américain .
Sa montée dans le SCAF est assez surprenante , et doit être observée avec prudence...

Écrit par : philbeau | 21/01/2020

@ysgawin
Déjà il faudrait voir si au final l'Allemagne achete bien au moins 44 appareils (voir l'évolution du nombre d'A400M commandés par l'Allemagne)
Ensuite l'Allemagne contrairement a la France (et beaucoup d'autres pays), n'achète pas de l'armement pour l'utiliser mais pour faire tourner son industrie. Donc si on met 0€ dans la maintenance (voir la disponibilité famélique des typhoons allemand qui est beaucoup plus basse que celle des Britanniques par exemple) il est beaucoup plus simple acheté beaucoup de matériels.

Écrit par : Emixam | 21/01/2020

@ philbeau: "Rectificatif"???

Philbeau, si vous relisez mon petit article, nous partageons la même opinion, à propos de l'attitude de l'Allemagne au sein de l'Europe et des projets Franco-Allemands en particulier.
C'est la raison pour laquelle, je m'inquiète de l'avenir du SCAF, surtout après le coup de force de MTU* (celui-là même, qui a faillit faire capoter l'A-400 par son IMCOMPETENCE) appuyé par une grande partie de la classe politique allemande…

Un autre "exemple de parfaite coopération" est le développement du nouveau char d'assaut "européen" ou le but (non avoué) est l'absorption pure et simple de NEXTER par les deux géants allemands KMW et Rheinmetall!

* Pour ma part, j'aurais souhaité plutôt une coopération de VRAIS motoristes comme RR er Safran, hélas pour l'instant les anglais font bande à part...

Écrit par : forêt10 | 22/01/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.