19/12/2019

Luftwaffe, les Eurofighter au complet !

456.jpg

La Luftwaffe a réceptionné le dernier avion de combat de type Eurofighter dans le cadre de son programme d'enregistrement actuel (PoR), a confirmé Airbus DS hier.

Le dernier avion de la tranche 3A destiné à la Luftwaffe, n° 31.53, a quitté le 17 décembre le site de production d'Airbus à Manching dans le sud de l'Allemagne. Avec cette livraison, la Luftwaffe a reçu en service 143 Eurofighter, depuis la livraison du premier avion de la tranche 1 en 2003.

Avec cette étape importante, l'Allemagne est devenue le deuxième pays partenaire après le Royaume-Uni à conclure son Eurofighter PoR. La Royal Air Force (RAF) britannique a reçu son dernier avion de la tranche 3A du site de BAE Systems à Warton le 27 septembre, ce qui a mis fin à une production de 160 appareils pour la RAF qui a commencé en 2003.

À court terme, l'usine de Manching, près de Munich, se concentrera sur la livraison de pièces à assembler dans les autres sites de production nationaux en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. Un représentant d'Eurofighter a indiqué que la ligne restera occupée jusqu'au projet « Quadriga » qui verra la Luftwaffe remplacer 32 premiers avions de la tranche 1 jusqu'à 38 nouveaux appareils équipés d'un radar à balayage électronique (AESA). Un contrat à cet effet est attendu du gouvernement allemand sous peu.

Cette poursuite de la fabrication des composants et des travaux du projet « Quadriga » permettra à Manching de prendre toute décision concernant le remplacement de la Tornado par l'Allemagne et les exigences d'attaque électronique de l'OTAN (ce dernier est appelé le programme Luftgestützte Wirkung im Elektromagnetischen Spektrum [luWES]). En cas de succès et de sélection d'un fournisseur unique pour les deux Airbus DS pourrait être mandaté pour construire 97 autres avions de type Eurofighter dont la version ECR/SEAD pour la Luftwaffe en plus des 38 déjà réservés au projet « Quadriga ». 

Photo : Eurofighter de la Luftwaffe @ Luftwaffe/Ullrich Metternich

 

 

Les commentaires sont fermés.