27/12/2019

L’Algérie aurait signé pour des Sukhoi Su-57 « Felon » !

119049126.jpg

Selon le site de défense Menadefense, l’Algérie aurait signé un contrat portant sur l’acquisition de 14 chasseurs furtifs Sukhoi Su-57 E « Felon » et deviendrait, ainsi le premier client à l’exportation du nouvel avion de combat russe.

Modernisation de la Force aérienne :

Les Forces aériennes algériennes auraient aussi signées deux autres contrats pour 14 bombardiers Su-34 « Fullback » et 14 Su-35 « Flanker-E ». Une option pour deux autres escadrons de 14 appareils pour chaque type d’avion a aussi été signée pour palier au retrait naturel d’appareils de la flotte de l’armée de l’air à l’avenir.

La décision algérienne semble avoir été prise suite à la visite d’une délégation au dernier salon aéronautique MAKS 19 près de Moscou. Il semble, par ailleurs que les tensions avec le Maroc, dont récente commande de 25 Lockheed-Martin F-16 Block72 « Viper » ont accéléré la commande. Reste à attendre la confirmation et d’en savoir plus en ce qui concerne les équipements de la version « E » d’exportation.

 Le Sukhoi Su-57 E « Felon » :

La version « Export » du Su-57 a été autorisée à la vente en avril dernier par le gouvernement russe. La société Rostec Defence est autorisée à promouvoir l’avion au Moyen-Orient et dans certaines régions de l'Asie-Pacifique et en Afrique.

Pas de pression américaine : 

Lors de la commercialisation de l'avion destiné à l'exportation, M. Kladov, Directeur de la coopération internationale et de la politique régionale de la société de portefeuille industrielle russe Rostec Defence, a déclaré qu’il était peu probable que les clients soient dissuadés par la loi américaine intitulée Countering's Adversaries Through Sanctions Act (CAATSA). Cette législation, introduite en août 2017, proposait des sanctions aux clients de la défense russe en réponse à l'ingérence présumée de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et à l'annexion de la Crimée.  

Le Sukhoi Su-57 "Felon" :

Susceptible de venir remplacer l’actuel Su-27, le nouvel avion dispose d’un nombre considérable de nouveauté, l’adjonction de la fusion des données et une signature radar réduite. Le Su-57 est doté d’une centrale de navigation inertielle BINS-SP2M à gyrolasers qui permet de gérer automatiquement les informations de navigation et ceci même si le réception GPS (Glonass) ne fonctionne plus. L’avion dispose de commandes de vol électriques et multiplexées avec un système mécanique en « back-up » permettant de ramener l’appareil à destination en cas de défaillance généralisée du système électrique. Un système de communication S111-N avec deux radios cryptées UHF/VHF, une liaison de données complète le tout.

Les moteurs actuels du Su-57 Izd117 ne sont pas définitifs et représente une variante fortement modernisée de l’AL-31F équipant le Su-27 Flanker.  Le futur moteur qui est encore aux essais, l’Izd 30 permettra le mode « Supercroisière » avec un rapport poids puissance supérieur avec la poussée vectorielle.

On notera que le Su-57 dispose d’une extension mobile le LEVCON (Leading Edge Vortex Controllers) qui vient se positionner devant l’aile et permet de combiner l’effet des plans canards avec celui des extensions des bords d’attaques. Ce système permet à l’avion moins sujet à des pertes de portances lors d’angles d’attaques élevés.

Le Sukhoi Su-57 dispose de cinq radars intégrés développés par NIIP Tikhomirov MIRES (Multifunction Integrated Radio-Electronic System) ce dernier est composé de deux ensembles de capteurs principaux : soit le radar AESA en bande X N036 dans le nez, deux radar AESA en bande X N036B placés à côté du cockpit en amont, deux radars AESA en bande L N036L placés sur les bords d’attaques. De fait, le Su-57 peut "voir" sur une plage de 270° autour de l’appareil. Les performances précises des radars ne sont pas encore connues malgré tous les premiers chiffres parlent d’une capacité de détection montant jusqu’à 400 Km (donnée estimée) en air-air et en fonction de la taille de la cible avec la possibilité de détecter 62 cibles et d’en engager 16 simultanément en air-air tandis que le système peut assurer l’engagement de 4 cibles en air-sol simultanément.

En ce qui concerne la guerre-électronique, l’avion dispose du système de contremesures L402, soit un ensemble de nombreux capteurs qui assure une protection spécifique.

En ce qui concerne l’armement, l’avion emporte une vaste gamme de missiles air-air : K-74M2, K-77M et IZD80. Pour l’air-sol : le Kh-38M, Kh-58USK, Kh-59MK2 et KAB-250 sans oublier le BrahMos. Un canon GDh-301 de 30mm vient compléter l’équipement.

63603247.jpg

Photos : 1 Su-57 2 Cockpit @ Sukhoi

 

 

 

 

Commentaires

Le mystère algérien s'épaissit. Confronté à une perte considérable de revenus avec la chute des prix du pétrole , et une incapacité chronique à diversifier son économie , avec dans le même temps une véritable bombe démographique devant laquelle la seule réponse est la fuite en avant , le pouvoir se bunkerise . Et s'offre des petits luxes de ce genre pour une armée qui doit faire face à qui finalement ? et quels maîtres servira-t-elle , quand les actuels dirigeants , fossilisés , devront composer avec des mouvements qui leur assureront une porte de sortie sûre ? Une prochaine Lybie en face de Marseille ?

Écrit par : philbeau | 27/12/2019

En résumé la première décision du pouvoir fraîchement élu d'Algérie, avant même d'arriver à former un gouvernement, est d'acheter des avions de combat.
.
Ce n'est pas comme si ça faisaient 3 ans que les gars manifestaient toutes les semaines.
.
Avec un timing aussi démonstratif sur l'achat d'armes stratégiques, le message n'est donc que politique. Au Maroc, mais à l'Europe surtout (venez pas nous emmm***, on se fout du peuple si on veut, et on ne veut pas de votre vaseline coloniale).
.
Et pendant ce temps les personnes que je connais en Algérie subissent des avalanches de licenciements, et une monnaie qui se vend mieux au poids du métal qu'en valeur fiduciaire... Tebboune a la grande classe.

Écrit par : v_atekor | 27/12/2019

Je préconise la position ''attendre et voir''. Cela fait combien de fois déjà que le Su-57 est vendu à l'exportation dans les médias avant que cela se dégonfle ?

Écrit par : Frédéric | 27/12/2019

@frederic

vous semblez ne pas prendre au serieux le peuple algerien et son armee

avec le su 57, a moins que vous achetez le f 35 des ricains

vos avions europens rafale ou gripen voire les f 16 f 18 n ont aucune chance face au su 57 ,

nous les pilotes algeriens , avec nos su 57 , on voit de loin vos avions de

generation 4 ou 4++, et on les descend avant que vos pilotes nous voient dans leurs radars

c est ca la superiorite de l armement russe en ce moment, c est pour ca , on achete les meilleurs materiels pour defendre notre pays

et le su 57 est loin le meilleur avions de 5 e generation plus moderne que le f 22 des ricains et plus puissant que le f 35

Écrit par : smain | 29/12/2019

@smain. Ca fait toujours du bien de voir ces démonstration de virilité aveugle, les valeurs sûres ne se perdent pas : moi, j'ai la plus grosse ^_^ En parlant d'aveuglement, attention au virage quand même, il pourrait être serré.
.
Sinon tout va bien dans les rues d'Alger ? J'ai des copain(e)s à Oran et Alger qui semble un tantinet moins enthousiaste que toi, voire certaines qui ont fait faire un visa pour l'Europe à toutes fins utiles... une humeur passagère je suppose ?

Écrit par : v_atekor | 29/12/2019

Tiens, Smain joue le comique de service ? Arrêté de fantasmer voulez vous, vous êtes d'un ridicule achevé.

Combien de fois on est censé avoir eu du matériel russe censé être vendu à l'exportation et dont les annonces ne finalement être sans fondement ?

Rien que le fait que cette annonce concernent trois micro-flottes de chasseurs différents montre qu'il faut être extrêmement prudent. L'Algérie est elle le Quatar qui achètent trois avions différents pour se faire des amis sur le plan international ?

Quand a vos délires sur la suprématie aérienne algérienne, le missile Meteor, vous connaissez ?

Écrit par : Frédéric | 29/12/2019

Comme je n'ai pas l'envie de développé sur les ''exagérations'' pour être poli de Smain, je suggère de lire les messages suivant écrit sur le forum Air Défense sur les contrats imaginaires algériens :

http://www.air-defense.net/forum/topic/1444-arm%C3%A9e-de-lair-alg%C3%A9rienne/page/222/

Écrit par : Frédéric | 29/12/2019

@smain: D'accord, tu es le plus fort. Maintenant va ranger ta chambre et tes pokemons. Merci

Écrit par : john | 30/12/2019

Permettez-moi de penser que humilier quelqu'un, même s'il exagère dans ses propos, n'est pas une bonne solution. Comprendre et réagir avec mesure pourrait être une bonne solution en guise de voeux de Nouvelle Année ?

Écrit par : Daniel Cochard | 30/12/2019

Bonjour a tous, je ne vais faire de la géopolitique, arrêtons de fantasmer et de dire n'importe quoi comme je lis certains commentaires.
la méditerannée est comme ouest avec le moyen orient sans parler du sahel est le centre du monde, du moins les lieux de confrontation, le centre de gravité de l'OTAN est descendu vers le sud (italie) le centre avant il etait entre l'allemagne la hollande et la grande bretagne, avec ce qui se passe en syrie, en libye et au sahel, apparition des appareils sophistiqués comme le F35, les F22, les drones furtifs, les algériens les militaires ont vu ma menace, ce sont des gens rationnels, qu'importe la couleur politique des algériens, le territoire est sacré, de meme pour les francais pu les italiens ou autre, tamnarasset est au coeur du grand sahara, un sukhoi ou mig est à une heure d'abidjan pour donner une idée. donc l'Algérie doit s'equiper pour faire face a toutes le éventualités, radars, avions pour contrer les furtifs si quelqu'un venait à avoir des idées. l'Algérie ne cherche pas à soumettre qui ce soit ou intervenir chez quelqu'un.

Écrit par : nouveau | 31/12/2019

Les commentaires sont fermés.